Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2211206492
Éditeur : L'Ecole des loisirs (2013)


Note moyenne : 3.82/5 (sur 82 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
C'est Mandy qui envoie la première lettre.
L'annonce de Tracey ne lui a pas particulièrement plu, elle n'a pas l'habitude de ce genre de truc, mais c'est un dimanche de pluie rasoir, et il faut bien faire quelque chose. Tracey lui a écrit que sa réponse était la ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (21)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Bit-Lit-Fantasy, le 10 août 2012

    Bit-Lit-Fantasy
    Le résumé m'attirai sans vraiment m'attirer (logique, oui, je sais, c'est tout moi!), mais j'ai tenté et je ne regrette pas!
    J'ai juste envie de dire deux mots pour décrire ce livre : nostalgie, et whao. Je considère "whao" comme un mot, et je vous dirai pourquoi dans la suite de cette critique.
    C'est un roman épistolaire, dans lequel Mandy et Tracey s'écrivent des lettres.
    On s'attache aux personnages, on apprend à les connaître en lisant leur lettres, car sinon, comme tout romans épistolaire, nous ne connaissons rien des personnages en dehors de ces lettres.
    Il y a peu voir pas du tout d' "action" dans ce roman, ce qui nous fait continuer à le lire c'est la curiosité.
    On apprend le pourquoi du comment sur quelque chose (où là là c'est français ce que je dis!) mais je ne le dirai pas car ce serait révéler la grande partie du livre!
    Maintenant, je vais dire pourquoi j'ai employé le mot "whao" au début de ma critique, et bien tout simplement que la fin m'a laissée bouche bée, et que le premier mot qui me soit venu en refermant ce livre est "whao!" Je ne m'attendais vraiment pas à cette fin, et maintenant je me pose plein de questions comme : "je voudrais savoir pourquoi?", "Qu'est-ce qui s'est passé pour que...?".
    Je conseil ce livre!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Petitebijou, le 08 octobre 2013

    Petitebijou
    Bien que la forme d'un échange épistolaire me semble appropriée pour attirer l'intérêt des adolescents, j'ai trouvé que ce livre, publié en 1998, date un peu.
    En effet, essentiellement dans sa première partie, les deux adolescentes évoquent à de nombreuses reprises des références culturelles (livres, films) qui ne diront rien aux jeunes d'aujourd'hui, et leur dialogue est un peu retenu, non pas dans la forme, mais dans le fond.
    J'ai trouvé dommage que le titre (sans compter la photo de couverture) gâche le suspense de la première partie, puisque l'on comprend très vite que l'une des deux est enfermée et ment à l'autre. Ce n'est pas fondamental mais cela nuit beaucoup à l'intérêt des premières pages.
    Dans la deuxième partie, l'échange devient vraiment intéressant : les deux adolescentes sont davantage différenciées, alors que précédemment leurs styles respectifs se ressemblaient beaucoup.
    La lecture est plus vivante, plus émouvante aussi, mais l'avancée du récit est chaotique, s'étire un peu trop en longueur. Il y a de beaux moments, comme cette volonté de l'une et de l'autre de bâtir une amitié solide et d'avancer ensemble, mais ces moments intenses sont un peu noyés dans des lignes à mon avis superflues (mais peut-être pas pour des lecteurs ados ?).
    Enfin, le livre se termine sur un mystère. On peut penser que l'auteur a souhaité que son lecteur imagine ce qui a pu se passer, mais pour moi c'est un peu trop facile. C'est au moment où l'intrigue devient vraiment passionnante que le livre s'achève. La psychologie des personnages n'est pas assez fouillée pour qu'on puisse se satisfaire de la devinette. Mais là encore, c'est peut-être un effet pédagogiquement voulu pour de jeunes lecteurs ?


    Lien : http://parures-de-petitebijou.overblog.com/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Bibliolibra, le 01 décembre 2011

    Bibliolibra
    A la fois simple et prenant, je ne suis pas déçue de ce choix que j'ai fait au hasard dans ma bibliothèque.
    Roman pour adolescents, je pense qu'il s'ouvre également très bien aux adultes.
    Il soulève plusieurs réflexion intéressantes au travers d'une trame originale et qui se finit d'une façon inattendue.
    Certes, une fin comme celle de ce livre est assez frustrante car on a l'impression de rester sur notre fin (c'est le cas de le dire). Ceci dit, elle permet de nombreuses ouvertures et de nombreuses interprétations.
    Là encore, une petite gourmandise que je conseille à qui veut passer un après midi agréable...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par sarah22, le 08 décembre 2012

    sarah22
    En premier lieu, le lecteur pourrait croire que ce livre contient une intrigue très ordinaire, avec des filles qui se plaignent de problèmes tout à fait normaux. Mais au fur et à mesure, on se rend compte de certaines incohérences dans les lettres de Tracey, tout comme Mandy le remarque elle aussi, peu après : [i](“Trace [...] cette histoire commence à me chiffonner. Tu m'as dit, [...], que tes parents étaient mariés depuis vingt-cinq ans. Et voilà soudain que ton père est mort à la naissance“)[/i]. Et c'est à partir de ce moment-là, qu'on se rend compte, qu'en fait, Tracey n'est pas du tout ce qu'elle prétendait qu'elle était ; que dans des lettres on peut s'inventer une histoire ; et c'est là que le récit est devenu vraiment intéressant.
    J'ai bien aimé l'originalité de l'histoire (aucune intrigue à ma connaissance ne ressemble à celle-là), même si le style de l'auteur ne diffère pas assez à mon goût d'une adolescente à l'autre. de surcroît, le fait que ce soit un roman épistolaire doit compliquer la tâche de l'auteur qui doit avoir envie de faire des écarts, comme par exemple pour décrire la discussion au téléphone : les filles en parlent dans leurs lettres, mais on ne connaît pas cette conversation dans les détails (pages 157 à 160). J'aime beaucoup aussi le suspens implicite qui avive la curiosité (alors au final, qui est Tracey ? Qu'a-t-elle a dit de vrai ? Pourquoi Mandy ne répond-elle plus?).
    Mon moment préféré, c'est la fin. D'une part, de nous laisser comme ça sur notre faim, c'est assez frustrant, mais d'une autre c'est absolument génial de pouvoir se dire qu'on peut inventer la suite.
    En conclusion, c'était un excellent livre au style fluide et à la fin totalement imprévisible.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par sylvaine01, le 19 janvier 2012

    sylvaine01
    je m'étais dit "des ados qui racontent leur vie, c'est bon, j'ai les mêmes à la maison", mais passé les premières lettres de présentation, l'histoire dérape vite et se lit d'une traite. Émouvant, chacun peut en faire sa propre interprétation, un livre au rayon ado qui vaut le détour.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

> voir toutes (8)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par CDIfairage, le 15 avril 2014

    Cher Tracey,

    Pour être franche, je ne sais pas pourquoi je réponds à ton annonce les correspondants, ce n’est pas mon genre, mais c’est un dimanche rasoir, il pleut, tout le monde est sorti, et je me suis dit que ça changerait.[...]

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Manon13, le 22 novembre 2011

    Mais peut être que non. Peut être que mon instinct me trompe. Je sais que je ne doit pas me laisser aller à croire ça, sinon le monde s'écroule et je n'ai rien à quoi me raccrocher. Il faut que je continue à croire en toi ou je ne peux plus croire en moi même.

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation

  • Par x-Kah-mi, le 02 mars 2011

    11 février

    Cher Tracey,

    Pour être franche, je ne sais pas pourquoi je réponds à ton annonce les correspondants, ce n’est pas mon genre, mais c’est un dimanche rasoir, il pleut, tout le monde est sorti, et je me suis dit que ça changerait.[...]

    Salut

    Mandy
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par Bit-Lit-Fantasy, le 10 août 2012

    Mais je sais que le temps n'arrange pas tout - les mots non plus.

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

  • Par paroles, le 03 février 2013

    Le même vieux machin revenait -la violence. J'avais l'impression d'être née dedans, d'y avoir grandi, de l'avoir respirée, mangée.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de John Marsden

>Ajouter une vidéo
Vidéo de John Marsden

Bande annonce australienne du film tiré de la série "Tomorrow"








Sur Amazon
à partir de :
9,50 € (neuf)
9,50 € (occasion)

   

Faire découvrir Lettres de l'interieur par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (162)

> voir plus

Quiz