AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Françoise Rosset (Traducteur)
ISBN : 2020333090
Éditeur : Seuil (20/01/1998)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 76 notes)
Résumé :
Mendoza : le romancier hilare de la nouvelle Espagne.
Deuxième volet de la trilogie. Le héros du 'Mystère de la crypte ensorcelée' se voit confier une mission par le commissaire Flores et le soi-disant Ministre de l'agriculture espagnol : remettre une mallette pleine de billets à une femme, à Madrid. Après une nuit dans un hôtel de la capitale, il se rend compte qu'il a été drogué, que l'argent a disparu et découvre le cadavre d'un garçon de chambre dans son ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Sachenka
02 juin 2012
★★★★★
★★★★★
Dans le labyrinthe des olives, on retrouve le héros du Mystère de la crypte ensorcelée (que je n'ai pas lu mais on peut les lire indépendamment, les allusions au livre précédent y sont minimes). Il y vit une nouvelle aventure remplie de rebondissements, aussi rocambolesques les uns que les autres.
Le héros se fait brutalement retirer de son asile pour se voir confier une mission importante : servir d'intermédiaire dans le paiement d'une rançon. Évidemment, les ennuis se présentent rapidement et la mallette pleine d'argent est perdue. En essayant de la retrouver et de la remettre à son destinataire, le héros s'enfonce toujours davantage dans une histoire complexe, labyrinthique dont je ne suis pas certain d'avoir saisi toutes les subtilités de l'intrigue. Mais bon, les personnages semblaient nager dans le même mystère.
Autour de ce malchanceux héros tournent plusieurs personnages secondaires très colorés, dont Émilia Corrales, sa partenaire d'infortune mais aussi sa très peu subtile soeur Candida, un acteur sur le déclin et drogué, un vieil érudit voyeuriste, une journaliste enceinte qui passe son temps à se faire enlever… Ils portent le roman sur leurs épaules.
Le ton très léger et humoristique, voire absurde, de l'auteur est une autre force de ce roman et il en rend la lecture agréable. Ceci dit, ce n'est pas un livre dont je chérirai le souvenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Shan_Ze
28 octobre 2014
★★★★★
★★★★★
Le narrateur est pensionnaire à l'asile des fous quand le commissaire Flores le sollicite pour une affaire. le narrateur sans nom, formidable crocheteur de serrures et habillé de divers costumes, déambule dans les rues de Barcelone, avec une mystérieuse mallette afin d'essayer de savoir qu'il y a derrière tout ça…
J'adore toujours autant l'humour de l'auteur que j'avais déjà apprécié dans L'artiste des dames et Sans nouvelles de Gurb. (D'ailleurs, le labyrinthe aux olives est la suite du mystère de la crypte ensorcelée et précède L'artiste des dames… Je remonte la trilogie) J'ai ri plusieurs fois à chaque page des personnages qui soliloquent, d'autres qui arrivent à point nommé, des situations complètement loufoques… Par contre, la progression de la narration d'un chapitre à un autre m'a un peu perdue, j'ai du revenir en arrière pour savoir pourquoi on se trouvait là.
J'ai été déçue par la fin… Mais j'ai quand même passé un bon moment avec Mendoza. Rien que pour son humour, je le conseille !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
gigi55
29 septembre 2013
★★★★★
★★★★★
Un court roman d'Edouardo Mendoza ou l'on retrouve son héros pensionnaire d'un hôpital psychiatrique embarqué dans une aventure bine déjantée dont il faut suivre les péripéties aussi étonnantes les unes que les autres.
C'est écrit avec un humour ciselé et les seconds rôles sont aussi travaillés que le héros.
Un moment de lecture agréable.

Commenter  J’apprécie          10
unetassedebonheur
04 juillet 2014
★★★★★
★★★★★
Très séduite par l'artiste de ces dames, je me suis plongée dans cet autre roman, avec le même plaisir de savourer cette écriture. Mais rapidement j'ai retrouvé les mêmes ficelles , les mêmes situations, allant même jusqu'à m'ennuyer. Peut-être aurais-je eu la même approche en le lisant en premier ? je n'ai même pas été jusqu'au bout.
Commenter  J’apprécie          10
Pirouette0001
18 janvier 2013
★★★★★
★★★★★
Du tout bon Mendoza. Fantasque, drôle et cruel face à la société dans laquelle il vit.
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
SachenkaSachenka02 juin 2012
Le marxisme nous guette, le capitalisme nous critique à pleines dents et nous sommes la cible des terroristes, des espions, des agents provocateurs, des spéculateurs voraces, des pirates, des fanatiques, des séparatistes et des juifs omniprésents. La violence règne, la panique s'étend, la moralité publique s'en va à vau-l'eau, l'État essuie les pires tempêtes, bref, les institutions sont assises sur des sables mouvants. Ne me prenez pas pour un défaitiste : j'aperçois encore à l'horizon une lueur d'espoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : littérature espagnoleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature espagnole au cinéma

Qui est le fameux Capitan Alatriste d'Arturo Pérez-Reverte, dans un film d'Agustín Díaz Yanes sorti en 2006?

Vincent Perez
Olivier Martinez
Viggo Mortensen

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , espagne , littérature espagnoleCréer un quiz sur ce livre