Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2290084263
Éditeur : J'ai Lu (2013)


Note moyenne : 4.53/5 (sur 144 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d'un assassinat aussi cruel qu'inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des Etats-Unis pour l'Irlande afin de mener sa propre enquête. Elle y découvre que sa soeur y menait une double vi... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (47)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par SexyLo, le 13 avril 2013

    SexyLo
    Oh mon Dieu, je dois dire que le début est un coup de poignard dans le coeur, « je vous conseille de pas lire plus loin si vous ne voulez pas savoir ce qui se passe dans le tome », ont une Mac qui perd complètement la tête, elle découvre que la bête qu'elle a tué n'est d'autre que Barrons, Barrons est SVEETDM, c'est pour cette raison qu'elle ne devait appelé que si elle mourrait, dans la partie du tome 4 quand elle a appelé ce numéro, elle avait un sanglier qui voulait la mangé, mais elle a développé la « voix » et a pu ce sauvé toute seule, mais c'était trop tard...
    Alors elle pleure, elle cri, on a mal avec elle, elle découvre ou plutôt elle admet qu'elle aime Barrons, qu'elle va tout faire pour qu'il revienne, elle rentre dans ce lac noir qui est dans sa tête et déclenche un pouvoir qui me laisse septique parce que j'ai bien l'impression que ce n'est pas quelque chose de bon...
    Alors là elle a dépassé tout entêtement, je dois dire qu'elle a jeté, naïveté, faiblesse, rêverie ect... et elle devient une automate ? Elle a enfoui tout sentiment dans un coffre et décidé qu'elle allait se mettre avec Barroc « le Haut Seigneur » pour avoir le livre et refaire le monde à sa manière... Je crois qu'elle est devenue folle.
    D'un autre côté on a Dani la gamine de 14 ans, elle me fatigue, je l'aimais bien, mais trop de vanterie ça tue, elle se répète, elle se croit le centre de l'attention alors à force je m'ennuie d'être dans sa tête, à l'heure où j'écris l'avis le livre est dans l'abbaye et fait des dégâts, pas mal de femme sont morte et la « Grande Maitresse » de mes fesses, ne bouge pas un doigt...
    Par moment, elle se rappelait des détails qu'elle avait eu avec Barrons cela faisait mal de voir comment elle est désemparé, elle essayait de se faire forte, mais le livre revient à la charge, je le trouve bien sadique, il s'en prend à tous les gens qui s'approche d'elle.
    Au chapitre 8 on a un aperçu d'un revenant, mais ce n'est qu'au chapitre 10 ou 11 qu'on voit le grand retour de Barrons, oui j'ai bien dit Barrons, il n'est pas mort, disons, il est bien mort, mais revenu à la vie, comment ? pourquoi ? A l'heure actuelle je n'ai toujours pas de réponse à donner, il verra les actes de Mac et il les interprétera de travers, il la « sauvera » du livre, mais le livre ne veut pas la mort de Mac parce qu'il tuera Darroc.
    Mac est dans le noir total, elle ne sait pas qui elle est et ce qu'elle est, oui parce que des questions montent à la surface, elle a des nouveaux dons qui reste assez suspect, Roydan qui semble assez intelligent fera le rapprochement et Barrons et lui mourrons encore une fois... le livre passe de main en main.
    Dans la troupe de Barrons parce que je pense qu'il est leur chef et que Ryodan est le second un dénommé Lor semble détesté Mac disons il est un mercenaire dans l'âme et faire souffrir est un passe-temps pour lui et le fait que Mac sache leur secret le pousse à vouloir la tuer.
    Dans tout cela, la prophétie prend une place importante dans le tome, on a V'Lane qui me sort de plus en plus par les yeux qui sait comment amadouer Mac qui je pensais avoir été affranchissez de sa naïveté, mais avec lui je pense qu'il oublié le mot « prudence ». Mac pratique la voix, mais ne semble pas vraiment la maitrisé, elle voulait des réponses de Rowana, mais la frustration la fait faire tout de travers, dans tout cela, le « beau gosse aux yeux rêveur » semble avoir laisser un texte codé à Mac et elle est prête à découvrir qu'est-ce que c'est...
    Elle fait un rêve souvent voyant une femme blonde, belle qui l'a demande de la suivre et voudrait lui montré quelque chose... Quoi ? On ne sait pas encore. Qui ? Toujours pas réponse pour le moment, mais je sens que tout vas être relevé très bientôt. Mac retrouve Christian qui a perdu une part de lui pour quelque chose d'autre... Quoi ? Aucune idée, mais il a pris l'apparence d'un prince Unseelie, va savoir s'il l'est vraiment ou non...
    Mac a une crise d'identité pendant un bon moment du livre, elle se croit le Roi, puis la Concubine ect... Mais dans tout cela, elle a juste une empreinte du livre en elle, le livre est « son mère » et le Roi « son père », le livre est rentré en elle quand la vraie mère de Mac la fait sortir de l'abbaye.... Longue histoire dans tout cela on découvre comment Alina la soeur de Mac est morte, Rowena qui était poussé par des ambitions pas très nettes ce cachant derrière cette prophétie pour éliminer les enfants d'une ancienne rivale...
    Mac, Barrons et compagnie feront un plan pour cerclé le livre, mais il est assez malin et est à l'intérieur de Mac alors il sait d'avance ce qui se passe c'est cacher d'eux alors au retour de leur échec Mac se mettra à réfléchir et ira faire son enquête découvrira que Barrons avait été son ombre depuis qu'elle avait mis un pied dans sa librairie. Elle passera par le miroir et fera une découverte, Barrons ne quittait jamais la librairie, il allait dans sa grotte en dessous de la librairie et Mac suivra les pleures d'une bêtes qui n'est d'autre qu'un enfant, l'enfant de Barrons, de fil en aiguille, Mac saura qu'elle est devenu « immortel » et comment l'enfant de Barrons est resté en cage, ils passeront plus de cinq jours à profiter de l'un et de l'autre sans retenu, sans faux semblant, se nourrissant de l'un et de l'autre de la bonne manière, on voit leur idylle...
    Mais après la romance vient la fin du combat, le livre piège Mac, mais celle-ci est plus maligne que lui arrive à le piégé avec une illusion, elle le ramène à l'abbaye, mais dans tout cela, on arrive à des révélations V'lane qui n'est pas un prince Seelie, mais Unseelie, le dernier de sa race, le prince Cruce, celui que le roi aime le plus, le prince de la guerre avait des grande ambition, voulant être roi lui-même, a tuer un prince Seelie, a pris sa place, volant la concubine du roi ect... il voulait être calife à la place du calife, mais il a échoué, le roi là emprisonné dans de la glace et il est partie avec la femme qu'il aime laissant le monde comme il est...
    La fin et bien c'est une fin sans plus, Mac qui est devenu propriétaire de Barrons-Bouquins&Biblots, à trouver la solution pour tuer le fils de Barrons sans puisé dans le lac noir qui se trouve dans sa tête, elle a ses parents près d'elle, l'homme qu'elle aime près d'elle, que pouvons-nous rêver de mieux pour une fin ?
    Conclusion final :
    C'est une histoire complexe de chez complexe, mais très bien ficelé et qui tient le lecture accroché au livre, je dois dire que si on perd le fil un moment on ne comprendra pas ce qui se passe, on part d'une Mac qui voit la vie en rose et on finit d'une Mac qui voit des nuances et qui est une guerrière dans l'âme, elle sait qu'elle a le mal qui sommeille en elle, mais ne perd pas espoir que Barrons est son yang, qu'elle a assez de force pour détourné ses yeux des pages maudit.
    Plein de personnage était plaisant, Ryodan qui transpirait la franchisse, Lor qui endossait bien le rôle de bourreau à merveille, les parents de Mac qui sont resté dans les coulisses et était active quand il le fallait, ect... C'était une bonne série et je suis bien contente de l'avoir fini.

    Lien : http://read-a-passion.skyrock.com/3022509280-Chroniques-de-MacKayla-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Baby_marie, le 02 mars 2012

    Baby_marie
    Le tome 5 des chroniques de MacKayla Lane, Fièvre d'ombres, commence exactement où se termine le précédent. Pour sauver sa propre vie et surtout le monde tel que nous le connaissons, notre sidh-seer préférée va faire tout ce qui en son pouvoir, voire même plus, pour revenir de là où elle est. Les uns et les autres vont dévoiler leur véritable personnalité et ce qui les motive. Autant vous le dire : les gentils ne sont peut-être pas si gentils que ça, les méchants ne sont peut-être pas si méchants que ça. Tous veulent la même chose : le Livre, qui lui non plus n'est pas ce que l'on croit. Tout ce qui se joue est bien plus gros que ce que Mac croyait. Elle se retrouve en première ligne et ce n'est pas toujours une partie de plaisir mais elle ne laisse pas tomber. Elle s'accroche et se lance dans des manœuvres stratégiques qui la conduiront à faire des choix décisifs.

    Moi qui ai l'habitude d'entamer deux ou trois livres en même temps, cette semaine, il m'a été impossible d'en commencer un autre. Il fallait absolument que je sache ce qui allait arriver à Mac et comment ce roman allait se finir.
    Comme tous les autres, ce tome est génial. le jeu du chat et de la souris entre Mac et un certain monsieur propriétaire de voitures de luxe dont le prénom commence par un B est juste excitant parce que jusqu'à la toute fin du roman, on ne sait pas comment ça va se terminer. Mac se retrouve au centre des rivalités entre le Haut Seigneur, V'lane, Christian et Barrons. Elle déchaîne bien malgré elle toutes les passions des seelies, unseelies et autres. Entre être manipulée ou manipuler, son cœur balance et nous on adore.
    On ne s'ennuie pas. le roman va de rebondissement en rebondissement. Ils s'enchaînent avec une logique implacable, ne lui laissant jamais de répit. On sent bien que dans ce tome 5, elle a évolué et cette évolution se poursuit tout au long du roman. On découvre que Mac a une personnalité bien plus complexe que ce que nous laissaient croire les quatre tomes précédents et honnêtement, c'est assez rafraîchissant.
    Toutes les questions que vous vous posez sur Mac, Barrons, V'lane et tous les autres sont résolues et les réponses vous laissent sur les fesses ! Ou alors, c'est que vous êtes beaucoup plus tordu(e)s que moi :p
    Vous l'aurez donc compris, j'ai ADORE ce roman mais j'ai quand même deux petits trucs qui m'ont gênée. D'abord, je le dis tout de suite, les quinze premières pages sont un peu dures à avaler, surtout si comme moi, la lecture des tomes d'avant commence à dater un peu. le remède est simple : relisez la fin que 4 pour vous remettre dans l'ambiance. Après, éclatez-vous avec Fièvre d'ombres.
    Le deuxième truc qui m'a un peu perturbée, c'est les changements de points de vue. Au fil de l'histoire, quatre narrateurs se succèdent. le point de vue le plus fréquent est bien évidement celui de Mac. le changement de narrateur n'est marqué ni par le nom du personnage, ni par une police ou une présentation différente. On sait qui parle au fil de la lecture et au début, ça perturbe un peu mais on identifie très rapidement les personnages à leur façon de parler ou à leurs tics de langage.
    Au vu de la fin, je serai bien incapable de vous dire que tout est résolu. L'auteur entretient un soupçon de mystère qui n'est pas pour me déplaire. Ça peut s'arrêter là mais subsiste tout de même un petit quelque chose qui me laisse espérer, en bonne droguée que je suis, qu'il y aura un jour ou l'autre ou une suite.
    Tout ça m'a donné envie de lire tous les romans de Karen Marie Moning sur les MacKeltar (ils sont sortis en poche, cherchez sur la Fnac par exemple) mais bon sans Barrons, ça risque d'être beaucoup moins intéressant :).

    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Thychat, le 14 septembre 2014

    Thychat
    Après une petite déception avec le tome 4, j'ai voulu enchainer directement avec le tome suivant, espérant qu'il remonterait un peu mon impression.
    Dès le début, mes doutes concernant la créature ont été confirmés, mais hélas, je n'ai pas été affectée par ce qui lui arrivait, puisque je n'y croyais tout simplement pas. Ce n'était pas possible que l'histoire tourne de cette façon, j'ai donc sauté directement au milieu du livre, feuilleté quelques pages et trouvé la réponse que j'attendais.
    Bien que ce tome soit de la même épaisseur que le précédent, il fait presque 300 pages de plus. S'il se laisse lire, j'ai relevé les mêmes faiblesses que dans le tome précédent, à savoir les interminables réflexions de Mac. Pourquoi nous rabâcher sans cesse les mêmes questions et ce qui s'est passé dans les tomes précédents ? Certes après plusieurs mois de lectures, certaines choses nous échappent, mais j'ai trouvé que ça faisait trop. Trop de blabla au détriment de l'action. Et quand il y a enfin une scène d'action qui se profile à l'horizon, elle est coupée, puis résumée quelques pages plus loin, ce qui est hyper frustrant. Ce que j'apprécie dans la lecture, c'est de vivre l'histoire et là, j'ai eu l'impression de lire un résumé entrecoupé de questions incessantes et redondantes. C'est dommage.
    En ce qui concerne le « couple » Barrons/ Mac, j'ai trouvé qu'une fois de plus cela mettait trop de temps à tourner comme je l'espérais. Et une fois que le moment tant attendu arrive, il est encore une fois éclipsé par les multiples raisonnements de Mac. Au final, on n'a pas le temps de comprendre ce qui se passe que c'est déjà terminé.
    Pour les révélations, j'ai également été très déçue, je crois que j'en attendais trop… Je me suis dit « tout ça pour ça ? » Je m'attendais à quelque chose de plus complexe.
    Ce qui m'a également beaucoup gênée dans ma lecture ce sont toutes ces coquilles et problèmes de temps (surement un problème de traduction) en effet, on passe du présent au passé simple sans transition. J'ai même noté un dialogue, raconté au passé simple en plein milieu d'un passage au présent… Si l'alternance des temps avait été utilisée pour différencier les différents passages entre Mac et Dani, ça ne m'aurait pas dérangée, mais là, on se demande à quel moment on se trouve dans l'histoire. Pourquoi parler au présent puis avancer dans l'histoire et repartir sur le passé simple ?
    J'ai également tiqué sur le terme bipolaire qui est une maladie mentale qui fait alterner le malade entre des phases d'euphorie, puis de profonde dépression. La plupart du temps, il réagit de façon excessive à certaines situations, ce qui n'est pas du tout le cas de Mac. Elle est profondément paradoxale, mais en aucun cas bipolaire…
    Enfin, voilà, je suis un peu déçue par cette lecture. J'aurais préféré que les réponses tombent au fur et à mesure et que la romance soit un peu plus présente.
    En résumé, un cinquième tome qui révèle enfin les réponses qu'on n'attendait plus.


    Lien : http://1001chroniquesenfolie.e-monsite.com/pages/chroniques-de-macka..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Pixie-Girl, le 07 octobre 2013

    Pixie-Girl
    Ce tome malgré quelques longueurs et quelques lourdesses est un tome comme je les aimes! Explosif, sensuelle, drôle, émouvant, poignant, pleins de questions et de réponses qui viennent au tout dernier moment, Karen Marie Moning a su encore pour ce dernier volet nous mettre au supplice et le pire sais que nous en redemandons toutes.
    Si jamais vous ne voulez pas être spoiler, je vous conseil d'arrêter ici votre lecture. Pour les plus téméraire, traverser le miroir et suivez le guide.
    Partie 1
    Dès le début, nous sommes submerger par la perte d'un personnage clés de l'histoire autant que nous le sommes par les diverses sentiments de Mac.
    Elle se sent trahis, seule, perdu, responsable de sa mort. Nous qui pensions qu'elle avait toucher le fond dans le tome 4, nous nous sommes totalement tromper. Ici la perte de la personne qu'elle aime résonne comme un appel au combat et toutes traces de la douce et vivante Mac va disparaitre pour laisser place a une guerrière prête a pactiser avec l'ennemie pour arriver a ses fin et réclament vengeance.
    Entre pacte, trahisons, mensonges, nous allons suivre les périples d'une automate guider par l'instinct et des souvenirs de sont mentors de toujours.
    Partie 2
    La seconde partie est troublante. Les questions que l'on se pose depuis déjà 4 tomes n'ont pas trouver une réponse, enfin sauf une.... Qui es la bête?! Mince compensations car de toutes nouvelles sont venue se rajouter aux anciennes.
    Qui es Mac? Pourquoi a t-elle des souvenirs tellement ancien? Qui es V'lane? Qui es le Sinsar Dubh? La reine Seelie, la concubine, le Roi Uneseelie, etc.... Toutes ces questions donne un stress supplémentaire a l'histoire qui est déjà a elle même une vraie bombe a retardement.
    Nous avançon! Les Keltar sont au complet (Dageus, Drustan, Cian, Christopher et Christian), Rowena (toujours aussi aimable) est accompagnée de Kat, Jo et trois autres Sidhe-Seers. V'lane fait équipe avec Velvet et Dree'lia et pour finir Barrons accompagné de Mac, Ryodan et Lor (une sacré équipe me direz vous), je crois qu'ils ne sont pas de trop afin d'attraper ce livre maléfique?
    Au cours de cette partie, on ma dis. Tous ce que tu croyais depuis le début est a effacer car toutes tes convictions seront mises a l'épreuve. Sais avec la tête en vrac et des neurones en moins que je me lance dans la dernière partie.
    Partie 3
    La partie commence de façon joyeuse, mais pourquoi ses moments ne dure jamais?! A peine 30 page après le début que nous savons qui a assassinée ou plutôt qui a fait assassinée Alina, la soeur de Mac et sincèrement, a 3h00 du matin quand on lis sa, on fini littéralement sur le cul et j'en suis toute retourner, mais le livre n'es pas fini, je suis sur qu'on aura d'autre surprise.
    Il y a des moments ou je meurt d'envie de secouer Mac et de la pousser dans les bras de Barrons. A un moment, peut après la mauvaise nouvelle concernant Dani, Barrons laisse a Mac une possibilité de retrouver ses bras pour un plaisir charnel et celle ci ne réagit pas. Moi je suis pas contre de la remplacer si besoin ^^
    Les souvenirs de leurs étreintes, nous rappels tout le début du tome 4 et allège pas mal la durter de cette partie. Et sa nous permet de souffler.
    Maintenant revenons a Barrons. Grâce a la curiosité de Mac, on en apprends plus sur lui. Nous voyageons dans sa vie grâce au miroir et ce n'es pas pour me déplaire. Bien au contraire. Barrons a un fils. Nous connaissons la raison de la malédiction qui touches Barrons et ses Hommes, enfin!
    Partie 4
    Mon dieu. 5 heures du matin et j'entame la 4ème partie du tome et je suis totalement perdu.
    Isla, la mère d'Alina n'est pas morte et elle s'apprête a dévoilée tout un pan du passée et cela, répondra a bon nombre de nos questions, si je me met a parler de ce que je sais, je vais spoiler et ce n'es pas bien, alors chuuuuuuuuuut...
    Mon Dieu, ce que j'ai dis dans la partie 3 est en partie fausse justement, Karen nous a encore mener par le bout du nez!!!
    Partie 5
    Cette dernière partie résume sur un ton plus léger l'après "Apocalypse" et sais a ce moment là que l'on peut respire.
    Nous avons su qui était Mac, ainsi que V'lane. Nous avons découvert le Roi et ce qu'est devenue la concubine.

    Un Happy End pleins de promesse qui laisse pourtant entrevoir une possible suite (oui pas).
    En tout cas, sais avec émotion que je ferme une fois pour toute cette saga et que je scelle l'entrer aux miroirs......
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

  • Par sow-chouette, le 10 avril 2013

    sow-chouette
    Après une fin pleine de promesse dans le tome 4, suivant les points de vu. Karen Marie Moning nous revient avec « fièvre d'ombres » 5ème et dernier tome de la saga des « chroniques de MacKayla Lane ». Celle-ci vise à nous faire partager l'évolution et l'aboutissement de Mac, mais aussi celui des autres personnages du texte. J'ai pris la liberté de séparer mon résumé en 3 phases différentes, afin de respecter la construction du livre. J'ai attribué à chacune un titre.
    Pour commencer nous serons dans une phase d'acceptation. Eh oui, à cause des événements récents (cf T.4), Mac ne sait plus quoi faire, ni quoi penser. Elle se retrouve seule, sans espoir de retour vers le passé. Elle aimerait tant pouvoir appliquer ce que lui a toujours dit Barrons: "jugez les actes et non les paroles, Mademoiselle Lane". Mais il est déjà trop tard.
    « Je ne peux pas le dire.
    Je ne peux pas le penser.
    Je ne peux même pas l'admettre. »
    Mais voilà, il lui faut s'adapter et surtout accepter, sauter sur l'occasion qui se présente et AGIR.
    Au risque de perdre tout ce qu'elle a réussie à construire.
    Ensuite, nous avons la phase de confusion.
    Je dois avouer que pour celle-ci, je me suis prise une belle claque de celle qui laisse la trace de la main une bonne journée, et des séquelles les jours qui suivent.
    La fin de la 1ère partie et le début de la 2nd s'enchaine parfaitement. Les évènements se succèdent mais ne se ressemblent pas. Mac doit faire face à ses choix, bons comme mauvais. Va-t-elle les regretter ? Où va-t-elle simplement faire comme si ils n'avaient pas d'importances cruciales ?
    « Pire encore, je commençai à comprendre que l'on se jouait de moi. Encore.
    Aussi véridique que semblait cet instant,
    Il n'était rien de plus qu'une illusion. »
    La méfiance et le doute, se répandent au fur et à mesure que l'on avance. Vers qui va réellement le dévouement de Mac et pourquoi ? Elle ne sait plus quelle vérité accepter et à qui faire confiance. Cette seconde partie est réellement troublante.
    Puis, nous arrivons sur la partie des Révélations.
    Probablement la plus attendue depuis le tome 1… et oui, une bonne partie des vérités s'expose enfin. Mac va devoir être forte, et surtout surmonter ses démons. Là encore de bonnes résolutions seront à prendre. Tuer ou pardonner ? Comprendre sans poser de questions, pour sa propre survie. En sera-t-elle capable ?
    « J'ai enfin eu ce que j'étais venu chercher à Dublin.
    Je sais qui a tué ma sœur. »
    Mais comme toutes les révélations, celle-ci en cacherait elle d'autres. Ne serait-ce que le début de longues, et tumultueuses découvertes ?
    « Il l'avait aimée depuis le commencement du monde.
    Avant qu'elle soit née.
    Apres qu'il l'avait crue disparue »
    Pour les deux dernières parties, je garderais le secret, bien trop de choses s'y passent en un minimum de page. Des illusions se composent et d'autres disparaissent, le livre, d'ailleurs, tient une grande part de responsabilité la dedans. Se révèlera-t-il ? Est-il ce qu'il est censé être ? poursuit-il un objectif précis ? Tant de questions qui trouveront des réponses lors de ces ultimes chapitres.
    « Les bons et les méchants ne sont pas aussi faciles à distinguer les uns des autres que je le croyais.
    Il ne suffit pas de poser les yeux sur quelqu'un pour savoir ce qu'il veut.
    Il faut regarder dans son cœur. »
    Juste 1 mot, "WHOUUUAAAAA", gros coup de cœur.
    Malgré ses 900 pages, cet ultime tome est simplement une merveille. L'intrigue est tenue jusqu'à la dernière ligne. On croit savoir et finalement, un élément change l'hypothèse !
    La disparition de certains personnages nous rend perplexes, on a bien lu mais on ne peut y croire et pourtant…
    On a sous les yeux, une Mac plus autonome que jamais entre deux mondes celui de la black mac et celui de la pink Mac. Une Danny, qui prend un exemple certain sur cette dernière, et qui grandit encore bien trop vite. On comprend enfin le rôle de Rowena, dans le passé. Et Alina est encore bien présente dans l'esprit du livre.
    La prophétie prend un tournant auquel on ne s'attend pas forcément.
    Seul bémol, les fautes d'orthographes sont vraiment très présentes, allant parfois jusqu'à un mot oublié, je trouve ça vraiment dommage mais bon cela ne gâche pas tout le reste.
    Enfin voilà, comme vous le voyez il y a beaucoup de choses à découvrir dans ce dernier tome. Je vous le conseille chaudement !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (88)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Hillel, le 27 août 2012

    « - Je ne sais plus comment m’habiller, alors j’ai essayé de tout concilier.
    - Et nue ?
    - Il fait encore un peu frais.
    Nous nous dévisageâmes par-dessus la table basse. Ses yeux ne dirent pas Je vous réchaufferai, et les miens ne répondirent pas Q’attendez-vous ? Et comme il refusa de s’écrier Pas question de faire le premier pas ! Je m’abstins de répliquer J’aimerais que vous le fassiez, parce que je ne peux pas, parce que je suis… et il ne m’interrompit pas en demandant Trop orgueilleuse pour le faire ?
    - Comme si vous ne l’étiez pas, vous !
    - Pardon ?
    - Vraiment, Barrons, dis-je sèchement. Je ne suis pas la seule à ne pas avoir eu cette conversation, et vous le savez.
    Ses lèvres esquissèrent de nouveau ce petit sourire en coin.
    - Vous êtes un sacré numéro, Mademoiselle Lane.
    - Autant pour vous. »
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par Callie, le 22 février 2012

    Je veux qu'on me rende tout.
    Tout ce qu'on m'a pris.
    Un geyser de rage explose en moi, envahissant chaque coin et recoin que mon chagrin occupait. Je l'accueille, l'encourage, m'agenouille devant ma nouvelle idole. Je me baptise dans ses vapeurs sifflantes de la fureur. Je m'y abandonne. Prends-moi, emporte-moi, possède-moi. Je suis à toi!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la citation

  • Par natha, le 14 novembre 2012

    - Bon sang, Mac, que s'est-il passé ? Que s’est-il passé nom de nom ? répète-t-il en boucle.
    Il a le regard fou, le visage livide, les lèvres serrées.
    - Que vous a-t-il pris d'aller là-bas sans moi ? Je vous y aurais emmenée, si j'avais pensé que vous seriez aussi stupide. Ne me faites pas cela ! Bon sang, vous n’avez pas le droit de me faire cela !
    (…)
    J'aurais dû faire l'amour à cet homme. J'avais toujours peur de me montrer tendre. Je suis effarée par ma propre stupidité
    Il tressaille.
    - Ne vous imaginez pas une seule fichue minute que vous pouvez mettre tout cela dans votre regard, et mourir. Ce sont des foutaises. Je ne recommencerai pas.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par natha, le 14 novembre 2012

    Je me tournai vers V’lane pour lui effleurer le bras.
    - Pourriez-vous me trouver Dani et lui demander de venir demain à vingt heures à la librairie ?
    Tes désirs sont des ordres, MacKayla, répondit-il en souriant. Veux-tu que nous passions la journée de demain à la plage, tous les deux ?
    Barrons s’approcha de moi.
    - Elle a déjà des projets.
    - Est-ce vrai, MacKayla ?
    - Elle travaille avec moi sur des textes anciens.
    V’lane m’adressa un regard compatissant.
    - Ah. Les textes anciens. Un jour à marquer d'une pierre blanche à la librairie.
    - Nous traduisons le Kama Sutra, expliqua Barrons. Avec une mise en application des exemples.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par natha, le 14 novembre 2012

    - Dans « directement » qu'est-ce que vous ne comprenez pas ?
    - La même chose que vous ne comprenez pas dans « traiter les autres correctement » ô, Grand Grincheux ! marmonnai-je.
    A ma surprise, il éclata de rire. Je ne sais jamais ce qui va déclencher son hilarité. Aux moments les plus incongrus, il semble s'amuser de son mauvais caractère.
    - Je serai infiniment moins grincheux si vous admettiez que vous avez envie de coucher avec moi et que nous réglions cette question.
    Une vague de fièvre monte en moi. Barrons disait « coucher avec moi » et j'étais prête.
    - C’est tout ce qu'il faudrait pour vous mettre de bonne humeur ?
    - Cela y contribuerait grandement.
    - Aurions-nous enfin une conversation Barrons ? Etiez-vous vraiment en train d'exprimer des sentiments ?
    - Sentiments ? Si c'est votre façon de dire « érection », Mlle Lane…
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Karen Marie Moning

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Karen Marie Moning

"Shadowfever" by Karen Marie Moning








Sur Amazon
à partir de :
11,00 € (neuf)
7,48 € (occasion)

   

Faire découvrir Chroniques de MacKayla Lane, Tome 5 : Fièvre d'ombres par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (255)

> voir plus

Quiz