Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Olivier Mannoni (Traducteur)

ISBN : 2709633434
Éditeur : J.-C. Lattès (2011)


Note moyenne : 3.45/5 (sur 20 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Amsterdam, milieu du XVIIe siècle. Peu de temps s’est écoulé depuis que la « fièvre des tulipes » a tenu les Pays-Bas en haleine. Des spéculations à haut risque sur des oignons rares ont provoqué la ruine d&... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Yumiko, le 19 février 2013

    Yumiko
    Je pense que sur certains points je ne suis pas très objective dans ma critique de ce livre. Pourquoi? Simplement parce que je suis une grande amoureuse de la ville d'Amsterdam! du coup, dès la première page je me suis retrouvée dans les rues et l'ambiance de cette ville si particulière. le récit s'est superposé à ma propre connaissance de la ville et j'avais l'impression d'être de nouveau là-bas, aussi rien que pour cet élément, j'ai dévoré ce livre avec délice.
    Après bien sûr ce n'est pas seulement pour cela que j'ai aimé ce roman, car si je me suis sentie chez moi durant cette histoire, c'est grâce à l'auteur qui a su retranscrire parfaitement les lieux, les personnages et les évènements, et ce de façon unique et sincère. Son style est imparable et nous emporte dans un tourbillon d'enquêtes, d'hypocrisie, de mensonges, de folie et de de trahisons.
    Katoen mène une enquête sur de curieux assassinats qui ont lieu des lundis soirs. Sur chacun d'eux, une pétale d'une tulipe extrêmement rare et néfaste est retrouvée à chaque fois comme signature, mais sans que personne ne sache pourquoi. Notre enquêteur va donc plonger dans l'histoire de cette si belle fleur pour découvrir le mal qu'elle a fait à bien des hommes aux Pays-Bas. Entre vénération et haine, elle ne laisse personne indifférent et elle aura fait autant de mal que de bien durant ces années tourmentées, ruinant bien des hommes qui pensaient vivre de sa vente et de son commerce. Je vous garantis qu'après cette lecture vous verrez les tulipes différemment.
    La palette des personnages qui nous sont présentés est vaste et hétéroclite. le lecteur se prend au jeu de l'enquête et tente de voir qui ment, qui cache son jeu, qui pourrait être l'assassin. Il se retrouve dans une sorte de Cluedo géant, mais le récit est tellement bien ficelé que chaque nouvelle hypothèse s'écroule quelques pages plus tard. Cette recherche frénétique fait que les pages se tournent à un rythme effréné et nous donne envie d'en apprendre toujours plus. Autant dire que la fin m'a surprise de bien des façons!
    A souligner aussi que le roman est agrémenté en fin d'ouvrage d'une chronologie et d'une postface qui amènent un plus indéniable et nous permettent de faire la part des choses entre réalité et fiction, de quoi rassasier les passionnés d'histoire!
    En bref, ce roman est une superbe découverte qui n'est pas passée loin du coup de coeur et qui me donne envie de lire d'autres romans de l'auteur. J'ai aimé sa façon de nous présenter les faits avec entre autre cette petite dose d'invention historique qui en fait un excellent roman!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par carnetdelecture, le 27 mars 2013

    carnetdelecture
    Plongée dans la ville d'Amsterdam au 17e siècle avec ce polar historique qui m'a emportée dans son sillage sans que je m'en aperçoive !
    Au niveau historique, La tulipe du mal est un roman qui permet d'apprendre énormément de choses. On découvre la tulipe sous un autre jour puisque l'auteur nous dévoile son histoire, son arrivée aux Pays-Bas et la spéculation dont elle a été l'objet au 17e siècle, mettant pas mal de familles sur la paille et provoquant La fièvre de la tulipe.
    Nous découvrons des mœurs d'un autre temps, notamment marqué par l'absence de règles en matière de droits humains (en témoigne la fameuse cave aux fouets, qui permettait de faire avouer les détenus les plus difficiles). Mais ce polar est aussi l'occasion de mieux comprendre l'origine de la guerre politique fomentée par les rois Louis (France) et Charles (Angleterre) contre les Pays-Bas dans l'unique objectif d'étendre leur zone d'influence.
    C'est dans ce contexte que la ville d'Amsterdam est confrontée à une série de meurtres. Et alors que la liste des suspects s'allonge, les petits secrets des uns et des autres sont dévoilés, une lutte de pouvoir est mise à jour et les masques tombent. Un très bon roman policier qui combine rebondissements, suspense, trahison et manipulation. Pas facile pour notre Inspecteur Katoen de démêler le vrai du faux, surtout si l'amour s'en mêle…
    Petit bonus offert par Jorg Kastner en fin d'ouvrage, il explique d'où lui vient son inspiration et distingue les personnages et évènements qui ont réellement existés de ceux qui sont issus de son imagination.
    Alors que je ne suis pas la plus grande fan des romans historiques, je dois avouer que La tulipe du mal m'a emportée dans son élan et j'ai vraiment apprécié cette balade dans le temps. Il ne fait aucun doute que les autres romans de cet auteur vont être ajoutés à ma wish-list !

    Lien : http://carnetdelecture.skynetblogs.be/archive/2013/03/27/la-tulipe-d..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par cmpf, le 04 mai 2014

    cmpf
    J'ai choisi ce livre car j'avais infiniment aimé Semper Augustus d'olivier Bleys, lu il y a plusieurs années. C'est le sujet : la folie spéculative autour des tulipes qui m'avait enthousiasmée. Je n' ai pas retiré autant de plaisir de celui-ci mais mes goûts ont peut-être évolué et il n'y avait plus le plaisir de la découverte.
    Cependant c'est un bon polar avec une bonne intrigue, un héros attachant et qui met en scène la ville.
    Un moment de lecture tout a fait agréable.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Kamana, le 16 novembre 2011

    Kamana
    Avec ce thriller historique, Jörg Kastner nous enrôle dans une enquête des plus étranges sur la piste des adorateurs, mais aussi des détracteurs de la tulipe. Pourquoi étrange ? Tout simplement parce que les directions prises pour résoudre cette énigme seront des plus curieuses, atypiques.
    Chargé de trouver un assassin, l'enquêteur Jeremias Katoen suivra sa propre voie, prendra des chemins détournés qui a priori n'ont rien à voir avec les meurtres. Son approche est intéressante, bien amenée, certes parfois troublante, il est bon de l'admettre, mais justement c'est tout cela mélangé qui captive le lecteur quant à l'issue du roman. Nous découvrons tout en suivant la piste du meurtrier, l'histoire de ce pays dont la folie suscitée par la "fièvre des tulipes" a fait bien des malheureux, engendrant une haine farouche envers cette plante, mais aussi envers ses défenseurs.
    ... la suite sur mon blog (ci-dessous)

    Lien : http://kamanaschronicles.blogspot.com/2011/09/la-tulipe-du-mal.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par miyaki2384, le 05 août 2013

    miyaki2384
    Bon petit policier historique qui s'attaque aux pays bas et leur tulipe bien aimée. Je ne connais rien à cette fleur, mais j'avoue m'être laissée emporté par cette petite folie qui nous parait si loin. Une bonne lecture d'été avec quelques personnages notables sans être transcendant pour les habitués du genre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique


Critiques presse (1)


  • LesEchos , le 28 juillet 2011
    Dans un style efficace et sans échapper tout à fait à certains clichés, le roman entraîne ses lecteurs dans une intrigue tendue et plutôt bien ficelée.
    Lire la critique sur le site : LesEchos

> voir toutes (5)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par accrobiblio, le 09 février 2013

    ils se trouvaient à bord d'un navire de commerce, coincés, sans que l'on sache pourquoi, entre des ballots de tissus. Le marchand de drap, surpris, fit ce que l'on fait généralement avec des oignons : il demanda qu'on lui fasse revenir à la poêle une partie de cette marchandise ...
    … le plat lui parut tellement succulent qu'il fit planter le reste des bulbes dans la terre de son jardin, pour pouvoir en manger un plus grand nombre l'année suivante. Mais il n'en fit rien : le printemps venu, il découvrit que sa plate-bande brillait des couleurs vives de la tulipe.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Milka2b, le 16 août 2012

    Ce sont les hommes qui se plongent ds le malheur, eux-meme ou leurs prochains, à cause de leur avidité, de leur haine, ou simplement de leur betise.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Milka2b, le 11 août 2012

    l'amour peut transformer un homme en n'importe quoi : le héros le plus courageux ou le bouffon le plus délirant.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Milka2b, le 29 août 2012

    L'amour ne rend pas seulement aveugle, il vous prive aussi de la raison.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Milka2b, le 16 août 2012

    Quand elle ne cesse jamais, la méfiance peut dévorer un homme de l'interieur.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
17,00 € (neuf)
6,95 € (occasion)

   

Faire découvrir La tulipe du mal par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (43)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz