AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732472301
Éditeur : La Martinière Jeunesse (09/02/2017)

Note moyenne : 4.41/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Partie chasser pour subvenir aux besoins de sa famille, Feyre, 19 ans, abat un loup. Sans le savoir, elle a tué un immortel, créature redoutée par les humains. Et les conséquences ne se font pas attendre. Un être terrifiant se présente chez elle et lui ordonne de la suivre à Prythian, le royaume des immortels. Là-bas, Feyre découvre que son ravisseur n’a rien d’un monstre. Tamlin, c’est son nom, est un puissant seigneur Fae qui peut aussi bien prendre l’apparence d’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
xxMelooo
17 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Un palais d'épines et de roses vient de sortir en France mais c'est déjà un carton aux Etats-Unis. ACOTAR est sorti en 2015 et le deuxième livre, A Court of Mist and Fury (ACOMAF), est paru l'année dernière. le 2 mai 2017 sortira le 3ème livre de cette série de 6 romans appelé, A Court of Wings and Ruin.
Pour être tout à fait honnête, ACOTAR a été une bonne lecture mais évidemment ce livre est une grosse introduction à la série. ACOTAR permet de poser les bases de l'histoire: le monde et les personnages (bien que de nouveaux personnages apparaissent dans ACOMAF). Donc forcément, les premiers 60% sont un peu long. En revanche, les derniers 40% sont géniaux, l'action est présente et tout se met à bouger. J'aurai aimé que cela arrive un tout petit eu plus tôt. Mais je ne me suis jamais ennuyée en lisant ACOTAR puisque à chaque fois que je posais mon livre, je n'avais qu'une envie, le reprendre pour lire la suite.
Parlons un peu des personnages, parce qu'il y a en a pas mal.
Feyre est l'héroïne de cette série et qu'est ce que je l'aime déjà. Dans ce tome, Feyre a 19 ans, elle fait partie d'une famille pauvre et est la dernière parmi 3 soeurs. C'est elle qui s'occupe de sa famille puisqu'elle chasse pour nourrir sa famille. Après certains évènements, elle rencontre Tamlin, le High Lord de la Spring Court, et pendant cette période j'ai un peu moins aimé Feyre parce qu'elle est plus douce et je voulais la guerrière. Mais dans ces derniers 40% où l'action arrive, Feyre était tout simplement géniale!
Parlons également de Tamlin. Est-ce que je suis la seule à ne pas l'aimer? J'ai juste eu l'impression qu'il était gentil et plus si affinité avec Feyre par intérêt... Il n'avait tout simplement pas l'air sincère dans ses actions. Nous verrons bien ce qu'il en est dans les prochains tomes mais je ne le sens pas du tout Tamlin. Après ce n'était pas un personnage détestable, il y a eu pas mal de scènes tendre et mignonne. Mais soyons honnête, je suis team Rhysand jusqu'au bout!
Et en parlant de Rhysand, OMG que je l'aime. C'est le High Lord de la Night Court. Il n'apparait que dans la seconde partie mais qu'elle impression! C'est le bad boy de ce tome, Rhysand, on aime le détester dans ce tome. Il a des actions et des paroles plutôt dures mais on sent qu'il se cache derrière cette facette pour une quelconque raison. J'ai vraiment hâte d'en savoir plus sur ce personnage dans le second tome, je sens que je vais aimer ce personnage.
Ces 3 là sont considérés comme les personnages principaux de ce tome 1 donc passons aux personnages secondaires.
Je commencerai par Lucien, fils du High Lord de l'Autumn Court, qui fait parti du cercle de Tamlin. Qu'est ce que je l'aime! Il n'a pas eu un passé facile, pas mal d'histoires avec sa famille. Il est très taquin dans ce tome, donnant quelques informations erronées à Feyre lorsqu'elle part chassée. Il est plutôt méfiant vis à vis de Feyre mais on sent qu'une future amitié avec celle-ci n'est pas très loin.
Et pour finir, les 2 personnages auxquels je n'ai pas tellement accrochés ce sont les soeurs de Feyre, Elain et Nesta. Elain est plutôt fleur bleue, un peu naïve alors que Nesta est quelqu'un de froid. Toutes deux sont très attachées à l'image qu'elle renvoie à la société et n'hésite pas a utilisé l'argent pour s'acheter de nouveaux vêtements. Et les 2 soeurs aînées de Feyre ne l'aident en aucuns cas à la chasse, elles laissent leur jeune soeur s'en occuper et cela, je l'avoue, j'ai eu un peu de mal. En revanche, lorsqu'on les retrouve un peu plus tard dans le tome 1 mon avis a légèrement évolué, notamment sur Nesta. On sent qu'elle cache quelque chose qui la rend si froide et dure. J'ai également vraiment hâte d'en savoir un peu plus sur les 2 soeurs de Feyre dans les prochains tomes.
Concernant le monde d'ACOTAR, Sarah J Maas a une imagination incroyable. J'adore le monde qu'elle a créé avec Prythian et toutes ces Court. J'ai vraiment hâte d'en savoir plus et de découvrir les autres Court, notamment la Night Court (#teamRhysand)
Et pour finir, je dirai qu'un palais d'épines et de roses a été un bon 1er tome avec une très bonne seconde partie. J'ai lu beaucoup d'avis disant que le second tome est vraiment meilleur que le 1er (ce que je confirme puisque je viens de le finir, ma chronique arrivera bientôt). Et je peux vous dire que ces derniers 40% lancent très bien le second tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Melissa-Macy
20 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Issue d'une famille bourgeoise ruinée, la jeune Feyre est obligée de chasser pour nourrir les siens. Au cours de l'une de ses expéditions en forêt, l'adolescente tombe sur un énorme loup. Se sentant menacée, elle décoche une flèche qui assassine non une bête, mais un Grand Fae, ces êtres immortels qui vivent de l'autre côté du mur, dans le royaume de Prythian, et qui vouent une haine féroce aux humains. A son retour chez elle, Feyre reçoit la visite impromptue d'un autre Grand Fae aux allures de monstre qui réclame dédommagement pour le crime commis. Une vie contre une vie...
Feyre est emmenée de force au royaume des immortels, elle appartient désormais au Seigneur de la cour du Printemps qui peut disposer d'elle comme il l'entend. Mais la jeune fille, loin de désespérer, se promet de trouver vaille que vaille le moyen de rentrer chez elle...
Séduite par le titre et la magnifique couverture de ce roman, j'ai ouvert les pages d'Un Palais d'Epines et de Roses sans vraiment savoir à quoi m'attendre...
Si le début du livre pose les bases de la vie de Feyre, le récit prend très vite des allures de conte revisité dès lors que la jeune fille franchit la frontière du royaume de Prythian. Car Feyre est prisonnière d'une cage dorée telle une Belle contrainte de vivre aux côtés d'une Bête... A l'image du célèbre conte, l'héroïne déteste son ravisseur, Tamlin, avant d'être troublée par son raffinement et sa bonté. Elle tombe, elle aussi, amoureuse de son geôlier au moment même où, pour la protéger, celui-ci la chasse de ses terres. Dès lors, Feyre nourrira une nouvelle obsession : délivrer son Prince de la malédiction qui le ronge. Et, contre l'avis général, la Belle retournera parmi les immortels où elle découvrira que son amour a été fait prisonnier par la Dame de la Montagne, seule responsable du Mal qui décime le royaume de Pythrian. Alors, n'écoutant que son courage et son amour, la jeune fille décidera de s'engager dans un combat plus qu'inégal en défiant la Dame car pour sauver Tamlin, elle est prête à tout. Entre épreuves et stratégies, Feyre devra faire fi du danger, mettre de côté ses convictions et oublier jusqu'à ce qu'elle ressent. Prise dans un jeu de dupe, la jeune fille sera même prête à vendre son âme...
En commençant ce premier tome, j'ai de suite été captivée par l'univers fantasy un peu moyennâgeux du roman mais aussi par le caractère rebelle et froid de l'héroïne. L'arrivée de Feyre au royaume de Pythrian m'a ouvert les portes du conte mais en tournant les pages, la magie s'est vite arrêtée. Et malgré les efforts de l'héroïne pour conquérir sa liberté, je me suis ennuyée... jusqu'à ce que la Belle revienne sauver sa Bête pour plonger le récit dans un nouveau genre, celui de la quête de la levée de la malédiction. Dans cette partie, le romantisme cède sa place à la rancoeur, à la vengeance, à la lutte avant d'utiliser le compromis qui atteindra son paroxysme lorsqu'il s'agira de sacrifice. Les ruses auxquelles l'héroïne doit faire face sont nombreuses et palpitantes. le decor et l'ambiance du livre deviennent aussi sombres que le coeur de Feyre qui se perd en alliances trompeuses mais nécessaires.
Les personnages sont tous captivants, pleins de subtilité avec leurs facettes multiples. Personnellement, j'ai eu un gros faible pour Rhysand dont l'ironie et les manières allègent sur la fin la dimension tragique des épreuves. J'ai regretté cependant que celui de Tamlin repose trop sur celui de la Bête.
Le style de l'auteure est impeccable, plaisant et riche.
Au final ce premier volet a failli ne pas me convaincre avec son entrée en matière vraiment trop lente (il faut attendre les deux-tiers du récit pour qu'il se passe enfin quelque chose d'original). le dernier tiers a rattrapé mon attention grâce à la dynamique des épreuves et à la naissance de la relation entre Feyre et Rhysand.
J'ai maintenant hâte de savoir ce que le second tome nous réserve...
Pour les lecteurs patients !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Luxnbooks
20 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Ce roman fait partie de l'une de mes récentes obsessions, vous savez ce moment où vous voyez un roman partout et qu'il commence à susciter votre intérêt, un simple avis exalté de Morgane de Livres a suffi à me faire basculer du côté obscur. Ni une, ni deux je me suis offert cette petite merveille et bien que je ne lise plus tellement de Fantasy, j'ai tout de suite reconnu un univers qui avait tout pour me plaire.
Après avoir perdu leur fortune, Feyre et sa famille vivent dans une petite chaumière, malgré des conditions de vie difficile, la jeune femme de dix-neuf ans réussit à nourrir sa famille du mieux qu'elle peut. Après quelques semaines difficiles, elle est bien décidée à ne pas rentrer les mains vides, alors lorsqu'un gibier pouvant lui permettre de tenir quelque temps fait son apparition cela est inespéré. Lorsqu'un loup fait son apparition, la jeune femme décide de le tuer pour ne pas risquer qu'il emporte son butin. Voulant simplement nourrir sa famille, la jeune femme ne va comprendre que bien trop tard que ce qu'elle pensait n'être qu'un loup est en réalité un Fae. Lorsqu'un immortel se présente à sa porte, il exige réparation et Feyre est contrainte de quitter sa famille pour Prythian, le royaume des immortels.
Une fois arrivée sur place, elle va constater que sa prison n'a rien d'un cachot et cette bête monstrueuse qui est venue la chercher, un Grand Seigneur Fae qui lui ouvre les portes d'un magnifique palais. D'abord réticente à baisser sa garde, la jeune femme va se rendre compte que Tamlin son geôlier n'est pas aussi effrayant et malgré ses maladresses, il va s'avérer être un hôte séduisant. Contrainte de côtoyer un univers qui n'est pas le sien, Feyre va pourtant réaliser que le royaume des immortels n'est pas à la l'abri du danger et craignant que le mystérieux mal qui ronge le royaume infeste celui des humains, elle va tenter de comprendre ce qui est arrivé aux habitants du royaume et pourquoi ils portent tous un masque.
Je n'avais pas réalisé qu'il s'agissait d'une réécriture du conte La Belle et la Bête, alors en voyant quelques similitudes j'ai été ravie. Je n'aurais pas pu trouver meilleur moment pour lire ce roman. Sarah J. Maas a bien évidemment pris la liberté de s'éloigner du conte et résultat est vraiment excellent, on ressent l'implication de sa plume et rapidement Temlin a commencé à se montrer un personnage masculin intrigant, romantique et malicieux. D'ailleurs pendant la première partie du roman, j'ai été touché des efforts qu'il fournissait pour approcher Feyre. Il faut dire que la jeune femme est fougueuse et n'entends pas rester prisonnière. Sans grande surprise une romance va naître entre ces deux êtres qui n'ont rien en commun et tout va basculer dans la deuxième partie, le récit va devenir plus sombre et ce qui semblait n'être qu'un roman jeunesse va gagner en maturité, et s'orienter sur une histoire beaucoup plus adulte.
Et justement voyant les difficultés qui s'annonçaient pour Feyre, j'ai gardé en tête le conte de la Belle et la Bête pour rapidement abandonner mes hypothèses. Il faut dire que l'auteur montre l'étendu de son talent et s'éloignant complètement de tout ce qu'on aurait pu imaginer et la jeune femme va conserver sa force, mener ses combats comme une championne et montrer tout l'amour qu'elle porte dans son coeur. C'est là que le prince charmant va un peu dégringoler de son piédestal pour moi, certes il est beau, tendre et fort, mais son manque de charisme est flagrant. Je n'ai pas tout de suite compris mon changement d'attitude vis-à-vis de Temlin, mais l'image passive qu'il renvoie alors que Feyre donne tout et bien ça m'a clairement freiné dans mon élan d'amour pour ce personnage, car la déception c'est fatal pour un héros. Pourtant, il s'est passé un truc quand un personnage à fait son apparition et malgré l'inexplicable, j'ai le sentiment qu'il sera crucial pour la suite des évènements et qu'il pourrait bien me réconcilier avec la romance.
Je suis passé par un arc-en-ciel d'émotion et j'en ai bavé avec Feyre, pour au final être surprise par certain personnage. Curieuse de voir où la suite allait nous mener, j'ai été surveiller quelques avis. J'ai pu constater que les avis sont encore meilleurs que celui-ci donc j'ai bon espoir d'être toujours autant sous le charme de l'univers et pour mon plus grand plaisir, certains rebondissements semblent aller dans mon sens. du coup, La Martinière, pitié entendez ma prière et ne me faite pas attendre plusieurs années avant de pouvoir baver comme les copinautes. Je veux simplement replonger dans cet univers riche et savourer les sentiments qui ne me lâchent plus depuis que j'ai refermé ce magnifique roman.
Lien : http://wp.me/p4u7Dl-39N
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nothlya
22 mars 2017
★★★★★
★★★★★
C'était sympa, intéressant, une réécriture originale, on n'y penserait pas forcément tout le temps, mais le style n'était pas addictif (contrairement à mon précédent livre), très voire trop descriptif par moment, la dernière partie est intense. Mais on ne se fait pas laisser totalement en plan. Des scènes très sensuelles, très suggestives, étonnant que jeunesse du coup xd. Certains personnages haut en couleur et intéressant. Des rebondissements, plein de choses à découvrir. de quoi trembler aussi.
Feyre est une jeune femme intelligente, volontaire, déterminée. On fait sa connaissance, alors qu'elle est partie à la chasse, seule moyen de nourrir sa famille. Feyre sera toute sa vie balancée entre plusieurs sentiments.
Feyre est la pus jeune, et celle qui a eu le moins de temps de s'adapter au luxe. Celle grâce à qui sa famille survit. Certaines choses sont assez énervantes sur sa famille, mais malgré tout elle les aime et a fait une promesse.
Feyre se serait bien passé d'apprendre à chasser, combattre, avoir du sang sur elle, mais si elle ne le faisait pas, c'est simple ils ne mangeaient pas.
Le livre se sépare quelque part en plusieurs parties.
Un jour, elle commet un acte avec des sentiments partagés, un acte qui changera sa vie à tout jamais ! C'est fou quand même que personne n'insiste sur le fait que c'était aussi pour avoir à manger, l'animal juste à coté du Fae qu'elle a tué pour avoir à manger pour sa famille.
Tamlin apparait et il y a de quoi faire trembler les murs.
Alors qu'elle s'attend au pire, elle se retrouve inviter dans sa demeure, gentiment traité par les actes, même si les paroles peuvent être dures et froides. Elle joue sa rebelle, répond, s'inquiète pour sa famille, pense à s'enfuir.
Et elle découvre et nous avec un monde parfaitement inconnu. Des bêtes inconnus aussi. Elle vit autant un conte de fée qu'un cauchemar. Elle va de surprise en surprise et apprend à connaître les Fae, et particulièrement Tamlin.
Elle fréquente aussi beaucoup Lucien, qui mange souvent avec eux. Il a une expression sympa et qui change : « Par le chaudron … ».
Actes et paroles semblent souvent à des lieux, et intriguent. Feyre va pouvoir faire a différence entre les choses vraies qu'on lui a inculqué, et les choses complètement fausses. Et découvrir petit à petit l'ombre qui plane sur tout le monde.
Elle peut s'ouvrir à un monde nouveau. Les humains autant que les Fae, ont-ils des choses à apprendre les uns des autres ? Quel est leur histoire ? Quel mal ronge-t-il ? Et comment se fait-il que Feyre soit dans cette situation ?
Quelque part, elle n'en ratera pas une, et se mettra bien souvent en danger.
Ce dernier doute, cette petite fois où elle n'a pas insisté, ou elle s'est ressourcé, lui compliquera singulièrement la vie !
La dernière partie sera d'une grande intensité, elle risquera constamment sa vie. Quelle chance a-t-elle de s'en sortir ? Quelles épreuves l'attendent ?
Elle fera également le rencontre d'un personnage très troublant, intelligent, qui a l'air redoutablement efficace. Il la sauvera déjà à la première rencontre et pas seulement. Pourtant, il énerve Tamlin, il donne l'impression de jouer avec elle, de ne pas se soucier de grands choses, mais lui même a beaucoup perdu et payer un grand prix.
Heureusement, on ne se fait pas laisser totalement en plan. On a pas mal de rebondissements et de révélations !
Je vous laisse découvrir de vous-mêmes les détails !
Persévérez si jamais vous avez du mal avec le début ! Il faut bien mettre les choses en place et faire connaissance 😄
Mais moins de descriptions et un style plus addictif, ça aurait été mieux ! Il manque le petit quelque chose en plus.
Surtout que ce serait dommage de louper la dernière partie !!!
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mono9000
09 février 2017
★★★★★
★★★★★
J'ai tellement entendu parler de ce livre que j'ai fini par tenter l'aventure. Et alors…je ne suis pas déçue du tout. Comment vous dire, depuis que je l'ai terminé, les personnages, l'histoire, le monde des faes…ils ne me quittent pas. J'ai envie de vous en dire beaucoup mais je ne sais pas par où commencer pour exprimer mon ressenti. C'est là qu'on se rend compte à quel point c'est compliqué de parler d'un coup de coeur.
Pour avoir pris une vie, Feyre va le payer de la sienne. Condamnée à vivre à Prythian, parmi les faes, ces êtres qu'elle déteste par-dessus tout, elle va se retrouver, à son insu, prise au coeur d'une tempête qui menace tout le royaume des faes, et plus encore.
Sarah J. Maas propose une réécriture du conte de la Belle et la Bête absolument ensorcelante. A l'instar de l'oeuvre de Marissa Meyer, la fable d'origine vient servir l'imaginaire de l'auteure. On en reconnait des éléments au fil des pages mais on va bien au-delà. Ne vous attendez pas à une histoire à la Disney, où tout est bien qui finit bien. Non, on est dans une réécriture beaucoup plus sombre et sensuelle de l'histoire de la Belle. Je suis totalement conquise par l'idée.
Par ailleurs, l'auteure situe son récit dans un monde de faes. Là, je dis « bingo !! ». Sarah J. Maas fait carton plein. D'une part, parce que je suis fan de ces créatures, ils sont source de tellement de possibilités. Et, d'autre part, elle fait des merveilles en s'appropriant le mythe des faes. Pas besoin de que ce soit complexe pour nous éblouir. L'auteure propose quelque chose de relativement simple mais redoutable. Elle nous immerge dans un monde peuplé de créatures aux pouvoirs immenses, toutes plus dangereuses les unes que les autres. J'ai adoré parcourir ces paysages sauvages, si bien décrits. J'ai d'autant plus aimé que derrière, il y a tout un passé minutieusement orchestré. Passé qui enrichit l'ensemble et lui donne plus de consistance. Je vous assure, rien n'est laissé au hasard. C'est impressionnant. Ça paraissait si réel, j'ai été stupéfaite par ce qu'a construit Sarah J. Maas.
Un tel soin du détail vient avec quelques inconvénients, soyons clairs. Dès les premières pages, j'étais captivée. On démarre fort. Ensuite, même si j'ai beaucoup aimé ce que j'ai découvert, j'ai un peu rongé mon frein. Vous pourriez trouvés lent ce qui se passe à ce moment-là mais surtout, accrochez-vous !!! Car ce qui vient après est carrément AWESOME !!
Après des chapitres d'exploration de Prythian, le temps que Feyre trouve ses marques, tout change. Et je ne m'attendais pas à ce que j'ai appris. Well done Sarah !! Revirement complet et j'ai trouvé ça génial. C'est tout une autre facette du royaume des faes qui s'ouvre à nous et on n'est jamais au bout de nos surprises. Ce qui commençait gentiment prend une toute autre tournure. Feyre vit de terribles épreuves mais qu'est-ce que j'ai aimé ça. Moi sadique ? Pas du tout, voyons !! Ces derniers chapitres m'ont complètement happée. Impossible de m'arrêter.
En parlant de Feyre, c'est une héroïne que j'ai immédiatement aimée. Devenue chasseuse pour survivre, Feyre est forte, courageuse et indépendante. Elle n'hésite pas à prendre des risques pour les siens. Elle peut se montrer immature mais elle force l'admiration. Puis, sous ses airs « badass »,
elle possède également quelques faiblesses. Cette dualité rend Feyre tellement humaine. On s'attache très facilement à elle. Elle porte à la perfection le roman, mais elle n'est pas seule.
Face à elle, Tamlin, le fae venu réclamer sa vie. Plutôt hostile au début, la présence de Feyre va le changer (On est bien dans la Belle et la Bête ;)). Il se dévoile progressivement. J'ai apprécié le personnage, sous des airs rustres il est doux et attentionné, mais ça ne va guère plus loin. Je ne lui ai rien trouvé de transcendant. Pour moi, il s'est fait voler la vedette par Rhysand. Il apparait assez peu, pourtant, il m'a tout de suite attirée. Quelques lignes ont suffi pour que j'ai envie d'en savoir plus sur lui. On ignore quel jeu il joue ni ce qu'il attend des événements mais ce personnage énigmatique, et fort charismatique, est fascinant. J'ai cru comprendre qu'il était très présent dans la suite…j'ai hâte !!
Je retrouverai également avec plaisir, Lucien, un ami proche de Tamlin. Son franc-parler et ses sarcasmes m'ont bien plu.
Tout comme dans le conte, on voit s'épanouir une romance entre les protagonistes. Cet aspect du récit est bien amené et n'a pas manqué de me surprendre. Pourquoi ? Roman classé YA, on a pourtant une romance toute en sensualité. Ce qui est assez étonnant. Que certaines personnes qualifient A Court of Thorns and Roses de New Adult ne me surprend pas. D'autant plus que même l'intrigue n'est pas spécialement jeunesse. Mais bon, il n'y a rien de choquant non plus. Rassurez-vous.
Je pourrai vous en parler encore longtemps mais l'essentiel est là. Pour toutes ces raisons, A Court of Thorns and Roses a été un énorme coup de coeur. Si vous aimez les réécritures, celle-ci est faite pour vous. Il me tarde désormais de découvrir la suite, dont j'entends énormément de bien, mais aussi de reprendre Throne of Glass, l'autre série de Sarah J. Maas. Pas de doute que cette auteure réserve d'autres belles pépites.
PS : Petit aparté sur le niveau d'anglais. Je ne choisirai pas ce roman pour commencer la lecture en VO. Certains mots de vocabulaires ou tournures de phrase sont assez compliqués et pourraient décourager un débutant. Même avec plusieurs années d'expérience, j'ai eu un peu de mal au début. Je ne souhaite pas vous empêcher de lire ce roman, loin de moi cette idée, je vous mets simplement en garde. A vous de voir ensuite !!
Lien : http://pamplemoosse.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
aurianebrouardaurianebrouard02 mars 2017
Certains me recherchent sans jamais me trouver ;
J'en embrasse d'autre qui, ingrats, me foulent aux pieds.

Je semble préfère l'intelligence et la beauté,
Mais je bénis les audacieux et les têtes brûlées.

Mes soins sont presque toujours d'une douceur indicible ;
Dédaigné, je deviens féroce et presque invincible.

Chacun des coups que je porte est puissant,
Et quand je tue, c'est toujours lentement. ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bunnyembunnyem18 février 2017
Tamlin s'en approcha et le sourire qu'il m'adressa dépassait en beauté toutes les prairies enchantées et toute la lumière d'étoiles de l'univers.
Commenter  J’apprécie          20
bunnyembunnyem18 février 2017
Comme si les couleurs, les lumières et les éléments de l'univers s'étaient combinés pour créer un lieu idéal, une quintessence de beauté.
Commenter  J’apprécie          10
Mono9000Mono900014 janvier 2017
-You can leave if you’re just going to insult me.

-But I’m so good at it. He flashed one of his grins.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : la belle et la bêteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
838 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre