AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070509192
Éditeur : Gallimard Jeunesse (28/02/2001)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 33 notes)
Résumé :
C’est au plus profond des labyrinthes de l’inquiétante Montagne de Feu, que se cache un redoutable Sorcier, gardien d’immenses trésors… si toutefois on en croit la rumeur, car de nombreux aventuriers ont pénétré dans les grottes de la Montagne, et nul n’en est jamais revenu. VOUS avez décidé, à votre tour, de tenter l’aventure. Mais êtes-vous bien conscient des périls qui vous guettent ?
Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Megadonut
05 novembre 2015
★★★★★
★★★★★
Premier livre dont vous êtes le héros, le Sorcier de la montagne de Feu est aujourd'hui devenu un livre culte. Je vais essayer de faire la critique de ce monument, en essayant de rester objectif, étant donné qu'il s'agit d'un de mes premiers Défis fantastiques.
L'intrigue est, il faut bien l'admettre, basique. Il s'agit juste de tuer Zagor dans son repaire et l'histoire ne progressera pas plus que ça. Ainsi, l'intro est très courte et est relativement décevante pour un lecteur averti de ldvelh. Néanmoins, on peut pardonner cela aux auteurs étant donné qu'il s'agit du premier opus de la série.
La Montagne de Feu est clairement divisée en deux parties, qui correspondent chacune à un auteur. Elles sont de plus distinctement séparées par une rivière.
La première moitié de la Montagne est l'oeuvre de Livingstone. Contrairement aux autres livres de l'auteur, il ne s'agit pas d'un one-true-path. Néanmoins, la linéarité reste forte : beaucoup de choix sont proposés mais on s‘aperçoit vite qu'on est forcé de suivre le chemin défini par l'auteur. Les combats sont assez nombreux mais plutôt faciles dans l'ensemble. Signalons aussi le très faible nombre de morts subites. le style est quand à lui peu accrocheur à mon goût : on sent bien que Livingstone débute dans l'écriture de livres-jeux.
En bref, cette première partie s'avère très facile et pas forcément palpitante pour le lecteur.
Après avoir traversé la fameuse rivière, on arrive à la deuxième partie du livre, écrite par Steve Jackson. Là, changement de style et de philosophie. Il ne s'agit toujours pas d'un one-true path mais la difficulté progresse tout de même subitement. Des combats plus difficiles attendent le lecteur, dont deux ou trois peuvent vite s'avérer fatals. Et, surtout, la grosse difficulté du livre : le labyrinthe de Zagor. C'est le seul point du bouquin qui peut réellement poser problème au lecteur : on sent bien le goût de Jackson pour les dédales inextricables (qu'il confirmera bien plus tard dans la créature venue du chaos). le style est, de mon avis, plus agréable que celui de Livingstone.
Le combat final quand à lui ne devrait pas poser trop de problème, pour peu qu'on ait découvert l'objet permettant d'éliminer directement le sorcier. Mais, même si ce n'est pas le cas, plusieurs alternatives sont possibles pour terrasser Zagor.
Une fois l'adversaire battu, on se rue sur la salle du trésor... pour découvrir qu'elle est verrouillée par trois serrures dont les clés sont cachées dans les souterrains. Et voici la partie la plus difficile du jeu : réussir à trouver ces trois clés. Six en tout sont soigneusement dissimulées dans les souterrains mais la moitié sont des leurres. Si vous ne les possédez pas, vous avez échoué à un paragraphe de la fin et êtes bon pour recommencer. Donc, il s'agit au final d'une bon vieux one-true path !
J'avoue que j'ai refait le livre une bonne dizaine de fois avant de trouver ces maudites clés et que lorsque je suis enfin parvenu au tant espéré paragraphe 400, j'ai presque hurlé de joie. A ce propos la fin est plutôt intrigante et vous propose le choix de devenir à votre tour maître de la montagne ou, ce qui est plus classique, de piller le trésor et de s'enfuir avec.
En bref, si j'adorais le Sorcier de la Montagne de Feu il y a deux ou trois ans, mon opinion a sensiblement baissé aujourd'hui, après la lecture d'ouvrages plus approfondis. L'aventure est longue, assez plate, et manque cruellement de moments forts. La difficulté élevée n'arrange en rien les choses. Restent toutefois une ambiance féerique assez unique dans les ldvelh et le fait qu'il soit le premier de la série.
Note : 64 %
Difficulté : 86 %
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          104
Kenehan
29 mars 2013
★★★★★
★★★★★
"Un livre dont vous êtes le héros" est une collection qui m'a toujours attirée de part son côté interactif nous immergeant à un nouveau degré dans des aventures littéraires. Pour autant, lorsque j'ai eu le premier tome, j'ai assez vite déchanté.
Le principe est intéressant de voyager de numéro en numéro en fonction du destin et de son jeté de dés. Bien que le scénario de base reste le même : tuer le sorcier et récupérer le trésor, la manière de parvenir à ses fins est assez variée. Encore faut-il survivre aux nombreuses épreuves !
Et c'est là le problème, je peux vite devenir mauvais joueur lorsque je n'avance pas ou que je meurs à chaque fois. Les tentations sont nombreuses, d'autant que l'on joue seul et donc nous sommes seuls maîtres de nos actions et n'avons de compte à rendre qu'à nous même.
Pas que je sois tricheur dans l'âme, mais pour moi il s'agit plus d'un livre que d'un jeu et j'estime donc que j'ai droit à une autre fin que celle de mourir dans un cul-de-sac rempli de créatures aussi violentes que sanguinaires.
La difficulté est croissante et l'avancée de moins en moins linéaire au fur et à mesure de l'aventure. Pour autant, je ne l'ai jamais terminé donc je ne saurais dire comment ça finit ou la difficulté à la fin.
Même en traficotant un peu, c'est pas évident de parvenir à nos fins et lire le livre comme un livre normal n'a absolument aucun intérêt et se révèle d'un ennui mortel.
Une bonne expérience quand j'étais ado, mais qui me frustrerais plus qu'autre chose aujourd'hui. A choisir, je préfère encore m'acheter un jeux vidéo ET un livre, plutôt qu'un livre-jeu de cette collection.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
greg320i
29 avril 2012
★★★★★
★★★★★
Précurseur des 'Défis Fantastiques' ce premier du nom qui a subi nombre de remaniement de couverture (1ère édition 1983) , c'est aussi le commencement d'une aventure dans les livre-jeu ou + communement appelé Livre-dont-vous-êtes-le-héros. A l'aide de dés,il vous faudra combattre ou mourir pour aller de chapitres en chapitres de facon linéaire et différente à chaque relecture. Evidemment le plaisir à prendre un autre chemin à chaque fois jusqu'au bout du livre pour avoir une expérience de chaque situation fait partie de la joie à se relancer sans cesse en cas de défaite (mort) .
Un livre considéré comme indispensable à tout possésseur de collection "Dont-Vous-Êtes-Le-Héros"
Commenter  J’apprécie          70
LittleBook
09 mars 2013
★★★★★
★★★★★
Je n'aime pas trop ce livre car il est un peu ennuyeux et compliqué.
Ce n'est plus vraiment de la lecture, c'est plutôt des lancés de dés! Et oui, il vous faut des dés + un crayon à papier + une gomme. Vous vous voyez, le soir dans votre lit avec un livre (normal), un dés, un crayon et une gomme (pas normal)? Et quand tu lance le dé, tu le perds à chaque fois. Si bien que tu passes plus de temps à cherché ton dé que de lire.
Et en plus, à chaque fois que vous avancez, il faut noter combien de nourritures vous mangez. Et bien sûr, quand tu recompte pour voir si il te reste assez de nourritures, tu te rends compte que tu n'en a plus car il a fallut que tu en donnes au méchant gobelin qui avait très faim et au dragon pour qu'il te laisses passer. Bref, à la fin, on ne sait plus où on en est! (Je precise que tu meurs si tu n'as plus de nourriture, donc tu meurs assez vite en général).
Je ne recommande pas ce livre car je trouve que cela correspond plus à un jeu de société qu'à un livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
MarieKey
09 septembre 2016
★★★★★
★★★★★
Le Sorcier de la Montagne de Feu est ma première approche des fameux livres dont le lecteur est le héros. Si j'aime bien le concept du livre-jeu sous forme de jeu de rôle en solo, dans l'ensemble, j'ai trouvé l'histoire assez laborieuse à suivre, le scénario de l'aventure étant très redondant. Pour dire les choses succinctement, on passe beaucoup de temps à arpenter les tunnels de cette énorme Montagne et à ouvrir des portes derrière lesquelles se cachent des gobelins. J'ai fini par me lasser assez rapidement.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
KenehanKenehan09 décembre 2015
Le Sorcier de la Montagne au Sommet de Feu est mort, et vous êtes à présent en possession de ses richesses. Il y a dans son coffre au moins mille pièces d'or, des joyaux, des diamants, des rubis et des perles. Caché au-dessous, vous trouvez son grimoire et, en le feuilletant, vous vous rendez compte que ce livre est sans doute plus précieux encore que le trésor proprement dit. Il y est enseigné tout ce qu'il faut savoir pour commander aux secrets et aux créatures de la Montagne au Sommet de Feu. Grâce à cet ouvrage, vous disposez désormais de pouvoirs sans limites, et votre retour sain et sauf au village est assuré. Mais si vous le désirez, vous pouvez rester là et devenir à votre tour le Maître de la Montagne...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
autres livres classés : livre jeuVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
839 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre