AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266020803
Éditeur : Pocket (01/10/1987)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 18 notes)
Résumé :


Collection dirigée par Gérard Klein

Les Shing ont assuré sur la Terre, depuis des siècles, leur dictature bienveillante. Ils tolèrent tout, sauf le meurtre. Maîtres des illusions, ils ont comme anesthésié l'humanité. Pour son bien, prétendent-ils. Sont-ils eux-mêmes, comme ils le laissent croire, des humains, ou bien des envahisseurs extraterrestres ?

L'humanité recouvrera-t-elle le contrôle de son destin ? La réponse e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Bernacho
01 janvier 2017
Un amnésique en quête de son identité, une Terre retournée à l'état sauvage, peuplée de groupes humains épars, un voyage vers l'ouest à travers le continent américain, en quête des maîtres énigmatiques de l'Humanité, les Shings, mystériocrates insaisissables. L'obscurité et la lumière, la vérité et le mensonge, la sincérité et la duplicité, toute une réflexion pour un personnage doté d'une personnalité yin et d'une autre yang, et qui puise sa force dans la sagesse du Tao Te King (on y trouve des petites ébauches de sa traduction par l'auteure).
On retrouve ici l'héritage de Rocannon, et on apprend également ce qu'il est advenu des colons de Planète d'Exil, ce qui fait de ces trois livres un mini cycle aux liens lâches qui décrit un peu l'histoire de la Ligue de tous les Mondes. Ils sont souvent publiés ensemble et, à eux trois, comportent moins de pages qu'un pavé.
Je l'ai cependant trouvé un peu long, ce dernier roman, et j'ai eu du mal à me passionner pour lui, l'intrigue ne prenant consistance que vers le dernier quart du livre, et les Shings restant trop... énigmatiques. C'est le dernier des romans de jeunesse (37 ans) de l'auteure, juste avant Terremer et la Main Gauche de la Nuit.
- Il y a des animaux qui parlent, dans votre livre, Mme le Guin !
- Oui, mon p'tit Bernacho, qu'est-ce qui t'étonne ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          219
Beatson
13 février 2017
★★★★★
★★★★★
Comme dans ses livres précédents Ursula le Guin évoque des humains avec des pouvoirs de télépathie, des gens vivant en symbiose avec leur environnement et le Tao Tö King y prend encore plus de place.
On découvre le personnage principal totalement amnésique et nu en pleine forêt. Contrairement aux humains, il a les yeux dorés et ne parle pas la langue locale. Il est recueilli par une petite tribu Ainsi débute sa quête.
Les pouvoirs télépathiques, le mensonge, la dissimulation, la dualité d'un l'égo jouent un rôle important dans l'histoire qui est assez passionnante.
Mais Il y a effectivement quelques éléments du récit qui ont du mal à passer, comme l'ambiguïté des Shings, certains aspects liés à la télépathie et à la dualité du personnage principal.
Cela reste tout de même une lecture très agréable de par son originalité et la richesse des thèmes.
Commenter  J’apprécie          150
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
BeatsonBeatson17 février 2017
 [paradoxe d'Epiménide]
Je suis un Shing. Tous les Shing sont des menteurs. Suis-je donc un Shing qui te ment, auquel cas, naturellement, je ne suis pas un Shing, mais un non-Shing qui ment ? Ou bien est-ce un mensonge de dire que tous les Shing mentent ? Mais je suis un Shing, c’est vrai ; et je mens, c’est vrai. Les Terriens et autres animaux pratiquent aussi le mensonge, on en cite de nombreux cas ; les lézards changent de couleur, les insectes se déguisent en brindilles et les flots font le mort en prenant l’aspect de cailloux ou de sable suivant le fond sur lequel ils reposent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BeatsonBeatson18 février 2017
L’harmonie existe, mais échappe à toute compréhension ; nul ne peut suivre la Voie.
Commenter  J’apprécie          60
BeatsonBeatson13 février 2017
Plus une société est sur la défensive, plus elle est conformiste.
Commenter  J’apprécie          90
BernachoBernacho01 janvier 2017
Les adultes avaient été sélectionnés pour leur formation, leur intelligence, leur courage, leur générosité, et leur arlesh.
- Je ne connais pas de mot pour ça en galactique. (Orry sourit ingénument) C'est juste l'arlesh. Le rale, c'est... la chose à faire, comme apprendre des choses à l'école, ou comme une rivière qui suit son cours, et arlesh dérive de rale, je pense.
- Le Tao ? demanda Falk, mais Orry n'avait jamais entendu parler du Vieux Canon des Hommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Erik35Erik3521 décembre 2016
Nous aimons conter à Es Toch le petit mythe suivant : il était une fois un Créateur qui commit un gros mensonge. Il n'existait rien du tout, et pourtant le Créateur affirma : le monde existe. Et que vit-on ? Pour que le message de Dieu pût être la vérité de Dieu, l'univers vit aussitôt le jour...
Commenter  J’apprécie          90
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
1847 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre