AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hubert Tezenas (Traducteur)Nathalie Louisgrand (Traducteur)
ISBN : 2277241857
Éditeur : J'ai Lu (1999)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :

1913, Port-Arthur. Une fillette dans la fleur de l'innocence, quatorzième enfant du prince Su, descendante de la dynastie impériale Qing, embarque seule pour le Japon, l'ennemi héréditaire. Elle obéit au dessein paternel qui intrigue pour la restauration des Qing. Dès son arrivée à Tokyo, conformément aux ordres du prince, elle renie ses origines chinoises.
Ainsi débute le règne de Kawashima Yoshiko, la vénéneuse. Premier travestissement de cell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Capucine214
14 avril 2015
  • 2/ 5
Dans ce roman, nous découvrons la vie romancée de la "Mata Hari" Sino japonaise : Yoshiko Kawashima.
Ce petit roman d'environ 200 pages se lit très facilement et trouve tout son intérêt sur le côté historique et la présentation très détaillée des évènements : l'invasion de la Chine par le Japon, et la déchéance de l'empereur Pu-Yi et de toutes ses ramifications familiales. Concernant l'héroïne, j'ai eu de mal à suivre sa vie car cette partie est noyée par la description historique qui peut être étouffante par moment. Nous avons du mal à comprendre le pourquoi du comment : elle est plus ou moins vendue au Japon (pourquoi ?) afin de récréer la splendeur de la Mandchourie et remettre sa branche familiale sur le trône ; mais en même temps elle sert de lien avec la Chine, qu'elle déteste (pourquoi ?), qu'elle espionne et qu'elle combat en se travestissant en homme, qui plus est, en général d'une clique de va nu pied et voleur. Les japonais se servent d'elle, et elle, se croit assez intelligente pour se servir d'eux. Mais bien évidemment, la loi du plus fort gagne toujours à la fin et Yoshiko est livrée en pâture aux chinois. Que dire de plus sinon qu'elle a eu la vie de toute espionne : son corps lui sert de monnaie d'échange, elle brûle sa vie par les deux bouts, elle abuse de l'alcool et de la drogue. Yoshiko pense avoir plein d'amis mais elle n'a que des ennemis.
Cette héroïne aurait pu nous paraitre sympathique voire attachante si l'auteure ne nous avais pas fait ressentir son aversion envers elle par l'intermédiaire de son écriture et ses descriptions toujours très négatives de son personnage. Lorsque l'on écrit la vie de quelqu'un, il faut savoir rester neutre sinon cela enlève tout intérêt au roman. C'est bien dommage car je pense qu'il y avait matière pour écrire un roman plus vivant, nous faisant vivre cette vie tout à fait extraordinaire. En fin de compte, je suis restée sur ma faim.
Lien : http://jelisquoi.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jornUTZON
11 octobre 2007
  • 4/ 5
Vie de Yoshiko Kawashima, Eastern Jewel entre mondes la chine et le Japon...
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
genougenou12 mai 2013
Le Jardin de la Tranquillité était un nid d'intrigues et de petits complots, où aucun domestique n'était entièrement digne de confiance.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Lilian Lee (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lilian Lee
Vidéo de Lilian Lee
autres livres classés : chineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre