AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Magali Girault (Traducteur)
ISBN : 2757822780
Éditeur : Points (14/04/2011)

Note moyenne : 3.49/5 (sur 53 notes)
Résumé :
Ce premier roman d’une série mettant en scène le commissaire Gereon Rath, se déroule à Berlin en 1929. La police fait face à l’agitation politique, à la criminalité grandissante, à la vie nocturne débridée. Le jeune commissaire Rath, à la suite d’une bavure commise à Cologne, sa ville natale, est muté à Berlin et rétrogradé de la criminelle à la police des mœurs.

Berlin, mai 1929. La ville est en pleine ébullition et la police a du mal à être sur tous... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
12 septembre 2012
★★★★★
★★★★★
Berlin, 1929. le jeune commissaire de la brigade criminelle de Cologne Gereon Rath arrive dans la capitale après une sombre affaire de bavure policière. Mais il est rétrogradé à la brigade des moeurs et les cabarets clandestins, la pornographie, la prostitution, ce n'est pas son truc. Gereon rêve d'intégrer la brigade criminelle et pour cela, il sait qu'il va devoir faire ses preuves. Quand on retrouve un cadavre non identifié dans un canal, il voit une occasion de taire les informations en sa possession, d'enquêter de son côté et de résoudre l'affaire.

Si par hasard une faille spatio-temporelle devait vous transporter dans le Berlin de 1929, pas d'inquiétude! Munissez-vous du Poisson mouillé et vous saurez vous orienter sans problèmes dans la ville. Volker KUTSCHER a dû se lancer pour défi de citer au moins une fois chaque avenue, rue ou venelle de la capitale allemande. Si c'est très utile pour le promeneur égaré, à la lecture, c'est plutôt indigeste.S'ajoutent à cela un héros assez antipathique et une intrigue alambiquée.
Ceci dit, tout n'est pas à jeter! La plongée de le Berlin interlope et cosmopolite de la fin des années 20 est passionnante et instructive. On découvre une ville en pleine mutation, les grands travaux, les idées politiques qui émergent. La communauté russe inquiète, qu'elle soit tsariste ou communiste. Il s'agit avant tout pour le pouvoir de combattre un mouvement de révolte qui prendrait exemple sur la révolution russe. Par contre, les nationalistes allemands, les S.A. sont perçus comme des guignols, nostalgiques d'une époque révolue, ce qui leur laisse les coudées franches.
A lire donc, surtout pour le contexte politique et historique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
yoshi73
22 mai 2010
★★★★★
★★★★★
Voilà un bon polar comme je n'avais pas eu le plaisir d'en lire depuis longtemps! Cette lecture m'a vraiment enthousiasmée!
L'auteur nous plonge dans l'Allemagne de l'avant deuxième guerre mondiale. Nous suivons le jeune commissaire Gereon Rath qui a du quitter "incognito" la police de Cologne où il était promis à un brillant avenir pour intégrer la brigade des moeurs à Berlin. Arrivé à Berlin, Rath va tout faire pour accéder à la prestigieuse brigade criminelle. Mais pour cela, il doit se faire remarquer sur une affaire. Et tout semble réunit pour lui faciliter la tâche. Ses collègues de la brigade criminelle font du sur place dans une affaire. Un homme a été retrouvé mort dans une voiture au fond d'un canal et personne ne le connaît. Sa photo circule dans tous les journaux de la ville, sans résultat. Mais Rath connaît ce visage. Par le plus grand des hasards, cet homme est venu frapper à sa porte quelques jours avant d'être retrouvé mort. Rath va donc se lancer dans une enquête officieuse, persuadé que s'il trouve le fin mot de l'histoire, il sera couvert de gloire. Mais les choses ne sont pas si simples et il va devoir faire attention à tous les pièges qui se dressent sur son chemin.
Je me suis très vite trouvée plongée au coeur de cette histoire avec une seule envie : en connaître le fin mot. le rythme est rapide et les rebondissements donnent de l'épaisseur à l'intrigue.
J'ai littéralement dévoré ce roman et c'est avec plaisir que je compte retrouver le commissaire Rath dans ses prochaines enquêtes!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sassenach
13 décembre 2012
★★★★★
★★★★★
1929. le commissaire Gereon Rath originaire de Cologne vient d'être affecté à la brigade des moeurs de Berlin mais le jeune homme espère rejoindre rapidement la brigade criminelle. Quand la découverte d'un cadavre non identifié fait la une des journaux, il se lance de lui-même dans l'enquête, surtout qu'il a croisé par hasard la victime quelques jours auparavant et qu'il espère que les quelques infos qu'il a pourront l'aider à résoudre le mystère et à obtenir le poste convoité …
La période de l'entre deux-guerres en Allemagne était ce qui m'avait attirée de prime abord mais je dois dire que je me suis régalée à tous les niveaux lors de cette lecture. Non seulement le contexte historique est intéressant et sert de toile de fond à l'enquête mais l'histoire est bien menée, avec des rebondissements et des révélations qui arrivent juste quand il faut. Pourtant, Gereon Rath ne m'a pas forcément plu au départ car il me semblait très arriviste et parfois très immature mais cela n'a nui en rien à mon intérêt et au final, je n'y faisais plus attention aux défauts que je lui trouvais tellement j'étais plongée dans l'histoire. C'est un roman policier assez dense, avec de nombreux personnages : on y rencontre des russes, des communistes, des anciens militaires, des voyous, des propriétaires de clubs illégaux … enfin bref, c'est touffu mais on ne s'y perd jamais. Ce n'est pas un thriller dans le sens habituel du terme dans le sens où il n'y a pas de course poursuite ou d'autres moments d'actions très musclés et haletants mais j'ai tourné les pages tout aussi vite car je me demandais bien comment le jeune Rath allait se sortir des embrouilles dans lesquelles il s'était mis et pour une fois, je n'avais pas vu venir certaines des révélations. C'est donc un excellent polar que cette première aventure de Gereon Rath et je compte bien lire les autres !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
isabiblio
04 octobre 2012
★★★★★
★★★★★
Suite à une bavure policière le jeune commissaire Gereon Rath a été muté de la criminelle de Cologne aux moeurs de Berlin, on est alors en 1929, à Berlin et la révolte communiste gronde. Un soir alors qu'il était énervé d'avoir dû planquer une partie de la journée avec son collègue Tonton, pour prendre en flagrant délit un photographe porno. Un russe complètement ivre vient faire le ramdam chez lui à la recherche de l'ancien locataire de l'appartement qu'il occupe actuellement. Or quelques jours plus tard, une voiture est repêchée dans le Landwehrkanal avec à l'intérieur un cadavre mutilé. Personne ne connaît l'identité de la victime sauf Gereon Rath qui reconnaît le russe qui a frappé à sa porte quelques jours plus tôt. Il se garde bien de le dire et en profite pour enquêter en solitaire afin que cette affaire ne finisse pas « aux poissons mouillés » ou affaires non résolues, mais surtout parce qu'il veut à tout prix redorer son blason pour réintégrer la criminelle. Flics véreux, mafia, trafic d'armes, groupe d'extrême droite entouré d'un contexte historique et politique d'entre deux guerres tendu, ce polar a tout pour accrocher son lecteur, si l'on passe outre les noms de rues et quartiers berlinois un peu rébarbatif pour qui ne connaît pas la ville ! Nous devrions retrouver prochainement les aventures de ce commissaire, trois autres titres sont déjà parus en Allemagne.
Lien : http://ma-bouquinerie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
freude
04 mars 2011
★★★★★
★★★★★
Voilà une nouvelle série policière bien alléchante ! D'abord, les polars allemands ou même qui se passent en Allemagne sont assez rares (ou assez peu traduits, je ne sais pas...) et ceux que j'ai lu ont souvent été écrits par des anglophones (La trilogie berlinoise de Philip Kerr, Rituels sanglants de Craig Russel...).
Le personnage central le jeune commissaire Gereon Rath est dans ce premier opus paraît peut- être un peu malléable, mais il y a fort à parier qu'il évoluera au cours des prochaines enquêtes.
L'intrigue est bien menée entre milieux mafieux et groupuscules politiques.
La période historique, la fin des années 20 est particulièrement riche et bien présentée dans l'intrigue. C'est d'ailleurs un des éléments clefs qui me donnent envie de suivre les prochaines aventures de Gereon sur fond de crise économique et du montée du nazisme.
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
NanneNanne03 mai 2010
Plus que trois jours et la situation allait devenir critique. Le 1er Mai tombait le mercredi suivant et malgré l'interdiction de manifester décrétée par Zörgiebel, le préfet de police de Berlin, les communistes avaient prévu de défiler dans les rues. La police était nerveuse. Des rumeurs concernant un coup d'État circulaient : on disait que les bolcheviks voulaient jouer à la révolution et faire de l'Allemagne un bastion soviétique, avec dix ans de retard. Au sein du 220e poste de police, on était encore plus nerveux que dans les autres circonscriptions. Neukölln était un quartier ouvrier. Avec Wedding, c'était l'un des quartiers les plus rouges de Berlin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
NanneNanne03 mai 2010
N'y avait-il pas des choses plus importantes dont la police devait s'occuper ? Comme faire respecter l'ordre et le calme, par exemple, et agir pour que les meurtriers paient pour leurs crimes ? Du temps où il était à la Criminelle, il avait su pourquoi il travaillait pour la police. Mais aux Mœurs ? Qui se souciait de quelques photos porno de plus ou de moins ? Ceux qui se voulaient les apôtres de la morale avaient réussi à trouver leur place au sein de la République peut-être, mais il ne faisait pas partie de ces gens-là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Coccinelle2Coccinelle210 janvier 2011
Les Russes : « Il était pourtant persuadé qu'un homme comme Alexeï Kardakov venait dans ce quartier quand il se sentait nostalgique, qu'il avait envie de mélancolie, d'alcool et de voir des compatriotes. C'était toujours à Charlottenburg que les Russes de Berlin se rencontraient. Ils s'étaient construit leur propre univers avec leurs librairies, leur coiffeurs et leurs cafés, un univers où il n'était pas nécessaire de parler allemand. Les Berlinois appelaient cette société parallèle 'Charlottengrad' » (page 99).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Coccinelle2Coccinelle210 janvier 2011
Les nationalistes : « Il y avait tellement de jeunes gens prêts à se battre. Nous aurions pu gagner la guerre ! Si seulement les criminels de novembre ne nous avaient pas trahis ! » (page 176).
Commenter  J’apprécie          40
emi13emi1317 juillet 2016
La phase standard que chaque policier chargé de protéger un lieu d'un crime des badauds récitait en boucle correspondait ici à la réalité. " circulez ! il n'y a rien à voir !"
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : berlinVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1003 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .