AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur L'affaire Charles Dexter Ward (21)

Glesker
Glesker27 janvier 2014
Un de ces monstres vous a autrefois écrit de n’invoquer Personne que vous ne pourriez renvoyer. Vous avez été défait une première fois, peut-être de cette manière et votre magie noire vous défera cette fois encore. Curwen, un homme ne peut altérer l’ordre naturel au-delà de certaines limites, toutes les horreurs que vous avez tramées vont se dresser contre vous et vous anéantir.
Commenter    J’apprécie          130
Tatooa
Tatooa15 mai 2015
En mai 1925, le jeune voyageur entra dans le port de New York à bord du Homeric. Il gagna ensuite sa ville natale en autocar, et, tout le long du trajet, il contempla avec délices les collines ondulées, les vergers en fleurs et les villes aux blancs clochers du Connecticut. Quand le véhicule, au terme d'un après-midi ensoleillé, entra dans Providence en suivant Elmwood Avenue, le cœur de Charles Ward se mit à battre violemment. Au croisement de Broad Street, Weybosset Street et Empire Street, il vit au dessous de lui les maisons, les dômes et les clochers de la vieille ville, baignés dans la lumière du crépuscule, et il fut pris d'une sorte de vertige lorsque l'autocar s'arrêta au terminus, derrière le Biltmore, révélant au regard, sur l'autre berge de la rivière, l'antique colline ronde couverte d'un doux manteau de verdure.
Commenter    J’apprécie          100
Orphea
Orphea04 avril 2010
Il est difficile d'expliquer comment la seule vue d'un objet tangible, aux dimensions mesurables, a pu bouleverser à ce point un homme habitué au spectacle macabre des salles de dissection. Tout ce que nous pouvons dire, c'est que certaines formes ou entités détiennent un pouvoir de suggestion qui fait entrevoir d'innommables réalités au-delà du monde illusoire où nous nous enfermons.
Commenter    J’apprécie          90
MarcBibliotheca
MarcBibliotheca20 février 2010
Un personnage fort étrange, nommé Charles Dexter Ward, a disparu récemment d’une maison de santé, près de Providence, Rhode Island. Il avait été interné à contrecoeur par un père accablé de chagrin, qui avait vu son aberration passer de la simple excentricité à une noire folie présentant à la fois la possibilité de tendances meurtrières et une curieuse modification du contenu de son esprit. Les médecins s’avouent complètement déconcertés par son cas, car il présentait des bizarreries physiques autant que psychologiques.
Commenter    J’apprécie          90
Tatooa
Tatooa14 mai 2015
De toute façon, il faudrait garder le secret, car l'affaire ne pouvait être réglée par la police ou la milice ; par dessus tout, on devait tenir la foule dans l'ignorance pour éviter une répétition de la terrible panique de Salem qui avait fait partir Curwen pour Providence un siècle auparavant.
Commenter    J’apprécie          80
Orphea
Orphea04 avril 2010
Ruisselant de sueur, dépourvu de tout moyen d'éclairage, accablé par le souvenir d'une effroyable vision, il songeait avec horreur que des douzaines de ces créatures terrifiantes vivaient encore au-dessous de lui, et qu'un des puits était resté ouvert...
Commenter    J’apprécie          70
LaForceduTemps
LaForceduTemps21 mai 2014
Des sels évidemment, mais puisque ce n’était pas de
gardiens, des sels de quoi?
Seigneur! Etait-il possible que reposent là les restes de nos grands penseurs de toutes les époques, arrachés aux sépultures où on les croyait en repos par des profanateurs sacrilèges,
soumis
aux caprices et aux exhortations de fous qui voulait
extirper leur savoir à des fins délirantes dont le résultat final mettrait en danger
Y'AI 'NG'NGAH,
YOG-SOTHOTH
H'EE-L'GEB
F'AI THRODOG
UAAAH
Commenter    J’apprécie          60
Aunryz
Aunryz03 mai 2015
Les médecins s’avouent complètement déconcertés par son cas, car il présentait des bizarreries physiques autant que psychologiques.

En premier lieu, le malade paraissait beaucoup plus vieux qu’il ne l’était. À vrai dire, les troubles mentaux vieillissent très vite ceux qui en sont victimes, mais le visage de ce jeune homme de vingt-six ans avait pris une expression subtile que seuls possèdent les gens très âgés.

En second lieu, ses fonctions organiques montraient un curieux désordre.
Commenter    J’apprécie          51
blister_hck
blister_hck28 février 2013
Tout ce que nous pouvons dire, c'est que certaines formes ou entités détiennent un pouvoir de suggestion qui fait entrevoir d’innommables réalités au-delà du monde illusoire où nous nous enfermons.
Commenter    J’apprécie          50
MarcBibliotheca
MarcBibliotheca20 février 2010
Jusqu’alors, Ward s’était contenté de bâtir des hypothèses plus ou moins fantaisistes au sujet du vieux Joseph Curwen ; mais, dès qu’il eut découvert le lien de parenté qui les unissait, il entreprit de rechercher systématiquement tout ce qu’il pourrait trouver. Il réussit au-delà de ses plus grands espoirs : des lettres, des mémoires et des journaux intimes, enfouis dans les greniers de Providence et d’autres villes, recélaient des passages révélateurs que leurs auteurs avaient jugé inutile de détruire.
Commenter    J’apprécie          50







    Quiz Voir plus

    L'Affaire Charles Dexter Ward

    Dans quelle ville débute l'histoire ?

    A Providence
    A New York
    A Los Angeles
    On ne sait pas.

    9 questions
    21 lecteurs ont répondu
    Thème : L'affaire Charles Dexter Ward de Howard Phillips LovecraftCréer un quiz sur ce livre