Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2740421974
Éditeur : Mango (2008)


Note moyenne : 3.72/5 (sur 25 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Début du XXIIIe siècle. Dans le cadre du projet " Terre saine de corps et d'esprit " développé par l'Organisation Mondiale pour la Protection de l'Enfance, des millions d'enfants défavorisés (gamins des rues, jeunes prostitués, délinquants) sont déportés sur la planète ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (4)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Anadeis, le 22 novembre 2010

    Anadeis
    Roman qui a créé une vive polémique notamment lors du Prix Ados d'Ille et Vilaine, Les orphelins de Naja projette le lecteur au XXIIIe siècle : l'Organisation mondiale pour la protection de l'Enfance envoie des milliers d'enfants défavorisés (délinquants, enfants abandonnés, prostitués...) sur la planète Naja dans le cadre du projet « Terre saine de corps et d'esprit ». Cette planète, placée sous le contrôle de l'Église et de l'Armée, est sensée donner une seconde chance à ces enfants. Mais c'est sans compter sur les vastes réseaux de pédophilie qui ne tardent pas à se mettre en place sur Naja. Khisanna, héroïne de ce roman, appartient aux services secrets de l'Armée et a pour mission d'infiltrer les nombreux réseaux afin d'y mettre fin.
    Les orphelins de Naja, est un roman d'action très divertissant : peu épais, avec des chapitres extrêmement courts, des phrases concises, il est dynamique et impose un rythme trépidant à son lecteur. Il fait partie de ces romans qui ne se lisent que d'une seule traite tant on a envie d'en connaître le dénouement. C'est également un roman engagé qui tend à dénoncer certaines ignominies commises par les hommes, notamment les actes de pédophilie ou l'utilisation d'enfants à des fins guerrières (enfants-soldats). Mais Nathalie le Gendre sait parfaitement bien aborder ce problème avec tact et délicatesse : elle ne fait jamais de descriptions gratuites, glauques ou dérangeantes. Toutes les scènes susceptibles d'être relativement choquantes sont implicites. En tous les cas, rien dans cet ouvrage ne justifiait une quelconque censure.
    Malgré le rythme entrainant des Orphelins de Naja, l'intrigue semble parfois un peu facile. En effet, l'auteure dénoue certaines situations par des coïncidences abracadabrantes qui manquent totalement de crédibilité. De plus, il est regrettable que l'univers de la planète Naja ne soit pas plus construit : il n'est à aucun moment vraiment décrit, on sait finalement peu de choses de cet endroit et on peut avoir du mal à s'y projeter. Les personnages, sont quant à eux, peu attachants, tant leur psychologie reste sommaire. Kishanna, l'héroïne du roman, aurait pu avoir une personnalité plus complexe au vu des nombreux traumatismes qu'elle a subi durant son existence. La fin est elle aussi assez décevante : après tant d'ignominies dénoncées, de lutte sans répit, tout finit bien, presque comme si rien ne s'était passé. Il semble que l'auteure ait voulu en dire beaucoup pour un roman aussi court et même les problématiques de fond, qui étaient très intéressantes, ne sont finalement qu'effleurées.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par chapochapi, le 03 avril 2010

    chapochapi
    un peu déçue par cet ouvrage prometteur.
    le roman est bien ficelé et pose des questions intéressantes, tout en embarquant le lecteur dans les aventures des personnages.
    mais je n'ai jamais été surprise par l'intrigue ou les personnages, ni émue, malgré le sujet. Il y a presque un déséquilibre entre le sujet, adulte, et l'écriture, peu approfondie.
    à lire, mais pas à retenir
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par DocCdi, le 05 mars 2009

    DocCdi
    Un sujet très fort qui est de toutes les époques, ici situé dans un temps futur sans aucun problème. Tous ces orphelins (ou enfants enlevés à leur famille) sont envoyés sur une planète lointaine dans un but humanitaire, vite détourné par les puissants de l'époque en un vaste trafic de pédophilie.
    Un livre qui peut choquer surtout lorsque les responsables sont en fait les chefs de l'église !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Hilde, le 17 novembre 2012

    Hilde
    J'ai été étonnée de voir un avertissement au lecteur collé sur la première page de mon exemplaire de médiathèque. Je n'avais encore jamais vu ça.
    Trois bonnes raisons de le lire:
    L'histoire est captivante, on ne s'ennuie pas un seul instant. J'ai adoré les personnages.
    le ton est juste. L'auteur aborde ce sujet difficile et insoutenable qu'est la pédophilie avec la bonne distance. Certains passages prennent aux tripes, c'est révoltant mais ce n'est pas insistant et on ne tombe jamais dans le pathos.
    le style est très agréable. Les 202 pages se lisent vite.
    Je vous recommande donc vivement la lecture de ce magnifique roman et vous assure qu'il n'a rien de malsain. Bien au contraire, je pense qu'il peut aider les ados à garder les yeux bien ouverts.

    Lien : http://bloghost.hautetfort.com/archive/2010/02/25/les-orphelins-de-n..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique


Critiques presse (2)


  • Lecturejeune , le 01 juin 2008
    Lecture jeune, n°126 - Au XXIIIe siècle, des millions d’enfants dits défavorisés quittent la Terre dans le cadre du projet « Terre saine de corps et d’esprit », initié par l’Organisation mondiale pour la protection de l’enfance : ils atterrissent à Naja, une planète lointaine « dirigée » par l’église et l’armée. Malheureusement, le projet éducatif semble largement perdu de vue. Il s’agit d’une déportation et il se passe des choses étranges et fort dérangeantes. Ce livre mêle, comme cela se fait beaucoup désormais, SF, polar, roman d’espionnage, et bruisse d’actions, d’aventures et d’émotions fortes. Ce très violent cri de révolte (justifié en l’occurrence) contre l’exploitation des enfants, brasse de nombreux thèmes : les abus sexuels pratiqués sur les enfants (tourisme sexuel entre autres), les adolescents soldats ou espions, les manipulations en tout genre y compris au plus haut sommet du pouvoir. Mais on garde l’impression de rester à la surface des choses, voire même de tomber dans le cliché (l’église comme organisatrice des plaisirs pédophiles, dans un roman de SF, il y a plus inventif par exemple). Si le récit ménage suspense et sensations fortes, ses ficelles en sont vraiment grosses et surprennent de la part d’une auteure de qualité comme Nathalie Le Gendre. Enfin, les personnages ne sont guère approfondis et ne semblent garder aucune séquelle de traumatismes pourtant avérés ! En bref, beaucoup de bruit, mais une grosse déception !

    Marie-Françoise Brihaye
  • Lecturejeune , le 01 juin 2008
    Lecture jeune, n°126 - Après la polémique ayant précédé la publication de ce livre, le nouveau roman de Nathalie Le Gendre était très attendu. Il faut l’avouer, la déception est de taille. En effet, à vouloir faire des généralités, l’auteure oublie de développer la personnalité de chaque protagoniste. L’héroïne finit même par être caricaturale. Violée par son tuteur, elle devient enfant soldat, totalement manipulée par l’armée. Même pour de la SF, c’est trop gros. Enfin, le dénouement en forme de « happy end » est trop incroyable pour qu’on puisse y croire. Les personnages semblant avoir tout oublié des sévices subis pendant toutes ces années.

    Sébastien Féranec






Sur Amazon
à partir de :
9,02 € (neuf)
5,10 € (occasion)

   

Faire découvrir Les orphelins de Naja par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (35)

> voir plus

Quiz