Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Danielle Wargny (Traducteur)

ISBN : 2746713209
Éditeur : Autrement


Note moyenne : 3.69/5 (sur 122 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Olivia et Emily, des demi-sœurs, vivent une enfance heureuse dans l'Angleterre des années 1950. Jusqu'au jour où Mo et Pa font un troisième enfant : Rosie, la petite princesse, leur préférée. Une vraie peste. Peu à peu... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (43)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par petitepom, le 02 juillet 2012

    petitepom
    J'ai passé un bon moment avec ces deux soeurs, ca commence par le mariage de leurs parents, tout les deux veufs ; Olivia et Emily se toisent au départ puis très vite elle deviennent complices.
    Mais cette bonne entente va être perturbée par l'arrivée d'une petite soeur.
    Alors que les années passent, les coup bas et autres vacheries vont se succédaient, les deux soeurs ne soupconnent rien pendant de nombreuses années, mais un jour, elles comprennent.
    Vu le titre, on attend ce meurtre qui doit forcément aboutir de cette mauvaise entente, cela pousse à tourner les pages. L'ambiance dans la maison familiale est plutôt sympathique, Mo, la mère des filles, Paméla, une tante et les deux soeurs forment un quatuor assez pittoresque ; au village, on les surnomme" les sorcières".
    Tout cela en fait un coup de coeur pour moi, il y a un humour noir, et une sympathie dans ce livre qui en fait sa richesse, malgré les vacherise de la petite soeur.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par nataly, le 22 décembre 2013

    nataly
    je me suis lancée totalement par hasard dans ce roman de villa marsh, et j'ai été prise dans la vie des trois soeurs "emma, liv et rosy"
    cette histoire est hautement cynique, pleine d'humour , de tendresse
    on entre entièrement dans le jeu du chat et de la souris , avec emma et liv d'un coté, et rosy de l'autre
    ici l'humour anglais décrit parfaitement bien leur sentiments ainsi que leurs envies, leurs espiègleries, leur méchanceté parfois, pour une guerre entre soeurs qui va meme nous faire rire devant certaine perfidie
    je vous le conseille vivement
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par summerday, le 11 mai 2011

    summerday
    Willa Marsh a la plume acérée, le goût de l'humour noir et le don de créer une ambiance perverse dans une famille parfaite, sans parler de son art de dresser un tableau de la déchéance assez glauque. Elle n'atteint pas le niveau dramatique et la force d'un récit de Joyce Carol Oates mais on est dans le même univers.
    Avec Meurtres entre soeurs nous sommes dans une petite ville anglaise après la seconde guerre mondiale. Maureen et Edwin sont tous les deux veufs et ressemblent étrangement à leurs défunts époux respectifs. Ce n'est pas un coup de foudre mais une reconnaissance évidente. Tous les deux ont une fille née de ce premier mariage, Emily et Olivia. Les fillettes ont exactement le même âge et s'entendent très vite comme de véritables soeurs malgré leurs tempéraments différents. La vie familiale s'organise de façon paisible puis un bébé naît de l'union de leur parents. Rosie devient vite le centre de l'attention et irrite ses soeurs qui n'ont alors que dix ans et fraient avec des envies diaboliques de se débarasser d'elle. Mais leur tante Pam a l'idée de les envoyer en pension et cet éloignement apaise les tensions. Sauf que seule avec ses parents Rosie est indéniablement gâtée et voit d'un mauvais oeil le retour à la maison d'Emily et Olivia. Elle va peu à peu empoisonner leur existence.
    Vengeance, coups bas, manipulation, toutes les intrigues les plus terribles sont menées par ces soeurs ennemies. On ne s'ennuie pas une seconde avec ce roman cynique et son humour noir devient parfois hilarant autant qu'il vous met mal à l'aise. Cette famille qui au tournant des années 50' avait tout de la famille respectable de classe moyenne connaît une dégringolade assez effrayante. Les petites filles innocemment diaboliques deviennent de belles jeunes femmes qui seront ravagées par le malheur. La conclusion du roman est absolument jubilatoire!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Zazette97, le 15 août 2012

    Zazette97
    Publié en 1996 et traduit en français en 2009, "Meurtres Entre Soeurs" est un roman de l'écrivaine britannique Willa Marsh, également auteure des romans "Le journal secret d’Amy Wingate" et de "Meurtres au manoir".
    Devenues soeurs par alliance, le père de l'une ayant épousé la mère de l'autre, Liv et Em ne se cachent pas de leur rivalité et mènent la vie dure à leurs parents. Adeptes du chantage affectif, elles fraternisent volontiers lorsqu'il s'agit de se faire gâter en l'échange d'une complicité familiale feinte. Mais la naissance impromptue de leur petite soeur Rosy chamboule entièrement leurs existences d'enfants roi.
    La "petite princesse" parvient si bien à monopoliser l'attention de ses parents que les deux fillettes voient leurs privilèges disparaître et se sentent complètement écartées.
    Unies par leur haine viscérale pour cet ennemi commun, elles comptent bien ne pas se laisser éclipser par la nouvelle venue.
    Mais Rosy est-elle si innocente qu'elle le paraît ?
    On éprouve au départ de la sollicitude pour Rosy, cette petite fille dont la seule naissance équivaut à un crime pour ses deux pestes de demi-soeurs, égoïstes, capricieuses et sournoises en dépit de leur jeune âge, lesquelles donneraient cher pour la voir disparaître.
    Mais c'est sans compter sur le virage à 360 degrés que prend le récit dès lors que l'on découvre que la petite dernière surpasse largement ses aînées en matière de manipulation et de cruauté.
    Si ses deux soeurs ont souhaité à une époque la voir morte, Rosy s'obstine quant à elle à leur pourrir la vie un maximum sans en éprouver le moindre scrupule.
    Adieu les petites filles modèles. L'innocence et la gentillesse généralement associées à l'enfance sont ici complètement occultées au profit d'une méchanceté qui fait d'autant plus froid dans le dos qu'on ne s'y attend pas de la part de fillettes. Chaque enfant présent dans ce roman se révèle mauvais à court ou long terme au point de laisser croire à une défaillance génétique...
    Liv et Em, de même que leurs parents, sont loin de soupçonner que Rosy, appuyée par son abruti de mari, tire les ficelles de leurs vies à tous et s'emploie à "diviser pour mieux régner".
    Comme d'autres avant moi, j'ai d'ailleurs trouvé les deux soeurs plutôt longues à la détente pour ce qui est de déjouer les plans machiavéliques de Rosy.
    Heureusement, Liv et Em se rapprochent sensiblement au fil du roman. Leur relation, en réaction à leurs malheurs respectifs et à la nécessité de prendre en charge leur mère, évolue positivement pour devenir solidaire, fraternelle, plus profonde qu'une simple complicité dans le crime.
    Ainsi, malgré l'implacable gravité qui règne tout au long du roman, je me suis surprise à encourager leur vengeance et bien que j'espérais vraiment un volte-face final entre ces 3 soeurs, j'ai néanmoins apprécié l'humour caustique distillé par l'auteure jusque dans les dernières lignes.

