Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Ajouter une citation

Citations sur Microfictions (5)


Classer par:       Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par darcourt le 04/03/2012


    Très bien écrit? Noir. Cynique. 500 micro histoires.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation



  • Par raph731 le 20/03/2014


    Ils [les parents] bavent sur leurs bambins des baisers qui les trempent, les plongent dans des baignoires où il les ébouillantent, les gavent de lait de femme, de vache, de brebis, oublient de changer leurs couches, pommadent leurs fesses rendues écarlates comme on badigeonne un fond de tarte avec du beurre sorti une heure avant du réfrigérateur afin qu'il soit plus malléable, et en font au bout du compte des esclaves bâtés qui servent une économie acéphale, dont l'inventeur était si honteux qu'il a plongé aussitôt après sa découverte dans un anonymat opaque comme le goudron. Une économie dont chaque mois on leur balance la sciure en salaire, qu'ils se prennent dans la tronche avec reconnaissance, comme ces imbéciles passionnés de coprophilie qui remercient le ciel quand par bonheur ils reçoivent en pleine poire le contenu des toilettes d'un avion aux réacteurs enrhumés obligé de lâcher du lest pour éviter de raser les étages supérieurs d'une ville aux habitants trop ladres pour accepter de mourir sans contrepartie pécuniaire.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation



  • Par raph731 le 30/04/2014


    Quand on se sent seul, on ne se moque pas de l'amour. (p. 370)

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation



  • Par raph731 le 30/04/2014


    Ou alors j'ai mis le feu à la voiture à force de me frotter contre le siège. On fait bien du feu en frottant des silex. (p. 367)

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation



  • Par raph731 le 30/04/2014


    Vous croyez que nous aimons la misère, la violence, et notre futur en panne comme un ascenseur souffrant de vertige qui ne s'envolera jamais du rez-de-chaussée où il se laisse pourrir par les coups de pied des mômes et les lames des ados. (p. 349)

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation






Sur Amazon
à partir de :
9,45 € (neuf)
4,51 € (occasion)

   

Faire découvrir Microfictions par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

> voir plus

Lecteurs (241)

  • Ils veulent l'échanger (1)

> voir plus

Quiz