AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747064840
Éditeur : Bayard Jeunesse (18/01/2017)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 23 notes)
Résumé :

USA, 1936.
Des milliers d’Américains victimes de la Grande Dépression sont jetés sur les routes. Parmi eux, Teddy Gentliz, 15 ans, voyage vers la Californie avec son père et sa petite sœur Amy dans l’espoir d’une vie meilleure.
En Arizona, la famille croise un étrange groupe de forains et son charismatique chef : Sirius Huntington. Après avoir assisté à leur spectacle, Amy est soudainement frappée par un mal mystérieux…
Persuadé que les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
ManouB
01 février 2017
Nous voilà partis aux États-Unis, dans les années 30. La grande Dépression a jeté des milliers de personnes sur les routes, abandonnant leurs biens et leurs maisons qu'ils ne pouvaient plus payer pour un ailleurs qui sera forcément meilleur...La famille Gentliz est de ceux-là. La maman est morte et c'est le père qui s'occupe de Teddy, 15 ans et de sa jeune soeur, Amy. Ils sont en route pour la Californie où ils espèrent comme tant d'autres, trouver du travail.
Mais alors qu'ils sont dans un camp en Arizona, une troupe de forains va croiser leur route. Bien sûr Amy veut assister au spectacle de marionnettes et Teddy, pour lui faire plaisir, va obtenir des billets gratuits contre de menus services rendus aux forains...
Mais dès le lendemain, Amy tombe soudainement malade. Teddy est persuadé que l'énigmatique Sirius, l'homme en noir, a volé l'âme de sa petite soeur... Dans la nuit, alors que le médecin du camp avoue son incapacité à soigner Amy, Teddy prend la route, bien décidé à poursuivre le groupe de forains et à leur demander des comptes.
Ce qu'il ne sait pas encore, c'est qu'au cours de ce voyage initiatique, il va rencontrer des personnes inoubliables comme Ducan, l'écrivain que son père a chassé de la maison, avec qui il travaillera dans les mines de charbon de Grover's Mills, Mary Jane, la jeune fille muette, dont il va tomber amoureux et qui lui racontera son histoire, et aussi ce grand homme que dans les abattoirs de Chicago, on surnomme "Le Chef", un indien aux pouvoirs immenses...Tous vont participer à sa quête car vous le savez bien dans la vie...Il n'y a jamais de hasard !
J'ai retrouvé avec plaisir le style d'écriture de l'auteur. Il faut dire qu'il n'a pas son pareil pour nous faire participer à l'aventure.
Le scénario est finement mis en place. Tout paraît crédible car l'auteur ancre son récit dans une réalité historique, celle de la Grande Dépression, un moment de l'histoire des États-Unis, peu traité en littérature jeunesse. Les conditions de vie des gens sont particulièrement bien décrites et les difficultés des petits boulots bien montrées.
Le lecteur se laisse prendre par les personnages, tous fascinants et attachants. Teddy est un garçon courageux qui ne renoncera devant rien pour sauver sa petite soeur...même s'il est parfois aidé par une once de magie, cela ne gâche rien.
Le périple est angoissant car le lecteur suit en parallèle l'avancée de l'horrible Sirius vers la réalisation de son ignoble projet...Mais chut, vous le découvrirez en lisant ces pages et je ne vous dévoilerai rien de plus de l'histoire !
Mais faites-moi confiance, je vous assure que vous ne regarderez plus jamais un spectacle de marionnettes de la même façon.
Voilà 588 pages qui s'avalent d'un seul coup ou presque et un roman pour adolescent que l'on peut proposer à la lecture dès 13-14 ans et offrir, les yeux fermés.
Merci à Babelio et à son opération Masse Critique de m'avoir permis de le lire...

Lien : http://www.bulledemanou.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Myriam3
01 février 2017
Voici le livre d'aventures jeunesse de l'année!
Avec Teddy, déterminé à sauver l'âme de sa petite soeur ensorcelée par un cirque itinérant, nous voilà à parcourir les Etats-Unis des années 30 d'ouest en est et de nord au sud à la recherche de l'Homme en noir!
Teddy n'est d'abord qu'un petit gars d'une quinzaine d'années en exode, comme tant d'autres touchés par la Grande Dépression, pour la Californie, terre promise de travail et de richesse.
Mais lorsque sa petite soeur Amy, dotée de certains pouvoirs, ne réagit plus à rien après avoir participé à un spectacle de cirque, Teddy décide de la sauver du sortilège qui l'a envoûtée. Ses rêves le conduisent à travers le continent et lui font rencontrer de précieux alliés qui lui seront fidèles.
Duca le jeune écrivain enjôleur, Chef l'Indien, Mary Jane la jeune fille muette et la bande des "Coeurs solitaires" l'accompagneront et le sauveront à chacune de ces péripéties qui lui feront frôler la mort.
Tout y passe: la misère des années 30, l'exploitation des mineurs, Chicago l'industrielle, l'obscurantisme, les armes à feu, les électrochocs thérapeutiques, et la menace sous-jacente d'une monstruosité à venir sur le continent européen...
Ce roman est un merveilleux "road-movie" américain échevelé: difficile de retrouver son souffle dans cette course où rien n'est épargné à notre héros.
Ok, c'est vrai, certaines péripéties, certains faits sont vraiment invraisemblables... mais pour un roman jeunesse, c'est, à mon avis, un roman à la fois très intéressant et captivant!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
sosotess
23 février 2017
Ce gros roman jeunesse était bien agréable, ma foi ! Bon, il y a certes quelques grosses ficelles, mais on est embarqué dans l'aventure avec Teddy et ses compagnons. On découvre les conditions difficiles de la vie aux Etats-Unis dans les années 30, grâce à une trame bien ciselée sur fond d'intrigue fantastique. Il y a un peu de road-movie dans ce livre, et ce n'est pas pour me déplaire. J'ai bien aimé voyager aux côtés des personnages.
L'auteur décrit un peu trop certains éléments à mon goût (au moins, il a fait des recherches!), au point que ça manque parfois de naturel. Mais ça ne m'a pas dérangée outre mesure. Après tout, Teddy découvre notamment certains corps de métier et nous aussi à travers ses yeux. Et puis, l'écriture est travaillée. Contrairement à certains auteurs jeunesse qui prennent les ados pour des demeurés et simplifient à outrance leurs romans. Ce n'est de toute évidence pas le cas ici. Je conseille ce livre aux jeunes comme aux moins jeunes qui sauront l'apprécier, je n'en doute pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
LoupAlunettes
02 février 2017
5 de nouveau un titre à la croisée des genres, le mélange est savamment dosé et la plongée plaisante.
 "Soul Breakers" est un road trip pour ados placé sur la veine des romans d'aventure principalement. 
Et cette aventure est voilée de mystères, teintée de fantastique. 
Teddy, 15 ans, sa jeune soeur Amy et son père plante la tente le long des routes, laissant derrière eux une ancienne vie, faites de pertes et de désillusions. Croiser le cirque de la bande de Sirius deviendra le point de départ de la course de Teddy jusqu'à la frontière mexicaine. Leur spectacle fut plaisant, les yeux d'Amy s'illuminèrent des peu de numéros proposés, la Bonne Aventure de Edna la tatouée, les numéros de dressage du nain et de son ours famélique, le théâtre de marionnettes de Sirius..
Et puis d'un claquement de doigt, en un lendemain, l'âme d'Amy fut emportée.
Ses yeux étaient vides d'expression même si la petite était encore là, présente physiquement. 
Teddy l'avait rêvé. Teddy avait ce talent encombrant. Voir et sentir les choses arriver.
Amy était une âme tout aussi spéciale, elle déplaçait les choses, depuis toute petite, suffisamment particulière pour intéresser le "commerce" de Sirius Huntington et sa troupe qui prirent la fuite. 
Sirius lui avait volé sa petite Amy, Teddy allait le prouver et la lui reprendre.
Les personnages ne semblent que légèrement décontenancés de la présence du fantastique dans leur quotidien, c'en est que plus troublant et captivant dès les premières pages. 
Mais au moment venu du récit, les privilégiés en paieront le prix. Nous sommes tout de même dans l'Amérique de 1936.
Nous voici donc en route, lecteurs, pour une traversée de l'Amérique vers le sud, croisant de pauvres âmes égarées d'une époque, des travailleurs miniers, des voyageurs en quête d'El Dorado, polonais, lituaniens, latinos, des noirs, des jeunes dames en quête de leur propre destin, le " Club des Coeurs Solitaires"... 
L'amitié du jeune écrivain, beau parleur, Duca va permettre à Teddy de ne pas être seul, de supporter les travaux des abattoirs de Chicago éprouvant pour ses 15 ans, de faire sienne la poussière des décors inondés de lumière, de soutenir certains regards asséchés par une dure vie plus que modeste ou flouée de belles promesses. 
Au fil des rencontres Teddy va devoir mentir pour travailler, quand il y en a, subvenir à ses propres besoins pour entretenir son long voyage et aller plus loin.   
Nous sommes baignés de chouettes clichés malgré tout, presque cinématographiques dans les descriptions et les situations,  à l'identique de la couverture déja très évocatrice. 
Christophe Lambert raconte une Amérique populaire des années 30 bien rude. Un rétro historique qui transporte et bouleverse le jeune héros qui n'en oubliera pas ses premiers émois amoureux. Troublante Marie-Jane.
 La magie, ou bien est-ce la sorcellerie, va venir s'immiscer comme un serpent à sonnette, Sirius et Edna vont tout entreprendre pour joncher la route de Teddy de multiples embûches pour le ralentir. Les tatouages d'Edna prendront vie et s'entortilleront autour de beaux messieurs ensorcelés par sa beauté et sa séduction outrageante.
Sirius jouera de ses poupées, continuera ses spectacles et sa collecte d'âmes de jeunes enfants sur son chemin.    
 Les détails angoissants qui rendront la menace palpable et fera peser lourd le temps qui passe. Un temps qui stoppera parfois pour le pauvre Teddy qui sera arrêté par la police pour meurtre, enfermé devant les versions incroyables de son histoire.
 Le récit reste réaliste et Teddy ne peut hélas aller plus vite que ce que ses jambes et la générosité des gens qui le prennent en stop peuvent lui permettre.
Sans le rapport fantastique, le récit pourrait juste être une excellente aventure historique, un assez bon récit initiatique pour grands ados plutôt crédibles, avec des rebondissements, sans envolées en montagnes russes exagérées. 
Dosé, maîtrisé, émouvant.
Un roman, avec de l'action, à découvrir, même pour les plus grands.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Livresque78
15 février 2017
Grâce à l'opération Masse critique de Babelio, j'ai une fois de plus fait une découverte littéraire. Je pense clairement que je n'aurai pas eu l'occasion de lire cette aventure sans cela.
Un roman trépidant, durant lequel nous suivons tout d'abord Teddy et sa soeur, deux enfants très attendrissants, puis Teddy part dans une aventure qui paraît dont on a l'impression qu'elle va l'avaler, le dévorer tout cru.
Pourtant ce jeune adolescent, se révèle être d'une trempe incroyable, il va vivre et rencontrer des difficultés qui auraient fait fuir plus d'un adulte.
Pourtant par amour de sa famille, Teddy va affronter le pire, mais aussi le meilleur en faisant de belles et sincères amitiés.
Un roman jeunesse certes, mais qui je pense s'adresse aux adolescents et jeunes adultes, plutôt qu'aux plus jeunes, car il n'épargne rien à ses personnages.
Une très agréable lecture pleine de rebondissements, de tendresse et de sincérité. Bien au delà de la couverture et du résumé, qui je trouve ne rende pas hommage au talent d'écriture de Christophe Lambert, ainsi qu'à l'intérêt de son histoire.
Merci à Babelio ainsi qu'à Bayard Editions
Lien : https://livresque78.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Citations & extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
thedocthedoc19 avril 2017
Ils marchaient, seuls au monde et rois du monde, aventuriers et vagabonds, poitrine offerte aux vents comme à l'averse, au soleil comme aux grêlons. Leurs chaussures s'usaient. Leur peau brunissait. La casquette de Teddy n'était plus qu'une chose molle et informe.
Ils marchaient, avec cet aplomb propre à la jeunesse qui croit que tout est encore possible, leurs rêves chevillés au cœur et la faim chevillée au ventre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
thedocthedoc19 avril 2017
- Ma Maman est une sainte, déclara Duca sans la moindre trace d'ironie.
Teddy fit "oui" de la tête. "Ne le sont-elles pas toutes ?" songea-t-il en souriant ?
Commenter  J’apprécie          00
Myriam3Myriam330 janvier 2017
Mais le pire restait à venir. Passée cette phase censée simplement assommer la vache ou le boeuf, un ouvrier emprisonnait les pattes arrières dans un anneau de fer et, en un instant, les corps massifs étaient soulevés du sol.
Alors les rangées d'animaux à demi conscients défilaient, accrochées au plafond par des chaînes reliées à un système de rails-guides. Les pauvres bêtes se balançaient en rythme, mollement synchronisées, tête en bas. Enfin, des hommes chaussés de grandes bottes à semelles antidérapantes et équipés de longs couteaux passaient dans les rangs pour jouer les égorgeurs. Leur geste était sûr, répétitif, mécanique. Il se soldait invariablement par un geyser de sang dont la force allait en se réduisant à mesure que la vie quittait le bovin sacrifié aux dieux de la toute-puissante consommation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ManouBManouB01 février 2017
L'esprit de Teddy s'élève, toujours plus haut. Toute frontière abolie, il traverse plusieurs couches de terre, des canalisations, mais aussi des sédiments, des alluvions. Perforant le goudron d'un trottoir, il débouche dans une rue encombrée de Chicago, au milieu des badauds qui n'ont pas conscience de sa présence, parmi les coups de klaxon, le brouhaha des conversations, le tintement des conversations, le tintement des cloches du tramway. Puis il glisse le long d'un building. Il monte maintenant vers le ciel comme une flèche.
- Je vole ! Je vole !
- Oui, et tu peux aller n'importe où, fit la voix de Chef.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Myriam3Myriam329 janvier 2017
Teddy jeta une brassée de petit bois dans la braise. Presque aussitôt, les flammes jaillirent et, durant un instant, le feu évoqua un troisième compagnon de voyage réveillé en sursaut après s'être assoupi durant l'interminable récit.
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : road movieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Swing à Berlin

En quelle année débute l'histoire ?

1942
1917
1789
1936

10 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : Swing à Berlin de Christophe LambertCréer un quiz sur ce livre
. .