    Lien : http://contesdefaits.blogspot.be/2012/08/meurtres-entre-soeurs-willa..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Owly, le 06 septembre 2010

    Owly
    Edwin et Maureen ont perdu leurs conjoints durant la deuxième guerre. Ils se trouvent et se marient bien vite, partagent alors la même maison et tentent d'y faire vivre leurs filles respectives, Olivia et Emily. Les fillettes s'apprivoisent, se testent mais finissent par s'entendre. Elles ont le même âge et la vie devant elles. Mais vient alors une petite sœur, qui va bouleverser leurs existences. Rosie est une jolie blonde bouclée, une bouille d'ange, une petite princesse chérie, née de l'amour de Pa et Mo.
    Mais contrairement à ses demi-sœurs, Em et Liv, Rosie n'est ni naïve, ni influençable, ni « gentille ».
    Et c'est bien là le drame. Très vite la petite chouchou fait naître dans le cœur de ses aînées de vraies envies de meurtres. Commence alors une sourde et longue guerre entre elles. Les années passent, la vie se montre injuste envers Olivia et Emily qui se retranchent, célibataires brisées, dans la maison familiale, avec leur vieille mère et leur tante délurée. Elles ne savent pas que tous leurs malheurs (qui sont loin d'être finis) sont liés à la mesquinerie et au machiavélisme de leur cadette.
    Ce roman est tout ce qu'il y a de plus « britishement » caustique. L'écriture de Marsh coule toute seule, bien ficelée, simple mais bien tournée. Ce livre agace, (Ces pauvres Olivia et Emily sont parfois d'une naïveté irritante), il horripile, (cette calculatrice de Rosie, on aimerait bien l'étrangler), mais il est savamment saupoudré d'humour noir et si cinglant, qu'on ne peut s'empêcher d'avoir un sourire triomphant en le fermant.
    Em et Liv, deux spinsters anglaises déjantées, étaient loin d'avoir dit leur dernier mot.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

> voir toutes (5)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par marcelpois, le 18 août 2014

    Rosie douillettement installée dans la maison de Rup à Chelsea, mène une existence de plaisir et de fêtes ininterrompues. Bien qu'ils aient l'intention de fonder une famille, ils ne se sentent pas encore prêts. Après tout, Rosie est si jeune, et Rup n'est pas tout à fait "établi".
    -Etabli comme quoi ? demande Livy à Em, sur un ton caustique.
    -Comme le plus grand couillon de Londres, répond Emmy.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Owly, le 03 avril 2010

    A l'âge de cinq ans, Rosie connaît ses parents sur le bout des doigts et les fait manger dans le creux de sa main. A dix ans, elle pourrait en remontrer à Iago, question rouerie. Lorsque ses sœurs rentrent, aux vacances, elle les observe attentivement. Elle devient championne de stratégie en deux temps trois mouvements. Elle n'a jamais entendu l'expression "diviser pour régner", mais elle sait parfaitement la mettre en pratique.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par steambook, le 08 octobre 2012

    Ce n'est pas parce qu'on trouve la mort obscène qu'on peut s'y soustraire."

    "A l'âge de cinq ans, Rosie connaît ses parents sur le bout des doigts et les faits manger dans le creux de sa main. A dix ans, elle pourrait remonter à Iago, question rouerie. Lorsque ses soeurs rentrent des vacances, elles les observe attentivement. elle devient championne de stratégie en deux temps trois mouvements. Elle n'a jamais entendu l'expression "diviser pour régner", mais elle sait parfaitement la mettre en pratique."
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par oops, le 12 juin 2010

    Ce n'est pas parce qu'on trouve la mort obscène qu'on peut s'y soustraire.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

> voir toutes (3)

Videos de Willa Marsh

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Willa Marsh


La chronique de Gérard Collard - le journal secret d'Amy Wingate
Le journal secret d'Amy Wingate de Willa Marsh aux éditions J'ai Lu La cinquantaine plutôt revêche, Amy Wingate vit seule dans une étroite bicoque victorienne du bord de mer. Pour chasser...








Sur Amazon
à partir de :
13,40 € (neuf)
7,91 € (occasion)

   

Faire découvrir Meurtres entre soeurs par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (185)

> voir plus

Quiz