Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2211035035
Éditeur : L'Ecole des loisirs (1985)


Note moyenne : 3.45/5 (sur 292 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Vous vous apprêtez à entrer en sixième ? Vous avez peur de tout, des profs, des devoirs, des bousculades à la cantine ? Ou bien, vous avez brillamment passé le cap de cette année fatidique et vous voulez vous remémorer quelques souvenirs ? Ce livre est pour vous !
> voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (43)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Jennie, le 02 mai 2012

    Jennie
    Ce livre je l'ai lue durant mon année scolaire en sixième, ce qui m'a fait rire au premier abord avec le titre. Lorsque j'ai vu la couverture ça ne m'a Pas toute de suite attirée.
    Lorsque j'ai commencé à le lire, il m'a plus de plus en plus, ce à quoi je ne m'attendais Pas du tout. Il résume les craintes de la rentrée au collège, les sentiments qu'on peut avoir...
    Je me suis beaucoup reconnue dans ce livre.
    Mon avis lorsque j'étais en sixième donc l'année dernière:
    Cet ouvrage de Susie Morgenstern m'a plu, dans la mesure où Margot exprime ses sentiments de joie ,d'entrer en sixième au collège du Parc des Grands Pins et de préparer les préparatifs scolaire. Mais, elle a peur d'arriver en retard (ce qui n'a Pas été le cas),d'avoir une mauvaise note comme zéro qui sera une tache ineffaçable sur son dossier scolaire.
    Elle s'est proposée déléguée provisoire du fait qu'aucun élève voulait se présenter. Après cela, l'élection officielle arriva. Par la suite, Margot se représenta ,ensuite six autres élèves se proposèrent étant donné qu'il fallait deux délégués. Elle est élue avec Jacques par sa classe.
    Margot prit son rôle de déléguée à cœur, en composant un annuaire avec tous les noms, adresses et numéros de téléphone des élèves de sa classe. Elle fit des photocopies de l'annuaire, mais ses efforts ne sont Pas récompensés.
    Elle voulut aider les élèves de sa classe en leurs prêtant ses cahiers ,son classeur ou encore leurs expliquer les devoirs. D'autres en profitent pour avoir les réponses mais ils sont déçus vu que Margot ne leurs donne Pas.
    Tous les professeurs se plaignent des sixièmes six à l'exception de Madame Luron, professeur d'histoire-géo, qui estime qu'il y a une bonne participation générale.
    Toutes les sixièmes partent pour un voyage à Rome . Margot écrivit une lettre à sa famille.
    ( Elle a été une des juges d'un concours de poésie. La plupart des participants donnent de divers cadeaux pour qu'elle vote pour eux, mais elle ne se laisse Pas influencer. Par rapport, aux participants elle se laissa influencer par les autres membres du jury. )
    Tous les professeurs font grève en dehors de Monsieur Gili, prof d'anglais. Toute la classe de Margot a convenu de faire grève aussi et de faire un pique-nique au bord de la plage où ils se sont amusés, par coïncidence ils ont pu aller au cinéma.
    Arthur s'est mis en colère, en jetant toutes les feuilles du cartable de Margot qui ne voulait Pas lui faire voir la lettre adressée à Madame Luron. Margot le laissa voir la lettre , mais il avait déjà jeter les feuilles.
    P.S.: Je remercie mon ancienne professeur, qui n'enseigne plus dans mon collège mais qui nous a fait une visite le mois dernier ;) , de m'avoir lire ce livre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 25         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par liliba, le 29 février 2012

    liliba
    Quand Margot reçoit enfin sa lettre d'admission en 6ème, elle doit la relire « au moins soixante dix fois » pour être certaine de ne Pas rêver : elle va effectuer sa prochaine rentrée scolaire au collège du Parc des Grands Pins, « avec comme première langue vivante anglais ».

    Elle est folle de joie, mais un peu inquiète également, bien que sa grande sœur lui prodigue quelques conseils avisés. Il faut dire qu'elle n'est Pas très aidée par sa maman, invraisemblable tête en l'air (j'ai trouvé mon maître ! il y a donc pire que moi, me voilà tout à fait rassurée et soulagée de ne Pas être une mère indigne qui parfois, oublie quelques tâches à accomplir pour sa progéniture !).

    Il faut trouver le carnet de vaccination, sauf que Margot n'a Pas de carnet, mais uniquement des feuilles volantes qu'il faut donc photocopier, faire des photomatons, acheter le cahier de correspondance…

    Comment s'habiller le premier jour ? Faut-il prendre un cartable ? Que de questions, et déjà que de stress avant ce premier jour !

    J'ai offert ce livre à ma fille alors qu'elle était en fin de CM2, pensant lui faire plaisir et l'amuser à Passer le cap de l'entrée en 6ème, qui il faut l'avouer ne l'angoissait Pas du tout, mais qu'elle attendait en trépignant d'impatience. Curieusement, elle a toujours repoussé le temps de la lecture jusqu'à cette dernière semaine, et m'en voilà ravie car j'ai trouvé ce petit livre… bien terrifiant !

