Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


ISBN : 2930402962
Éditeur : Aden Editions (2011)


Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Depuis plus de trois décennies, la dette frappe au Sud, empêchant toute forme d'émancipation des peuples, les broyant dans l'étau de l'ajustement structurel, répandant corruption et misère. Aujourd'hui, le thème de la dette ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

  • Par de, le 07 novembre 2011

    de
    Les questions autour des dettes odieuse et illégitimes sont enfin discutées ouvertement.
    Le travail mené, depuis des années, par les animateurs du Comité pour l'annulation de la dette du tiers-monde (CADTM) porte ses fruits.
    Dans beaucoup de pays, les droits de la majorité de la population, se heurtent aux politiques des gouvernements néolibéraux ou socio-libéraux, du « libre marché », du moins d'État et du FMI. Dans les conditions naturalisées du système et de son fonctionnement, l'argument de la dette insoutenable, pour les générations futures, est brandie comme un problème majeur. Les solutions avancées par les dirigeants de ce monde ne sont pas les seules possibles. Elles ne peuvent être réduite à des techniques d'austérité, de privatisation ou de réduction des droits acquis, souvent mortifères, prônées par les grands de ce monde. Il y a lieu et place pour des débats politiques, des choix démocratiques.
    Les argumentaires déployés dans ce livre sont précis et approfondis. Les analyses sont étayées par de multiples données, les situations sont examinées dans leurs multiples dimensions.
    Il convient en effet de comprendre comment ces dettes ont été créées, sur quel source de Droit international, sur quels exemples historiques, les populations peuvent s'appuyer pour requalifier les dettes comme odieuses et illégitimes.
    21 chapitres : « Historique et perspective de la crise de la dette du nord », « La religion du marché », « le retour en force du FMI en Europe », « Islande : du paradis à l'enfer grâce aux marchés », « Grèce : Tout un symbole de dette illégitime », « La crise irlandaise : fiasco complet du néolibéralisme », « Europe de l'est : entre pays émergents et Union Européenne », « Pologne, la domination des fonds de pension », « L'Union européenne et la zone euro en crise », « Dette publique de la France : des vérités qui dérangent », « La Belgique menacée par sa dette », « Alternatives pour une Union européenne », « Convergence entre mouvements sociaux en Europe », « États-Unis, antre de la dérégulation financière », « Décennies perdues au Japon », « Quels sont les points communs entre dette publique des pays en développement et dette publique au Nord ? », « La dette publique : une aliénation de l'État », « Dangereuse insouciance pour la dette publique au Sud », « Là où le Sud nous montre la voie », « Comment suspendre le paiement des dettes publiques sur une base légale » et « Comment déclarer la nullité des dettes publiques en toute légalité ».
    Le livre est illustré de multiples petits graphes et tableaux présentant les réalités chiffrées.
    Les auteur-e-s soulignent que « la participation citoyenne est la condition impérative pour garantir l'objectivité et la transparence de l'audit » sur les dettes, précondition pour son annulation.
    Comme le dit Éric Toussaint, nous avons une responsabilité importante « celle d'adopter un ensemble de propositions à la hauteur des enjeux, d'élaborer une stratégie de convergence et d'unité d'action afin d'assurer une sortie de crise anticapitaliste, écologique, antiraciste, féministe et socialiste auto-gestionnaire. » Et nous pouvons nous appuyer sur les nombreux mouvements posant « d'ores et déjà la question de la légitimité de cette dette et de son audit complet en vue de l'annulation de sa partie illégitime. Ce combat-là est essentiel pour poser les bases d'une logique économique et financière radicalement différente ».
    Voir aussi le livre d'ATTAC : le piège de la dette publique. Comment s'en sortir (Les liens qui libèrent, Paris 2011)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par de, le 06 octobre 2011

    21 chapitres : « Historique et perspective de la crise de la dette du nord », « La religion du marché », « Le retour en force du FMI en Europe », « Islande : du paradis à l’enfer grâce aux marchés », « Grèce : Tout un symbole de dette illégitime », « La crise irlandaise : fiasco complet du néolibéralisme », « Europe de l’est : entre pays émergents et Union Européenne », « Pologne, la domination des fonds de pension », « L’Union européenne et la zone euro en crise », « Dette publique de la France : des vérités qui dérangent », « La Belgique menacée par sa dette », « Alternatives pour une Union européenne », « Convergence entre mouvements sociaux en Europe », « États-Unis, antre de la dérégulation financière », « Décennies perdues au Japon », « Quels sont les points communs entre dette publique des pays en développement et dette publique au Nord ? », « La dette publique : une aliénation de l’État », « Dangereuse insouciance pour la dette publique au Sud », « Là où le Sud nous montre la voie », « Comment suspendre le paiement des dettes publiques sur une base légale » et « Comment déclarer la nullité des dettes publiques en toute légalité ».
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Damien Millet

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Damien Millet

Damien Millet nous explique de manière simple et pédagogique l'histoire de la dette du tiers monde vue comme une tragédie antique en 5 actes. Une tragédie loin d'être terminée malgré de nombreux effets d'annonce.








Sur Amazon
à partir de :
19,28 € (neuf)
18,32 € (occasion)

   

Faire découvrir La dette ou la vie par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (6)

> voir plus

Quiz

    Le monde est à nous, de Laurent Edel (niveau : difficile)

    A sa sortie de Sciences Po, Laurent Edel part travailler au Vietnam puis dans la Sillicon Valley. A son retour en France, il crée "Republic Alley", un incubateur de start-up internet, qu’il vend en 2002. Il entreprend ensuite, en famille, un tour du monde puis il coécrit en 2004 avec son épouse, Chine Lanzmann, "Le monde est à nous" (Editions JC Lattès). Actuellement coach en business et entrepreneur, Laurent Edel souhaite offrir une aide aux personnes qui cherchent à créer une entreprise sur la base d'une idée innovante : quel est le nom de la société qu’il a créée à cet effet ?

    •   “Good Futur”
    •   “Food Future”
    •   “Foudre Future”

    7 questions - 5 lecteurs ont répondu
    Thème : monde du travail , monde , économie , finance , société , business

    Créer un quiz sur ce livre.