AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362660672
Éditeur : Talents Hauts Editions (22/11/2012)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 12 notes)
Résumé :
À la veille de la cérémonie de licornation d’Ascane, une étrange malédiction s’abat sur le royaume. Accompagnée de la reine d’Ampleterre et aidée par son uni Météor, Ascane réussit à fuir la forteresse avec les licornes.
Parviendra-t-elle à délivrer le royaume des sortilèges du chancelier du Kaltesland ? Il faudra pour cela qu’elle l’affronte en combat singulier.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
05 février 2014
Suite et fin des aventures d'Ascane et de son uni, Météor.
L'histoire reprend un an après la fin du tome 2 au moment où Ascane et ses amis vont passer du statut d'apprenti à celui de licornier grâce à une cérémonie présidée par le roi d'Ampleterre. Il est venu exceptionnellement à cause d'Ascane qui deviendra la première femme licornière. Mais cette cérémonie ne va pas tout à fait se passer comme prévu. L'inconnu rageur du tome 1 va y mettre la pagaille car il souhaite se venger de ce qu'on lui a fait subir dans le passé à Ampleterre.
Avec son uni Météor, Ascane va devoir faire face à de nouveaux évènements pour protéger les licornes sauvages et apprivoisées. Elle va ainsi montrer aux licorniers que les femmes ont plus de jugeote qu'ils ne le pensaient. Elle va ainsi instiller la révolte dans le coeur d'autres femmes, dont sa reine qui va apprendre à réfléchir et à se battre au lieu de se comporter comme une potiche (rôle qu'elle tenait jusqu'à l'intervention d'Ascane). Alors qu'elle est une apprentie et une femme, Ascane arrive à se faire respecter des autres grâce à son lien avec Météor et ses dons de déductions qui les amèneront tous à la victoire contre le sorcier maléfique briseur d'âmes.
Dans ce tome, nous découvrons un peu plus le monde créé par l'auteur où les licornes sont reines. le fonctionnement des licornes sauvages et apprivoisées est expliqué par Météor dès qu'Ascane l'engueule sur son comportement vis-à-vis d'elle. Il doit montrer qu'il est le dominant alors qu'entre unis, ils sont au même niveau. Il est néanmoins toujours amusant de lire les commentaires de Météor en ce qui concerne le comportement des humains. Il est très acide mais quelquefois, tellement proche de la vérité.
En tout cas, je vais regretter de ne plus pouvoir suivre les aventures d'Ascane, Météor et ses amis dans le corps des licorniers de la reine. Ce qui est sûr, c'est que si l'auteur décide un jour de continuer cette histoire, Ascane sera enfin reconnue comme une licornière d'exception et non comme une jeune fille qui veut faire comme les garçons. Ce petit brin de fille à moitié garçon manqué et son ténébreux Météor vont beaucoup me manquer.
Dans ma première critique, je faisais une remarque sur le nombre de pages, 150 pages pour un premier tome, c'est court mais il s'y passe tellement d'évènements que les pages défilent toutes seules. Dans le deuxième tome, celui-ci est un peu plus épais (200 pages) et on n'a toujours pas le temps de s'ennuyer. Et le troisième fait 300 pages, il s'y passe toujours autant de choses et les évènements s'enfilent très vite, pas de temps mort.
Comme vous l'aurez compris, je vous conseille donc très fortement de découvrir cette petite trilogie en littérature fantastique jeunesse de cette jeune auteur française. Par contre, si vous souhaitez la lire et qu'elle n'est pas en votre possession, je vous conseille de vous adresser directement à l'éditeur pour obtenir les tomes car n'étant plus édités, ils sont très difficiles à obtenir via les librairies ou sur internet. Pour ma part, dès que ma MAL aura diminuée, je découvrirais sa seconde série en littérature jeunesse.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Melisende
13 janvier 2013
Qu'il est difficile de rédiger cette chronique aujourd'hui. de 1) parce que j'ai terminé ma lecture il y a plus de quinze jours (non non, je ne suis pas du tout en retard dans la rédaction de mes chroniques…) et de 2) parce que c'est un gros coup de coeur et que j'ai toujours du mal à faire passer mes sentiments enthousiastes (alors que je suis toujours hyper inspirée quand il s'agit de parler d'une daube…). Bref, je vais essayer de faire au mieux et lorsque vous aurez fini la lecture de ces paragraphes un peu confus, vous avez intérêt de vous précipiter chez votre libraire pour vous lancer dans cette série jeunesse !
J'ai apprécié le premier tome qui manquait encore un petit peu de profondeur mais annonçait de belles choses, j'ai beaucoup aimé le deuxième qui m'a offert une belle aventure et la découverte de nouveaux paysages et je suis complètement tombée amoureuse de ce troisième et dernier opus qui, plus mature et développé, propose une intrigue originale et de très belles scènes ! Cette trilogie s'améliore au fil des tomes et termine brillamment… si brillamment que, pour tout avouer, je crois qu'elle me marquera davantage qu'une des sommités de la littérature jeunesse fantasy : la Quête d'Ewilan de Pierre Bottero. C'est vous dire à quel point cette histoire m'a enthousiasmée… et surtout ce dénouement !
Un an après la fin du deuxième tome, Ascane et ses deux amis apprentis licorniers se préparent à célébrer leur cérémonie de licornation. Malheureusement, les ennuis pointent le bout de leur nez… et pas du tout comme je m'y attendais ! En lisant le terme de « malédiction » dans la quatrième de couverture, j'avais une idée bien précise de ce que je pensais trouver dans cet opus mais, au fil des pages, je me suis rendue compte que Lenia Major nous proposait quelque chose de beaucoup plus complexe et original et j'ai été de surprises en surprises ! L'ampleur de la malédiction, ses tenants et aboutissants apparaissent petit à petit et, naïve que je suis, ce n'est qu'en lisant les révélations au fur et à mesure que j'ai compris ce qui se tramait. Je n'ai pas marché, j'ai couru. J'ai été transportée dans L'Affrontement et si j'ai pu reprocher une certaine prise de distance avec les deux tomes précédents, celle-ci a complètement disparu ici. La teneur de la malédiction a déjà été utilisée dans d'autres oeuvres (dans l'Assassin royal ou dans 28 jours plus tard par exemple) mais ça fonctionne d'autant mieux ici qu'on ne s'y attend pas car sommes en présence d'une série a priori pour enfants. de ce fait, j'ai trouvé ce tome beaucoup plus mature que les précédents, beaucoup plus intense et se rapprochant très fortement d'oeuvres de fantasy « adultes ».
L'action n'est pas la seule à s'intensifier puisque les personnages gagnent encore en profondeur et leurs relations se développent en parallèle. Je ne me suis pas vraiment attachée davantage aux deux camarades apprentis licorniers d'Ascane mais, en revanche, j'ai le sentiment d'avoir beaucoup mieux perçu et compris cette dernière. Déjà courageuse et déterminée auparavant, elle gagne ici en maturité et sait parfaitement quelle attitude adopter (c'est même d'ailleurs parfois un peu trop « facile », mais c'est l'héroïne alors bon, elle a le droit d'être forte et imbattable !). Je l'aime bien cette petite Ascane et je pense qu'elle incarne une figure forte et intéressante à suivre pour les plus jeunes lecteurs.
Mais, outre ces personnages déjà rencontrés auparavant et qui continuent à évoluer, Lenia Major nous propose de nouvelles figures assez charismatiques. Je pense notamment à Aylette, la très jeune femme du roi Jorgan, qui ne paye pas de mine dans les premières pages. Jeune adolescente propulsée dans une aventure à des milliers de kilomètres de ce qu'elle a l'habitude de vivre, choyée et gâtée dans son château, elle se révèle plus forte qu'on pourrait le croire… Tout ce qui entoure son évolution m'a fait sourire plus d'une fois et j'aime assez le « message » transmis aux jeunes filles qui pourront lire cette histoire.
Dans L'Affrontement, on pourrait regretter que les licornes ne soient plus vraiment l'intérêt principal de la lecture. Un peu mises à l'écart, même si toujours indispensables (notamment le troupeau des licornes sauvages dirigé par Météor, l'uni d'Ascane), il est vrai qu'on insiste un peu moins sur leurs capacités. Elles laissent un peu la place aux créatures touchées par la malédiction mais ça ne m'a pas dérangée ; c'est vraiment en réfléchissant pour écrire cette chronique que je me suis rendue compte de leur plus grande discrétion.
Dans le même ordre d'idée, je me suis également aperçue que, contrairement au deuxième tome qui entrainait le lecteur dans de nouvelles régions et donc à la rencontre de nouveaux peuples, cet opus ne s'aventure pas très loin des remparts de la forteresse. Toute l'action se déroule dans la forêt et la campagne entourant le QG des héros et pourtant, jamais je n'ai ressenti un manque ou la déception de ne pas aller faire un tour plus loin. Lenia Major sait en effet tirer partie du décor assez riche qu'elle a mis en place et j'ai trouvé l'utilisation plutôt talentueuse. Comme quoi, pas besoin de partir dans un grand périple qui traverse terres et océans pour proposer une aventure divertissante et enthousiasmante !
Enfin, je ne répèterai pas ce qui a déjà été dit pour les tomes précédents au sujet de la plume de Lenia Major. Je précise juste que ce tome a gagné cent pages par rapport au précédent qui n'en comptait qu'un peu plus de 200. Encore une fois, ma lecture a été très fluide et très agréable : assez abordable pour les plus jeunes sans être simpliste. Les descriptions sont suffisantes pour dépeindre les scènes que je n'ai eu aucun mal à imaginer dans ma petite tête. Les dialogues sont quant à eux, ni trop nombreux ni trop rares et apportent parfois quelques petites touches d'humour bienvenues. Mention spéciale aux interventions des habitants de la montagne qui, adoptant un registre particulier, se démarquent facilement des autres aventuriers et apportent elles aussi (les interventions) une richesse supplémentaire au texte. Je déplore une dernière fois l'absence d'alinéas, mais ce n'est qu'un détail qui n'entache en rien la qualité du texte.

Un troisième opus qui clôt magistralement cette trilogie jeunesse qui a su me séduire de plus en plus au fil de ses tomes. Intrigue originale, personnages principaux plus attachants, figures secondaires charismatiques forment une dernière aventure intense et maîtrisée d'un bout à l'autre. Je conseille plus que jamais cette petite série aux jeunes lecteurs débutants comme aux dévoreurs de livres !
Lien : http://bazar-de-la-litteratu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
idevrieze
22 janvier 2013
Le dernier tome de la saga. Et je peux vous dire que je l'ai savouré !
Tout d'abord, j'ai adoré l'action dans ce tome. Il se passe vraiment des choses terribles à Ampleterre et ce qui me réjouit, c'est que les gens commencent à écouter Ascane, à comprendre qu'elle n'est pas qu'humaine mais aussi licorne. Elle aussi commence à comprendre qu'elle a cette double entité. Ascane a bien évolué et elle a développé un humour avec son uni que je trouve vraiment tordant. Les deux sont différents, ils le savent, et ils se cherchent ! J'adore cette relation compliquée mais tellement entière qu'elle a avec sa licorne. Et rien que pour ce petit détail, j'ai adoré cette saga.
Concernant le monde d''Ampleterre, j'a beaucoup aimé tout ce qui tourne autours des licornes, les différences entre les royaumes et la surprise du tome 3 : la reine d'Ampleterre que j'ai voulu secouer et puis que j'ai trouvé sympa à la fin. En effet, même si le raccourci est un peu facile (mais nous sommes dans du jeunesse, attention à ne pas demander des schémas dignes de grandes sagas fantasy, ce serait illisible !) je trouve qu'en fin de compte. Tout est là. le cycle est complet. Il est superbe, que ce soit dans l'objet livre que dans le récit.
Pour conclure sur cette saga mais aussi sur Lenia Major, c'est vraiment une collection que je trouve fabuleuse. J'ai hâte que cette auteure se remette à écrire car j'adore son style. C'est de la pure détente et ses deux sagas sont pour moi un véritable coup de coeur. Je n'ai rien à critiquer sur La fille aux licornes car le récit s'adapte au fur et à mesure.

Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Megworld
28 décembre 2012
J'avais bien aimé les deux premiers tomes même si plusieurs choses me dérangeait. J'ai cependant eu énormément de mal à me replonger dans cet univers. Je ne me souvenais pas de tous les personnages et j'ai retrouvé les défauts que j'avais noté dans le tome 2. Ce combat final entre "le bien et le mal" ne m'a finalement pas passioné plus que ça.

L'histoire reprend un an après. Pourtant les apprentis ne m'ont pas semblé plus mûrs. Par exemple, Erdnaël a les larmes aux yeux car on se moque de lui au début... J'ai eu encore l'impression qu'Ascane était le seul personnage appronfondi du roman. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux autres à part peut-être Séber.

Côté histoire, le tome 3 est bien plus sombre que les premiers. C'est dommage car le tome 1 était accessible aux plus jeunes alors que celui-là non. J'aime bien quand les lecteurs grandissent en même temps que le héros, un peu comme dans Harry Potter mais là, il n'y a pas (peu disons) d'évolution dans l'âge des personnages. C'est l'histoire qui devient plus noire. C'est en effet le temps de l'affrontement et Ascane doit se battre pour protéger son pays. C'est assez paradoxal car généralement j'aime beaucoup les romans sombres mais là, c'était l'aspect tendre, mignon et enfantin qui m'avait séduit. Je n'ai pas retrouvé cela dans ce dernier tome et c'est sans doute ce qui m'a déçu.

En bref, je n'ai pas été convaincue par ce dernier tome. Pas parce qu'il est mauvais mais parce que je me suis simplement lassée de l'univers. Je suis quand même contente d'avoir été au bout de la trilogie mais ce n'était pas pour moi. Je retiens particulièrement le premier tome : "La rencontre" car il était vraiment centré sur la découverte des licornes et se lisait vite. Je met la moyenne car la plume de Lenia Major est très belle et elle a créé un univers très riche. Je regrette de ne pas avoir réussit à y entrer jusqu'au bout. J'aurais certainement plus adhéré avec un one-shot.
5/10
Lien : http://megworld.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Yana
01 février 2013
C'est avec grand plaisir que je me suis plongée dans le troisième et dernier tome des aventures d'Ascane et Météor. Un roman plus sombre, plus mature. J'avoue que je n'avais pas un instant imaginé la fin de cette trilogie de cette façon, l'auteur, Lenia Major, a su me surprendre !
Lien : http://yanasaule.canalblog.c..
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade22 avril 2014
Les licorniers laissèrent alors les animaux agir. Finful et Souffle Soie tendirent le nez vers Farouche, jusqu'à effleurer son cou par de petits gestes qui faisaient songer à un « ça va ? » humain. Kalt se contentait de rester à sa place. Il ne manifestait aucune intention de se rapprocher pour rassurer Farouche, mais Ascane l'avait prévu. Elle n'attendait de lui que calme et indifférence, comme on plonge un ivrogne agressif dans un abreuvoir glacé pour étouffer ses ardeurs. Les effleurements des licornes firent frissonner Farouche, elles continuèrent et, progressivement, la licorne baissa la tête. Finful avança d'un pas et posa son menton sur la garrot du mâle. Souffle Soie fourra son museau dans la crinière de Farouche et lui gratta le cou à coups de dents rapides. Celui-ci émit alors une plainte qui ressemblait à un pleur, avant de plier complètement l'encolure, jusqu'à presque toucher le sol de son nez.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
WitchbladeWitchblade19 avril 2014
Il se passe qu'une fois de plus, Emelyn, c'est une apprentie qui a mis le doigt sur un danger qui menace Ampleterre, s'emporta la souverain. Si, non seulement vos observations, mais mes questions ne vous ont pas mis la puce à l'oreille, nous avons un souci, chef des licorniers du roi ! (…) Les loups, d'habitude si peureux, ont préféré attaquer des paysans, plutôt que des vaches. Et ça ne gêne aucun de vous ? Félicitations, messieurs ! ironisa-t-il. Avec des protecteurs comme vous, Ampleterre peut dormir sur ses deux oreilles !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
WitchbladeWitchblade21 avril 2014
- Licornes, humains, tous aussi bêtas quand reviennent les hirondelles ! railla Météor. Regarde les yeux de ton mâle qui papillonnent.
- Météor, Rai de Lune t'attend. Hors de ma vue !
Ascane poussa le nez de son uni d'une tape affectueuse, puis dépassa à grands pas les deux licorniers qui chantaient bras dessus bras dessous, murmurant entre ses dents :
- Licornes, humains : mâles de tous poils, tous des bêtas !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
WitchbladeWitchblade23 avril 2014
- Vigor ! s'écria Jorgan en lui frottant vigoureusement le front. Comme je suis heureux de te retrouver mon beau. J'étais perdu sans toi !
La licorne encensa pour acquiescer aux propos de son licornier. Ascane chercha la reine. (…) Elle nota avec surprise que, si Jorgan avait bondi au cou de Vigor, il se précipitait pas vers Aylette, mais la laissait venir à lui. Était-ce de la pudeur ? Une attitude digne que la royauté impliquait ? C'était en tous les cas bien triste...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
WitchbladeWitchblade17 avril 2014
- Bien. Nous serons plus à l'aise pour discuter.
Discuter avec le licornier ? songea Ascane. Voilà qui était nouveau. Obéir, acquiescer, écouter, servir, exécuter, satisfaire étaient des verbes qui convenaient mieux à leur relation avec le maître. La discussion n'était pas son fort.
Commenter  J’apprécie          150
Videos de Lenia Major (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lenia Major
2ème partie des livres qui ont marqué mon année de lectrice ! Pour plus de vidéos lectures : https://goo.gl/Xfpbhm
La première partie : https://youtu.be/mpJ4xac1QLA
Contact mail : lanylabooks[at]gmail.com
Suivez-moi : http://twitter.com/Lanylabooks http://instagram.com/lanylabooks http://www.facebook.com/lanylabooks
Les 6 dernières catégories présentées : - L'auteur(e) à surveiller - le + original dans sa construction - le + drôle - le plus addictif - La plus grosse déception - le plus gros coup de coeur
Les 3 auteurs présentés : Rob Marty : Les enfants de Peakwood publié chez Scrineo http://goo.gl/Mer3M9
Sophie Val-Piguel : le dernier brûleur d'étoiles publié chez France Loisirs : http://www.franceloisirs.com/sf-et-fantasy-ados/le-dernier-bruleur-d-etoiles-fl881090.html?_=1452701006355 -- Envie de vous abonner à France Loisirs ? N'hésitez pas à m'envoyer un petit mail pour que je vous parraine ! --
Stefan Platteau : Manesh publié chez Les Moutons Electriques http://goo.gl/VJwFQh Dévoreur publié chez Les Moutons Electriques http://bit.ly/devoreurstefanplatteau
Les livres présentés (dans le désordre) : - Matricia de Charlotte Bousquet publié chez Mnémos ; en grand format : http://bit.ly/matriciaGF ; en poche : http://bit.ly/matriciapoche
- Apocalypsis, tome 1 : Cavalier Blanc, Alice d'Eli Esseriam publié chez Nouvel Angle http://bit.ly/apocalypsis1
- Aeternia de Gabriel Katz publié chez Scrineo http://goo.gl/yEvyyX
- Notre Dame des Loups d'Adrien Tomas publié chez Mnémos ; en grand format : http://bit.ly/notredamedesloupsGF ; en poche : http://bit.ly/notredamedesloupspoche ;
- N'oublie pas mon petit soulier de Gabriel Katz publié chez le Masque http://bit.ly/petitsoulier
- A la croisée des mondes de Philip Pullman publié chez Gallimard http://goo.gl/CLSUDG
- La voie des Oracles d'Estelle Faye publié chez Scrineo http://goo.gl/bCDw3Y
- La Mort est une Femme comme les Autres de Marie Pavlenko publié chez Pygmalion http://goo.gl/s8aFEg
- Galaxine et les anneaux de Saturne de Lenia Major publié chez Balivernes http://bit.ly/galaxine1
- Cinder de Marissa Meyer publié chez PKJ http://goo.gl/uLrlwQ
- Là où tombent les anges de Charlotte Bousquet publié chez Gulf Stream La vidéo dédiée : https://youtu.be/pPpSKfeGa7E
- le dernier hiver de Jean-Luc Marcastel publié chez Black Moon ; en grand format : http://bit.ly/dernierhiverGF ; en poche : http://bit.ly/dernierhiverpoche
-- Envie de vous abonner à France Loisirs ? N'hésitez pas à m'envoyer un petit mail pour que je vous parraine ! --
*tous les liens goo.gl ou bit.ly sont des liens affiliés sur lesquels je touche un (piti) pourcentage quand vous achetez. Ces liens sont sûrs et vous redirigeront vers le site de la Fnac. En achetant via ces liens, vous apportez votre soutien à mon travail et vous bénéficierez de ma gratitude à vie ! Il n'y a AUCUNE obligation, si vous ne souhaitez pas les utiliser, cela ne pose AUCUN souci ! Sentez-vous à l'aise de faire ce que bon vous semble ! :D
+ Lire la suite
autres livres classés : licorneVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
856 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre