AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258063183
Éditeur : Les Presses De La Cite (2005)

Note moyenne : 4/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Au coeur des monts d'Arrée, pendant la Seconde Guerre mondiale, les Kermanac'h, cinq frères célibataires et leur soeur Naïg, exploitent en commun la ferme léguée par leurs parents. Sous l'Occupation, la fratrie se divise entre pacifistes et partisans de la lutte armée dans des camps radicalement opposés: la Résistance et les brigades nationalistes bretonnes.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
sylire
sylire03 novembre 2012
  • Livres 4.00/5
Nous sommes en 1969. Corentin Kermarrec sort de la prison où il est enfermé depuis 1944. Après avoir ressassé pendant des années les évènements qui ont fait son malheur, il n'a qu'une idée en tête, se venger.
En 39, il vivait dans une ferme du Finistère avec ses frères et sa jeune soeur. Avec la guerre, les conflits qui couvaient entre les frères ont pris de l'ampleur. L'un d'entre eux a choisi le camp de la résistance, un autre celui de l'occupant, tandis que Corentin, pacifiste, s'est concentré sur la ferme familiale. La jeune soeur, quant à-elle, a eu le malheur de tomber amoureuse d'un allemand….
Le contexte historique évoqué par ce livre est celui de l'occupation allemande en Bretagne pendant la guerre 39-45. Il est fait référence notamment à la collaboration de certains membres du Parti Nationaliste Breton avec les nazis. Certains d'entre eux, particulièrement zélés, servaient de rabatteurs à la milice allemande. Je connaissais mal ces faits et j'ai trouvé très intéressant de faire quelques recherches sur cette période peu glorieuse de l'histoire des nationalistes bretons, une fois le livre terminé.
Si Hervé Jaouen se montre sans complaisance avec les collaborateurs, il pointe aussi du doigt une catégorie de résistants, opportuniste et sans scrupule. Il n'omet pas d'évoquer les graves débordements commis à la libération : justice expéditive, femmes tondues…
La ferme familiale de Corentin se situe à Huelgoat, en centre Finistère. Mes grands-parents tenaient une ferme dans la région à la même époque. J'ai donc pensé à eux tout au long de ma lecture. le livre est truffé d'expressions en breton que j'avais un peu oubliées et que j'ai eu grand plaisir à retrouver.
J'ai beaucoup apprécié le rythme de ce roman, qui tient en haleine et contribue à faire de cette histoire une saga familiale très réussie.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          70
Zebra
Zebra18 juillet 2012
  • Livres 4.00/5
Que d'émotion contenue ! Laissez-vous surprendre par ces événements qui ont marqué les âmes et les corps.
Commenter    J’apprécie          40
tessgeffroy
tessgeffroy15 décembre 2007
  • Livres 4.00/5
J'ai eu un plaisir fou avec ce livre, pleins d'émotions...
Commenter    J’apprécie          30
sld09
sld0921 mars 2015
  • Livres 3.00/5
C'est un roman sombre et fort, un témoignage poignant sur les questions d'identité bretonne et sur la Résistance pas toujours si héroïque.
Commenter    J’apprécie          10
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Bellisa55Bellisa5501 mai 2016
En prison, les pupilles se dilatent au lieu de se rétracter, les yeux réclament de l'azur et des prairies étincelantes de soleil, et dans le bagage des élargis les greffiers devraient ajouter des lunettes noires. La liberté est éblouissante.
Commenter    J’apprécie          40
Bellisa55Bellisa5526 avril 2016
La peur de ressusciter le passé d'un mot de trop suspendait leurs dialogues. Ils bouclaient les paroles dans la penderie du non-dit mais cela n'empêchait pas les mites des pensées de s'échapper par-dessous la porte et de voleter entre eux, au milieu de leur silence.
Commenter    J’apprécie          80
mgeffroymgeffroy06 mars 2008
Naïg et son mari n’avaient pas jugé utile de se barricader derrière des murs et un portail.
Kermanac’h entra directement dans le jardinet de devant, lut le nom sur une plaque en faïence décorée façon Quimper – Monsieur & Madame Robert Cornec – et appuya sur le bouton de la sonnette.
Dans d’autres familles, la soeur aurait été dans le jardin ou dans la rue à attendre son frère, en se triturant les mains. Elle aurait couru, crié, se serait jetée dans ses bras. Pas chez les Kermanac’h où les vivants n’avaient pas l’habitude de se lécher le museau et où les morts comprenaient parfaitement qu’on ne leur chiale pas après comme des matous en chaleur miaulent des nuits entières après la lune.
La porte s’ouvrit, Naïg essuya ses mains dans son tablier.
— Alors, te voilà, dit-elle.
— Oui, puisque tu ne m’as pas abandonné.
— Toi non plus. Toi non plus, tu ne m’as pas laissée toute seule avec mon malheur.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          50
sld09sld0920 juillet 2015
Le carrefour où le calvaire a été érigé porte le nom de Kroaz-an-Turk. Sur les origines de ce toponyme, les avis divergent, mais la plupart s'accordent sur une explication qui a la beauté des légendes : ce serait un Turc, un infidèle, par conséquent, qui aurait sculpté la croix au siècle des Lumières. D'où venait cet Ottoman ? Qui était-il, que faisait-il au centre de la Bretagne ? Un descendant d'esclave ramené d'Orient par des Templiers dont on trouve la trace, ici et là, dans les archives de manoirs fortifiés ? Ou, plus simplement, un tailleur de pierre breton, mais au physique barbare - œil noir, moustache tombante - d'égorgeur de chrétiens ? L'absence de réponse à ces questions ajoute encore à l'angoisse qu'inspirent le calvaire et le paysage qu'il semble maudire.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          30
mgeffroymgeffroy06 mars 2008
De sa fenêtre, Kermanac’h avait vu les jupes des filles raccourcir et les cheveux des lycéens s’allonger. Il avait vu les DS remplacer les tractions avant, les 4L succéder aux Juvaquatre et les R16 aux Frégate, et les tracteurs éliminer les chevaux. Le monde n’avait pas arrêté de changer et pourtant le monde était toujours aussi dingo.
Commenter    J’apprécie          40
Videos de Hervé Jaouen (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hervé Jaouen

Dialogues, 5 questions à Hervé Jaouen
www.librairiedialogues.fr 5 questions posées à Hervé Jaouen, à l'occasion de la parution du livre Ceux de Menglazeg (Éditions Presses de la cité).
autres livres classés : bretagneVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
665 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre