AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le Médecin malgré lui (43)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
lyoko
lyoko16 décembre 2015
  • Livres 4.00/5
Comme beaucoup j'ai joué au collège cette pièce de théatre.. heureusement que vu notre qualité de comédien on jouait juste pour la prof (qui était un super metteur en scène).
Mais surtout on a aussi étudié la vie de Molière et du coup des moeurs de l'époque grâce à un super film (dont je ne me rappelle plus le titre exact).

Revenon à nos moutons : cette pièce est tout simplement un régal par son humour et la satire de la société.. Molière était quand même extrêmement doué..
Cette pièce prete a sourir bien souvent et elle a en plus l'avantge de m'avoir replongé da,s la nostalgie ou j'ai revu certaines têtes de mes camarades de classe qui jouaient Scganarelle a la perfection
Commenter    J’apprécie          341
Hugo
Hugo23 mars 2012
  • Livres 3.00/5
Lu et joué en 6ème, une vraie starlette de théâtre, applaudie par maman qui se trouvait au fond de la salle, fière de son fils si beau (parole de maman)...

Talent qui ne fut pas exploité à sa juste valeur, donc j'ai du renoncer à cette carrière de star hollywoodienne qui s'offrait à moi...


A plus les copains
Commenter    J’apprécie          190
aaahhh
aaahhh13 août 2012
  • Livres 4.00/5
Un petit chef d'oeuvre d'humour et d'intelligence! Ah Molière, ce grand grand Monsieur n'a pas son pareil pour faire rire le cerveau gauche tout en éduquant le droit! Dans "Le médecin malgré lui", c'est à la vanité des savants de son siècle et à la crédulité et la toute confiance du peuple en ces nouveaux scientifiques que s'attaque l'écrivain.
Drôles à souhait, certains dialogues sonnent encore si bien à nos oreilles qu'on ne leur donnerait jamais les 350 ans qu'ils ont pourtant déjà! Mais sous cette apparente bonhomie du langage, cette comédie en trois actes attaque fort même si elle a en apparence tout d'une simple farce.
Entre un faux médecin et une fausse malade, on sent comme l'auteur s'en est donné à coeur joie et ce plaisir se transmet aisément au public, qu'il soit lecteur ou spectateur. Je ne l'ai personnellement pas vu joué, mais pour l'avoir lu plusieurs fois, je lève sans hésiter mon chapeau au maître et le remercie pour cette comédie, qui comme tant d'autres de ses oeuvres est un vrai régal pour les grands et les petits!
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          160
aouatef79
aouatef7909 août 2015
  • Livres 5.00/5
le Médecin malgré lui, est une comédie en trois actes.Molière,lui-même malade
au moment où il l' écrit, illustre, ici son mépris pour la médecine de son époque .
Dans cette pièce,Molière ironise sur les " charlatans" et leur vanité. Pour lui, si
les médecins de ce genre sont nombreux c' est que les patients sont naifs .
Martine, la femme de Sganarelle fait passer ce dernier pour un médecins. Et ce
dernier place les organes du l' organisme; là où il veut les placer ! Celui du bas
est placé en haut, et celui de gauche à droite. Une pièce où l' hilarité est garantie
durant tout le spectacle. Une des plus belles pièces du répertoire théâtral de
Molière .
Commenter    J’apprécie          150
cicou45
cicou4524 août 2011
  • Livres 4.00/5
Pour l'avoir non seulement lue mais également jouée, lorsque j'étais au collège, je garde un très bon souvenir de cette pièce qui est on ne peut plus hilarante. En effet, Sganarelle, le fourbe de services, celui qui est d'ordinaire habitué à être l'auteur de farces et non à en être la victime, se voit ici pris à son propre piège. En effet, sa femme Martine, par esprit de vengeance, le fait passer aux yeux de tous, pour un médecin. Aussi, Sganarelle est-il bien embêté lorsque Géronte vient le voir afin que celui-ci soigne sa fille.
Le médecin se prend au jeu, la patiente aussi puisqu'il se révèle en réalité que cette dernière n'est pas plus malade que Sganarelle n'est médecin.

Pièce en trois actes aux dialogues hilarants et très bien écrite de surcroît. Un indémodable de la littérature française !
Commenter    J’apprécie          120
sabine59
sabine5912 janvier 2016
  • Livres 4.00/5
Histoire et critique pressées à la manière de Bernard Friot.

Aïe! dit Martine.Tu m'as battue...Vengeance ! Et voilà Sganarelle fait médecin contre son gré. Que croyez-vous qu'il arriva ?Le faux médecin fit semblant de soigner la fausse malade et l'amour entre Lucinde et Léandre triompha, en partie grâce à lui.Résultat: un mariage et un retour au foyer pour Sganarelle.

Bon, c'est un peu court peut-être.J'ajouterai juste que cette farce enlevée et qui exploite bien toutes les formes de comique est très agréable à étudier avec les élèves de 6ème: ils adorent jouer la scène de ménage de la scène d'exposition !
Commenter    J’apprécie          92
vincentf
vincentf29 juillet 2014
  • Livres 4.00/5
Quiproquos, bastonnades, discours faussement savants, langage plus ou moins paysan, impertinences, amours empêchées par un père avaricieux, tous les ingrédients de la bonne farce sont présents dans cette petite pièce savoureuse. Un faux médecin est appelé à soigner une fausse malade mais préférerait s'occuper d'une nourrice en pleines formes. La malade va mieux. Elle veut épouser l'apothicaire, un faux lui aussi, et s'enfuît avec lui. le père veut pendre le médecin, mais soudain, par miracle, par une de ces fins inespérées qui soudain arrangent tout chez Molière, tout est bien qui finit bien. Intrigue un peu simplette? Certes. Mais on lit ceci d'une traite, sans cesser de rire. Mission accomplie. La farce a pris.
Commenter    J’apprécie          90
GuillaumeTM
GuillaumeTM26 novembre 2013
  • Livres 4.00/5
"Le médecin malgré lui" est une comédie en prose très plaisante et agréable à lire dû en partie aux situations absurdes dans lesquelles se trouve mêlé ce pauvre hère de Sganarelle.

Une femme, irritée d'avoir été rouée de coups par son mari (un homme dont les principaux vices sont le jeu et la boisson), décide de se venger en le faisant passer pour un médecin excentrique à son insu.
Celui-ci, le fameux Sganarelle, décontenancé par le fait qu'on vienne le mander pour guérir une jeune femme victime de mutisme, fini par se prendre au jeu et entre totalement dans son rôle -- même un peu trop --. Proposant des remèdes farfelus, dignes des vrais médecins du XVII e siècle. C'est avant tout son esprit de cupidité qui le guidera dans cette nouvelle carrière improvisée empreinte de charlatanisme.

Molière, dont le rôle principal est taillé à sa mesure, nous croque encore une fois une belle satire sur ses contemporains (en particulier les médecins et la médecine), et vise juste comme à chaque fois.

Seule la conclusion m'a parut un peu bâclée et m'a donc déçu. Mais pour le reste, on peut y aller les yeux fermés !
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          70
Kaya
Kaya09 février 2013
  • Livres 4.00/5
Suis-je la seule à avoir eu l'impression d'entendre les répliques des campagnards avec un accent québécois? A d'autres moments, cela rassemblait d'avantage à du wallon. Bref, j'ai savouré un petit arrière goût "du terroir" dans ce "Médecin malgré lui" qui n'était vraiment pas pour me déplaire!

J'ai trouvé cela très amusant, c'est un malin le Sganarelle! J'admire la capacité des personnages de Molière à se sortir de toutes les situations avec brio! C'était un rien plus grivois que les pièces lues précédemment, mais ça n'en est que plus drôle.
C'est décidé, je m'installe chez Molière et poursuis la tournée: "George Dandin", me voici.
Commenter    J’apprécie          70
brigittelascombe
brigittelascombe20 avril 2012
  • Livres 4.00/5
Comédie en trois actes, non versifiée, de caractères et de situations, du XVII° siècle, le Médecin malgré lui de Molière s'attaque aux croyances de l'époque en une médecine magique, à la crédulité des patients et à la vanité des praticiens (sujet toujours d'actualité!). Cette farce, cette satire est à rapprocher de Knock de Jules Romain.
L'action met en présence deux personnages principaux:
Sganarelle, un "fagotier" bon vivant et beau parleur qui se trouve promu médecin malgré lui suite à la vengeance de son épouse qu'il a battue et Géronte, vieillard obstiné voulant marier sa fille Lucinde contre son gré et cherchant un médecin pour rendre la parole à cette muette à la "feinte maladie".
Le rire est crée par le jargon coloré paysan aux mots déformés(ex: "Ah que c'est bian dit notte homme!"), le côté grivois du médecin profiteur( ex: "C'est l'affaire du médecin de voir les tétons des nourrices"), les diagnostics et médications farfelus (ex:le pain et le vin rendent la parole) et..les multiples bastonnades.Un classique incontournable!
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          70
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

le medecin malgré lui

qui sont les personnages principaux?

geronte et lucas
martine et jacqueline
martine et sganarelle

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Le Médecin malgré lui de MolièreCréer un quiz sur ce livre
. .