Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Mélanie Fazi (Traducteur)

ISBN : 2756402338
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (2009)


Note moyenne : 4.15/5 (sur 27 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Braise Sangmêlé s'était juré de ne jamais remettre les pieds à la Pointe-de-Gorth, repaire de tout ce que les îles Glorieuses comptent de désespérés, de trafiquants, d'escrocs et de criminels sans foi ni loi, pr&#x... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (10)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par michou, le 18 août 2012

    michou
    Clairement, la première chose qui m'a attiré c'est la couverture. Quand je la regarde, je suis hypnotisée par cette épée, limite je me sens une âme de guerrière. Oui, j'adore les épées. le résumé est alléchant, et quand Selena m'a proposé d'en faire une LC, je n'ai pas hésité ! C'est vrai que c'est motivant les LC, et je ne regrette absolument pas ma lecture, j'ai adoré.
    Le monde de Braise n'est pas des plus joyeux. Chaque île a son peuple, ses croyances, ses particularités, et les mélanges de races sont interdits. Les sangmêlés sont traités comme des criminels, sans aucun droit et la plupart ne survivent d'ailleurs même pas. Braise est une sangmêlée, mais elle est aussi une clairvoyante, elle voit la magie, et celle-ci n'a aucun effet sur elle. Dans un monde où deux forces magiques s'opposent, les clairvoyants sont des armes redoutables, et une clairvoyante sangmêlée l'est d'autant plus, puisque sans citoyenneté et donc déjà une criminelle, elle agit dans l'ombre et si elle se fait prendre, son employeur ne risque donc rien.
    Braise part pour une nouvelle mission, mais ce qu'elle croyait être au départ très simple, s'avère être tout autre chose, impliquant des forces qui dépassent tout le monde et les vrais dirigeants de ce monde.
    Le début fut un peu laborieux, comme ça peut être parfois le cas dans ce genre de roman puisqu'on découvre un monde créé par l'auteure, avec ses propres codes etc. J'avais un peu de mal avec certains mots, avec les magies décrites. Mais surtout, la véritable histoire prend un peu de temps à démarrer, à être dévoilé, et au début j'étais donc un peu déçue, car pour moi tout ça n'avait rien d'extraordinaire, qu'est-ce que vous voulez, j'aime les histoires extravagantes impliquant tout un tas de forces, des trucs grandioses, quoi. Et c'est ce genre d'histoire qu'on va peu à peu voir se mettre en place, en même temps que notre héroïne, Braise, découvre les réels implications de chacun, et vers quels dangers on avance.
    L'auteure a su construire un monde cohérent et très intéressant, au travers de ces îles Glorieuses, avec pleins de créatures sorties tout droit de son imagination, et quel dépaysement ! Mais surtout, elle a su créer des personnages attachants, à commencer par Braise. Par bien des côtés, elle m'a fait penser à certaines héroïnes de Bit-Lit, grande gueule qui n'a pas froid aux yeux, ne refusant pas une partie de jambes en l'air quand ça se présente, ni une bonne bagarre, pleine d'humour et posant un regard amer et souvent juste et réaliste sur le monde ou sur les personnes qui l'entourent. Mais c'est surtout son côté fragile que tout cela cache, ces blessures d'âmes qui m'ont touchée, comme pour la plupart des héros qui m'attire en fin de compte. J'aime ce type de personnages, à la limite du côté obscur, flirtant souvent avec ce côté sombre qu'ils possèdent, se battant contre eux-même pour ne pas dépasser ce point de non retour.
    J'aime aussi le fait que l'auteure n'a pas peur de malmener ses personnages, de les faire souffrir, d'en supprimer certains, même ceux qu'on apprécie. Il ya pas mal de violence, de membres découpés (lol), de tortures, de trucs dégoûtants, d'odeurs répugnantes, et on aime ça (re lol).
    Autre chose qui m'a bien plu, c'est la construction du roman. En effet, ce dernier nous est présenté comme une étude. Les Îles Glorieuses viennent d'être découvertes par le reste du monde, et un historien se rend sur place pour découvrir ces nouveaux peuples, et il rencontre Braise, devenue vieille femme. Cette dernière fut l'un des témoins du "Grand Changement" qu'a connu les Iles des années auparavant, et elle raconte son histoire. Ainsi, le récit est écrit à la première personne, par la voix de Braise, qui nous parle directement, nous interpellant parfois, ce que j'ai beaucoup aimé. Quelques lettres de l'historien parsèment le récit, des lettres expliquant certains faits historiques par rapport à l'histoire de Braise, des commentaires sur les personnages, les créatures, la magie, etc... Vraiment, j'ai trouvé ce système de récit très intéressant et passionnant.
    Vous l'aurez compris, je fus conquise presque à 100% par ce premier tome que je vous recommande chaudement. Il ne va pas se passer beaucoup de temps avant que les tomes suivants atterrissent chez moi !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Erine6, le 13 décembre 2012

    Erine6
    J'ai lu Clairvoyante grâce à un challenge et je le vénères car il m'a permis de sortir ce livre de ma pile à lire et de découvrir un petit bijou de fantasy. Déjà la façon dont ce livre est écrit, est juste superbe. Glenda Larke a choisi de présenter le récit sous la forme d'un témoignage, celui de Braise Sangmêlé que nous transmet Shor Iso Fabold (à son époque Braise n'est plus qu'une vieille femme). Son histoire se situe à une période antérieure de la vie de Shor Iso Fabold, dans un monde totalement imaginé par l'auteur réunissant de nombreuses contrées, de nombreuses ethnies qui donnent une structure propre et complexe à ce livre. Avec Braise, c'est à la fois sa vie, son histoire que nous découvrons mais aussi des cultures, le fonctionnement d'une population soumise aux Vigiles, la politique, les règles de chaque ville ou des îles… L'ensemble m'a convaincue, la complexité de l'intrigue, de ce monde m'a juste fait jubilée.
    Braise a été un personnage plutôt attachant à mes yeux, enfin elle l'est surtout devenue car au départ sa manière d'être ne me plaisait pas trop. J'avais l'impression qu'elle en faisait trop: à faire sa dure, la femme qui sait se débrouiller seule, sans besoin de personne, presque sans coeur. Et puis cette jeune trentenaire se révèle peu à peu et on finit par comprendre, par l'aimer. Sa vie a toujours été difficile, elle est métisse et cela ne l'a aidé en rien. Heureusement ou malheureusement pour elle, elle a un don qui lui a permis de changer son destin. le récit dans ce tome se déroulera entièrement à la Pointe de Gorth, un bout d'île mal famé, -vraiment un coin noirci le plus possible par l'auteur qui s'agrémente totalement aux faits qui vont suivre-. Evidemment, Braise a la malchance de se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment et va vivre des aventures dont elle se serait peut être bien passée. Pour le peu de bien que lui réserve l'auteur, c'est l'amour qui se présentera et ce point m'a parue un peu facile et peu crédible. C'est bien la seule touche que j'aurais à critiquer car j'ai trouvé que d'un coup, l'arrivée du sentiment arrivait un peu bizarrement dans le récit et l'attitude de Braise était totalement à l'inverse de ce qu'elle paraissait avant…
    Ce livre, outre des aventures, des sentiments, des émotions sait placer de nombreux questionnements sur la politique en place, sur les inégalités qui existent dans ce monde et j'ai aimé ce prolongement dans le travail de l'intrigue. Pour ceux qui me suivent, vous devez savoir à force que j'adore quand les auteurs élaborent ces questionnements philosophiques dont on arrive à en faire des rapprochements avec ce qui se passent dans notre propre société.
    Clairvoyante est un livre qui m'a permis de m'évader, de découvrir un monde, des personnages/créatures qui m'ont plu et que je conseille à tout amateur du genre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Iam13I, le 23 mars 2012

    Iam13I
    De prime à bord, la façon dont est écrit ce roman est assez déconcertante. L'histoire est contée sous forme de correspondances postales entre un chercheur, S. Iso Fabold, et son oncle. Chaque lettre est accompagnée de billets relatant les différents entretiens entre le chercheur et Braise. Pour ma part, je suis vite passée au dessus de cette singularité car le style d'écriture est simple et directe. Un peu comme si Braise avait été assise face à moi.
    Braise est pour moi, la parfaite héroïne ! Justement parce que ce n'est l'héroïne de fantasy par excellence, dans le sens où elle est grande, brune et juste mignonne alors que d'habitude, elles sont blondes et magnifiques. Ces traits de caractères tendent à la rendre plus « humaine », plus comme « nous ». La manière dont son personnage évolue au fil de ce tome est tout simplement captivante : l'orpheline de sang mêlé, sans aucun pouvoir magique à part celui de clairvoyance, vit dans un monde où les gens comme elle n'ont pas le droit de posséder un nom de famille. Elle va tout faire pour acquérir ce droit en travaillant pour le compte des Vigiles. Elle va alors mettre le doigt dans un terrible engrenage ; et malgré cela, elle sera capable d'abandonner ses rêves pour préserver la liberté de la castenelle.
    En lisant, j'avais l'impression de vivre dans ce repaire de bandits qu'est la Pointe-de-Gorth où la corruption, la pesanteur, l'oppression de la magie font partie du décor.
    Bref, pour ma part, je recommande vivement ce tome. Amour, amitié, intrigues politiques et trahison ... tous ces ingrédients sont présents pour faire de ce roman un pur moment de plaisir.
    J'avais vraiment hâte de lire le 2ème tome !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Nepenthes, le 22 janvier 2012

    Nepenthes
    Le début de ma lecture a été en dents de scie... J'étais assez bien partie dans l'histoire quand, oh ! déception... l'histoire d'amour très bâclée de Braise arrive sur le tapis. C'était pourtant bien parti mais cette soudaine mièvrerie m'a douché sur l'instant. J'ai quand même poursuivi l'histoire et, ma foi, à part cette petite fausse note, le reste de l'intrigue m'a plu. Certes, on se retrouve encore dans un cas de figure Bien VS Mal assez classique. Mais l'auteur a soigné son univers, et la magie sur laquelle repose une grande partie de l'histoire a sa propre originalité. J'ai trouvé qu'il y avait un certain équilibre dans ce système magique, et j'ai aimé la particularité des Clairvoyants. La curiosité du lecteur reste titillée en permanence par le retour aux lettres des érudits sur les entretiens avec Braise Sangmêlé ; même arrivé à la fin du tome, on se pose encore pas mal de questions sur les aventures de Braise, sur le monde qu'elle décrit qui semble pourtant très étranger aux érudits. Et donc, envie de lire la suite... Au final, ça se laisse lire avec plaisir, pas d'étincelles à attendre mais un bon moment de lecture.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Lucidum, le 26 juillet 2012

    Lucidum
    Un livre assez étonnant. L'histoire est longue à se mettre en place et l'univers est assez complexe. C'est un vrai monde à part entière. Heureusement, l'auteur nous décrit tout ça avec beaucoup de précision, même si ça entraîne évidemment quelques longueurs durant les 100 premières pages. La force de cette histoire se trouve dans les personnages, tous très intéressants et surprenants. Il y a énormément de suspens, d'intrigues entrelacées. On retient son souffle à de nombreuses reprises. Quant à l'univers fantastique, il est très bien créé. L'auteur fait preuve d'une imagination vraiment déconcertante. J'en suis actuellement au deuxième tome et force est de constater que cette trilogie regorge de surprises! Je conseille donc, même si ce ne sont pas des livres qu'on peut lire dans un train. Il faut avoir la tête bien reposée pour pouvoir se plonger correctement dans le monde qu'a créé Glenda Larke
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par MyDiogeneClub, le 16 juin 2013

    Je flottais dans un ocean de douleur, appelant en criant tous les gens que j'aie jamais connus, geignant qu'on me pardonne, m'adressant a un Dieu en qui je n'avais jamais cru. Des couleurs apparurent, des oranges, des rouges qui me brulaient les yeux. J'etais demembrée et des fragments de moi reposaient au soleil pour etre seches puis vendus. A cinq ans, je cherchais a manger parmis les ordures des bas-fonds de l'Axe; a six, je resistais aux avances sexuelles d'un garcon plus agé; a sept, je luttais contre les illusions de la fievre dans une tombe infestee de vermine, au fond d'un cimetiere; a treize, on me mutilais definitivement l'uterus; a quatorze, je poignardais l'homme qui m'avait violee a Bethanie et quelques jours plus tard, je gagnais ma place a bord d'un navire de peche en partance vers l'ile de Fagne en couchant avec son repugnant capitaine; a quinze ans, je vendais mon ame aux Vigiles pour assurer la survie de mon corps...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
5,90 € (neuf)
7,90 € (occasion)

   

Faire découvrir Les Iles Glorieuses, Tome 1 : Clairvoyante par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (52)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz