AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sylvain Chollet (Traducteur)
ISBN : 2871294143
Éditeur : Kana (2002)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 267 notes)
Résumé :
Naruto est un garçon un peu spécial. Il est toujours tout seul et son caractère fougueux ne l'aide pas vraiment à se faire apprécier dans son village. Malgré cela, il garde au fond de lui une ambition : celle de devenir un maître Hokage, la plus haute distinction dans l'ordre des ninjas, et ainsi obtenir la reconnaissance de ses pairs.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (48) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
Alfaric19 septembre 2015
  • Livres 3.00/5
"Naruto" c’est vraiment le manga de la génération 2000 (bien plus que "One Piece" car on peut difficilement s’identifier à un homme caoutchouc à chapeau de paille), mais il est autant acclamé comme héritier de "Dragon Ball" que décrié comme manga pour kikoos. Et au final, tout le monde a raison…

Masashi Kishimoto rafraîchit, modernise et améliore le mythe du ninja en piochant dans la boîte à outil léguée aux mangakas shonens par Akira Toriyama, mais avec un style graphique propre plutôt plaisant pas très éloigné de celui de Yoshihiro Togashi. Et je crois même que plus on connaît sa culture ninja, et plus on apprécie le côté rafraichissant de Naruto qui puise plus dans les grands romans de Fūtarō Yamada et les grands gekida des années 60/70 que dans "Le Collège des ninjas" (remember Nicolas, le ninja adolescent ayant des problèmes de surpoids)… Mieux, Naruto ce héros auquel personne ne croit, marche dans les pas de Kamui, le ninja aïnou d’Hokkaido qui bien que haï par les siens s’était fait le défenseur de le veuve et de l’orphelin (et des oubliés du Japon du boom Izanagi, le miracle économique japonais, mais ceci est une autre histoire).
Je n’ai jamais eu de problème avec les furyos et les bozokus des années 80, les voyous et les racailles des années 90, mais les branlous je-m'en-foutistes des années 2000, appelés yankees au Japon, m’ont toujours prodigieusement gonflé… Et là aucun souci avec Naruto le cancre de la classe qui cherche à attirer l’attention sur lui avec ses pitreries : il est parfait pour le public ciblé, car le héros grandit en même temps que ses lecteurs ce qui fait de Naruto un chouette émule d’Harry Potter (sauf que la saga "Harry Potter" s’étend sur 10 ans et que la saga "Naruto" s’étend sur 15 ans… 5 ans de différence c’est beaucoup quand on a 18 ans). D’autant plus qu’on nous refait le coup du Héros aux mille et un visages avec un adolescent orphelin qui se bat pour les forces du Bien ! Et puis on prend plaisir à faire connaissances avec les personnages et leurs pouvoirs, et à les voir évoluer. Pour ne rien gâcher, l’apparition de chaque méchant est un petit événement…
Les tomes sont initialement bien remplis, bien rythmés et bien dosés. Là je redécouvre les premiers tomes et j’ai vraiment envie de me sentir narutard, mais je sais comment se termine la saga : en eau de boudin avec des ninjas zombies, un grande guerre ninjas qui se résume à 3 personnages, et un combat final de 14 tomes avec le méchant le plus débilement compliqué de l’histoire du manga et le pire boss à tiroir de l’histoire du manga… VDM
Du coup je ne pas m’empêcher qu’avec un tel désastre le ver était dans le fruit dès le départ, et effectivement dès le tome 1, Masashi Kishimoto vend la mèche : il est influençable donc se laisse dicter son histoire par ses éditeurs... Donc dès le tome 1 on adjoint au héros Naruto deux compagnons d’armes qui comme ils ne viennent pas de son imaginaire peut difficilement échapper aux stéréotypes :
- Sasuke… Le beau gosse ténébreux et mystérieux au lourd passé, OK c’est un cliché. Il n’est pas raté mais on ne peut pas aller bien loin avec ça. Pour rattraper le coup, Masashi Kishimoto a voulu en faire un Végéta inversé et l’idée était bonne (allié puis ennemi au lieu d’ennemi puis allié), mais force est de constater que c’est complètement raté, Sasuke geignant comme un ado en crise et changeant d’avis comme de chemise aux moments critiques.
- Sakura… J’ai pitié pour elle parce que malgré tout elle est sympathique, et puis elle rencontre son petit moment de gloire dans la forêt de la mort. Son rêve : emballer le BG de la promo, juste parce qu’il est BG… (soupirs) Elle suit un régime parce qu’elle se trouve trop grosse, mais déplore de ne pas avoir ce qu’il faut là où il faut et fait de la dysmorphophobie au sujet de son front. (soupirs) Elle passe son temps en retrait à encourager ses compagnons, et marche à fond dedans à chaque fois qu’ils lui disent qu’elle douée et indispensable. C’est festival de clichés shonens sur les filles présentées comme fragiles et puériles : il y a du boulot pour en faire un personnage intéressant, et la comparaison avec ses paires dans les autres séries mangas fait vraiment très mal !
Après je ne suis pas fan des univers achroniques, ici des ninjas en survêtement Adidas qui écoutent de la musique sur leur lecteur mp3 avant de prendre une bière au frigo ou de réchauffer un ramen au four micro-onde… Pour être efficace ou tu fais du ninja classique ou tu fais du ninja moderne (comme les action movies des années 80/90, mais en mieux s’il vous plait). Le mangaka essaie de faire un parallèle entre le monde des ninjas et celui du terrorisme / contre-terrorisme en faisant de ses personnages les membres de commandos d’élite au service des grandes puissances. Mais tout cela est hors-sol tellement l’univers développé tient sur un post-it. Ce n’est pas gênant en soi mais cela limite grandement le potentiel d’évolution d’un manga de 72 tomes !
Univers de Potemkine, héros archétypal, personnages stéréotypés puis clonés… On n’aurait pas dû aller très loin avec cette formule, pourtant le miracle eut lieu puisque le manga est cool est fun pendant une tripotée de tomes, mais il aurait vraiment dû s’arrêter sur la confrontation finale entre Naruto et Nagato (comme "Dragon Ball" aurait dû s’arrêter sur la confrontation finale entre Gohan et Cell).

Dans ce tome 1 nous découvrons le quotidien de Naruto Uzumaki, orphelin du village caché de Konoha, qui trompe sa solitude et son mal de vivre en faisant le pitre et le fanfaron. Il veut être le plus grand des ninjas, l’hokage le plus puissant de tous les temps pour que tous reconnaisse enfin sa valeur et son sens des valeurs. Il y a un petit côté Gary Stu dans le cancre aficionado de ramens, mais rien de méchant tellement le personnage incarne à la perfection le message basique mais positif de tous les shonens nekketsu : avec des efforts et de la volonté, de tout on peut triompher !
Naruto ayant du mal à générer un clone crédible, décide de voler un rouleau contenant une technique secrète au Grand Maître de Konoha… Du coup on assiste à la confrontation entre le fourbe professeur Mizuki qui manipule Naruto pour s’emparer dudit rouleau et l’intègre professeur Iruka qui lui a toujours ressenti de l’empathie pour Naruto. Le pathos est bien senti, et c’est pourtant c’est quelque chose de vraiment difficile à doser pour un premier tome !
Puis on a intermède avec Konoha-Maru, le petit-fils de Hiruzen Sarutobi, grand-maître du village caché de Konoha, qui veut prendre exemple sur Naruto pour être plus que le petit-fils du troisième Hokage…
Puis le school life reprend avec Naruto qui se fait passer pour Sasuke pour emballer Sakura, mais il est trop occupé à se faire remonter dans l’estime de Sakura que réellement profiter de la situation… ^^
Naruto, Sasuke et Sakura (dans le manga tout fonctionne par trois, l’auteur ayant vraiment du mal à gérer davantage de personnage) sont confiés au bon soin du professeur masqué Kakashi amateur de roman-feuilleton coquins dont l’épreuve de combat va se transformer en épreuve de valeur. On est donc bien dans un shonen classique avec ses belles valeurs positives, et gageons que l’auteur va aller de l’avant avec le mystère du démon-renard Kyobi scellé en Naruto et celui du massacre du clan Uchiwa… A noter que mêmes les blagues coquines sont réussies dans ce tome 1 (le sexy-méta et la technique du harem ^^) !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Mariloup
Mariloup09 mai 2014
  • Livres 5.00/5
Autre manga à succès, comme One Piece, dans le domaine du shônen. Cette fois-ci, plus de pirates mais des ninjas! ça va me changer un peu!
Les dessins sont agréables à regarder, comme très souvent dans les mangas, les détails sont bien mis en avant, c'est du travail minutieux.
Dans le monde de Naruto, le monde ninja est découpé en plusieurs pays et ce qui est monnaie courante, ce sont les alliances et les guerres entre ses pays. Ce ne serait pas marrant pour nos héros s'il n'y avait pas de rivalités, cela leur permet de vivre de nombreuses aventures variées. Il y a aussi différentes classes de ninjas: les genins (apprenti-ninjas), les chûnins (ninjas confirmés), les jônins (ninjas d'élite), les Kage (chefs de village)... On apprend également les techniques du ninja en même temps que Naruto et ses compagnons: le taijutsu (combat au corps à corps), le genjutsu etc... bref, je ne détaille pas tout ceci pour l'instant. Et encore, si ce manga vous intéresse, si vous voulez en apprendre plus sur le monde de Naruto, je vous conseille "fr.naruto.wikia.com", une encyclopédie très très complète sur Naruto. Je m'y rends dès que j'ai besoin de compléments sur ce manga.
Place à l'histoire
Naruto est un jeune garçon espiègle qui fait beaucoup de bêtises pour se rendre intéressant, qui n'a pas froid aux yeux non plus et qui est très ambitieux car il veut devenir le Hokage de son village (ninja chef du village, respecté et puissant). Il sait se montrer sérieux quand il le faut et acquière de nouvelles techniques impressionnantes dont celle du multiclonage (sa spécialité). Tout comme Luffy, il est attachant, sa bouille toute mignonne me fait craquer, sa bonne humeur est contagieuse, il a toujours faim et ne dit jamais non à un bol de nouilles, n'en fait qu'à sa tête, c'est un petit rigolo, je n'ai pas pu m'empêcher de l'aimer aussitôt et du coup, me voilà obligée de continuer à suivre ses aventures! Mais je le fais de bon coeur car ce manga a un vrai potentiel, il est fascinant, distrayant, apportant un vent de fraîcheur.
Naruto échoue à chaque test malgré ses efforts pour y arriver. Orphelin, solitaire, les gens l'évitent mais pourquoi donc? On le sait dès le premier tome. Mais une personne semble très proche de lui malgré tout: son professeur Iruka, même si Naruto lui en fait voir de toutes les couleurs. Ils sont un peu comme père et fils, j'aime leur relation.
Une vieille légende (qui se révélera être véridique) veut que le Quatrième Hokage du village de Konoha ait scellé le Démon Renard à Neuf Queues du nom de Kyubi qui terrorisait le village de Konoha dans le corps d'un enfant... J'ai alors tout de suite deviné que l'enfant en question était Naruto (ce doit être pour ça qu'il a des moustaches adorables sur le visage). D'ailleurs, dans la première partie du manga, l'un des ninjas renégats du village lui révélera qu'il est le réceptacle de Kyubi et que c'est pour ça que les gens l'évitent. Utilisant tout son talent, il défendra son professeur qui croit en lui et vaincra le traître. Finalement, il réussira son examen final, obtiendra son diplôme et le fameux bandeau représentatif des ninjas de Konoha, et pourra entrer à l'école des ninjas.
Dans une seconde partie, Naruto va prendre sous son aile le petit-fils de l'Hokage troisième du nom. Ce dernier veut qu'il lui apprenne sa technique (vraiment très drôle et imparable contre les pervers!) de sexy-méta et cet épisode est plutôt marrant. Notre héros se fait alors un ennemi en la personne du professeur personnel de Konohamaru... Naruto le vaincra grâce à sa technique sexy-méta version multiclonage (je kiffe lorsque les hommes ont du sang qui jaillit de leur nez devant une jolie femme nue! ça me rappelle Sanji dans One Piece! Ha ha!) et ce que je peux dire c'est que Naruto est un bon prof... si on veut!
Dans une troisième partie, Naruto a enfin rejoint l'école des apprentis-ninjas et rencontrera ses deux futurs amis: Sasuke et Sakura (ma préférence allant au sombre Sasuke). Ce que je peux dire c'est que c'est houleux entre ces trois-là... Sasuke est plutôt solitaire, Sakura est amoureuse de Sasuke et n'aime pas Naruto, Naruto aime bien Sakura et fait de Sasuke son rival (même si ce dernier n'a pas les mêmes briefs que les autres envers Naruto, sachant ce qu'il peut bien ressentir vis-à-vis de la solitude.). Et ce n'est pas pour arranger les choses lorsqu'ils se retrouvent dans la même équipe!
Dans la dernière partie du manga, notre trio du tonnerre va rencontrer son sensei (maître/professeur) attitré: Kakashi Hatake (mon personnage préféré!!!). J'aime trop sa dégaine, sa coupe de cheveux est mortelle, j'aimerais savoir (comme beaucoup d'autre, je pense!) ce qui se cache sous son masque, il est un peu gauche, on a l'impression qu'il est plutôt tête en l'air et il est toujours en retard! En tout cas, il va avoir du boulot avec ce trio. C'est donc l'heure des présentations (j'adore ce moment, que je me remémore très souvent) et vient ensuite la fameuse épreuve de survie de Kakashi dont on dit qu'aucun de ses élèves a réussi. Ils ont alors intérêt à assurer car sinon ils devront retourner sur les bancs de l'école. le but du jeu: récupérer une clochette au sensei pour espérer continuer son apprentissage de ninja. le problème: il n'y en a que deux. Donc, l'un des trois sera éliminé. Je rajoute un autre problème: Kakashi, ninja d'élite, est redoutable! Naruto n'en fera toujours qu'à sa tête, allant au devant du maître directement et tombant dans les pièges les plus bêtes. Mais il faut noter sa persévérance, même si c'est échec sur échec pour lui. Sasuke est plutôt fort, agile, il est le meilleur des trois, ça ne fait aucun doute. Sakura... mon avis est mitigé... elle n'a même pas combattu, elle est seulement tombée dans le piège hallucinatoire du sensei. C'est vraiment un sacré prof et à la fin, ils vont se croire vainqueurs alors que ce n'est pas le cas... Réaliseront-ils alors leur rêve de devenir ninjas?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Natacha851
Natacha85130 septembre 2015
  • Livres 5.00/5
Le tome 1 de Naruto n'est pas uniquement pour moi le début d'une longue série et la découverte d'une des plus connus.
Le tome 1 de Naruto est aussi le premier manga que j'ai lu...(séquence émotion, petites larmes au coins des yeux) et je voudrais remercier mes frères car sans eux, je n'aurais jamais connu cet univers de dessins japonais....(fin de la séquence)
Oui, le tome 1 de Naruto a été toute une aventure.
Avec le sens de lecture d'abord : "euh!? moi pas comprendre ! Où est la têtête, où est le c... ?"
Notamment pour les vignettes où il m'arrivait fréquemment de lire la réponse d'un personnage avant la question d'un autre.
Et ensuite avec les codes : "Euh !? moi pas comprendre, le personnage voit une belle fille et il saigne du nez ??? Ils sont fous ses japonais !"
Tout un apprentissage !
Mais revenons à la star, Naruto.
Ce tome a permis une belle rencontre entre ce petit blondinet et moi.
J'ai totalement accroché dès le premier tome où tout y est.
Pas de présentation à rallonge, nous rentrons dans le vif du sujet dès le premier chapitre où le personnage de Naruto ai posé dans ce qui en est visible et dans ses failles avec en plus de l'action.
Les personnages principaux sont aussi tous intégrés dans ce tome et nous voyons déjà très bien les caractères, les objectifs et le rôle de chacun.
Si bien qu'il me semble difficile de commencer la série sans avoir lu le premier qui plante vraiment bien le décor.
Pas le temps donc de s'ennuyer, nous avons de quoi découvrir, assimiler mais aussi de quoi bouger avec ces ninjas sautillants d'arbre en arbre ou se battant et enfin, une des forces de la série pour moi, de quoi rigoler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
florencem
florencem10 janvier 2011
  • Livres 3.00/5
Que ce soit le manga ou bien l'anime, je dois dire que c'est le meilleur shônen que j'ai eu l'occasion de découvrir. Les personnages sont haut en couleur. Personne n'est parfait, chacun a ses qualités et ses défauts. Nous sommes plongés dans l'univers ninja avec brio et on ne s'ennuie jamais (surtout grâce à Naruto !). Mais ce que j'ai trouvé de mieux ce sont les idées qui sont mises en avant, les valeurs.
Malgré l'humour omniprésent, il y a des notions telles que le dévouement, l'amitié, le sacrifice, l'honneur, la compassion et bien d'autres encore que le mangaka a su intégrer à son oeuvre avec une grande habilité. Même les musiques et les paroles des génériques sont superbes et retransmettent bien l'oeuvre de Masashi Kishimoto. Rassurez vous, la morale ne suinte pas non plus, non, tout est dans la perspicacité et l'attention que porte le spectateur ou le lecteur. de plus le lot de combat est à son rendez-vous, mais là encore, jamais de bagarre sans une bonne raison.
Pas de violence gratuite (sauf pour les méchants, mais après tout c'est leur rôle.). Sans paraître trop idéaliste ou ce que vous voudrez, je trouve que c'est une très bonne chose pour les jeunes de voir, même à travers une fiction, autant de qualité qui disparaisse dans notre monde à nous. Donc, lisez ou regardez. Vous serez les seuls juges, mais moi, j'ai déjà, et depuis longtemps adopté Naruto.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
fauteuil
fauteuil23 juin 2015
  • Livres 3.00/5
Comme avec toutes les longues saga de manga, m'astreindre seulement au premier tome m'est assez difficile. Au moment où j'écris cette critique, je viens de terminer le tome 45 de Naruto. Passons à ce que j'en pense...
Je tiens à préciser d'emblée que ma note exacte est de 3,5/5.
L'histoire ; elle est géniale. On n'a pas l'impression pour une fois que, comme dans pas mal de mangas, elle se répète inlassablement : une découverte, une personne à sauver, un sadique, et enfin le héros gagne et s'attaque à autre chose. Ce n'est pas le cas dans Naruto, qui est une histoire continuelle et bien construite, pleine de rebondissements.
Les graphismes : très bons aussi. Travaillés, détaillés... Ce n'est pas vraiment mon style, mais je n'ai rien à dire de négatif, car en eux-mêmes ils sont de qualité.
Les personnages : là se trouve le gros défaut de Naruto. Trop classiques, trop déjà vu ; le même héros attachant, bête, l'incarnation même du gros boulet, mais qui pourtant est extrêmement déterminé et plein de bons sentiments. Cette même amie toujours à ses côtés, dure à cuire et un peu rustique, et aussi amoureuse. le professeur : hyper classe, admiré de ses élèves, mais qui garde pas mal de défauts. le même élève ténébreux dont toutes le filles sont amoureuses, et qui renferme un lourd passé. Et plein d'autres personnages similaires à d'autres mangas...
Je trouve aussi que les combats sont peu crédibles et manquent eux aussi d'originalité. Quand les héros se surpassent pour sauver ceux qu'ils aiment... Déjà vu, tout ça.
Néanmoins, ça reste incontestablement un très bon manga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          611
Citations & extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup27 mars 2014
Naruto: Ben, moi, c'est Naruto Uzumaki! J'adore les nouilles instantanées. Mais j'aime encore plus celles du resto où m'emmène de temps en temps le professeur Iruka! Ce que je déteste, c'est les trois minutes d'attente après avoir versé l'eau chaude dans le récipient. Mon rêve pour le futur...
(Kakashi): "Il ne pense qu'à manger des nouilles..."
Naruto: ... c'est de surpasser tous les hokages!! Comme ça, le village tout entier sera bien obligé de reconnaître mon existence!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Koneko-ChanKoneko-Chan26 janvier 2013
Il n'a jamais reçu l'amour de ses parents et les habitants du village le tiennent tous à l'écart.
Le seul moyen qu'il a pour attirer l'attention sur lui, c'est de faire des bêtises sans arrêt. Il a besoin de montrer aux autres qu'il existe, il a besoin de leur reconnaissance... Peu importe la manière dont il l'obtient...
Il n'en laisse rien paraitre... Mais au fond de lui, il souffre énormément...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Debbie-fanDebbie-fan28 mai 2012
Ben moi, c'est Naruto Uzumaki ! J'adore les nouilles instantanées. Mais j'aime encore plus celle du resto où m'emmène de temps en temps le professeur Iruka ! Ce que je déteste, c'est les trois minutes d'attente après avoir versé l'eau chaude dans le récipient. Mon rêve pour le futur ...
... C'est de surpasser tous les hokages !! Comme ça, le village sera bien obligé de reconnaître mon existence !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MariloupMariloup25 mars 2014
Mizuki: Tu vas me le payer cher, sale petite vermine...
Naruto: Essaie encore une fois de t'en prendre au professeur Iruka et je t'envoie dans l'autre monde.
Iruka: Im... imbécile! Il fallait rester caché!! Va-t-en vite!!!
Mizuki: Laisse-moi rire! Les avortons de ton espèce, je l'éclate d'une simple pichenette!!
Naruto: Quand tu veux, sale ordure! Je te rendrai chacun de tes coups à la puissance mille!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MariloupMariloup27 mars 2014
Kakashi: Bon... on va commencer par les présentations.
...: Quel genre de trucs vous voulez savoir?
Kakashi: Ce que vous voulez. Ce que vous aimez, ce que vous détestez, vos rêves pour l'avenir, vos loisirs, les trucs classiques, quoi!
Naruto: Hé m'sieur! Hé m'sieur! Vous pourriez peut-être commencer par vous, non?
Sakura: C'est vrai, ça... vous avez l'air louche en plus...
Kakashi: Quoi... moi? Et bien, je m'appelle Kakashi Hatake. Ce que j'aime et ce que je déteste, ça ne vous regarde pas. Des rêves pour l'avenir... bof... je n'en ai pas beaucoup. Quant à mes loisirs, ils sont divers et variés, voilà.
Naruto: Super! On est bien avancés avec ça...
Sakura: Tout ce qu'on a appris, c'est son nom...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Masashi Kishimoto (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Masashi Kishimoto
Naruto The Last - Trailer VOSTFR
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Naruto

Quelle technique donne à Naruto le plus de mal?

sexy méta
dédoublement
invocation
Les mille oiseau

9 questions
150 lecteurs ont répondu
Thème : Naruto, tome 1 : Naruto Uzumaki de Masashi KishimotoCréer un quiz sur ce livre