Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


> Jean Balsamo (Éditeur scientifique)

ISBN : 2253067229
Éditeur : Le Livre de Poche (1995)


Note moyenne : 3.49/5 (sur 278 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
L'auteur peint la Corse d'autrefois, ses mœurs antiques et farouches, ses vendettas implacables.
L’œuvre est dominée par l'inoubliable figure de Colomba, héroïne sauvage, gardienne des traditions. Dans la lutte à mort qui oppose les siens à une autre famille de ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (10)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par brigittelascombe, le 25 août 2011

    brigittelascombe
    La vendetta! Elle la porte en elle comme un poignard qui lui lacère le coeur.
    Son père,mort,Colomba femme en noir ombrageuse et fougueuse poussera son frère Orso à le venger en tuant ses meurtriers à sa place.
    Et la Corse en toile de fond, rouge sang comme les calanques de Piana.
    Et le village de pierres, Pietranera,austère.
    Et la famille soumise aux lois du patriarcat, régie par les femmes de l'ombre, pétrie de traditions ancestrales au granit aussi dur que la rancoeur.
    Colomba, une nouvelle à la sobriété stendhalienne,oeuvre maîtresse de Prosper Mérimée(écrivain,historien,archéologue du XIX° siècle) qui lui a ouvert les portes de l'Académie française, a été inspirée par l'histoire empreinte de violence et bien réelle de Colomba Bartoli, dont le fils fut tué à Fozzana.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par lane, le 28 août 2014

    lane
    La Corse est un territoire de fantasme et de raillerie depuis des siècles. Ce territoire semble avoir également alimenté l'imagination Mérimée. Dans cet ouvrage rien ne fait défaut, qu'il s'agisse des paysages et son fameux maquis. La Corse et ses brigands aidés par une population paysanne qui ne fait pas confiance à cette justice imposé par le continent. Une justice qui se veut déjà corrompue et incapable de maintenir un semblant d'ordre, qui conduit à la vendette. La Corse c'est un pays, un territoire singulier, sauvage et primitif.
    L'histoire se déroule après la chute du premier empire et la défaite de Waterloo. L'aigle est tombé et désormais les soldats de la Grande Armée sont mis en demi-soldes. le lieutenant Orso della Rebbia, l'un des principaux protagonistes de cette histoire est l'un de ses soldats et de surcroît corse. Lors de la traversée le ramenant au pays, il rencontre le colonel de Nevil accompagné de sa fille Miss Lydia. Ces derniers font route avec lui vers la Corse qui est réputé pour sa singularité. La Corse, pays de barbares pour les uns, pays de cœur pour les autres. Elle est pour Orso les deux à la fois.
    Ce corse est profondément déchiré entre l'amour pour son pays et les valeurs moderne et pacifique qu'il a adopté sur le continent. Ce déchirement va s'intensifier avec l'arrivée de sa sœur Colomba à Ajaccio. Colomba est la personnification même de cette Corse vengeresse. Colomba est effrayante, pétrie par sa soif de vengeance elle est prête à verser le sang de son frère pour venger son père. Orso est alors pris entre deux feux et l'on voit tout au long du récit, l'instinct du pays se réveiller en lui. Orso va-t-il céder à la tradition ? Peut-il simplement se refuser à répondre à cet appel qui semble bouillir dans son sang ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par raynald66, le 16 mars 2014

    raynald66
    Bon roman de Prosper Mérimée sur la vengeance corse. C'est l'histoire de deux familles corses en conflit depuis longtemps les Della Rebbia et les Barricini. Sur un bateau, deux touristes anglais le colonnel Nevil et sa fille Lydia font la connaissance avec Orso, un lieutenant corse, puis plus tard avec Colomba la soeur d'Orso. Ces deux corses voudront venger la mort de leur père qui a été assassiné.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la critique

  • Par JulyF, le 16 février 2013

    JulyF
    Un voyageur comme il y en eut tant au 19ème siècle, de ces oisifs qui tuent le temps en visitant les pays alentour, passe en Corse. Il tombe dans une histoire de vendetta comme il y en eut tant dans l'île, mais ici, c'est Colomba, une femme, qui pousse son frère à accomplir la vengeance commandée par l'honneur.
    Une tragédie, un classique, une vision de l'île de Beauté au 19ème siècle, tout cela fait de Colomba un très bon récit.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Scriba, le 14 octobre 2009

    Scriba
    Histoire d'une terrible vengeance, dont on ne se lasse pas. Colomba ira jusqu'au bout pour convaincre voire forcer son frère à accomplir la vendetta. C'est une héroïne qu'on n'oublie pas, tellement elle est entière et extrême. Une des meilleures Nouvelles de cet auteur.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

> voir toutes (16)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par raynald66, le 16 mars 2014

    - Tu t'es endormi plein de jours - au milieu de ta famille, - préparé à comparaître - devant le Tout-Puissant. - L'orpheline pleure son père, - surpris par de lâches assassins, - frappé par-derrière ; - son père dont le sang est rouge - sous l'amas de feuilles vertes. - Mais elle a recueilli son sang, - ce sang noble et innocent ;

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

  • Par genou, le 23 septembre 2013

    Le médecin vient toutes les semaines, et il dit qu'il n'en a pas pour
    longtemps.
    - Ah ! il est condamné ? dit Colomba. Dans sa position, c'est un bonheur d'en finir.
    - Vous devriez, mademoiselle, lui parler un peu corse ; cela le ragaillardirait peut-être d'entendre le langage de son pays.
    - Il faut voir ", dit Colomba avec un sourire ironique.
    Et elle s'approcha du vieillard jusqu'à ce que son ombre vînt lui ôter le soleil. Alors le pauvre idiot leva la tête et regarda fixement Colomba, qui le regardait de même, souriant toujours. Au bout d'un instant, le vieillard passa la main sur son front, et ferma les yeux comme pour échapper au regard de Colomba. Puis il les rouvrit, mais démesurément ; ses lèvres tremblaient ; il voulait étendre les mains ; mais, fasciné par Colomba, il demeurait cloué sur sa chaise, hors d'état de parler ou de se mouvoir.
    Enfin de grosses larmes coulèrent de ses yeux, et quelques sanglots s'échappèrent de sa poitrine.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par lilimarylene, le 14 juin 2010

    " Il me faut la main qui a tiré, l'oeil qui a visé, le coeur qui a pensé... "

    Commenter     J’apprécie          0 18         Page de la citation

  • Par lilimarylene, le 14 juin 2010

    - Vit-il encore ? demanda Orso respirant avec peine.
    - Oh ! il s'en garderait ; il a trop de chagrin de la balle que vous lui avez mise dans l'oeil.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par raynald66, le 16 mars 2014

    Elle l'ouvrit et en tira une chemise couverte de larges taches de sang.
    “ Voici la chemise de votre père, Orso. ” Et elle la jeta sur ses genoux.
    “ Voici le plomb qui l'a frappé. ” Et elle posa sur la chemise deux balles oxydées.
    “ Orso, mon frère ! cria-t-elle en se précipitant dans ses bras et l'étreignant avec force. Orso ! tu le vengeras ! ” Elle l'embrassa avec une espèce de fureur, baisa les balles et la chemise, et sortit de la chambre, laissant son frère comme pétrifié sur sa chaise.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (7)

Video de Prosper Mérimée

>Ajouter une vidéo

Colomba
Adaptation de la célèbre nouvelle de Prosper MERIMEE sur le thème d'une vendetta entre deux familles corses. Les protagonistes de cette histoire s'expriment souvent en dialecte local, traduit par des sous-titres. Colomba a vu périr son père assassiné par son ennemi, l'avocat Barricini. Elle pousse son frère Orso à accomplir sa vengeance.








Sur Amazon
à partir de :
2,44 € (neuf)
0,01 € (occasion)

   

Faire découvrir Colomba par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (979)

> voir plus

Quiz