Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique



> Joss Whedon (Antécédent bibliographique)

ISBN : 2356160345
Éditeur : Fusion comics (2009)


Note moyenne : 4.05/5 (sur 21 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Willow et Buffy sont en route vers New York où elles espèrent découvrir les secrets de la mystérieuse faux mystique. Mais Buffy se retrouve projetée dans un futur alternatif dans lequel n’existe qu’une seule Tueuse, nommée Fray. Leur alliance conduira à la mort d’un des... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (4)

> Ajouter une critique

    • Livres 2.00/5
    Par Miaka, le 25 juin 2009

    Miaka
    Je l'attendais avec impatience et le voilà. Au programme, Buffy dans le futur et la mort d'un des personnages principaux, voilà quelque chose de vraiment alléchant. Seulement voilà, on dit que quand on attend trop quelque chose, on est déçu, pour ce tome c'est apparemment vrai. En effet, la première chose qui pose problème c'est le langage du futur. Pour Fray la tueuse du futur, Whedon a imaginé un langage évolué à partir du langage des jeunes d'aujourd'hui (surtout des banlieues parce qu'on ne parle pas tous comme des demeurés). Résultat, on se retrouve avec des Cheule, des gloupide, des fakeface ou encore des govoriter ou des rabot. Encore heureux, on a le droit à un lexique en début de tome, mais j'ai horreur de ça, ça coupe la lecture, et ça gâche l'ambiance. Je vous le disais pour les autres tomes et pour celui de la saison 1, le graphisme peut-être parfois déstabilisant. Ici, il ne l'est pas seulement, il est mauvais. Horrible. Très raté. Les personnages sont tellement durs à reconnaître, que je suis toujours en train de me demander si le gars que l'on voit en fin de tome, le rencard de Buffy est Riley ou Andrew (ouais je sais Andrew et Buffy c‘est pas très crédible, mais bon, il lui ressemble beaucoup quand même). J'aurais tendance à dire Riley, mais dans ce cas, où est sa femme et la cicatrice qu'il arbore dans la saison 6 de la série? La plus ratée je crois, enfin plutôt les deux plus ratées, sont de loin Buffy et Willow, uniquement reconnaissable par le nez pour la première et les cheveux roux pour la seconde. C'est dommage parce que si on regarde le reste, c'est plutôt pas mal, mais bon, le changement de dessinateur, c'est pas top.
    Concentrons nous désormais sur le scénario. Si les trois premiers présentait des éléments intéressants, ils avaient le mérite d'éclaircir les points à éclaircir. Là ce n'est pas le cas. Buffy se retrouve donc dans le futur, suite à un trou dans le présent. Elle y rencontre Fray, la tueuse de l'époque. Cette dernière lui apprend qu'elle est la seule tueuse, et la première depuis la mort de Buffy. On se rend donc compte, en même temps que notre blonde préférée, que tout ce qu'elle a pu entreprendre avec les potentielles se révèle être un échec, et que le gros changement de stratégie est de mise d‘autant qu‘on ne parle pas du tout de la révolution dans aucun des « bouq » de Fray. Autre découverte, Fray n'a qu'une partie de ce qui fait d'elle une tueuse! En effet, son frère jumeau devenu un « nocto » (un vampire donc) a hérité de ses rêves prémonitoires et de la mémoire collective des tueuses. Ce dernier prépare d'ailleurs quelque chose avec une certaine « folle » dans l'ombre. Elle porte une robe qui pourrait faire penser, en plus de son pseudo, qu'elle est en fait Drusilla. C'est là que l'élément le plus intéressant et le plus décevant du tome entre en jeu. La « folle » en question n'est autre que…. Dark Willow toujours uniquement reconnaissable avec ses veines sur le front. Toujours vivante, elle n'est plus humaine, ne semble pas aussi méchante qu'avant et n'a presque plus de magie. Elle tente par tous les moyens de convaincre Fray de tuer Buffy qui doit « les faire disparaître en retournant dans son temps », mais sans vraiment donner la raison exacte de son acte. Et là on se dit Ha! On va avoir le droit à des explications, comment en-est-elle arrivée là, pourquoi veut-elle tuer Buffy? Mais il n'en est rien! Avant que Buffy ne l'a tue pour retourner à son époque, elle lui demande pourquoi elle est devenue comme ça. Buffy, et donc le lecteur, n'a que pour seule réponse un « longue histoire » qui clôt le chapitre futur. C'est sans doute l'apparition la plus inutile que j'ai jamais vu. Nan mais c'est vrai, à quoi ça sert de la voir, si c'est pour qu'au final on ait pas le droit à une réponse digne de ce nom? Et tu parles d'une mort! Oui c'est un personnage principal, mais elle ne meurt pas vraiment puisque c'est dans le futur, futur que l'on peut toujours changer. Tiens d'ailleurs, je vois que je n'ai pas parlé de Dawn! Petit truc rigolo, de géante, elle devient Centaure. Bon, ça n'a pas grand intérêt pour l'histoire, mais faut bien la casée la petiote!
    Tout le scénario, hormis le coté Crépuscule (qui n‘est pas vraiment utile, hormis à nous révéler que le grand méchant serait peut-être un robot comme le Buffy Robot), ne repose que sur du vent et ne sert strictement à rien, si ce n'est à faire enrager le lecteur, rien n‘est expliqué, et le lecteur se retrouve avec un truc genre Cinquième élément qui n‘a pas sa place dans cet univers. J'espère sincèrement que le prochain tome sera meilleur, tant au niveau du graphisme que du scénario, parce que là, on vire vraiment au grand n'importe quoi.
    En tout cas, mise à part cette grosse déception, la deuxième partie du tome a été une bouffée d'air, une énorme, bouffée d'air.
    Il y a quelques années, un projet de cartoon buffy était sur les rails, mais suite à quelque soucis, il n'a jamais abouti. Cette histoire rend donc hommage à ce projet en revêtant un graphisme très cartoonesque. Buffy revenant d'un combat éreintant, s'endort comme une masse sur le lit d'alex et se réveille dans sa chambre, carrément au début de la série! On retrouve ici, avec un plaisir non dissimulé tous les personnages de la première saison (oui oui, Cordélia et Angel aussi) et son ambiance si particulière. J'ai littéralement kiffé cette partie, ayant l'impression de voir un épisode de la série, sensation que je n'avais jamais retrouvée en lisant un seul des comics. Et pourquoi ça? Parce que l'humour et le langage de la série, n'ont pas été atténués pour un sou! C'est délirant, c'est drôle, c'est Buffyesque à fond! Ca rattrape presque le désastre de la première partie.
    Je finirais cet article en donnant aussi un petit bémol à la couverture du tome 4. Jo chen fait toujours un travail magnifique et Dark Willow est bluffante, mais le tout est entaché par le coté Vert et sombre que l'on ne voit pas sur la même illustration partout sur la toile.

    Lien : http://imladris.over-blog.com/categorie-10960761.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Kenehan, le 27 avril 2012

    Kenehan
    Autre temps, autre tueuse :
    Encore une fois, l'histoire est un peu floue. Buffy se retrouve aspirée dans le futur (et la scène est plutôt drôle) aux côté de Melaka Fray. La rencontre entre les deux tueuses est plutôt musclée mais reste un tantinet trop classique. Avec cette relecture de l'intégrale de la saison 8, je comprends un peu mieux les raisons de certains des évènements qui se déroulent dans les comics mais malgré tout ça reste trop flou dans ce tome. C'est la structure de l'histoire qui veut ça, mais bon…
    C'était un vrai plaisir de retrouver Melaka et son univers. J'aime beaucoup cette tueuse. Par contre, j'ai un peu moins aimé la situation l'opposant à Buffy, même si c'est tout à fait logique.
    J'ai retrouvé ici le pessimisme de Fray, et c'est d'autant plus mis en avant que Buffy se rend compte du résultat de son combat et c'est une grosse douche froide… C'est donc une histoire plutôt triste et assez sombre. Et il est nécessaire à mon avis d'avoir lu Fray pour mieux apprécier cet épisode. le problème en revanche avec le comics de Fray, c'est qu'il dévoile légèrement, le destin de Buffy…
    On se retrouve tout de suite après la pub :
    Cette petite histoire qui vient conclure le tome 4 a été un moyen d'adapter le pilot de la série animé sur Buffy et de l'intégrer dans l'histoire de la saison 8. L'adaptation est plutôt réussit et le côté rêve en cartoon colle tout à fait à l'univers de Buffy, après tout Joss Whedon nous a tout de même offert un épisode muet ou encore un épisode musical...Comme quoi, Buffy peut s'adapter à tous les supports !
    En tout cas, ce fut l'occasion de revoir la vidéo du pilot sur Youtube et de comparer un peu le travail. Les dessins sont donc les mêmes avec ce côté cartoon que je trouve agréable. le scénario à les mêmes bases, mais est beaucoup plus développé dans le comics et presque entièrement revu et corrigé.
    Au final, une petite histoire que j'ai plutôt apprécié et qui nous ramène à la belle époque du lycée où tout était plus simple...ou pas !
    Et encore une fois, les magnifiques couvertures de Jo Chen sont présentes !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par lebbmony, le 20 octobre 2010

    lebbmony
    Mon avis:

    Étant fan de la série Buffy contre les vampires, j'ai voulu continuer l'aventure en lisant cette saison 8 uniquement disponible en Comics!

    J'ai été ravie de retrouver tous ces personnages chers à mon coeur, Alex, Willow, Dawn et bien sur Buffy. Ils ont tous évolués mais leurs traits de caractères particuliers sont toujours présents, je pense notamment à l'humour d'Alex quand la créature des bois fait un lapsus! "Et surtout tu as bien dit "le jurement"?"

    Par contre,je trouve que l'histoire de cette série est globalement difficile à suivre ce qui est un peu décevant. J'ai, de plus, un peu de mal à reconnaître les personnages et je fais souvent des méli-mélo! Je pense notamment dans ce tome ci à Buffy et la soeur de Faye! Puis un peu plus tard à Riley (enfin s'il s'agit bien de Riley?)

    Puis il y a un deuxième point qui m'a légèrement chagriné...La quatrième de couverture nous annonce la mort d'un personnage principal...Or, est-ce vraiment le cas?...Pour moi la réponses est non!

    En conclusion, j'ai encore beaucoup de mal à m'adapter à cette saison 8 mais j'espère que les tomes suivants seront plus satisfaisants car en tant que grande fan de Buffy je ne peux que les lire!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par voltra, le 16 mars 2013

    voltra
    Une couverture qui laisse présager le pire et effectivement, Dark Willow fait son grand retour.
    Dans ce tome, Josh Whedon décide de renouer avec le passé en incorporant dans l'histoire sa première mini-série Comics : Fray.
    Ce qui se conclu par un petit tour dans le futur pour Buffy.
    Idée originale, les deux histoires se recoupent assez bien et le tout ne parait pas trop fantaisiste.
    On assiste aussi à une nouvelle transformation de Dawn, combien en subira t-elle encore ? et quelles seront-elles ?
    La fin de ce tome se solde par un retour dans le passé, aux premiers pas de Buffy en temps que tueuse, douce nostalgie pour conclure sur les débuts de cette série qui nous a tellement plus (et oui sinon on se serait pas regardé 7 saisons + la 8ème en BD !)
    Concernant les dessins, je dirais qu'ils sont comme pour les 2 précédents tomes, à savoir pas terrible. Aucune comparaison avec le tome 1 où l'on pouvait facilement reconnaitre les personnages...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (5)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par florencemullot, le 06 septembre 2014

    Angel a raison. On ne peut changer son passé. Et si on connaît l’avenir, on le change automatiquement. Mais pour un bref, trop bref instant… c’était bon de revenir chez soi…

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par voltra, le 16 mars 2013

    [Buffy] Alex, pitié. Je pue. Mes fringues puent. Mon lit pue.
    Laisse-moi baigner dans ma douce, REPOSANTE, puanteur !
    [Alex] Buf... Tu ne comprends pas. Ce n'est pas TON lit que tu es en train de salir, mais... le MIEN !

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par voltra, le 16 mars 2013

    [Kennedy] Bas les pattes, pseudo-gouine ! Ça me botte que tu changes tes habitudes, parce que je te croyais homophobe. Mais si tu touches à la rouquine, je t'égorge comme un mouton.
    [Buffy] Hein ? Mais pourquoi... ? D'où tu sais que... ? Bêêêh ?
    [Willow] (en train de faire un cours aux tueuses) ET CA REPAPOTE, DANS LE FOND !!

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par voltra, le 16 mars 2013

    [Willow] Je dois d'abord vérifier quelque chose. Déjà, on est sûres que ce n'est pas Buffy possédée. C'est l'essentiel.
    [Kennedy] Ah ?
    [Willow] Attends, Buffy pleure au moindre point noir. Dans ce corps, elle se flinguerait !

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Kenehan, le 27 avril 2012

    Angel avait raison. On ne peut changer son passé. Et si on connait l'avenir, on le change automatiquement. Mais pour un bref, trop bref instant...c'était bon de revenir chez soi…

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
13,49 € (neuf)

   

Faire découvrir Buffy contre les vampires, saison 8, tome 4 : Autre temps, autre tueuse par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz