AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Laurence Sendrowicz (Traducteur)
ISBN : 2742788115
Éditeur : Actes Sud (2010)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Quatre histoires mordantes et provocatrices révèlent un nouveau talent israélien. Les récits de Nadav Lapid partagent probablement le même narrateur, ce jeune homme désireux d'écrire qui entretient et fouille sa propre colère, convaincu qu'elle pourrait être le terreau d'une phrase enfin capable de charrier le monde. Contenant sa mauvaise humeur qu'il aille chercher à l'aéroport un vieil oncle qu'il ne connaît pas ou qu'il s'entiche de l'obscur auteur d'un article d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Livrespourvous
09 mars 2010
En France, on connaît Nadav Lapid, il a réalisé un moyen métrage qui a été remarqué : La Petite amie d'Emile (2006).

Danse encore est un recueil de quatre nouvelles. Il y a de la colère chez Nadav Lapid. de la fougue aussi dans ce premier livre. Beaucoup d'affects personnels et ça se sent.
Ceci dit, rien que pour les deux premières nouvelles, vous devez acheter ce livre.

Dans Danse encore, le narrateur en colère contre le monde entier, doit aller chercher à l'aéroport, un vague oncle qui revient d'Argentine. Comme il n'a pas sa description, il repère un vieil homme, qui silencieux se laisse embarquer…

Dans Mon frère, certainement la plus belle des quatre nouvelles, le narrateur décide de rendre visite à son frère qui se désespère dans le camp où il effectue son service militaire. La nouvelle est d'une lucidité effrayante, comme un petit matin après une longue nuit. Il y a toujours de la colère mais elle s'estompe au profit d'une ironie. Qui a dit que " l'ironie était la politesse du désespoir " ?

La dernière nouvelle, Qui cherche Amir Banbaji ? est une quête de sa propre condition d'écrivain. Cet exercice un peu laborieux est rendu nécessaire par la volonté.

Nadav Lapid a une écriture nerveuse et bouillonnante. Parfois très imagée mais toujours très ancrée dans le réel, ce quotidien, dans cette terre poussiéreuse.

Danse encore est le premier livre de Nadav Lapid et la promesse d'un bel avenir littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : littérature israélienneVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
741 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre