AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription
>

Critique de bina


bina
25 mars 2014
★★★★★
★★★★★
Ce livre est un recueil de trois pièce: Turcaret, Crispin et son maitre, et la critique de la comédie de Turcaret par le diale boiteux.

Voici d'abord le compte-rendu de Turcaret:

Turcaret est un homme d'affaire, ancien domestique. Il entretient une baronne, qui elle-même finance, via Turaret, un chevalier, qui ne s'intéresse à elle que par les bien-faits financiers qu'il en tire.
Comédie du début du XVIIIe siècle, il dresse le portrait d'une société, où les bourgeois veulent paraitre plus qu'ils ne sont, et où les aristocrates, désargentés, sont bien contents de les trouver. Mais le moindre faux-pas peut être fatal.
Dans le cinquième acte, trois coups de théâtre se succèdent, chamboulant les rôles. Turcaret tombe, mais c'est pour mieux laisser sa place à Frontin. C'est à qui sera le plus roublard. On peut très vite monter dans l'échelle sociale, paraitre, mais pour en retomber encore plus vite.

Critique de Turcaret par le diable boiteux:
En quelques pages, deux acteurs répondent aux critiques, comme pour désarmorcer les anti-Turcaret.

Crispin et son maitre:
Dans cette comédie qui, dans mon édition, ouvre le livre (et le ferme dans d'autres éditions), Crispin prend la place de son maitre dans une comédie censée le conduire à épouser une jeune fille de la bourgeoisie.
Mais c'est une comédie, alors, rien ne se passe comme prévu, quiproquo, comique de mots, de situation, tout est là pour divertir le lecteur ou le spectateur.
Un bon moment de lecture avec un auteur tombé dans l'oubli et peu joué.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (3)voir plus