AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Natalie Zimmermann (Autre)Lorris Murail (Autre)
ISBN : 2221011031
Éditeur : Robert Laffont (1983)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 61 notes)
Résumé :
Adieu Smiley, bonjour Charlie, la nouvelle héroïne de John le Carré. Comme on pouvait s'y attendre, elle ne répond à aucun des clichés du genre: petite actrice anglaise embarquée malgré elle dans un rôle de véritable espionne, elle est plutôt paumée et - n'était sa sensualité rayonnante - elle serait même plutôt moche... Et pourtant, elle est inoubliable.
Adieu le Cirque et bienvenue - si l'on peut dire! - au Moyen-Orient, où les valises explosent, les cœurs ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
mariecesttout
mariecesttout13 février 2014
  • Livres 5.00/5
Ah, je n'avais pas pensé, mais c'est vrai, finalement, que Nikita était la même histoire que La petite fille au tambour! Qui a d'ailleurs été adapté par George Roy Hill . Film très moyen, mais avec Diane Keaton, et j'aime beaucoup Diane Keaton. Et Sami Frey! Curieux mélange.
J'aime beaucoup John le Carré. Et celui-là est peut être mon préféré. Je l'ai relu il y a quelque temps avec toujours autant de plaisir, c'est un signe!
Je pense que c'est à cause de ce personnage féminin, construit avec tellement de finesse, qui éclaire ce roman pourtant très noir.
"À la fin de l'été 1982, à l'aube d'une journée qui s'annonçait paisible dans le quartier diplomatique de Bad Godesberg, près de Bonn, en Allemagne, saute la voiture piégée de l'attaché d'ambassade israélien venu négocier des contrats d'armement. Deux autres explosions lui font écho ..."
D'emblée, on est dans l'action , un des conflits les plus passionnés de notre époque qui ne trouvera sans doute jamais de solution.
Action, réaction des services de renseignements israéliens dont le responsable dans ce roman se nomme Kurtz, le Carré et Conrad, c'est une longue histoire.
Et voici Charlie.. Charlie est une jeune femme un peu perdue, révoltée contre à peu près tout pour des raisons multiples qu'elle peine à expliquer. Comme elle peine à expliquer pourquoi elle se laisse maltraiter par une brute. Mais, avant tout, c'est une actrice. Qui attend le rôle de sa vie. Elle va l'avoir .
Ce qui fait la richesse de ce roman, c'est comme toujours chez le Carré,la complexité des situations , et ses propres sentiments ambivalents , ambivalence qu'il nous fait partager à travers ce très beau personnage féminin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Fourvin
Fourvin30 novembre 2014
  • Livres 4.00/5
Lu il y a bien longtemps, une trentaine d'années certainement, à une époque où le contexte décrit était encore d'actualité ou très frais dans les mémoires. Et depuis longtemps aussi le projet de le relire ; le Livre de Poche m'a suivi dans tous mes déménagements depuis lors et a survécu à toutes les purges de ma bibliothèque...
Déjà lecteur séduit de le Carré, j'avais été subjugué par celui-ci. Non, seulement on y retrouvait sa pleine capacité de description clinique des situations, mais il introduisait un élément, supplémentaire, supérieur, de manipulation (la fameuse image qu'on attache à le Carré : celle de la matriochka, ces poupées russes qui s'emboîtent les unes dans les autres). Manipulation autant de Charlie, l'héroïne, que du lecteur, ce qui demeure une des formes ultimes du Roman.
Étonnant que la sensation de lecture en demeure aussi vive 30 ans plus tard. Peut-être la marque qu'il s'agit du meilleur roman de son auteur. Et curieux de savoir si ma mémoire est fidèle et si le contexte en est toujours intelligible. Une vraie envie de relecture, indubitablement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
madameduberry
madameduberry20 novembre 2013
  • Livres 5.00/5
Terrorisme,espionnage, moyen orient, manipulation: mais pas de barbouzes à lunettes noires, la fille en bikini se rhabille dès les trentes premières pages, et il n'y a pas beaucoup de scènes en robes de soirée avec faux cils. Aucune, même.
C'est un livre qu'on ne lâche pas une fois que le cadre est posé, ce qui prend toujours un certain temps chez le Carré. le personnage masculin principal est un homme séduisant. Pour une fois un personnage féminin est traité de façon approfondie, et même, il y a une relation affective qui se développe entre les deux. Oui mais c'est une histoire d'espionnage me direz-vous. Oui, vous répondrai-je. Et même qui nous en apprend de belles sur les méthodes au Proche Orient.
Histoire du recrutement et de la formation d'une espionne, ce livre a été honteusement pompé par Luc Besson dans Nikita. Honteusement et mal.
Commenter  J’apprécie          46
litolff
litolff24 juillet 2011
  • Livres 4.00/5
Roman d'espionnage complexe et passionnant, Palestine, agents du Mossad et histoire d'amour en prime.
Un grand souvenir de lecture (c'est vieux) que j'ai dévoré d'une traite !
Commenter  J’apprécie          40
Groucho
Groucho25 décembre 2014
Très bon John le Carré, qui décrit bien le conflit israélo-palestinien, en 1983. La géopolitique du moment y est fort bien présentée.
Un roman d'espionnage très loin des poncifs de James Bond.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
GrouchoGroucho25 décembre 2014
L’interminable guet de Shimon Litvak avait commencé très tôt le matin, huit heures avant que l'on ne signale Charlie saine et sauve de l'autre côté de la frontière autrichienne, deux nuits et un jour après que Joseph eut expédié ses deux télégrammes à l'avocat de Genève pour qu'il les transmette à son client.
L'après-midi était bien avancé et Litvak avait déjà supervisé trois relèves de la garde. Personne pourtant ne semblait en avoir assez, personne ne semblait subir la moindre baisse d'attention, et le problème de Litvak n'était pas de maintenir son équipe éveillée, mais plutôt de persuader ses hommes de se reposer quand il n'avait pas besoin d'eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
babounettebabounette21 juillet 2009
Ecrire, c’est comme se trouver dans une maison vide et guetter l’apparition de fantômes »
John Le Carré
Commenter  J’apprécie          100
Videos de John Le Carré (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Le Carré
Le 16 octobre 2008, François Busnel reçoit :
John le Carré, Un homme très recherché Jean-Christophe Grangé, Miserere Jean-Paul Dubois, Les Accommodements raisonnables Alicia Drake (en), Beautiful People


France 5 #LGLf5
-- François Busnel propose en direct chaque jeudi à 20h35 sur France 5, un magazine qui suit de près l'actualité littéraire avec pour seul mot d'ordre, le plaisir.
Retrouvez toutes les informations sur les invités et leur actualité sur notre site : http://www.france5.fr/la-grande-librairie Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour suivre notre actualité : https://www.facebook.com/pages/La-Grande-Librairie/512305502130115 https://twitter.com/GrandeLibrairie Et réagissez en direct pendant l?émission avec le hashtag #LGLf5.
+ Lire la suite
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'espion qui venait du froid

"L'espion qui venait du froid" est un roman d'espionnage signé...

Frederick Forsyth
Jack Higgins
Graham Greene
John le Carré

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : L'espion qui venait du froid de John Le CarréCréer un quiz sur ce livre