AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Critique de Yoda_Bor


Yoda_Bor
11 octobre 2016
Asakura et Kentarô sont deux pères isolés qui élèvent chacun leur petit garçon. Comme les enfants sont dans la même école maternelle et sont amis, ils font connaissance et commencent eux aussi à se fréquenter.

De milieux complètement différents, ils se retrouvent pourtant sur un point, rien n'est plus important que le bonheur de leurs enfants.

Ce manga développe des sujets que j'ai rarement vu dans de tels ouvrages. L'homoparentalité est bien entendu traitée à travers le personnage de Kentarô, qui ne cache pas ce qu'il est, malgré les malentendus qu'il rencontre avec Asakura.
Mais au delà, il s'agit tout simplement de la difficulté à s'occuper d'un enfant quand on est seul à en assumer l'éducation. Même s'il ne s'en plaint jamais, Kentarô a ainsi du modifier ses horaires de travail pour son petit, et Asakura est complètement perdu dans l'apprentissage de la propreté du sien.

Heureusement, les deux garçons sont totalement adorables et à croquer tant ils sont mignons.

Mignon est d'ailleurs le mot qui caractérise le mieux ce manga où tout se déroule plutôt paisiblement, de la rencontre des deux parents sur leur bicyclette jusqu'à la conclusion de ce tome, en passant par leur promenade en famille au parc.
On n'est pas submergé de rebondissements à la pelle, tout est même assez couru d'avance, malgré la volonté d'instiller un peu de difficultés dans les relations et en ne cachant pas les difficultés d'éducation.

Malgré tout, ça n'empêche pas de passer un excellent moment en la compagnie de tout ce petit monde, qui est fort mignon, le tout servi par un dessin qui est tout aussi mignon.

Attention, si pour l'instant tout est léger et plutôt fleur bleue, la suite risque de ne pas le rester bien longtemps.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (2)voir plus