AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290022748
Éditeur : J'ai Lu (2010)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 93 notes)
Résumé :
Soudain, un cri horrible retentit dans une station de métro déserte.
Vicki Nelson se précipite. Trop tard. La victime est morte, la gorge déchiquetée. Vicki entrevoit une silhouette fantasmagorique qui disparaît dans le tunnel. D'autres victimes exsangues sont découvertes, et on chuchote qu'il y aurait un vampire à Toronto ! Ex-flic devenue détective privée depuis qu'elle est atteinte d'une maladie dégénérative qui la prive peu à peu de l'usage de la vue, Vic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Yumiko
Yumiko29 novembre 2012
  • Livres 1.00/5
J'ai vraiment hésité à vous parler de ce livre car à part du négatif, je n'ai pas grand chose à vous dire. Je n'étais vraiment pas le public cible pour ce roman, dont je suis passée complètement à côté! Rien n'a capturé mon attention ou mon intérêt et ma lecture s'est avérée longue et ennuyeuse. Peut-être ai-je lu trop de romans bit-lit et que, comme celui-ci n'est pas vraiment original, je n'ai pas réussi à avoir la petite étincelle ou alors il ne répond simplement pas à mes attentes…
Pourtant Vicki est une héroïne qui m'intriguait. J'aimais cette idée d'une jeune femme malvoyante qui enquête sur des meurtres plus que bizarres. Seulement, elle est plate et sans intérêt. Sa vie et son passé sont attendu, son fort caractère passe plutôt mal car ses réactions sont vraiment plus que stupides (surtout qu'elle est vraiment sans défense puisqu'elle est humaine). Bref, je n'ai pas réussi à m'en faire une amie malgré ses capacités de déduction hors norme et ses facultés d'enquêtrice.
Côté vampire nous avons Henri Fitzroy, vieux vampire vivant de son mieux parmi les humains. Il essaie de garder l'existence des siens secrète, mais les meurtres commencent à éveiller la panique et il se retrouve obligé de rechercher la personne responsable. C'est au cours de son enquête qu'il va tomber sur Vicki.
Nous découvrons son passé par bribe plus ou moins mal encastrée dans le roman. Les flash-backs sont répartis de manière brouillonne et il faut parfois prendre du recul pour se rendre compte que c'est une scène du passé de Henri que nous découvrons et que nous sommes plus dans le présent. J'ai vraiment perdu le fil plusieurs fois, ce qui m'a plutôt agacée.
Le personnage en lui-même est intéressant de part son vécu, mais tel qu'il est au présent, il n'a quasiment aucun intérêt! Sans compter que dans sa relation avec Vicki il ne se passe pas grand chose et leur amitié met du temps à évoluer. Je ne me suis pas du tout attachée à eux, ce qui ne m'a pas aidé à apprécier le livre.
Niveau histoire, rien de bien transcendant. Nous connaissons le criminel bien trop tôt, ce qui gâche une bonne part du suspense. Trop de passages manquent de profondeur et amène un certain ennui. Même l'enquête manque de piment et s'avère peu intéressante à suivre…
Vous l'aurez compris, j'ai été plus que déçue par cette lecture. Je ne poursuivrai probablement jamais cette série et je suis navrée d'avoir pris autant de temps pour ce livre.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          60
Sharon
Sharon22 août 2015
  • Livres 3.00/5
J'ai lu ce livre rapidement – très rapidement. Je dois lui reconnaître une qualité : il est agréable et facile à lire, une détente pour les fans de série mettant en scène vampires et autres démons. Cependant, une fois le livre refermé, je n'ai pas eu envie de poursuivre la lecture de la saga. Pourquoi ?
Non parce que l'héroïne est différente des autres héroïnes de bit-lit. Elle est humaine, simplement humaine, rien de plus. Elle est certes grande, sait mener une enquête de main de maître, c'est très bien ! Mais, avant de trouver la victime, il lui faudra un certain temps avant de ne serait-ce qu'envisager l'existence des vampires. Alors, les moyens de les combattre, n'y pensons même pas. Puis, Vicky est en train de perdre la vue – elle ne voit déjà plus la nuit. Pas vraiment la qualité idéale pour pourfendre un vampire.
D'ailleurs, il est fort sympathique, cet Henry Fitzroy, bâtard du roi Henry VIII – il a véritablement existé. Les pages consacrées à son passé m'ont semblé ralentir un peu l'action, sans être désagréable à lire. Elles permettent de se faire une idée sur ce vampire honorable.
En revanche, s'il est un personnage qui m'a agacé, c'est l'ancien amant/partenaire de Vicky. Ils sont toujours en train de se chamailler, je te protège/je ne veux pas, je remue le couteau dans la plaie/je m'y suis préparée, je ne t'aime pas/j'ai eu une relation de quatre ans avec toi. A baffer, n'étaient ses compétences.
Autre personnage dix fois plus agaçants encore : le coupable. Son identité est très facile à deviner (trop !). Les nombreuses pages qui lui sont consacrées m'ont fortement ennuyée, le personnage n'est pas assez fouillé – et je ne croyais même plus en lui !
Je ne poursuivrais pas cette série, même si des loups garous sont annoncés pour le tome 2.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          80
Aethelthryth
Aethelthryth09 juin 2012
  • Livres 4.00/5
J'avais acheté ce titre en 2011 pour le lire dans le cadre du baby challenge Livraddict bit-lit, finalement je ne l'ai pas lu à temps et il a attendu encore quelques mois dans ma pile à lire.
Ces jours ci, bizarrement, j'ai ressenti une envie d'histoire de vampires, j'avais le choix entre le tome 1 de Queen Betsy, le tome 2 de Mercy Thompson et le tome 1 de Vicki Nelson, c'est finalement cette dernière que j'ai choisie, me donnant l'occasion de la sortir une fois pour toutes de ma PAL et découvrir une nouvelle saga !
Autant le dire d'emblée, je m'attendais à ce que ce premier tome soit une catastrophe, il faut dire que la bit-lit n'est pas franchement le genre qui me correspond le mieux (j'ai apprecié Mercy Thompson, mais je trouve de nombreux défauts à la Communauté du sud, et je n'aime pas du tout Anita Blake) mes premières découvertes avec ce genre là ont donc été mitigées !
Finalement, je me suis surprise à beaucoup apprecié ce premier volume de Vicki Nelson, jusqu'à avoir vraiment hâte de lire le second tome !
J'ai tout d'abord apprecié le personnage de Vicki, je m'attendais à une énième héroïne cruche qui tape sur les nerfs (comme Sookie) ou à une prétentieuse vulgaire qui tape également sur le système (comme Anita Blake) et m'attendait donc à finir ma lecture avec un ulcère ! Mais Vicki n'est ni l'une ni l'autre, c'est agréable de suivre les aventures d'une héroïne qui a de la jugeote, de la répartie, du caractère mais qui n'est pas grande gueule, et surtout elle n'est qu'humaine, elle n'a pas de pouvoirs paranormaux, elle ne peut pas se transformer en bestiole ou autre chose, cela change des autres sagas et ce n'est pas déplaisant ! Autre "originalité"; Vicki perd peu à peu la vue, allant même jusqu'à être pratiquement aveugle la nuit, et n'est donc pas une héroïne qui réussi tout du premier coup et sans l'aide de personne (et punaise cela fait du bien, ras le bol des wonderwomen !), mais ce n'est pas pour autant une demoiselle en détresse, il y a un juste milieu et c'est tant mieux !
Dans ce premier tome, nous rencontrons également deux hommes, Mike Celluci, ex partenaire, ex petit ami et amant occasionnel de Vicki; et Henry Fitzroy, le vampire âgé de quatre siècle, fils illégitime d'Henry VIII d'Angleterre (!) et auteur de romans à l'eau de rose style Harlequin (!). Si j'ai mis un peu de temps à apprecié Mike que je trouvais au départ trop bourru, et trop souvent en train de dire à Vicki ce qu'elle doit faire, j'ai tout de suite été séduite par Henry qui m'a donné le sentiment d'être resté très humain, si on excepte le fait qu'il boit du sang à l'apéro évidemment, il est différent des autres vampires que j'ai pu croiser, ces gros prétentieux obsédés par l'hémoglobine et le sexe qui ont souvent tendance à me sortir par les yeux ! Mais comme tout bon vampire qui se respecte, Henry a également une certaine prestance, pas mal de mystère qui l'entoure et peut devenir effrayant en moins de deux, j'ai hâte de voir comment l'auteure va le faire évoluer dans les tomes suivants !
Autre point m'ayant plu : la façon dont est menée l'intrigue, nous savons très vite qui est responsable de la vague de meurtres, pas franchement de suspense de ce côté là mais je dois dire que cela me plait d'être dans la confidence et de voir comment l'enquête se déroule, si les héros tiennent le bon coupable ou si, au contraire, ils font fausse route...
J'aime aussi la narration, nous avons à la fois un oeil du côté de Vicki mais aussi du côté du tueur, ce qui nous permet de savoir comment et pourquoi il en arrive à ces extrémités.
En ce qui concerne la plume de l'auteure (ou plutôt de la traductrice), c'est fluide, rythmé, et très rapide à lire (bouquin terminé en deux jours pour ma part) mais surtout je suis contente que les scènes de sexe soient absentes (pas que cela me dérange mais j'en cherche quand même l'utilité quand il y en a !) et que les relations "amoureuses" entre les personnages n'empiètent pas sur l'enquête policière et que cette dernière soit vraiment au premier plan.
Je relis ma chronique et je me dis que je n'ai même pas évoqué les quelques points négatifs que j'ai pu relever mais il faut dire que je les trouve assez minimes en fin de compte, excepté Mike qui me gonflait au départ comme je le disais, ou Vicki qui accepte un peu trop facilement et rapidement l'existence des vampires et des démons, je ne vois pas quels reproches je pourrais faire, c'est dire si ce premier tome m'a plu et me donne envie de poursuivre la saga !
Lien : http://au-fil--des-pages.blogspot.fr/2012/06/une..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          30
matane85
matane8514 février 2014
  • Livres 4.00/5
La couverture m'avait toujours tenue éloigner de ce livre, je trouvais qu'elle reflétait un côté étudiante magique peu intéressante... Quel erreur !
L'histoire est très loin de mes premières supposition (je n'ai pas lu le résumé avant d'entamer ma lecture) et tant mieux. On découvre Vicki, une ex-policière, retraité de force à ses 30 ans pou cause de cécité dégénérative. Elle s'est reconvertie en tant que détective privée.
Un soir, elle est témoin de loin du meurtre d'un homme mais ne voit pas le meurtrier. Seul lui reste le sentiment que quelque chose était à l'oeuvre. N'étant plus dans la police, elle ne peut plus suivre l'enquête et doit la laisser dans les pattes de Mike Celluci, ancien collègue et amant occasionnel. D'autres victimes sont assassinés et vidés de leurs sang. Bientôt, les journalistes affirment qu'un vampires sévit dans la ville. La copine du premier pense de même et charge (par le grand des hasard) Vicki de retrouver le vampire coupable.
Bien qu'au début sceptique, Vicki à travers son enquête est forcée d'admettre que les preuves tendent vers un être non-humain. C'est au cours de ses recherches qu'elle tombe sur un vrai vampire, Henry Fitzroy.
Sans spoiler, l'enquête se poursuit sans temps mort. Elle tient la route même si il n'y a pas grand suspense vu qu'on connaît l'identité du meurtrier (en point de vue). J'ai même été frustré en milieu de roman. Un des personnage détient une des clés du dénouement mais personne ne vient lui poser les questions ! Rageant mais dans le bons sens du terme.
Le livre se conclut dans la rapidité, dans l'élan de l'histoire. Elle m'a laissé sur ma faim, non pas qu'elle soit bâclée, mais j'en voulais plus. Je vais donc me jeter sur le tome 2 !
Le style de l'auteur est nerveux et se lit très bien. le livre est rythmé par différents points de vue, celui de Vicki, des victimes, d'Henri, du meurtrier... Parfois les transitions entre ces points de vue sont assez ratées. J'ai du relire plusieurs fois des passages pour être sur de ne pas me tromper de personnages. Mais, sinon c'est assez sympa de ne pas être coincé avec un seul personnage. Les points de vue du meurtrier sont parfois assez déroutant.
Personnages : Vicki m'a bien plus, elle est vraiment humaine et loin d'être wonder women. Elle réfléchit plus qu'elle ne se bat. J'ai trouvé le personnage équilibré. sarcastique sans l'être tout le temps, elle a ses moments de faiblesse qui la rende attachante.
Henri Fitzroy, vampire du coin, apparaît un peu tard dans le livre à mon goût. On sait de lui suffisamment de chose pour l'apprécier. Il est calme et se maîtrise relativement bien mais on sent son côté sauvage en dessous de la surface. Même chose que pour Vicki, il est certes puissant et fort mais pas indestructible.
Les personnages secondaires et là, je pense surtout à Celluci, sont présent ce qu'il faut.
L'univers semble au départ tout ce qu'il y a de plus normal. Petit à petit, il glisse vers le fantastique. L'auteur n'a rien inventé, elle reprend les mythes classiques. Ce qui fait, que Vicki ne diffère pas beaucoup des romans de bit-lit que l'on peut voir à droite à gauche (sur ce point là).
En bref : un bon bit-lit qui ne révolutionne pas son genre mais qui m'a accrochée tout de suite pour ne plus me lâcher. de l'action, une enquête sur des meurtres mystiques, un soupçon de romance et des créatures de la nuit ! Que demander de plus...
Lien : http://under-books-spell.e-monsite.com/pages/s-f..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          20
Satine
Satine23 mai 2014
  • Livres 4.00/5
Les soldes nous permettent parfois d'acheter des livres de poche vraiment pas chers, c'est ainsi que je suis tombé sur ce premier tome d'une série fantastico-policière. Son titre : le prix du sang ne pouvait que me mettre l'eau à la bouche, avec la quatrième de couverture j'avais une bonne mise en bouche :
Un hurlement retentit… et les anciens réflexes de Vicki se réveillent. Trop tard : la victime gît, la gorge déchiquetée, tandis qu'une silhouette fuit dans les tunnels sombres du métro. Ancien flic devenue détective privé, Vicki Nelson ne peut s'empêcher d'enquêter sur cette affaire. Mais, plus elle avance, plus elle comprend qu'elle est sur la trace de créatures bien plus dangereuses que tout ce qu'elle a pu affronter.
Pourquoi c'est un ancien flic ? Parce qu'elle a une maladie aux yeux irréversible et que sa vision devient de plus en plus floue, elle a donc dû quitter son boulot qu'elle aimait tant.
Pourquoi est-elle engagée sur cette affaire ? Parce que l'amie de la victime l'embauche, elle est persuadée que la presse qui soupçonne un vampire (pour faire vendre) a raison et que la police se trompe et perd son temps en cherchant une autre piste.
Pourquoi ne fuit-elle pas lorsque toutes les preuves la dirigent vers du surnaturel ? Parce que l'inspecteur Celluci en charge de l'affaire n'est autre que son ex-collègue et ex-compagnon et qu'elle veut lui montrer qu'elle en a encore sous le pied et que malgré ses soucis aux yeux elle reste la meilleure.
Aucune déception dans ce premier tome, j'aime la relation tendue qu'elle a avec Celluci, la brutalité des crimes, les preuves qui de plus en plus nous amènent vers le côté obscur, le courage et la détermination de Vicki, son tableau de chasse élogieux qui lui laisse des portes ouvertes au sein de la police et surtout j'aime le personnage qui va l'aider et le lien qui les unit peu à peu. Je crois ou du moins j'espère fortement que leur partenariat va s'accentuer dans les tomes suivants et c'est pour cela que je vais me laisser tenter par le tome 2 voire plus si affinités.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
Citations & extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
YumikoYumiko29 novembre 2012
- Tu ne vas pas recommencer avec ça. C’est ridicule!
- Ridicule?
- Ouais. Ridicule, répéta-t-elle.
- Ca te va bien de dire ça, alors que tu n’arrives pas à tirer une conclusion logique lorsque les faits crèvent les yeux.
- Au moins, je ne suis pas aveuglée par la soi-disant supériorité de mon intelligence au point de refuser d’envisager les autres possibilités.
- Les autres possibilités? Tu n’as aucune idée de ce qui se passe!
- Toi non plus!
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          50
ClaryssaClaryssa11 novembre 2015
Ian enfonça les mains dans ses poches et parcourut le quai désert d’un œil mauvais. Il avait les doigts glacés, se sentait d’une humeur massacrante et ne s’expliquait toujours pas pourquoi il avait accepté de retrouver Coréen chez elle. Un terrain neutre aurait été beaucoup plus adapté. Il consulta l’horloge digitale suspendue au plafond : minuit dix-sept. Treize minutes d’Eglinton West à la station de Wilson, le bus, trois pâtés de maisons au pas de course… Il n’y serait jamais à temps.
« Je vais arriver en retard, elle fera la gueule, et c’en sera fini de notre réconciliation », songea-t-il. Il poussa un soupir. Déjà qu’il lui avait fallu batailler deux heures au téléphone pour qu’elle accepte de le voir. Sortir avec Coréen exigeait une sacrée patience… Le bon côté des choses, c’était qu’on ne s’ennuyait jamais. Cette fille avait peut-être un caractère impossible, mais question émotions fortes, une relation avec elle valait toutes les montagnes russes du monde. Il sourit malgré lui à cette idée. Oui, Coréen était dotée d’une énergie incroyable pour une fille de son gabarit. Il jeta un nouveau coup d’œil à l’horloge.
— Que fout ce fichu de métro ?
Minuit et demi. « Sois là à minuit et demi ou laisse tomber », avait-elle déclaré, sans se soucier le moins du monde que le dimanche, la régie des Transports de Toronto diminuait de façon drastique le nombre de trains, et qu’à cette heure-là, il aurait du mal à attraper le dernier.
En revanche, se dit-il avec satisfaction, une fois chez elle, il n’aurait d’autre choix que de rester pour la nuit. À condition qu’elle lui ouvre…
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
ClaryssaClaryssa11 novembre 2015
- J'imagine que ça ne sert à rien de te dire de faire attention à toi? hasarda-t-il.
Elle lui rendit son baiser avec autant d'enthousiasme qu'elle en était capable, avant de rétorquer :
- J'imagine que ça ne sert à rien de te demander d'arrêter d'employer ce ton condescendant avec moi?
Il la fusilla du regard.
- Parce que te conseiller d'être prudente, c'est être condescendant?
- Non, ce qui l'est, c'est de supposer que je ne le serai pas. De penser que je suis capable de me comporter stupidement.
- D'accord, concéda-t-il, vaincu. Dans ce cas, que dirais-tu de "Ne fais rien que je ne ferais pas"?
"J'ai rendez-vous avec un vampire cette nuit, qu'est-ce que tu en penses?" eut-elle envie de répondre.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
ClaryssaClaryssa11 novembre 2015
Tout en poursuivant sa route, elle fignola son argumentation au cas où on lui demanderait ce qu'elle fichait à rôder dans les rues en pleine nuit au milieu d'une chasse à l'homme. "Je me suis dit qu'une paire d'yeux supplémentaires ne vous ferait pas de mal." A elle non plus, d'ailleurs... "Je doute que vous soyez prêt à affronter un vampire." Comme si sa présence allait dissuader ce dernier de s'abattre sur eux telle une chauve-souris sur sa proie? "Vous n'avez pas le droit de m'interdire d'aller où bon me semble." Bien sûr, qu'ils l'avaient. Comme celui d'empêcher quiconque de se suicider.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
ClaryssaClaryssa11 novembre 2015
- Tu es repassé chez toi? s'informa-t-elle.
Celluci se frotta les paupières d'un geste las.
- Pas encore.
Reposant ses lunettes sur la table de nuit, elle tapota la place à côté d'elle.
Un peu plus tard, une pensée lui traversa l'esprit.
- Attends une seconde - attention à ma mâchoire -, tu m'avais bien rendu la clé de mon appartement il y a plusieurs mois?
En réalité, il la lui avait jetée à la figure.
- J'avais fait un double.
- Tu m'avais assurée du contraire!
- Vichi, tu es une piètre menteuse. Pas moi. Aïe, ça fait mal!
- C'était le but.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
Videos de Tanya Huff (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tanya Huff
Trailer de "Blood Ties" en VO.
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1488 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre
. .