Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> William Olivier Desmond (Traducteur)

ISBN : 2020593459
Éditeur : Editions du Seuil (2005)


Note moyenne : 3.41/5 (sur 73 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Pellestrina, petite île située dans la lagune de Venise. Deux pêcheurs de palourdes sont retrouvés noyés dans les débris de leur bateau, leurs corps lardés de coups de couteau. Le commissaire Brunetti doit mener l'enquête au sein d'une communauté unie par un code de loy... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 2.00/5
    Par Angelye, le 14 juillet 2013

    Angelye
    Pellestrina, petite île située dans la lagune de Venise. Deux pêcheurs de palourdes sont retrouvés noyés dans les débris de leur bateau, leurs corps lardés de coups de couteau. le commissaire Brunetti doit mener l'enquête au sein d'une communauté unie par un code de loyauté et une méfiance instinctive vis-à-vis des étrangers. Loin du monde raffiné de la Sérénissime, dans cette ambiance digne d'un village sicilien, la loi du silence est de mise. Pour tromper la méfiance des insulaires, Brunetti a l'idée d'envoyer sur place sa secrétaire, la signorina Elettra. Celle-ci accepte de jouer les espionnes et de séjourner dans l'île, où elle a des parents. Mais Brunetti ne tarde pas à regretter sa décision lorsqu'il apprend qu'un troisième meurtre vient d'être commis à Pellestrina. Il se retrouve alors déchiré entre son désir de démasquer le coupable, son inquiétude pour la sécurité d'Elettra et les sentiments quelque peu ambigus qu'il nourrit pour elle …
    J'avais lu "La Petite fille de ses rêves" il y a quelques mois et je m'étais juré que je ne dépenserais plus un centime pour lire du Dona Leon. J'avais trouvé que l'intrigue était mauvaise, mal amenée et très (trop) vite résolue et j'avais l'impression que ce bouquin était plus un guide touristique et culinaire de Venise. Bref, je m'étais fortement ennuyée... Et puis je suis allée faire le plein de lecture à la FNAC pour l'été et "Mortes-eaux" était offert pour l'achat de 2 autres livres de poche. J'ai voulu donner une seconde chance au produit... Il n'y en aura pas une troisième !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par sandrine57, le 17 décembre 2010

    sandrine57
    Pour une fois, Brunetti quitte Venise le temps d'une enquête à Pellestrina, petite île de la lagune. Mais les rudes pêcheurs de palourdes de l'île n'entendent pas pactiser avec l'ennemi étranger et l'enquête sur l'assassassinat de deux habitants de l'île s'avère difficile, chacun taisant les renseignements qu'il pourrait détenir. C'est donc Elletra, habituée des lieux, qui va jouer les espionnes sur place. Mais rien n'y fait. Les langues ne se délient pas, un autre meurtre est commis et Elletra, inconsciente du danger, ne souhaite d'autant pas rentrer à Venise qu'elle vient de nouer une relation amoureuse avec Carlo, un jeune pêcheur de l'île.
    Pour moi, un des meilleurs de la série. Donna LEON qui excelle dans les descriptions de Venise, est aussi brillante quand il s'agit de reconstituer l'atmosphère lourde, méfiante et violente qui règne dans l'île. Pour une fois le suspense est bien présent jusqu'au bout et l'histoire se terminera par deux morts de plus dont un collaborateur de Brunetti...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Didier_Tr, le 30 mars 2014

    Didier_Tr
    J'avoue que j'apprécie tout particulièrement Donna Leon et son commissaire Brunetti. J'ai lu les autres critiques avant de rédiger la mienne et j'en trouve certaines très sévères. Je prends beaucoup de plaisir à lire les aventures vénitiennes. Je les trouve bien construites avec des personnages fouillés. Ce dixième épisode trouve son origine dans la mort de deux pécheurs de palourde, on aime ou on n'aime pas les fruits de mer, mais on doit déguster ce roman avec grand plaisir.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

  • Par Fantine, le 25 juin 2010

    Fantine
    Un bateau incendié, deux morts suspects dans une petite île située au large de la lagune. C'est l'occasion rêvé pour l'illustrissime et génial Commissaire Brunetti d'entrer en scène.
    Avec son flegme habituel, un tantinet cynique, Brunetti démêle avec brio les fils d'une enquête difficile, brave la loi du silence, n'hésite pas à mettre sa vie en danger.
    Sous fond d'écologie, et, dans une ambiance digne de la Mafia sicilienne, Donna Leon offre ˆ ses lecteurs un véritable petit chef d'oeuvre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par quoilire, le 26 juillet 2013

    quoilire
    Mes craintes sur la qualité de ce livre, du fait de sa présence dans une offre promotionnelle de livres, sont vérifiées.
    Il faut bien l'avouer ce Mortes eaux de Donna Leon n'est pas le meilleur de cette auteure de romans policiers. L'intrigue est assez basique, l'enquête plutôt mollement menée, sans grande conviction dirais-je.
    Par contre, Donna Leon nous fait découvrir un peu plus Venise. Cette fois-ci ce sont les quartiers des pêcheurs, de leur guère pour le meilleur lieu de pêche; mais aussi de l'autre aspect de Venise, la Venise industrielle, la Venise polluée.
    L'autre particularité de ce roman est de ne pas laisser l'enquête à Guido et ses proches collaborateurs, mais de faire intervenir des personnages traditionnellement de second plan au premier plan.
    Donc au final, un roman de Donna Leon à réserver aux aficionados de cette auteure ou aux amoureux de Venise qui désirent connaître l'envers du décor de cette ville.

    Lien : http://quoilire.wordpress.com/2012/11/04/donna-leon-mortes-eaux/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (5)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par infosix, le 02 juillet 2013

    Sa tenue proclamait son veuvage aussi bien, sinon mieux, que si elle avait tenu un panneau à la main, ou eu un V géant agrafé sur la poitrine.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par infosix, le 02 juillet 2013

    Peu de cités s’autocontemplent avec autant de complaisance que Venise : ses représentations bon marché et vulgaires s’alignent le long de nombreuses rues ; il n’est pas un kiosque à journaux sans ses gondoles en plastique aux couleurs criardes ; Venise prostitue partout son image à coups d’œillades salaces. Sa beauté, pourtant, restait sans tache, sa suprématie incontestable.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par infosix, le 02 juillet 2013

    Les hommes se racontent des histoires sur ce qu’ils font, tandis que les femmes s’en racontent sur ce que les autres font.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Didier_Tr, le 30 mars 2014

    La mouette ne fit aucun commentaire.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (4)

Video de Donna Leon

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Donna Leon

Payot - Marque Page - Donna Leon - Le cantique des innocents








Sur Amazon
à partir de :
3,00 € (neuf)
1,75 € (occasion)

   

Faire découvrir Mortes-eaux par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (153)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz

    La Venise de Donna Leon

    Le premier roman paru en France (1992) "Mort à la Fenice" est un roman à clef. Qui se cache derrière le chef d'orchestre très médiatique assassiné ?

    •   Wilhelm Furtwängler
    •   Antonio Toscanini
    •   Herbert von Karajan
    •   Agostino Steffani

    13 questions - 26 lecteurs ont répondu
    Thème : Donna Leon

    Créer un quiz sur ce livre.