AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259230032
Éditeur : Plon (24/06/2015)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 11 notes)
Résumé :
l traque les criminels et combat l’injustice. Dans un monde gangréné par la délinquance, Keller a une mission : la voie du Juste. Jadis, il a perdu sa femme et sa fille dans un odieux cauchemar. Il a cru mourir. Il s’est réinventé, et a survécu. Dans les rues de Paris, dans les banlieues sans loi, il combat : qu’il s’agisse des agresseurs du métro, des maffieux russes ou de Mbossi, le king des bas-fonds de Montfermeil, Keller ne recule pas. La police et le commissai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
missparker18
20 juin 2016
Polar un peu surprenant. Je n'ai pas aimé le côté "super héros" du personnage principal qu'on appelle d'ailleurs "Le juge" et notamment les descriptions des bagarres où celui-ci gagne à tous les coups... C'est juste un peu trop...
Par contre, l'histoire est bien ficelée et plaisante. J'ai aussi apprécié le fait que l'histoire se déroule dans un passé très proche où l'on reconnaît notamment les noms de politiques et autres.
Commenter  J’apprécie          10
colin22
03 novembre 2015
Tres bon polar,entre Tacken et Jack reacher,si vous etes fan vous pouvez vous lancez dans ce roman .
Action,baston,meurtres ,tout y est pour un vrai page turner ou l auteur, que l on ne présente plus, n y va pas par quatre chemins. Une fois fini on espere une suite de notre juge implacable.
Commenter  J’apprécie          20
sm63
09 février 2017
Je suis mitigé...il y a une part de ce polar qui est bien écrite....mais je me demande si Mr lambert n'as pas voulu en faire trop...ce côté juge...invincible .....gâche un peu l'histoire....à lire...mais pas forcément à retenir....
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui11 octobre 2015
La came dictait sa loi dans les villes, où de véritables « no-go zones » s’étaient établies. On n’avait pas besoin de passeport, de visa ou d’autorisation pour y pénétrer. Il fallait simplement du fric. On n’entrait dans ces quartiers que pour acheter ou vendre de la dope. Les camés y venaient pour trouver leur saloperie. Les dealers s’y établissaient pour se transformer en véritables boutiquiers de poudre. Des convois de go-fast et, c’était la mode, de go-slow livraient la coke, les amphètes ou ce qu’on voulait, et la police, soigneusement arrosée, laissait faire. Après tout, les dealers allaient s’entre-flinguer un jour, pas besoin de s’en mêler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui11 octobre 2015
Aussi dure que soit la souffrance, aussi dure que soit la vie, il faut rester debout, avancer même comme une ombre, ne jamais baisser les bras, ne jamais laisser tomber. Il avait fait un choix, il n’était pas Dieu, qui lui-même n’avait pas le droit de vie ou de mort sur les êtres humains quels qu’ils soient. Mais il était dans une spirale de vengeance contre un système défaillant et laxiste, protecteur du nanti et méprisant du pauvre, et ça, il ne le supportait pas. La vengeance, dans toute sa bassesse, le ramenait peut-être au même niveau que ses victimes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui11 octobre 2015
La peur, la colère, la rage, la tristesse étaient des fardeaux, dans un combat. Seuls comptaient les déplacements, les coups, les esquives, la mise à terre de l’ennemi. Il n’y avait pas de pitié à avoir, pas de colère à éprouver. La vie était épouvantable, il fallait s’en accommoder, et Keller l’avait appris à la dure. La victoire, c’était l’unique but.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui11 octobre 2015
Je sais la douleur que peut provoquer la disparition d’un être proche. Je sais, Keller. C’est comme un incendie de forêt : tout est ravagé. Les sentiments, les impressions, la mémoire, tout.
...On devient une machine à vengeance. On n’est plus un homme.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui11 octobre 2015
Un homme qui frappe une femme mérite de crever. Surtout si c’est une habitude.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Swing à Berlin

En quelle année débute l'histoire ?

1942
1917
1789
1936

10 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : Swing à Berlin de Christophe LambertCréer un quiz sur ce livre