AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2870970250
Éditeur : Blake et Mortimer (1996)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 149 notes)
Résumé :
Olrik qui défraye la chronique des faits divers et se transforme tour à tour en passe muraille et en gentleman cambrioleur, voilà qui ne laisse pas d'étonner Blake et Mortimer ! Ces derniers se sont rendus à Paris pour une confrontation avec leur vieil ennemi au Palais de Justice. Mais le colonel, par un magistral tour de passe-passe et l'utilisation de complice extérieur, réussi à fausser compagnie à ses geôliers avant d'arriver au Palais. L'histoire ferait presque... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
10 juin 2012
  • 3/ 5
Après S.O.S. Météores et le Piège Diabolique, Edgar P. Jacobs clôt son triptyque franco-parisien avec L'Affaire du Collier. Sur fond de scandale politique et d'intrigue policière à l'ancienne, l'auteur, qui avait déjà beaucoup de mal à finir ses histoires en cours, déroule une nouvelle aventure du duo inséparable Blake et Mortimer. le dessin est celui classique de la série, que les fans apprécieront toujours. le scénario est un peu plus retors que d'habitude et les péripéties s'enchaînent sans mal, sans déranger à la "règle jacobsienne" des cartouches descriptifs à rallonge qui font tout le charme de cette série ô combien réaliste. Une affaire distrayant donc que celle "du Collier" avec son lot de cascades à la Tintin et de méchants attendus. Loin d'être le meilleur de la série, il conclut tout de même de manière intéressante les aventures de Blake et Mortimer en France.
Commenter  J’apprécie          180
HORUSFONCK
26 novembre 2016
  • 4/ 5
Ni science-fiction ni fantastique dans ce Blake et Mortimer très "polar".
Edgard-Pierre Jacobs nous emmène en visite dans le Paris des sixties.
Avec le collier de la reine, rien que çà!.. Et un début de récit très mondain, avec un joailler et du "beau linge"
Jacobs devait avoir à l'esprit quelques rémanences de feuilletons populaires du XIXe siècle.
...Et Olrik qui s'évade opportunément par les égouts, ce qui permet au lecteur une passionnante visite des catacombes et du sous-sol parisien, sans risquer de s'y perdre...
A noter que les premières pages de l'album ont été dessinées par Gérald Forton... Mais que Jacobs reprit rapidement la main.
Un album intéressant, donc, mais déconseillé aux claustrophobes.
Ah, Paris!
Commenter  J’apprécie          60
jamiK
26 septembre 2016
  • 5/ 5
La plus "Polar" des aventures de Blake et Mortimer
Ici, point de délires "Science-Fiction". On est dans l'histoire la plus réaliste de la série, et c'est une réussite, surtout grâce à l'aspect labyrinthe de Paris et ses catacombes. Enfant j'étais fasciné par cet plan en coupe de l'abri où se cache Olrik. Et puis ce jeu entre le vrai et le faux collier, c'est carrément jubilatoire.
Un conseil pour lire cet ouvrage, n'oubliez pas de respirer !
Commenter  J’apprécie          110
oblo
22 novembre 2016
  • 4/ 5
Une fois n'est pas coutume, ce ne sont pas les décors extérieurs qui brillent dans cet album mais le rythme même de l'histoire. L'action se déroule à Paris mais, chose curieuse, tout se déroule dans des environnements clos : hôtels particuliers, égoûts, anciennes bases de la Seconde guerre mondiale. Naturellement, le dessin est toujours excellent mais il est plus sombre et ce sont finalement les personnages qui ont tout le charme de la patte Jacobs.
L'histoire elle-même déroute. Il n'est pas question de danger mondial ou d'énigme scientifique. Non, c'est un banal vol d'un bijou qui, lui, est tout sauf banal, puisqu'il s'agit du collier de la reine Marie-Antoinette. le vol a d'ailleurs été commis par une illustre connaissance de Blake et Mortimer : le colonel Olrik, fraîchement échappé de prison. Celui-ci les nargue et les invite à prendre part à l'enquête. Ainsi débute une investigation menée de main de maître à la fois par le maître narrateur et par les deux Anglais, aidés, il faut bien le dire, par le commissaire Pradier.
L'affaire du collier est donc un album qui se distingue nettement dans la série. Il est le dernier à avoir été créé intégralement par Jacobs lui-même et il surprend par sa forme - c'est un vrai polar - et la trame de sa narration. Il étonne aussi par le renversement que constitue la posture d'Olrik qui, loin de fuir, semble au contraire jouer avec un coup d'avance. En réalité L'affaire du collier est bien un jeu de dupes duquel nous sommes les bien attentifs lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Domichel
01 octobre 2013
  • 5/ 5
Ainsi donc nous voilà revenus encore en France pour cette nouvelle aventure de B&M, tout excités à l'idée de voir Olrik traduit devant les tribunaux à Paris. le forban prend la poudre d'escampette au nez et à la barbe de la police française et non content de se jouer des autorités il se livre à un vol extraordinaire, le collier de la Reine Marie Antoinette qui doit être offert à la reine Élisabeth…
Je vous avoue que cet album fait partie de mes préférés. Délaissant la science-fiction pour le véritable roman policier, Jacobs nous livre là l'une de ses meilleures histoires… Olrik est absolument époustouflant et vole la vedette à nos deux compères. Et que dire de cette planche consacrée au plan de la maison où est retenu le pauvre Duranton. Je ne me lasse pas de la regarder. Un régal je vous dis…
Commenter  J’apprécie          30

Les critiques presse (1)
BulledEncre02 septembre 2013
Une aventure simple, pourtant pas dénuée de charme et de style même si elle reste la moins trépidante de la série.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos8907 avril 2012
Commissaire Pradier : On n'y comprend rien !... La "panier à salades" qui débouchait de la rue de la Santé a été bloqué ici durant un court moment à la suite d'un embouteillage monstre provoqué par une équipe d'égoutiers. Lorsque, dix minutes plus tard, le fourgon est arrivé au Palais, il ne contenait plus ni gardes, ni prisonniers !!...
Blake : Hum ! Des égoutiers travaillant en plein trafic à une heure de pointe ?
Pradier : Hé ! Oui l'administration n'en fait jamais d'autre !
Mortimer : Et... où sont passés ces hommes ?...
Pradier : Dame ! Ils auront regagné leur dépôt, je suppose...
Mortimer : Eh bien, à votre place, je m'en assurerais au plus vite !
Pradier : Que voulez-vous dire ?... Qu'ils seraient de mèche ?!? Ah ! Ah ! Et quoi encore ?!
Mortimer : ... Que vous devriez examiner le plancher du "panier à salades"... Peut-être y trouverez-vous une gentille petite trappe...
Pradier : Hein !?... Une trappe ?!...
Mortimer : ...trappe qui pourrait avoir un certain rapport avec... le regard d’égout que voici... Vous me suivez ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
TableRondeTableRonde30 juin 2016
L'affaire du collier, ou la visite du Paris du Sud, en surface et surtout les égouts et autres souterrains.
On est ici dans un pur policier, un bon policier avec du suspens, des curses poursuites et les bons qui gagnent in fine, certes avec l’incontournable Olrik et ses sbires.
Plus que l'histoire, c'est avant tout cette ambiance de Paris dans les années 60 qui m'enchante.
Les Ve, XIIIe et XIV e arrondissements sont à l'honneur. Je ne sais pas aller à la rue Mouffetard, sans voir Olrik à l'entrée du passage des Postes. Il en est de même avec le Parc Montsouris, la place Denfert-Rochereau et les pneus des voitures qui crissent.
Le dessin est toujours superbe, les phylactères moins denses que d’habitude.
Vous l'avez compris, ce n'est pas le meilleur de Jacobs, mais il mérite une lecture des dessins des vignettes. Vous allez embarquer dans le chronoscaphe et faire un aller-retour dans le temps, dans le Paris d'il y a 50 ans. Vous ne serez pas déçu. Il n'y a pas mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fannyvincentfannyvincent03 janvier 2015
(Olrik)
Ce cher commissaire avec nos bons amis Blake et Mortimer !...Quelle bonne surprise !...Excusez cette tenue mais je ne pouvais prévoir...
Commenter  J’apprécie          40
DomichelDomichel01 octobre 2013
C'est en effet dans cet ancien poste de commandement de la résistance, vestige désaffectée la dernière guerre, qu'Olrik a établi son propre P.C. tapi dans l'inextricable réseau des carrières, il peut impunément braver la police.
Commenter  J’apprécie          10
fannyvincentfannyvincent07 février 2015
(Blake)
Diable ! Que de policiers !...Craindrait-on un hold up !?...
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Edgar Pierre Jacobs (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edgar Pierre Jacobs
Le 26/09 le 9ème Art va fêter l'anniversaire des deux gentlemen les plus célèbres de la bande dessinée : Blake et Mortimer ! Pour célébrer la parution de leur première aventure signée Edgar P. Jacobs dans le Journal de Tintin, nous vous proposons une bande annonce avec tous les objets cultes du mythe... BON ANNIVERSAIRE BLAKE & MORTIMER ! http://www.blakeetmortimer.com/
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Blake et Mortimer : la BD culte d'après guerre par Edgar P. Jacobs. Connaissez-vous ses personnages ?

La série des albums relatant les aventures de Blake et Mortimer a été éditée en de nombreux albums. En comptant ceux qui ont été écrits et dessinés par E.P. Jacobs et ceux conçus par d'autres illustrateurs et scénaristes, combien sont-ils à ce jour ?

17
18
19
20

12 questions
45 lecteurs ont répondu
Thème : Edgar Pierre JacobsCréer un quiz sur ce livre