Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2020086255
Éditeur : Editions du Seuil


Note moyenne : 3.62/5 (sur 8 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Quand Lorsa Lopez tue sa femme, personne ne fait rien. A Valancia, la cité déchue, on se contente d'attendre la police...qui ne vient pas. Seule Estina Bronzario a l'audace de braver le destin. Elle organise les femmes, les mène au combat contre la honte et le déshonneu... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par tyzef, le 16 juin 2012

    tyzef
    Je ne me souviens plus exactement de ce livre, seulement des sentiments éprouvés lors de sa lecture. Sony Labou Tansi c'est à mon goût le Ionesco africain. Un grand surréaliste. Et ce livre est plein de vérité, de douleurs au milieu d'un monde complètement absurdes où l'on cherche continuellement à se débarrasser de Lorsa Lopez qui n'en finit de mourir.
    Je me souviens vaguement de cette citation au début du livre. C'était quelque chose du genre :
    "On dit souvent que l'Afrique est le continent de la Parole. Je crois au contraire que c'est la civilisation du silence".
    Les non-dits, les mensonges, l'hypocrisie sont au coeur de cette ouvrage.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

  • Par PiertyM, le 10 octobre 2013

    PiertyM
    C'est vraiment du Sony Labou Tansi, une histoire très osée à l'époque du multipartisme en Afrique où la voix des sans voix est profondément matée.
    Les mots sont cru, vrais, ils m'ont transpercé jusqu'au point de me dire oui il y a eu des tête en Afrique.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par PatLyne, le 02 février 2014

    « Des années auparavant, quand la fille effrontée de Larmanso Kongo osa tomber amoureuse du père et qu'elle se mit à lui chanter et à lui danser son amour de chienne, pour éviter le scandale nous dûmes exiler la folle. « Va à Nsanga-Norda, le pays des hommes à la chair et au sang aveugles, le pays des hommes qui descendent du singe, nous on descend du dinosaure. Là-bas tu pourras aimer qui tu veux sans vergogne. Ici, l'amour, c'est d'abord et avant tout une affaire d'honneur.»»
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :

1,87 € (occasion)

   

Faire découvrir Les Sept Solitudes de Lorsa Lopez par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (20)

> voir plus

Quiz