Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2748370260
Éditeur : Mon Petit Editeur (2011)


Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Alana vit à Courbevoie lorsqu’elle hérite d’une case d’esclaves à la Guadeloupe. Une histoire d’amour sur fond de bruits de chaînes et de surnaturel. L’histoire, la société guadeloupéenne, le passé, le présent et l’amour sont un véritable cocktail exotique que deux pers... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Ceache, le 12 janvier 2012

    Ceache
    Un roman palpitant, passionnant, admirablement écrit que je vous recommande. Entre roman policier, intrigue à enigme et fresque amoureuse à la manière d'Autant en emporte le vent Les Flammes du passé est un roman à l'architecture solidement charpentée, écrit dans un style admirablement chaloupé. A qui veut découvrir La Guadeloupe, son charme et ses complexités à travers un regard aussi intelligent que sensible (celui de Christine Lara), je recommande vivement la lecture de ce livre écrit par quelqu'un qui écrit visiblement car elle aime ses lecteurs.
    Découvrez ma chronique ici
    http://charles-hockolmess.blogspot.com/2012/01/les-flammes-du-passe-de-christine-lara.html


    Lien : http://charles-hockolmess.blogspot.com/2012/01/les-flammes-du-passe-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique







Sur Amazon
à partir de :
19,27 € (neuf)

   

Faire découvrir Les Flammes du passé par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (1)

> voir plus

Quiz

    Complétez les paroles, chansons réalistes

    1893.Yvette Guilbert: Y avait une fois un pauvre gars, qui aimait une fille qui ne l'aimait pas, elle lui dit : Apporte moi demain le cœur de ta mère pour mon chien. Va chez sa mère et la tue, lui prit le cœur et s'encourut, comme il courait, il tomba, et le cœur par terre roula, et pendant que le cœur roulait, entendit le cœur qui parlait, et le cœur disait en pleurant,

    •   lave toi bien les mains chenapans
    •   fais le cuire avec des carottes mon enfant
    •   t'es-tu fait mal mon enfant ?
    •   tu es en nage mon enfant

    10 questions - 6 lecteurs ont répondu