Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Jean-Marc Hovasse (Éditeur scientifique)
> Guy Rosa (Éditeur scientifique)

ISBN : 2742765069
Éditeur : Actes Sud (2007)


Note moyenne : 3.5/5 (sur 10 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Réfugié à Bruxelles au sortir de la résistance armée contre le coup d'Etat de décembre 1851, qui lui avait fait mettre ses jours en danger, Victor Hugo compose en quelques semaines le plus éclatant pamphlet politique de tout... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

  • Par mila0707, le 12 mars 2012

    mila0707
    Aujourd'hui, ce n'est pas une critique que je vous livre, mais une auto-critique.
    Je veux absolument rendre à César ce qui est à César, ou plutôt à Victor Hugo ce qui lui appartient ! J'ai ajouté une citation à ce livre, il y a seulement quelques jours, et je viens de m'apercevoir qu'elle n'appartient pas au recueil : c'est effectivement dans l’œuvre, mais pas du tout sous cette forme, ni dans cet ordre... Petits bouts de phrases picorés ça et là dans les textes, en prenant bien soin de prendre celles où se trouve "petit" "président" et "princesse étrangère"... Deux mots m'avaient mis la puce à l'oreille (président et bourse), mais je ne m'y suis pas arrêtée comme je l'aurai dû. Moi qui ai tant aimé étudier cet écrivain, et en particulier "La légende des siècles", je m'en veux terriblement pour cette bévue monumentale.
    En espérant que vous vous montrerez indulgent, je vous prie de bien vouloir pardonner cette grossière erreur.
    Mila
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par JulyF, le 27 août 2012

    JulyF
    Attaque au vitriol de Napoléon III, concentrée sur sa prise de pouvoir : Hugo rappelle le serment que le prince-président avait prêté devant l'Assemblée Nationale, décrit un massacre de rue dans les jours suivant le 2 décembre, s'insurge contre le serment à l'Empereur exigé de tous les fonctionnaires... Je l'ai lu pendant l'insurrection syrienne, à l'été 2012, et je voyais des échos à ma lecture dans les mots employés par les journaux pour décrire Bachar al-Assad et le traitement infligé à sa population.
    Une lecture salutaire, qui nous rappelle que la démocratie ne vient pas seule après des décennies d'autocratie, et qu'il est du devoir de chaque citoyen de la défendre quand elle est en danger.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par mila0707, le 06 mars 2012

    Que peut-il ? Tout.
    Qu'a-t-il fait ? Rien.
    Avec cette pleine puissance,
    en huit mois un homme de génie
    eût changé la face de la France,
    de l'Europe peut-être.
    Seulement voilà, il a pris la France
    et n'en sait rien faire.
    Dieu sait pourtant que le Président se démène :
    il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ;
    ne pouvant créer, il décrète ; il cherche
    à donner le change sur sa nullité ; c'est
    le mouvement perpétuel ; mais, hélas !
    cette roue tourne à vide.

    L'homme qui, après sa prise de pouvoir
    a épousé une princesse étrangère
    est un carriériste avantageux.
    Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots,
    ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir.
    Il a pour lui l'argent, l'agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort.
    Il a des caprices, il faut qu'il les satisfasse.
    Quand on mesure l'homme et qu'on le trouve si petit
    et qu'ensuite on mesure le succès et qu'on le trouve énorme,
    il est impossible que l'esprit n'éprouve pas quelque surprise.
    On y ajoutera le cynisme car, la France, il la foule aux pieds,
    lui rit au nez, la brave, la nie, l'insulte et la bafoue !

    Triste spectacle que celui du galop, à travers l'absurde,
    d'un homme médiocre échappé.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par shiningSK, le 11 juillet 2011

    Le grand talent de Napoléon Bonaparte est le silence (...) Il ne parle pas, il ment (...) Machiavel a fait des petits, il en est un (...) Il ne fait rien (...) Il cherche à donner le change sur sa nullité (...) Qui est à l'Elysée et aux Tuileries? Le crime. Qui siège au palais Bourbon? L'imbécilité. Qui siège au palais d'Orsay? La corruption (...) Nous ne nous laisserons pas abattrent (...) L'avenir c'est la République pour tous, la paix avec tous.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par liberliger, le 19 février 2014

    La situation présente, qui semble calme à qui ne pense pas, est violente, qu'on ne s'y méprenne point. Quand la moralité publique s'éclipse, il se fait dans l’ordre social une ombre qui épouvante.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par liberliger, le 19 février 2014

    A certaines périodes de l'Histoire, il y a des pléiades de grands hommes; à d'autres époques, il y a des pléiades de chenapans.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (79)

Videos de Victor Hugo

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Victor Hugo

Visite guidée : La Cime du rêve - Victor Hugo et le Surréalisme .
Loin de chercher à faire de Victor Hugo un surréaliste avant la lettre, cette exposition cherche à isoler des parentés et à pointer des préoccupations très modernes de l'écrivain dans ses pratiques du dessin. Visite avec Bruno Decharme cinéaste, collectionneur d'art Brut À VOIR La Cime du rêve - Victor Hugo et le Surréalisme Maison de Victor-Hugo 6, place des Vosges - hôtel de Rohan-Guéménée 75004 Paris Réalisation : Pierrick Allain, Lorraine Rossignol











Sur Amazon
à partir de :
21,84 € (neuf)
18,90 € (occasion)

   

Faire découvrir Napoléon le Petit par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz