Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2021049426
Éditeur : Editions du Seuil (2012)


Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Ce virulent monologue, plus intime et politique que jamais, revisite principalement le cycle de vingt-quatre lieder de Schubert intitulé Die Winterreise, d'après des poèmes de Wilhelm Müller. Chaque lied composant ce cycle poético-musical est caractérisé par une figure,... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par CLAVIE, le 23 novembre 2014

    CLAVIE
    Dans ce monologue, Elfried Jelinek nous présente une critique cynique de notre société. En choisissant des thèmes prégnants, allant des sites de rencontres à l'anxiété, elle nous décrit avec justesse la mélancolie ambiante.
    Certes, le romantisme de Schubert originel est absent. Néanmoins, on y retrouve l'esprit dans le rythme et dans le personnage abstrait destiné à symboliser un siècle.
    Le style minimaliste permet à chacun de nous d'y retrouver une part de notre vécu ou du moins de connu.
    Sans partager l'avis de l'auteure sur la suprématie de l'amour maternel comme remède aux maux de notre époque, j'ai apprécié ce texte. Je reconnais en Isabelle Huppert, première interprète en France, sa représentativité.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique


Critiques du Magazine Littéraire



  • Critique de Philippe Rolland pour le Magazine Littéraire

    Elfriede Jelinek, l'auteur de La Pianiste, publie un court texte placé sous l'égide de Schubert. C’est en 1827 que décède le poète allemand Wilhelm Müller et qu... > lire la suite

    Critique de qualité ? (4 l'ont appréciée)

Critiques presse (2)


  • Lexpress , le 11 mai 2012
    Frau Jelinek a de nouveau lâché ses blindés par-delà la ligne Maginot pour nous asséner un Winterreise qui accumule canards et fausses notes, tout en prétendant rendre hommage aux fameux lieder de Schubert.
    Lire la critique sur le site : Lexpress
  • Telerama , le 11 avril 2012
    La référence du titre au Winterreise de Schubert y est davantage dans la mélancolie morbide du propos que dans l'harmonie d'une langue qui se fiche comme d'habitude de toute séduction, qui creuse la signification du mot comme sa sonorité, qui joue du rythme de la phrase comme des associations d'idées, des amalgames de clichés, des télescopages de citations (des slogans publicitaires jusqu'au vocabulaire de Heidegger)
    Lire la critique sur le site : Telerama






Sur Amazon
à partir de :
11,50 € (neuf)
10,30 € (occasion)

   

Faire découvrir Winterreise par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz