AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cécile Moran (Traducteur)
ISBN : 2266168010
Éditeur : Pocket Jeunesse (30/11/-1)

Note moyenne : 3.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Au cours d'une terrible tempête, le bateau d'Edmund et Elsbeth s'est brisé sur des récifs, au large d'une terre inconnue. Seuls survivants du naufrage, les deux enfants vont découvrir qu'ils possèdent d'incroyables pouvoirs. Heureusement, car dans cette contrée sauvage règne la magie la plus noire ! Au-dessus d'eux plane un dragon qui n'aurait jamais dû être réveillé...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Witchblade
14 octobre 2013
★★★★★
★★★★★
Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2013-2014.
Livre, et série, reçus lors d'un échange avec Soleney que je remercie et dont j'espère apprécier ma lecture.
Le résumé me semblait intéressant et intrigant où il était question de magie, de dragon et d'enfants devant survivre comme ils peuvent en territoire inconnu.
Suite à un naufrage dont ils sont les rescapés, Edmund et Elsbeth sont recueillis par un vieil homme qui leur apprend de bien étranges et incroyables pouvoirs que les enfants possèdent.
Edmund peut voir au travers des yeux d'autres personnes ou animaux, c'est un Ripente. Ils ont d'ailleurs une assez mauvaise réputation car ils sont, pour la plupart, des espions qui vendent leurs services au plus offrant.
Elsbeth a, pour sa part, hérité sans le vouloir d'un gantelet et d'une épée légendaire. Ce don me fait penser au Witchblade que porte l'inspecteur Pezzini contre son gré, le gantelet choisit son porteur de préférence parmi les personnes qui peuvent en avoir besoin sans le vouloir vraiment. Ce qui est le cas d'Elsbeth qui trouve l'épée bien utile pour se défendre mais qui aimerait bien s'en débarrasser le reste du temps, car l'épée a une volonté propre et apparaît que quand elle veut...
Petit à petit, on apprend à mieux connaître les enfants et eux, leurs nouveaux dons. Leurs aventures seront semées d'embûches desquelles ils apprendront beaucoup et qui leur permettront de se relever plus vite la fois suivante. Après avoir quitté le vieil homme, un ménestrel va les conduire à bon port à la demande de celui-ci. Au début du tome, les enfants ne veulent pas de leur don mais au fur et à mesure de leur périple à travers différentes régions, ils apprendront à mieux les appréhender et connaîtront leurs utilités finales.
Au début, nous savons bien peu de choses sur le ménestrel Cluaran car il est très mystérieux et peu bavard mais au fil du récit, on découvre qu'il cache bien des secrets et qu'il connaît plus de choses qu'il n'en dit sur les pouvoirs respectifs de Elsbeth et Edmund. Il me tarde d'en savoir plus sur lui.
Le style de l'auteur est agréable et simple à lire. Les vagabondages des 3 personnages sont assez faciles à suivre même sans regarder la carte tellement les descriptions sont nombreuses et bien fournies. La fin de ce tome nous promet une suite des plus intéressantes grâce à une petite incursion dans la mythologie scandinave, en la présence de Loki.
Ayant le tome 2 sous la main, je vais m'empresser de lire la suite pour connaître comment finissent les aventures d'Edmund le Ripente et de Elsbeth la porteuse de l'épée. Vont-ils pouvoir accomplir leurs destinées sans trop de casses ? Vont-ils pouvoir sauver leur monde du dragon ancestral ?
Comme vous l'aurez compris, je vous conseille donc de découvrir cette auteur et sa petite série jeunesse qui se lit assez vite et dans un style qui donne envie de tourner les pages encore plus vite :-) Pour ma part, je vais de ce pas commencer le second tome !! Et je remercie encore une fois Soleney pour cet échange qui me permet de découvrir une bonne petite série jeunesse de fantasy !!
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          254
luaincie
28 avril 2015
un roman assez bien, une histoire originale mais pas assez d'action pour ma part
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade11 janvier 2014
- Mais, insista Edmund, pourquoi Beotrich a-t-il privilégié la parole de cet homme contre la vôtre ? Vous lui étiez fidèles depuis toujours, alors qu'Orgrim était un otage étranger.
Aagard contempla le feu.
- Voilà une des leçons les plus amères que la vie m'ait données. Et vous l'apprendrez aussi, avant que tout cela ne soit terminé. Le mal se camoufle sous de nombreux atours, et lorsqu'il se pare des charmes de la jeunesse, de la beauté et de la sagesse, il devient plus trompeur et redoutable que jamais.
Il baissa sur les deux enfants un visage empreint d'une profonde tristesse.
- Nous admirions tous Orgrim – chacun d'entre nous. Il était exceptionnellement courageux et avisé pour son âge. De plus, il possédait un don unique à Venta Bulgarum. Il n'eut pas besoin d'inventer aucune preuve, ni même d'invoquer de fausses rumeurs, pour convaincre le roi de l'existence d'un complot. Il lui suffit d'affirmer qu'il avait vu à travers nos yeux et senti notre fourberie. (…) Orgrim était un Ripente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
WitchbladeWitchblade14 janvier 2014
- Voilà pourquoi je prends la route, leur cria Cluaran. Les Gardiens aiment à organiser des pendaisons – une sorte d'avertissement pour les voyageurs tentés de s'écarter des sentiers balisés. N'importe quel innocent attrapé sur un chemin de traverse risque d'être accusé de vol et transformé en gibier de potence – surtout s'il est armé.
- Les bois abritent-ils d'autres dangers ? s'enquit Elsbeth en frémissant.
- Non, mais la ruse des Gardiens suffit à terrifier la population. Les cadavres constituent des épouvantails très efficaces.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
WitchbladeWitchblade12 janvier 2014
« Garder des enfants ! » De quel droit les traitait-il avec un tel mépris ? Ils avaient survécu à un naufrage, au cours d'une tempête sans précédent. Edmund était capable de se servir des yeux d'un dragon, Elsbeth était porteuse d'une épée enchantée, et cet amuseur public se permettait de les congédier comme des gamins encombrants !

(en parlant de Cluaran le ménestrel).
Commenter  J’apprécie          170
WitchbladeWitchblade10 janvier 2014
- La serrure s'est ouverte toute seule, murmura-t-elle. J'ai touché le gant et... et il s'est retrouvé sur ma main. Je ne voulais pas...
- Chuut ! dit Aagard. Ce que tu voulais, et ce que lui voulait, sont deux choses bien distinctes.
Ses paroles n'avaient aucun sens pour Elsbeth.

(Nous comprendrons bien plus tard ce qu'il a voulu dire en même temps qu'Elsbeth).
Commenter  J’apprécie          140
WitchbladeWitchblade09 janvier 2014
Sitôt prononcées, il avait regretté ses paroles. La souffrance se lisait au fond des yeux de la souveraine. Elle lui avait toutefois répondu avec le sang-froid et la sagesse d'une reine, et non l'indulgence d'une mère.
Commenter  J’apprécie          190
autres livres classés : ménestrelVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
823 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre