AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur C'est la culture qu'on assassine (13)

Elvira
Elvira02 février 2012
A quoi bon s’échiner à réformer l’école et l’université ? Tout le travail éducatif est saccagé par la bêtise médiatique, la bouffonnerie érigée en moyen d’expression, le déferlement des valeurs de l’argent, de la consommation, de l’apparence et de l’individualisme étroit diffusées par la publicité, ultime raison d’être des grands groupes médiatiques. Le véritable éducateur d’aujourd’hui, c’est TF1.
Commenter  J’apprécie          80
Elvira
Elvira04 février 2012
« La direction du collège de ma 3e B a téléphoné aux parents d’un élève particulièrement agité, aux résultats désastreux, pour tenter de faire quelque chose. La réponse des parents a été la suivante (citation garantie authentique) : « Est-ce que vous pourriez rappeler après Plus belle la vie ? »
Tout est dit.
Pour la promotion sociale, on attendra après Plus belle la vie. »
Commenter  J’apprécie          70
Fortuna
Fortuna10 avril 2015
La littérature nous donne accès à l'autre. Dans la vie dite "réelle", il nous reste étranger. Comment, sinon par le roman ou l'autobiographie, pénétrer l'intimité d'un paysan du XIXe siècle, d'une jeune Anglaise du XVIIIe siècle, d'un soldat russe, d'un cheminot américain, d'une reine de l'Antiquité égyptienne, d'un noble romain, d'un samouraï, d'un esclave noir, d'un dictateur sud-américain, d'une domestique normande, d'un handicapé mental ? La littérature nous permet de voir par leurs yeux, de sentir avec eux, de multiplier nos vies et nos expériences, de relativiser ce que nous sommes et de nous ouvrir à l'empathie.
Commenter  J’apprécie          61
Musikant
Musikant27 octobre 2012
Au-dessous de la littérature visible existe ainsi une littérature invisible, faite de milliers de textes qui ne seront pas publiés, que presque personne n'aura lus, et qui n'est sans doute guère moins intéressante que celle que nous connaissons. Elle disparaîtra, sans traces, sans mémoire. On pourrait rêver de dictionnaires, d'encyclopédies de la littérature invisible, où figureraient des noms inconnus, des titres qui ne disent rien à personne. C'est notre bibliothèque d'Alexandrie: elle brûle en permanence, de toute la masse de livres que rejette l'édition. L'histoire d'une littérature n'est jamais que celle de la partie émergée des textes. Non un fait absolu, mais l'actualisation d'une possibilité.
Commenter  J’apprécie          40
Elvira
Elvira02 février 2012
Si la littérature a une fonction, c’est de nous conduire à nous interroger sur une réalité qui n’est pas si simple, pas si accessible. C’est de crever la bulle d’illusion.
Commenter  J’apprécie          40
Musikant
Musikant27 octobre 2012
Une culture est pleinement vivante lorsque la création se développe dans une vaste diversité de genres, de formes et de lectorats. Cela signifie notamment qu'il faut à la fois, pour que cette culture respire, des œuvres d'avant-garde ou de recherche, des œuvres populaires de qualité, et des œuvres qui assurent le passage entre ces deux catégories. Cela implique aussi une activité critique incessante, qui fasse le départ entre culture populaire authentique et faux-semblants commerciaux, avant-garde vivante et élitisme gratuit. Bertin se tient à ce point d'équilibre, entre art populaire (la chanson), exigence créatrice et travail critique.
Commenter  J’apprécie          30
Elvira
Elvira04 février 2012
« Soyons pragmatiques. Pragmatiquement, mon correcteur orthographique s’égare dans des phrases trop complexes, ne reconnaît pas des sujets trop éloignés du verbe, et me propose régulièrement des corrections fautives. Mais ce n’est qu’un détail. »
Commenter  J’apprécie          10
Fortuna
Fortuna10 avril 2015
Les livres ouverts (la BNF), c'est du symbole pour maquette. L'architecture à la française, telle que Perrault la représente, aime les symboles, les abstractions et les maquettes. Beaucoup moins les gens censés fréquenter ces maquettes, et qui ont le mauvais goût d'avoir un corps, des désirs et des besoins.
Commenter  J’apprécie          00
Fortuna
Fortuna10 avril 2015
Le monde est devenu télévision. Elle nous veut tous, elle nous avale, et elle nous détruit. Elle accomplit l'enfer, et nous ne le savons pas.
Commenter  J’apprécie          00
Fortuna
Fortuna10 avril 2015
La bêtise médiatique n'est pas un épiphénomène. Elle mène une guerre d'anéantissement contre la culture. Il y a beaucoup de combats à mener aujourd'hui. Mais si l'industrie médiatique gagne sa guerre contre l'esprit, ils seront tous perdus.
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Les demeures mythiques de la littérature

    Plantation de coton située en Géorgie (USA), cette demeure coloniale est le berceau de la famille O'Hara dont l'aînée des filles, Scarlett, est entrée depuis longtemps dans la mythologie sacrée de la littérature mondiale grâce à son auteur Margaret Mitchell et son unique roman publié "Gone with the wind".

    Pemberley
    Thornfield Hall
    Tara
    Manderley
    Northanger Abbey
    Jalna
    Mogador
    Poudlard
    la Belle-Angerie
    Limmeridge House

    10 questions
    696 lecteurs ont répondu
    Thèmes : demeures , maisons , Manoirs , Lieux imaginaires , littérature , célébritéCréer un quiz sur ce livre