AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757828584
Éditeur : Points (2012)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :

"Et toi,comment peux-tu ressentir cette impression d'étrangeté,de jamais vu, au cœur de ton pays natal?"

Un vieil homme retourne sur les lieux de son enfance.

Malheureusement, tous les visages connus et aimés ont disparu:la fontaine a été détruite, un café remplace la maison où il a grandi.

Dans les rues du Caire, les habitants sont hantés par le passage inexorable du temps,de l'inconstance de la vie et des émot... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
mariech
mariech15 juillet 2012
  • Livres 5.00/5
Une belle découverte que ce petit recueil de nouvelles ( à peine 100 pages ) de Naguib Mahhouf , écrivain Egyptien célèbre , qui a reçu le prix Nobel de littérature en 1988 .
Je ne connaissais pas du tout cet écrivain et j'ai été subjugée par sa sagesse , par ses petites histoires pleines de nostalgie , mais avec toujours l'espoir d'un avenir meilleur pour les hommes .
Ce qui est troublant dans ce livre , c'est que l'auteur nous parle de révolution , on pense bien sûr à la situation actuelle en Egypte et puis bien sûr on n'y est pas car l'auteur nous parle de la guerre de six jours , de Sadate puis de 1973 , comme quoi l'histoire se répète .
J'ai particulièrement aimé l'histoire du vieil homme solitaire qui lit un article le concernant dans le journal , il va voir le journaliste et lui raconte ' sa vérité ' , c'est une merveilleuse leçon de vie que nous donne l'auteur .
Ce livre m'a donné envie d'en apprendre un peu plus sur l'histoire agitée de l' Egypte du XX ième siècle .
Coup de coeur aussi sur la préface de Robert Solé et sur ' le discours prononcé à l'ocassion de la remise du prix Nobel ' ; l'auteur l'a fait lire par quelqu'un de sa famille car il était un ' voyageur solitaire ' et ne s'est pas rendu en Suède pour recevoir le Nobel .
Bref que des éloges , voilà un livre que m'y réconcilie avec la lecture , les meilleurs livres ne sont-ils pas aussi ceux qui nous permettent de découvrir d'autres cultures .
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          220
brigittelascombe
brigittelascombe14 avril 2012
  • Livres 4.00/5
"Ne perds pas ton temps.La fuite des jours est irréversible".
Ce temps que rien ne peut arrêter revient en vrille dans ce recueil de huit nouvelles (préfacé par Robert Solé) précédées par "le discours de réception de littérature" (empreint de sagesse scandé par les mots clémence,justice,religion,fraternité,égalité ) du Prix Nobel qu'a reçu, en 1988, "le patriarche des lettres arabes", le Cairote se disant "homme du Tiers-monde", Naguib Mahfouz (décédé en 2006).
Ces nouvelles, déjà publiées dans des journaux ou recueils, mettent successivement en scène un homme sur un quai de gare (sans doute à l'aube de la mort) accompagné par tous ses proches; un vieillard revenant sur ses souvenirs et acceptant (bon gré mal gré) les changements politiques (ex:Le café La barbe du pacha où s'entrechoquaient les idées mais où les imprudents ont subi des arrestations suite à la guerre des Six jours); deux amis aux situations renversées par la révolution; un vieil homme qui résiste à tout;un vieillard qui revit ses souvenirs d'enfance; un homme spolié par "la rigidité du système"; des habitants envahis par des scarabées;un chef de bande recyclé cireur de chaussures..bref "le temps avance toujours,rien ne peut l'arrêter" et Naguib Mahzouf, très philosophe,dénonce les abus mais suggère de s'adapter aux changements et d'accepter l'irréversible.
Je ne peux pas dire que les sujets m'aient vraiment attirée mais les paroles sages diffusées pour continuer à avancer ne peuvent laisser indifférent!
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          50
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe14 avril 2012
L'existence n'est jamais dépourvue de troubles,qu'ils soient prévisibles ou imprévisibles.L'essentiel est la manière dont vous les affrontez,les assimilez,les absorbez; ensuite vous poursuivez votre chemin.
Commenter    J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe14 avril 2012
La vérité est que le mal est un corrupteur tapageur et que l'homme reste davantage marqué par ce qui l'a blessé que par ce qui lui a fait du bien. Notre grand poète Abul-'Alaa Al- Ma'ari avait raison quand il disait:
"Une peine à l'heure de la mort
Est cent fois plus forte
Qu'une joie à l'heure de la naissance."
Commenter    J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe14 avril 2012
Ne perds pas ton temps. La fuite des jours est irréversible.
Commenter    J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe14 avril 2012
Je ne dis pas comme Kant que le bien triomphera dans l'au-delà. Le bien remporte des victoires chaque jour.
Commenter    J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe14 avril 2012
Comment pouvons nous faire de notre vieillesse une bénédiction et non pas une adversité?
Commenter    J’apprécie          00
Videos de Naguib Mahfouz (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Naguib Mahfouz
Vidéo de Naguib Mahfouz
autres livres classés : tiers-mondeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'orthographe et vous...

Sous le feux des photographes, il a pris la ....

pause
pose

13 questions
269 lecteurs ont répondu
Thèmes : orthographe , vocabulaire , motsCréer un quiz sur ce livre