AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213670811
Éditeur : Fayard (22/08/2012)

Note moyenne : 2.89/5 (sur 31 notes)
Résumé :
A l'acheteur hésitant

Si le vent des hélices, le claquement des voiles
Les îles perdues et les trésors cachés
Si les chansons des marins sous les étoiles
Les pintes qu'on trinque à l'amitié
Et tous les récits d'aventures simplement racontés
Ontencore le pouvoir de plaire
Comme ils l'ont fait dans le passé
Aux hommes et femmes de caractère

Eh bien ami, passez monnaie ! Sinon
Si la j... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Bilonico
08 septembre 2012
Résumé :
En réglant ses affaires de succession, David Blair, dernier rejeton d'une lignée d'éditeurs écossais, croit trouver un trésor capable de sauver lamaison familiale de la failite : la carte soi-disant dessiné par Stevenson et son beau-fils un jour de 1881, qui avait servi de support au célèbre roman L'Ile au trésor, mais fut égarée, à la grande olère, un peu disproportionnée, de son auteur. Tandis que les experts se penchent sur ce document, plus énigmatique qu'il ny paraît, David, artiste velléitaire, écoeuré de comptes paternel, met le cap sur les Hébrides, pour prendre l'air. Il accoste à Farà, une île miniscule au plus fort de l'ouest où vitun petit monde qui e séduit assitôt : l'aubergiste "au charme sinueux", l'aviateur français atterri là par jour de panne de moteur, le curé pêcheur à la mouche, et bien d'autres, tous dotés d'un vigoureux talent pour les histoires. Il ne soupçonne pas que l'évocation de la carte va réveiller chez ses nouveaux amis, nourris de récits de naufrage et d'esprit de revanche, la promesse fabuleuse des trésors enfouis de l'Invincible Armada...
Cette ouvrage est vraiment déroutant et joue alternativement sur nos âmes d'enfants et notre plaisir d'adultes à dénouer une structure narrative en poupées russes.
Entre le roman d'aventure et une réflexion subtile sur notre capacité d'émerveillement dans notre monde moderne, ce livre est une belle surprise. L'humour est omniprésent et on sent que l'auteur, malgré des passages particulièrement ciselés, ne se prend pas au sérieux.
Belle découverte et beau moment d'évasion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Walden-88
19 octobre 2012
David Blair, héritier d'une lignée d'éditeurs écossais, qui a notamment publié Stevenson, retrouve dans un tiroir ce qui semble être la carte originale de L'Ile au trésor, dessinée des mains du grand romancier et de son beau-fils. En plein règlement de ses affaires de succession et attendant le rapport d'expertise de la carte, Blair décide de fuir la morosité d'Edimbourg pour une petite île au coeur des Hébrides. le voilà donc qui débarque à Farà (île fictive, voisine de l'île réelle de Barra), son pub The Lord of the Isles et sa bande de joyeux drilles : Alasdair McDiarmid, aubergiste et cuisinier, célèbre pour sa fameuse "gibelotte"; Warluis, l'aviateur français, arrivé sur Farà par accident et tombé sous le charme de l'île ou encore le père Mapple, barman à ses heures. Blair ce gentil naïf, ne se doute pas qu'à l'évocation de la carte, il va réveiller chez ses nouveaux compagnons la promesse fabuleuse d'un trésor enfoui. Et quel trésor, celui de l'Invincible Armada et de ses caisses remplies de doublons d'or.
Ce livre est une belle surprise, on se laisse porter par les histoires et la douce folie des habitants. Une chasse au trésor, des cadavres au pied de la falaise, des poursuites dans les brumes écossaises, une vente aux enchères hitchcockienne : on ne s'ennuie pas une seule seconde.
Une aventure digne de Stevenson !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
nena
20 juillet 2014
Une vraie découverte pour moi d'une part l'auteur que je ne connaissais pas et d'autre part ce genre de roman. Roman d'aventures, on y retrouve tout ce qui fait la saveur des histoires de pirates : la bière qui coule à flots dans un pub (l'histoire se passe en Ecosse), la brume qui recouvre tout, les chants de marins, la mer, les trésors cachés, les complots. J'ai beaucoup aimé les dialogues, ils sont succulents, j'ai pensé au Capitaine Haddock, à Audiard…Un vrai régal. Une équipe de choc : David Blair dernier héritier d'une lignée d'éditeurs Ecossais, Alasdair McDiarmid, propriétaire du pub, cuisinier, hôtelier, garagiste, éleveur de moutons, poète…Et Warluis aviateur Français, possédant un petit avion à hélices, pilote acrobatique qui survole en rase motte toute la région. David Blair dont la maison d'édition est en faillite, découvre le plan du trésor du roman « l'île au trésor » du célèbre Stevenson. A partir de là nous voilà partis pour une vraie course au trésor avec un panel de personnages truculents, des voleurs, des morts, un notaire véreux…Des références à Simbab le marin, Robinson, Champollion et sa pierre de Rosette, Léviathan…etc. Une partie de la 4ème de couverture : A l'acheteur hésitant « Si le vent des hélices, le claquement des voiles Les îles perdues et les trésors cachés Si les chansons des marins sous les étoiles Les pintes qu'on trinque à l'amitié Et tous les récits d'aventures simplement racontés Ont encore le pouvoir de plaire….. » Et bien moi je vous conseille de lire ce livre un bon moment de lecture. J'ai retrouvé mon adolescence, le goût de l'aventure et des dialogues irrésistibles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarcoPolo85
20 octobre 2012
Imaginez vous en possession de la carte de Stevenson ayant servi de support à son livre « L'île au trésor ». Puis, vous trouvez un îlot écossais ressemblant étrangement à cette carte. Vous apprenez ensuite que des navires de « l'Invincible Armada » bourrés d'objets précieux sont venus s'échouer sur ses côtes. Et alors que faites vous ? Eh bien vous faites comme les habitués de l'auberge de l'île de Fara. Vous vous rendez sur les lieux, en avion avec Warluis (le cascadeur du ciel) qui vous dépose sur un autre îlot, ou alors vous arrivez à bonne destination en présence de trois cadavres. Eh oui que d'embûches dans cet archipel des Hébrides où vit une communauté rude et colorée. Cette épopée d'aujourd'hui ressemble étroitement à ces grands romans d'aventures du 19ème siècle.
Commenter  J’apprécie          50
Killing79
20 novembre 2015
Selon les critiques que j'avais recueillies ça et là, cette histoire nous promettait une aventure palpitante. Je me suis donc lancé dans ce roman avec l'intense espoir de vivre un grand moment de fantaisie qui trancherait radicalement avec mes lectures plutôt sombres de ces dernières semaines.
Mais dès les premières pages et jusqu'à la fermeture de l'ouvrage, la déception a pris le dessus sur l'enthousiasme initial. L'écriture et son style sont en grande partie responsables de ma désillusion. L'érudition de l'auteur est indéniable et transpire à chaque mot, le style est exigeant, peut-être trop pour moi. de plus, le manque d'intérêt de l'histoire sans véritables péripéties, bourrée de références historiques, littéraires ou géographiques, alourdit considérablement la fluidité du récit. Je n'ai donc pris aucun plaisir à la lecture et j'ai très vite été impatient d'arriver au bout de ce calvaire pour pouvoir passer à autre chose. Sans rebondissements, sans émotions, sans profondeur, à quoi bon!
Seule la couverture magnifique de ce livre me console de sa présence dans ma bibliothèque.
Lien : https://leslivresdek79.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
BilonicoBilonico07 septembre 2012
Je tâchai d'échapper à ces poussées morbides qui m'assaillaient comme des vagues. J'essayai de m'élever à la beauté d'une lumière gazeuse, diaphane, rendant à leur unité primordialeles éléments séparés qui forment le monde, mais, par tous les diables, qu'il est difficile de se chasser soi-même de l'Eden ! Le moi est un tyran tout petit, avide, crépusculaire, qui, à l'éventualité de sa perte, préfèrera toujours celle de l'humanité entière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
BilonicoBilonico07 septembre 2012
Leur île semblait un paquebot échoué que ses matelots continuent d'entretenir, contre vents et marées, attendant qu'une eau vive relâche enfin l'étrave.
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : ecosseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Encore des mots, toujours des mots.... (B & C)

Jargon incompréhensible

babélisme
angélisme
anilisme
barbarisme

13 questions
8 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , Français (langue) , mots , définitionsCréer un quiz sur ce livre