AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sylvie Lucas (Traducteur)
ISBN : 2757800035
Éditeur : Points (2006)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 341 notes)
Résumé :
Il est lui-même serial-killer quand il ne s'emploie pas à les traquer. Lui, c'est Dexter, expert au service médico-légal de Miami. Un homme tout à fait moral : il ne tue que ceux qui le méritent. Mais aussi très méticuleux : il efface toute trace de sang après avoir découpé les corps... Un jour, il est appelé sur les lieux d'un crime perpétré selon des méthodes très semblables aux siennes. Dexter aurait-t-il rencontré son alter ego ? Ou serait-ce lui qui... Impossib... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
fnitter06 juillet 2015
  • Livres 4.00/5
Sympathique petit thriller noir, premier tome d'une série de 7.
Dexter est expert en tâche de sang auprès de la police criminelle de Miami. Il fréquente Rita, jeune et jolie maman de deux enfants, traumatisée par une précédente union. Il est gentil spirituel et aime sa sœur Deb flic de son état. Voilà pour la couverture, car pour le reste, c'est un vrai psychopathe, sans sentiments qui tue pour assouvir son passager noir. Heureusement que feu son père lui a donné des règles. Ne tuer que ceux qui le méritent. Et elles le méritent les victimes de Dexter, pédophiles meurtriers en série, mais quand un boucher vient marcher sur ses plates bandes, Dexter s'en mêle...
C'est la tête pleine d'images de la géniale série éponyme que j'attaque cette nouvelle lecture. Et je n'ai pas été déçu. On y retrouve la même atmosphère, peut être d'ailleurs un peu allégée (peu de scènes particulièrement sanglantes), les nombreux monologues introspectifs de Dexter. Des divergences bien sûr, mais rien d'alarmant.
Le format est court (4 petites heures de lecture), et il faut donc faire des coupes. Exit les personnages secondaires fouillés, exit les longues descriptions mais une lecture très linéaire et aisée à suivre. Pas de blabla psy. Dexter est tel qu'il est (et on apprendra pourquoi) mais il n'est pas malade. C'est le héros et on l'aime bien ce héros.
Pour les fans de Dexter, et pour ceux qui ne connaissaient pas, un petit thriller très agréable et très facile à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          893
sofynet
sofynet15 avril 2012
  • Livres 4.00/5
Fan de la première heure de notre serial killer préféré, j'avais dans ma PAL depuis bien longtemps le premier opus de ses aventures, version papier donc. L'idée m'est venue de lancer une petite LC sur Livraddict, histoire de me motiver à enfin l'ouvrir. Objectif atteint !
J'aime tellement la série que j'avais quelques appréhensions en ouvrant le livre. Je m'y suis très vite retrouvé, et le ton est le même qu'à l'écran. Que du bonheur !
Le choix de l'auteur de nous faire plonger directement dans l'esprit de Dexter, de voir les choses de son point de vue est très bon. Il nous met en apathie (et peut-être aussi en appétit... oui, je sais, ...) et bien qu'un peu mal à l'aise de penser cela, on finit par comprendre les motivations du tueur. Les "voyages" entre réalité, rêve et souvenir renforcent encore ce sentiment, car la mort y est partout présente sous ses aspects les plus terribles.J'ai retrouvé le même personnage qu'à l'écran, sans sentiment, ou presque, toujours en proie aux tentations de son passager obscur... Un Dexter comme je l'aime.
A ses côtés, les personnages secondaires tiennent un part de choix. Sa soeur en premier lieu, femme forte et fragile à la fois, dure mais pas insensible. Matzuoka (Masuka), Batista, et Doakes, très proches de leurs personnages télé. Laguerta a contrario m'a semblé très différentes. Elle est ici totalement incompétente, cariériste et jalouse de Deb', aspects qui ne sont peut-être pas aussi développés à l'écran.
L'histoire de ce premier tome est bien menée, dans une écriture fluide et agréable, qui ne tombe pas dans l'écueil de l'introspection systématique, mais reste très dynamique (et après une phrase pareille, je vais me coucher ). Bien sur, elle n'était pas une surprise pour moi, même si j'avoue que j'avais quelques trous de mémoire et si je ne saurai dire avec certitude si l'on retrouve à l'écran exactement le même déroulement, parceque 4 saisons sont passées depuis ... J'aurai peut-être préféré découvrir le roman avant de le voir à l'écran. La part de construction imaginaire est un peu faussée par le fait que je mette systématique les images vues sur les textes que je lis (là, je crois que je ne suis plus très claire.... ). Toujours est-il qu'il est passionnant de suivre à la fois l'enquête de police, et les pérégrinations mentales de Dex', et d'essayer de voir comment ces serial killers, si différents, se retrouvent finalement
Une très bonne lecture donc, qui m'a donné grandement envie de continuer à découvrir la série ....sur papier bien sur !
Lien : http://sofynet2008.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
PinkCatReading
PinkCatReading25 août 2010
  • Livres 5.00/5
Dexter Morgan est expert en tâches de sang au service médico-légal de Miami. Il est charmant, discret, efficace, méticuleux dans son travail mais aussi dans son "autre travail". Dexter est un serial killer mais il ne tue que ceux qui ont commis un crime et échappé à la justice, conformément au code de son père adoptif Harry. Celui çi l'a receuilli après l'avoir trouvé petit, baignant dans le sang de sa mère assassinée, dans un container.
Forcément ça laisse des traces...et quand Harry, policier à Miami, se rend compte que son fils adoptif a des penchants meurtriers, il préfère lui enseigner un code que de le traiter comme un monstre. Dans ce premier volume, Dexter est fasciné par la technique d'un nouveau serial killer qui tue des prostituées. Debra, la soeur de Dexter, travaille également sur l'affaire. Ce tueur semble vouloir jouer avec Dexter et lui envoie des messages. Un doute s'empare alors de Dexter : serait-ce lui qui...
Ou làlàlàlà...très très dur pour moi d'être objective car j'ai découvert la série télé avant les livres et je suis Dexter addict. Je ne pourrais donc pas parler du livre sans parler de la série!
L'intrigue de ce premier volume est bien ficelée, le "Tamiami Butcher" renvoie une image de double à Dexter ce qui augmente ses doutes quant à savoir s'il ne serait pas lui même ce tueur. Dexter se pose bien des questions et hésite à mettre ses "talents" au service de sa soeur qui enquête sur ce serial killer car finalement, il se sent moins seul et il est fasciné par la façon dont le Tamiami Butcher tue ses victimes, comme s'il découvrait l'oeuvre d'un artiste et confrère.
Pas mal d'humour et cette pinçée de ténèbres qui m'ont fait adhérer à l'histoire et aux personnages et qui rendent le fait d'aimer un serial killer si jouissif. Oh...c'est mal. Merci la catharsis...Etre dans la tête de Dexter, c'est tout un poème.
Pour faire un parallèle avec la série, je connaissais l'intrigue mais elle diffère quand même un peu de la première saison télé et réserve donc quelques surprises. le tueur au camion frigorifique, ici, le Tamiami Butcher est bien le "méchant" principal de l'histoire, les doutes de Dexter quant à sa culpabilité sont plus forts dans le livre et certains personnages importants de la série ont une fin tragique dès ce premier volume. Une humanité se dessine en pointillés lorsqu'il parle de Rita et de ses enfants, on l'aura bien compris, Dexter aime vraiment les enfants (rapport au traumatisme de son enfance?) qui lui permettent de conserver son masque social.
Le petit moins pour moi : Dexter est décrit comme un beau gosse non pas californien mais euh...floridien(?), Debra semble avoir une allure de top model...J'aime tellement Michael C.Hall et Jennifer Carpenter...que bon...voilà...
Rien que le sous titre sur la couv' (magnifique par ailleurs) "Un serial killer avec un coeur, soyez reconnaissant, ce n'est pas le votre" vous donne un aperçu. J'aime, j'aime, j'aime. Mais je préfère un peu la série, vous savez, le visuel et moi...c'est important! J'ai fait l'acquisition de la suite et je vais le(s) dévorer cet été.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
yuukikoala
yuukikoala29 avril 2014
  • Livres 3.00/5
N'ayant jamais vu la série, je ne pouvais même pas me baser sur celle ci pour construire mon avis. J'ai donc découvert Dexter selon mes presque propres point de vues (j'avais quand même le souvenir de ce que ma soeur m'en disait quand elle regardait les épissodes). On commence donc par un style assez poétique et joué à la première personne, ce style m'a emballé tout le long, avec son cynisme, son humour noir et son originalité. Je crois que c'est vraiment la chose que j'ai apprécié le plus dans ce bouquin. Ensuite, l'histoire est originale : Un tueur de tueur. Qui se retrouve à enquêter sur un tueur qui fait plus propre et plus artistique que lui. Un alter-ego, en somme.J'ai trouvé l'idée intéressante, et j'ai apprécié voir comment elle se développait en me demandant tout le long qui était le coupable. Et ce jusqu'au bout, vu que ce n'est que vers la toute fin qu'on sait qui à fait ça. Et j'ai trouvé que ça faisait plutôt bien pour un premier tome. Puis, les personnages. Si Dexter m'a intéressé - me rappelant un peu parfois le héros de "Je ne suis pas un sérial killer", et sa manière d'être avec les humains m'a plu, les autres personnages m'ont laissés stoïque. LaGuerta et l'autre brigadier étant ceux que j'ai le moins aimé. J'ai trouvé Rita pitoyable et Deborah était assez lourde. Après, c'est peut-être parce que je lisais selon le point de vue de Dexter mais bon. Et puis je ne suis pas tout à fait d'accord sur le principe de tuer, même si c'est tuer des vilains méchants meurtriers. de plus, les cadavres que l'on retrouve étaient décrit de manière assez glauque et j'en ai eut presque des frissons d'effroi. En plus, il y avait des trucs un peu fantastiques, des rêves prémonitoires genre, c'était un peu gros, mais bon j'ai rien dit, après tout, c'est pas grave. Ce livre est bien, et son originalité est plutôt bien. Mais il m'a laissé froide. Je n'ai même pas réussi à imaginer la scène devant moi. Je ne sais pas trop pourquoi. Il est bien. Mais pas super bien et ce n'est pas un coup de coeur. Après, je dis pas ça pour décourager les gens de le lire, c'est que mon avis. C'est juste que malgré l'écriture qui était bien, et tout, bah il m'a pas super méga emballé comme je le suis parfois. Et puis, je pense que si ma soeur achète la suite, je la lirais. Parce que c'était sympa quand même
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Heleniah
Heleniah24 octobre 2015
  • Livres 4.00/5
Tout le monde ou presque a déjà entendu parlé de Dexter, cette série qui nous présente un tueur en série dépourvu d'émotion, mais également scientifiques pour la police, spécialisé dans l'étude des tâches de sang, qui ne tue d'ailleurs que les meurtriers, tueurs en série comme lui, qui échappent à la police. Oui, une longue phrase, tout ça pour vous rafraîchir la mémoire et vous informer (si vous ne le saviez pas) que comme souvent, à la base, c'est un livre !
J'ai donc lu le premier tome qui colle effectivement très bien avec la série. Même si celle-ci rajoute des intrigues, des enquêtes et des complications pour tenir la durée sur une saison, de nombreux points sont similaires au détail près.
michael-c-hall-dans-son-role-du-tueur-en-serie-dexter-morgan-55d1cd99197ca
Ceux qui avaient aimé la série retrouveront donc avec plaisir cet étrange personnage, plus ou moins sympathique, mais malgré tout attachant. Mais aussi sa soeur Deb, et son langage fleuri, LaGuerta, les autres flics et la douce Rita avec ses enfants.
Comme dans la série, les scènes de violence sont plus suggérées que décrites, le sang, Dexter en a horreur, il y a donc une aseptisation des scènes de crime, ce qui peut encourager les frileux à tenter ce roman !
En tout cas, ça m'a donné envie de revoir la série ou en tout cas de lire la suite !
Et vous ? Vous connaissiez aussi les romans ? Les autres sont-ils aussi fidèles à la série ou celle-ci prend-t-elle des libertés ?
Lien : https://girlkissedbyfire.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations & extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter09 juillet 2015
Bien sûr pour travailler dans la presse, il n'est pas nécessaire d'avoir un QI exceptionnel. Mais tout de même, je guette toujours une petite lueur d'intelligence, si infime soit-elle. Et je suis toujours déçu. Peut-être ai-je vu trop de films en noir et blanc étant petit. Je m'attends toujours à ce que le vieil alcoolo cynique revenu de tout qui bosse pour le plus grand quotidien de la ville pose une question embarrassante et oblige les enquêteurs à reconsidérer soigneusement toutes les preuves.
Malheureusement, la vie n'est pas toujours à l'image de l'art. Et ici le rôle de Spencer Tracy était tenu par un panel de mannequins, hommes et femmes, à la coupe de cheveux parfaite et au costume tropical. Leurs questions pénétrantes se résumaient à « Est-ce que ça a été un choc de trouver la tête ? » et « Pouvons-nous avoir des photos ? ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
fnitterfnitter08 juillet 2015
Pendant la période de convalescence qui avait suivi son affreux mariage, au lieu de se mettre dans la tête que tous les hommes sont des brutes, elle s'était forgée cette belle image romantique d'un vrai gentleman qui attendrait indéfiniment qu'elle s'ouvre peu à peu, comme une jolie fleur. Non. Franchement. Peut-être était-il possible de trouver un tel homme dans l'Angleterre victorienne, lorsqu'il y avait un bordel à tous les coins de rue pour se défouler un peu entre deux déclarations fleuries jurant un amour éthéré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
fnitterfnitter07 juillet 2015
La section de Tamaniami Trail.
D'un certain point de vue, c'est le paradis sur Terre. Surtout quand on a la chance d'être un cafard. Des rangées et des rangées de bâtiments qui parviennent à scintiller et à s'effriter tout à la fois. D'éclatants néons qui décorent des constructions vétustes, sordides, rongées par la pourriture. Si l'on ne vient pas la nuit, on ne vient jamais ? Car voir un tel lieu de jour, c'est entrevoir la vraie nature du fragile contrat passé avec la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
fnitterfnitter09 juillet 2015
Salut, c'est moi.
Une voix de femme. Mais pas celle de Deborah. Je sentis une de mes paupières se contracter d'agacement. Pourquoi y a-t-il tant de gens qui commencent leur message par « c'est moi » ? Bien sûr que c'est toi. On a compris. Mais tu es qui au juste ?
Commenter  J’apprécie          390
fnitterfnitter07 juillet 2015
Question très judicieuse. La moitié du travail d'un bon flic consiste à poser les bonnes questions.
L'autre moitié consiste à obtenir des réponses.
Commenter  J’apprécie          430
Videos de Jeffry P. Lindsay (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeffry P. Lindsay
Dexter serie TV - Générique
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
777 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre