Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2742776168
Éditeur : Actes Sud (2008)


Note moyenne : 3.78/5 (sur 18 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Rome et Jérusalem, 62-67 après J.C. Trente ans après Ponce Pilate, Lucius Albinus est procurateur de la province de Judée. A la demande de son oncle, Balbus Pison, sénateur romain secrètement converti au christianisme, Albinus entreprend de déchiffrer le cryptogramme sa... > voir plus
Lire un extrait Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Relax67, le 11 septembre 2013

    Relax67
    On peut écrire un roman de grande qualité sans le transformer en monstre de la taille d'un dictionnaire. du moins Alain le Ninèze en est capable. Lucius Albinus est procurateur de Judée et de nature plutôt tolérante, prêt à la négociation, ouvert au compromis. Il fait malheureusement face à l'extrémisme religieux qui se camoufle derrière un masque de lutte nationale et de liberté. Pour aider son oncle qui lui affronte la tyrannie d'un empereur cruel et dément, il doit résoudre l'énigme représenté par un cryptogramme chrétien. le temps passant il va se passionner pour cet objet et pour l'histoire de la passion du Christ qu'il découvre lors de son enquête. Albinus et son oncle vont se répondre par lettre et évoquer en parallèle les dernières années de Néron et le début de la révolte juive. Nous ne connaitrons pas la fin de ces histoires car elles se résoudront bien après le départ d'Albinus de Judée. Mais toutes les interprétations du cryptogramme seront présentées, "découvertes" par nos héros, élégantes, malines. Je reste cependant sceptique sur la révélation finale (la transformation de AREPO en PAREO). Voyez-vous ce carré magique regorge de symétries et toutes les interprétations les utilisent. Seule la dernière est asymétrique. Elle casse l'élégance de l'objet et me semble de ce fait peu probable. Mais je peux me tromper. Ce carré a été dessiné par des hommes et les hommes ne font pas toujours preuve d'élégance mathématique dans leurs messages.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par hexagone, le 15 février 2011

    hexagone
    Carrément inutile, Pour ne pas dire superflu. Ouvrage s'infiltrant dans la brèche créée par Dan Brown et son Da Vinci Code. Ici se mêle sans interêt histoire, mystère, ésotérisme et récit d'aventure à deux sous. Il me semble que tous ces auteurs qui surfent sur cette vague sont bien en manque d'imagination et on trouvé le filon pour exister. A l'instar des Giacometti et Ravenne et consors, Alain le Ninèze voudrait nous offrir un roman historique enthousiaste, il ne fait que par son style sans dimension nous relater des faits au minimum sans importance au pire trompeurs. Car tenez vous bien, Alain le Ninèze fait parler l'apôtre que Jésus aimait, ainsi que Longinus et Nestorius. Il tente de révéler le sens caché du mystère du carré magique. Pour ne pas perdre de temps à lire un récit inutile, tapez " Carré sator" sur un moteur de recherche et vous apprendrez l'essentiel sur le sujet sans vous surchargez d'une lecture lénifiante.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

  • Par Minerve, le 27 janvier 2014

    Minerve
    Dès le départ, on est en droit de se demander pourquoi un si grand écart d'évaluation sur un total de deux critiques…
    Je n'ai pas lu l'œuvre, donc je ne peux la commenter. le carré de SATOR (dans sa nature intrinsèque), demeure une énigme traitée plutôt superficiellement dans les grandes avenues d'un certain langage ésotérique. Il ne semble pas soulever un intérêt notoire. le carré magique serait-il qu'une simple pratique amusante?
    Pourtant un point me semble réaliste, lorsqu'on parle d'un phénomène ésotérique (langage réservé aux initiés), comment un contenu peut-il à la fois, servir de toile de fond à une aventure romanesque, et remplir sa fonction en temps qu'apport historique. 250 pages, format poche, portant sur un sujet qui demanderait davantage de documentation. Son rôle de roman semble nécessairement prédominé.
    Par contre, et à la décharge de l'auteur, l'animisme ne tuera jamais la littérature. Que Jean, apôtre, s'exprime n'enlève en rien la valeur du contenu; il demeure souvent, et plus qu'autre chose, la réflexion propre à l'auteur.
    Maintenant, question épineuse, le lirai-je …
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Aucafelitterairedeceline, le 22 juillet 2012

    Aucafelitterairedeceline
    Nous lisons ici les chroniques de Lucius, procurateur de la province de Judée, ainsi que sa correspondance avec son oncle le sénateur Balbus Pison. Balbus s'est converti au christianisme et fait d'abord appel à son neveu pour percer à jour le secret d'un cryptogramme, puis pour enquêter sur la mort de Jésus. Cette enquête va l'amener à la rencontre de personnes ayant côtoyé Jésus ou ayant assisté à sa mort. Finalement cette enquête compte peu pour Balbus, trop préoccupé par sa survie. Il est en effet menacé par Poppée, et sa condition de chrétien, à cause d'évènements tragiques à Rome, va le pousser à se cacher.
    Alain le Ninèze retrace ainsi des faits historique intéressants (l'incendie de Rome, le complot pour tuer Néron, etc) mais apporte une direction particulière au récit en centrant l'action en Judée sous le mandat du procurateur qui succède à Ponce Pilate.
    Un trés bon roman historique, servi par une plume agréable à lire, pour ceux qui aime se plonger dans cette partie de l'Histoire. A noter qu'Alain le Nineze a écrit d'autres romans historique comme La controverse de Bethléem (octobre 2009), Agla, le premier évangile (mai 2012)

    Lien : http://aucafelitterairedeceline.over-blog.com/article-sator-d-alain-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Ampersand, le 02 février 2014

    Ampersand
    Attention, si vous commencez à lire ce roman, vous ne pourrez plus le lâcher ! Partant d'une énigme archéologique réelle (le "carré Sator"), l'auteur nous entraîne sur les traces des premiers chrétiens à Rome et en Palestine. En mêlant alternativement deux récits, celui de Lucius Albinus et celui de Balbus Pison, il nous invite à suivre ces deux personnages qui mènent une enquête captivante. Un roman érudit, bien écrit et accessible à tous. Et on y apprend plein de choses sur cette période encore mal connue.
    En fin d'ouvrage sont reproduits des documents photographiques montrant diverses versions du cryptogramme, depuis celles du Ier siècle après Jésus-Christ à Pompéi.

    Lien : http://romans-historiques.blogspot.fr/2011/07/sator-lenigme-du-carre..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation







Sur Amazon
à partir de :
19,28 € (neuf)
12,18 € (occasion)

   

Faire découvrir Sator : L'énigme du carré magique par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz