Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2021079414
Éditeur : Editions du Seuil (2012)


Note moyenne : 4.14/5 (sur 91 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Alexandre Jollien poursuit sa quête philosophique d'une sagesse qui nous apporte la paix intérieure.

Si la joie est le but, la voie royale pour la vivre, thème directeur de ces Pensées, est l'abandon ou, en termes bouddhistes, la «non-fixation». Ne pas «... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (18)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

  • Par CDIMAZAMET, le 16 avril 2014

    CDIMAZAMET
    Dans son ouvrage, l'auteur invite à prendre les choses avec plus de distance, d'abandon. Il se tourne vers un art de vivre qui le rapproche du zen, du boudhisme : « Abandonner » dans le sens de lâcher prise.Spécialiste de philosophie, helléniste, il s'agit pour lui de« conquérir la joie », de « se tenir en joie » comme l'a écrit Spinoza. L'idée n'est pas de faire un problème majeur du handicap, mais d'avancer malgré tout. Il pratique le zazen qui consiste à laisser passer les pensées pour les chasser.

    A lire absolument pour ressentir des frissons d'émotion, notamment dans un passage sur l'amour inconditionnel .
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Luuina, le 17 avril 2013

    Luuina
    J'ai découvert Alexandre Jollien lors d'une émission sur France Inter, le Grand entretien, et avais été séduite par les pensées de ce philosophe. Comment rester insensible à l'écoute de ses paroles et ne pas vouloir aller plus loin dans la découverte de cet auteur.
    Une première approche avec ce bel essai qui se lit rapidement tellement il est prenant. Belle leçon de vie qui donne quelques clefs pour avancer, pour faire face aux hauts et bas de notre quotidien.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par bibliobleue, le 21 octobre 2012

    bibliobleue
    On me dit souvent que j'ai tort de ne pas regarder la télévision, que je rate beaucoup de choses. Et bien, je dois bien avouer que la semaine dernière, malade, amorphe, je me suis affalée dans mon canapé pour regarder La Grande Librairie sur France 5. Lorsqu'Alexandre Jollien a commencé à parler, je me suis redressée et je suis restée captivée par son discours.
    Dans son Petit traité de l'abandon, cet homme expérimente le quotidien : l'amitié, l'amour, la détente, le désir, l'humilité, la peur, le rire ...
    Des mots simples, intelligents, des vérités quotidiennes qui ne sont plus à démontrer, un texte à lire, à penser, à méditer et à relire.
    Un livre-CD à offrir à ceux qu'on aime ♥ Un hymne à la vie et au bonheur.


    Lien : http://bibliobleu.blogspot.fr/2012/10/petit-traite-de-l.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par clairejeanne, le 06 novembre 2012

    clairejeanne
    "Pensées pour accueillir la vie telle qu'elle se propose" est le sous-titre de ce nouveau livre formidable d'A. Jollien; et c'est exactement ça ! D'ailleurs, l'auteur, handicapé de naissance, sait de quoi il parle ... Il ne dit pas forcément qu'il arrive à l'abandon, à accueillir la vie telle qu'elle vient; mais au moins il essaie et nous donne des pistes. Alors si lui peut le faire, pourquoi pas nous ? Ce petit traité est comme ses autres livres: facile à lire et enthousiasmant ! Merci Mr Jollien, et continuez de nous faire autant de bien !

    Lien : http://www.les2bouquineuses.canalblog.com
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par grace-no, le 14 avril 2013

    grace-no
    J'ai adoré. Très belles pensées pour justement accueillir la vie telle qu'elle se présente, et surtout y voir un don quotidien, et non une quête perpétuelle. Alexandre nous fait part de lui-même à travers ce petit traité, inspiré de son expérience de vie, et c'est cela qui est le plus touchant. On croit que la vie lui a tout pris, mais en fait, elle lui a donné cette possibilité d'accueillir les choses avec humilité. J'ai vraiment adoré et j'adhère complètement à sa vision des choses.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique


Critiques presse (1)


  • Culturebox , le 04 octobre 2012
    Ne cherchez pas dans ce « Petit traité de l’abandon » un mode d'emploi, vous y trouverez beaucoup plus, une ascèse, une aspiration au spirituel, pour vivre là et maintenant.
    Lire la critique sur le site : Culturebox

> voir toutes (44)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par CDIMAZAMET, le 16 avril 2014

    Le thème abordé dans cet ouvrage concerne le handicap moteur. Comment en effet, être heureux au quotidien malgré le handicap ? Comment l'apprivoiser ?

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par nadejda, le 19 novembre 2012

    La vie n'est jamais loupée. La vie n'est pas à réussir. Ce n'est pas un objectif. Vivre est à soi sa propre fin.

    Commenter     J’apprécie          0 82         Page de la citation

  • Par mimi574, le 01 janvier 2013

    ...L'expérience du yaourt, c'est l'expérience de l'acceptation. Je ne peux pas ouvrir un yaourt comme les autres. J'ai besoin de mon fils de six ans pour le faire. Mais c'est fou comme l'expérience de la souffrance est parfois proche de celle de la joie et du bonheur. Trop souvent, j'ai tendance à opposer la joie et la souffrance. J'étais incapable d'ouvrir un yaourt, mais ce moment a été celui d'une complicité sans nom avec mon fils.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la citation

  • Par cecile29, le 18 avril 2013

    La vie m'a donné le plus magnifique amie dans le bien que j'aie eu la chance de rencontrer. Il s'agit de ma femme. Ce qui m'a bouleversé, c'est qu'elle était là sans juger, impuissante mais présente. Parfois, quand on écoute l'ami qui est dans le pétrin, qui ne s'en sort pas, qui coule, qui pleure, la tentation immédiate, et c'est un instinct de vie, c'est de passer à l'action, de trouver des solutions. Et quand il n'y a pas de solutions? Eh bien, l'ami dans le bien, quand j'essaie de me le représenter, c'est de larges bras ouverts qui accueillent l'autre tel qu'il est et nourrit pour lui un amour inconditionnel. Il aime sans conditions: "je t'aime sans que tu aies besoin de faire quoi que ce soit".
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par bibliobleue, le 21 octobre 2012

    Le dépouillement a aussi été pour moi une sorte de « gros machin » inatteignable. J’imaginais que pour l’atteindre, il me fallait devenir moine, presque un stakhanoviste du détachement, et envoyer paître tout ce qui relève du matériel. Jusqu’au jour où j’ai pris conscience que le « gros machin » dont je devais me détacher, c’était moi.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

> voir toutes (11)

Videos de Alexandre Jollien

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Alexandre Jollien


MPAGE-20121119-1820_0.mp4
Payot - Marque Page - Alexandre Jollien - Petit traité de l'abandon








Sur Amazon
à partir de :
13,77 € (neuf)
12,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Petit traité de l'abandon. Pensées pour accueillir la vie par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (166)

> voir plus

Quiz