Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 280014999X
Éditeur : Dupuis (2012)


Note moyenne : 3.46/5 (sur 13 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Grandeur et décadence d'un hamster transgénique affreux, sale et très très méchant !

Pour l'anniversaire d'une préadolescente complètement fashion victime, que peut-on trouver de mieux qu'un hamster siglé "Mattonvu" ? Rien. Surtout que Britney Spears, ell... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (4)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par pilyen, le 01 février 2012

    pilyen
    Les éditions Dupuis sont toujours en recherche de nouvelles séries à destination d'un public ciblé ado/adulte. Ces derniers temps, nous avons eu "Les nombrils" et "Tamara" qui surfent sur le thème de l'adolescence. "Sale bête", qui vient de sortir, continue à explorer cette veine mais, cette fois-ci la dérision est monté d'un bon cran voire de deux.
    Pour l'anniversaire de leur ado totalement ingrate et fashion-victim, des parents style France Culture et ratatouille bio commandent sur internet un hamster griffé Vuitton. Oui, il existe un site nommé "La fabrique" où l'on peut faire confectionner n'importe quel animal de compagnie avec le look et le caractère que l'on veut... Sauf que cette commande va mal se passer. La chaîne d'assemblage bugge et produit tout un tas de monstre difformes, débiles ou méchants. La famille bobo héritera d'une bestiole totalement méchante, qui va sérieusement perturbé leur vie.
    Cette première partie est un régal de drôlerie et de méchanceté car la bête parle. Heureusement, les humains ne la comprennent pas, mais le lecteur, lui, se délecte de ses propos incendiaires. Chaque case, chaque bulle est l'occasion pour les auteurs, diablement inspirés, de faire un condensé hilarant de tous les tics de la vie de famille actuelle.
    Dans l'impossibilité de garder cette bête qui leur pourrit la vie, la famille décide de s'en séparer en la plaçant dans un genre de chenil, "cinq étoiles, chaînes câblées, jacuzzi, gastronomie internationale".
    Avec l'appui des autres pensionnaires, des bestioles monstrueuses et débiles issues de la même fabrique, notre sale bête va devenir le chef du FLM, Front de Libération des Mochetés et pour faire entendre sa voix, décide de s'introduire à l'Elysée où il s'associera avec un autre méchant, le président Samuel Nicosie...
    Changement de décor pour cette deuxième partie, plus sombre, plus urbaine mais toujours aussi méchante et drôle. Ici, on est dans la fable grinçante, avec toujours cet humour façon Kärcher.
    la fin sur le blog :

    Lien : http://sansconnivence.blogspot.com/2012/02/sale-bete-de-maia-mazaure..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par gayane, le 25 mars 2014

    gayane
    Amandarine reçoit un hamster "Mattonvu" pour son anniversaire mais suite à un dysfonctionnement de fabrication, la petite bête ressemble davantage à une sorte de rat, prête à tout pour compliquer l'existence de sa nouvelle famille.
    Dans un premier temps je n'ai pas aimé cette BD. Je trouvais Bestiole très moche, très vulgaire et surtout, très violent dans ses actes. Cependant, j'ai commencé à me laisser prendre au jeu et à apprécier le personnage. J'ai ensuite relu le volume et j'ai enfin commencé à intégrer la profondeur du scénario, l'ironie des situations et l'absurdité de certaines scènes. L'humour est en effet plutôt spécial et le graphisme est anguleux, mais le tout n'est pas particulièrement désagréable.
    La fin donne envie de lire la suite alors j'attends le second tome pour vraiment me prononcer.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par orbe, le 22 mai 2012

    orbe
    Au lieu du hamster joueur et sage commandé, la famille reçoit un affreux rat qui se donne pour mission le mal et la félonie. On rit beaucoup à la lecture de cette bande dessinée originale,avec des personnages intéressants comme le père parfait, la fille gothique ou encore le président Samuel Nicosie. de plus la fin nous laisse espérer un second tome tout aussi corrosif. Seul bémol : le langage du hamster-rat, haut en couleur, empêche de proposer le livre aux plus jeunes.

    Lien : http://0z.fr/EZgbl
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par lilimarylene, le 24 juin 2012

    lilimarylene
    Attention, cette série s'adresse surtout aux ados et aux adultes, l'humour et le langage employés pouvant choquer les plus jeunes... Il n'en reste pas moins que cette bande dessinée est plutôt marrante ! Bestiole a une tronche vraiment gratinée, et sa méchanceté m'a fait beaucoup rire (surtout, justement, les insultes qu'il prodigue à tout va, sans que personne ne le comprenne). Je me suis beaucoup amusée, surtout que les auteurs en profitent pour critiquer aussi notre société : le père bobo un peu à côté de la plaque, la petite fille de onze ans qui joue à la lolita sexy, l'homme politique véreux,... J'ai aussi beaucoup aimé que la famille d'accueil de Bestiole se serve finalement de ses frasques pour justifier leurs propres bêtises...! J'ai moins aimé la deuxième partie - la tentative de prise de pouvoir politique de Bestiole - qui traîne en longueur et qui manque de peps et de mordant par rapport au début. La fin de l'album montre que les choses ne font que commencer, et que le plus méchant n'est pas forcément celui qu'on croit... Un premier tome prometteur, à confirmer et à améliorer dans le tome 2...

    Lien : http://surlestracesduchat.blogspot.fr/2012/06/sale-bete-tome-1-hamst..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique


Critiques presse (5)


  • BDSelection , le 19 mars 2012
    Les trouvailles sont nombreuses, variées et souvent drôles. Malheureusement, en cours d'album, le récit s'éparpille quelque peu […].
    Lire la critique sur le site : BDSelection
  • BulledEncre , le 07 février 2012
    Le trait décalé, parfois grossier et approximatif de Jean-Paul Krassinsky donne l’impression de situer l’histoire dans un futur proche, alors que paradoxalement le scénario est une introspection moderne emprunte d’un univers caustique.
    Lire la critique sur le site : BulledEncre
  • BoDoi , le 01 février 2012
    Dynamisée par le trait anguleux et assez vif de Jean-Paul Krassinsky, ce premier tome de Sale bête touche juste.
    Lire la critique sur le site : BoDoi
  • ActuaBD , le 30 janvier 2012
    Derrière la farce très réussie, une pointe de misanthropie et des coups de griffe bien sentis en direction des bobos et des bling-bling.
    Lire la critique sur le site : ActuaBD
  • Sceneario , le 26 décembre 2011
    L’année 2012 commence très fort chez Dupuis avec Sale bête, une comédie familiale dopée à la méchanceté jubilatoire !!! Jamais défaut de fabrication ne vous aura autant plu !
    Lire la critique sur le site : Sceneario

> voir toutes (5)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par orbe, le 22 mai 2012

    - Mais tu parles toujours de charité et de patience !
    - La charité et la patience, c'est tout ce qui m'a empêché de le finir à coup de pelle.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par lilimarylene, le 24 juin 2012

    Revandiquation
    Nous bêtes sale et maichante deumendon : le nucleaire pour l'iran, dai croquaites, aitre tré tré maichan. Mairci et salutation.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par lilimarylene, le 24 juin 2012

    "Comunniquai de praisse :
    Leu presidan é naz. Il ème pa vraiman les betes."
    - Oh, monsieur le secrétaire d'état, ne vous donnez pas cette peine. Je vais la taper pour vous.
    "Communiqué de presse.
    Moi, Bestiole, après deux mois passés au gouvernement, ne peux que me satisfaire des avancées incroyables effectuées par le magnifique Samuel Nicosie, blablabla."
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par lilimarylene, le 24 juin 2012

    - Bonjour tout le monde ! Salut Bestiole !
    - Ramasse tes viscères, pétasse semi-pubère.
    - "Bestiole"...tu parles d'un nom débile.
    - Amandarine, un peu de tolérance, je t'en prie...
    - Il pisse dans ma tasse, papa. Tous les jours.
    - On en dit pas "pisser", on dit "uriner".
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par lilimarylene, le 24 juin 2012

    - Sales humains ! Gerbillons ! Raclures ! Moisis !

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

Lire un extrait

> voir toutes (1)

Video de Maïa Mazaurette

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Maïa Mazaurette

Rois & Capitaines : l'interview vidéo .
Interview de Stéphanie Nicot (anthologiste), de Julien Delval (illustrateur) et de 11 des 12 auteurs : Claire & Robert Belmas, Pierre Bordage, Lionel Davoust, Thomas Day, Julien dHem, Catherine Dufour, Johan Heliot, Jean-Philippe Jaworski, Laurent Kloetzer, Maïa Mazaurette, Rachel Tanner. Réalisation : Clément Bourgoin








Sur Amazon
à partir de :
7,08 € (neuf)
6,25 € (occasion)

   

Faire découvrir Sale bête, Tome 1 : Hamster drame par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz