AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2882534159
Éditeur : Luce Wilquin (2011)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Janvier 2010. Sarah débarque dans un petit aéroport proche de la frontière slovène. Elle y retrouve Lara, une ancienne amie qu’elle n’a pas revue depuis trente-cinq ans. Des retrouvailles où chacune revient sur les faits de leur vie et où, ensemble, elles ravivent les souvenirs de leur jeunesse.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
mariech
mariech12 mars 2012
  • Livres 4.00/5
Sarah et Lara se sont quittées en Belgique il y a trente cinq ans , elles ont toujours gardé le contact par lettres ou coups de téléphones , mais ne ce sont jamais revues jusqu'au jour , où Sarah fait le voyage pour retrouver son amie en Slovénie . Sarah nous conte son voyage , les retrouvailles après autant d'années .
Elles ont trois jours pour se raconter leur vie , leur vie de femmes , d'épouses et de mères .
Trois jours pour visiter la Slovénie , pour apprendre un peu l'histoire de cette partie de l'ex - yougoslavie .
Un récit autobiographique , l'amie slovène existe bien mais traité comme un roman .
Un témoignage sur une longue amitié , qui a perduré malgré les années et la distance .
Commenter    J’apprécie          180
Lali
Lali01 juin 2012
  • Livres 4.00/5
Voilà un peu plus de sept ans que je m'intéresse à la littérature belge, ce qui m'a donné plus d'une occasion de faire de très belles découvertes, autant chez les poètes, les auteurs de fiction, qu'ils soient romanciers, nouvelliers ou les deux, que chez les auteurs jeunesse.
L'amie slovène de Françoise Houdart fait partie de ces découvertes, celle-ci faite au hasard du rayon des nouveaux arrivages de la Grande bibliothèque. La signature des éditions Luce Wilquin, par son design sobre et épuré, a tout de suite attiré mon attention. Ne connaissant pas l'auteure, ne sachant pas non plus que ce livre prolonge La vie, couleur roman, paru en 1990, je ne l'ai pas laissé sur les tablettes.
Et quelle découverte! Quelle magnifique plume! Quel superbe roman pour parler de l'amitié qui ne meurt pas malgré les années et la distance, maintenue pendant 35 ans par des lettres, des coups de fil, mais aucun contact physique. Pourtant, la Slovénie de Laura devenue Lara dans sa fuite n'est pas à l'autre bout du monde pour Sarah, restée en Belgique. Mais la vie est ainsi. Les années passent. Les enfants, le travail, la guerre pour l'une, la maladie aussi, tout cela prend tellement de place et de temps dans nos vies que toutes deux n'ont jamais réussi à se revoir — ou n'ont pas voulu le faire. Ce n'est pas dans ce constat que se joue la rencontre qui est relatée ici.
Pendant trois jours, Sarah qui a pris l'avion pour la première fois de sa vie va retrouver son amie de jeunesse, celle qui n'a jamais cessé de faire partie de sa vie, celle qui l'appelle sa soeurette comme si les rides ne s'étaient pas encore dessinées sur leurs visages. Pendant trois jours, Lara va raconter, de son arrivée en Slovénie à la mort d'Ivan, en passant par la guerre et tout ce qui a été sa vie, tous ces petits détails qu'elle n'a jamais pris le temps d'écrire, de dire, se contentant souvent de l'essentiel pour que le fil ne se coupe jamais.
Pendant trois jours, elles vont renouer. Et tenter de tout retenir. Car Sarah l'écrivaine a apporté son dictaphone. Pour ne rien oublier quand la distance physique sera à nouveau là : « Je reviens d'une histoire qui n'a pas encore commencé. Qu'il faut écrire dans l'urgence des certitudes éphémères, avec les mots repêchés un à un dans les failles du coeur, les sables de la mémoire, les abyssales chambres noires des pudeurs et des amnésies. »
Un roman magnifique et une invitation à lire d'autres romans de Françoise Houdart. À suivre, donc.
Lien : http://lalitoutsimplement.com/lamie-slovene/
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          80
erobin
erobin18 mai 2013
  • Livres 4.00/5
"L'amie slovène" n'est pas un livre d'action. Françoise Houdart nous plonge dans une belle histoire d'amitié et de retrouvailles. Du soleil de bord de mer aux collines enneigées de Slovénie, on partage les 3 jours passés ensemble de 2 femmes qui ne s'étaient plus vues depuis 35 ans. Au détour d'un chapitre, ce livre nous rappelle aussi qu'il n'y a pas longtemps et pas très loin d'ici, dans un pays frontalier de l'Italie et de l'Autriche, c'était le réveil de la haine et la guerre.
Une écriture sensible et féminine sur les choses importantes de la vie mais aussi avec beaucoup de pudeur, par petites touches comme dans une peinture impressioniste. 
Commenter    J’apprécie          41
beatriceferon
beatriceferon09 février 2015
  • Livres 3.00/5
Après trente-cinq ans de séparation, deux amies se retrouvent au coeur de l'hiver slovène. Elles passent quelques jours et quelques nuits à parler pour combler ce long silence.
Pourquoi Laura a-t-elle amputé son prénom d'une lettre et est-elle devenue Lara? Pourquoi a-t-elle quitté précipitamment la Belgique, son travail, sa famille, ses amis pour un pays dont elle ne connaît même pas la langue?
Devant le micro de Sarah, elle se raconte et reconstruit pièce par pièce la vie qu'elle a menée et dont Sarah ne savait rien.
J'ai suivi avec émotion l'histoire d'amitié. En revanche, les (longs) passages consacrés à la politique et à la guerre en Slovénie m'ont laissée de marbre. En outre, peut-être ai-je mal lu, ou trop vite, mais des questions sont pour moi restées sans réponse: la rupture avec Lambert, le différend entre Lara et sa mère, le si long éloignement d'avec Sarah...
Mon avis est donc mitigé.
Commenter    J’apprécie          00
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
mariechmariech12 mars 2012
Retrouvailles .
Le mot m'envahit brusquement à l'instant même où j'aperçois Lara .
Commenter    J’apprécie          80
mariechmariech12 mars 2012
A la seconde même où nous nous sommes trouvées face à face dans le hall des arrivées de l'aéroport , à l'instant où nos mains se sont rejointes , nous savions que le temps n'avait pas compté .
Commenter    J’apprécie          10
autres livres classés : littérature belgeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Français ou Belge ?

Georges Simenon

Francais
Belge

10 questions
211 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature française , littérature belgeCréer un quiz sur ce livre