    En effet, même si tout cela est raconté sur un ton humoristique, il n'en est Pas moins qu'on sent à chaque page le stress de cette pauvre gamine, qui doit faire face à Pas mal de problèmes à la fois. Profs Pas tous très sympathiques, devoirs à n'en plus finir, bousculades à la cantine et dans les couloirs, punitions et remarques désobligeantes de la part de ses camarades, la petite fille cumule les échecs en ce début d'année. Elle en fait même des cauchemars qui la laissent épuisée et démoralisée au petit matin… à tel point qu'elle est si stressée qu'elle arrive une heure en avance au collège ! Elle est prise d'angoisses devant ses devoirs ou l'interrogation de maths, et en plus la bouffe de la cantine est immonde !

    Pourtant, elle est pleine de bonne volonté ! Elle accepte d'être déléguée et propose même un programme pour améliorer la vie de la classe. Las, il semble que son enthousiasme ne rencontre que des obstacles et j'ai vraiment eu pitié d'elle… Même si sa mère ne cesse de répéter « tu t'habitueras », on trouve le temps long… Heureusement, elle est bonne élève et arrive à se maintenir même si La Sixième 6, sa classe, est réputée pour être la pire du collège…

    Bref, je suis ravie que ma Charlotte n'ait Pas lu ce livre avant sa rentrée… Au moins, maintenant qu'elle a Passé le cap et qu'elle est super heureuse dans son collège, épanouie, bonne élève, et qu'elle s'est fait plein de nouvelles copines, peut-elle avoir le recul pour rire des histoires de Margot, mais je me serais mordu les doigts si elle avait lu ce petit roman avant…
    Suite et avis de ma fille sur Les lectures de Liliba

    Lien : http://liliba.canalblog.com/archives/2012/02/01/index.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par thedoc, le 16 avril 2015

    thedoc
    Margot entre en 6ème. Et ça, c’est un événement ! Margot quitte le cocon protecteur de l’école primaire pour affronter plusieurs professeurs, de nombreuses salles, des devoirs, la bousculade de la cantine… tout est démultiplié en sixième ! Déjà, la chose primordiale à définir avec beaucoup de soin : la tenue du jour de la rentrée. Fondamental ! Tout se joue sur ce premier coup d’œil que les autres vont vous jeter : être dans le coup… ou pas. Alors surtout, on évite la jupe et on jette le cartable. Trop ringard, trop bébé ! C’est la grande sœur de Margot qui le dit, alors… Ce n’est que le début. Pleine de bonne volonté, Margot va tout faire pour devenir populaire dans une classe exemplaire. Mais cette dernière est plutôt médiocre et chahuteuse… En tant que déléguée de classe provisoire, Margot est décidée à faire de cette année une année inoubliable.
    L’entrée en sixième, quel cap ! Je me repenche sur ce livre lu il y a de nombreuses années, à l’époque où moi-même j’entrais en sixième… alors que c’est maintenant mon fils qui va vivre cette expérience à la rentrée prochaine.... J’avais donc une dizaine d’années quand, dans le bibliobus de mon quartier, je suis tombée sur cette couverture blanche et ce dessin représentant une classe. Et là, révélation ! Par de nombreux aspects, Margot, c’était moi ! Notamment, de manière flagrante, l’épisode de la tenue du jour de la rentrée. Deux grands frères (et non pas une sœur) qui m’ont tellement mis la pression que j’étais la seule fille avec un jean délavé et un sac en toile US (sac qui n’a pas tenu longtemps la route d’ailleurs vu le poids de livres qu’il devait transporter chaque jour). Pour le coup, je ne suis pas passée inaperçue…Si je parle de moi, c’est que je pense que ce livre a touché de la même façon de nombreux lecteurs, jeunes ou moins jeunes. Et qu’il en touchera sûrement d’autres. Les années ont passé, les élèves ont évolué mais cette entrée en sixième est toujours un événement. Et pour beaucoup, les peurs sont les mêmes : les angoisses, la boule au ventre, la crainte de « mal faire »... Et surtout, l'envie de s'intégrer. Tout ça, ça ne change pas, et ça ne changera pas. Quand j’entends mon fils parler de sa future rentrée au collège, c’est sûr et certain !
    Voici un roman (devenu classique), tendre, drôle et touchant où chacun se reconnaîtra, ancien ou nouveau collégien.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par kastelanka, le 28 février 2014

    kastelanka
    Sûrement un des meilleur livre à faire découvrir aux loulous de cette classe. Les aventures sont assez représentatives de ce qui est vécu par les "ptits 6eme" dessous épisodes parfois comiques, cocasses ou plus sombres qui peuvent leur arriver et des émotions tout a fait en adéquation.
    A lire absolument!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Dun_Marie, le 14 mars 2014

    Dun_Marie
    Au début du livre j’étaie très contente car j'avais l'impression de m'y voir mais petit à petit je me suis rendue compte qu'elle était très différente de ce que je pensait.
    Le début m'a plut, j'aimai l'angoisse de Margot et sa générosité pour sa classe de 6ème6. Je comprend bien le désire de Margot d'être parfaite le premier jour, tout le monde souhaite ça. Je trouve très courageux de sa part de se présenté comme délégué seulement parce que personne ne voulait l'être.
    Vers le milieu, elle commence à changé de comportement : elle n'aime plus trop l'école et commence à se fichait de choses importantes. Elle a encore quelques petits trucs qu'on retrouve. Mais après quelques mois je me suis rendue compte que se n'était pas vraiment des trucs importants et c'est tout a fait vrai ça arrive à tout le
    monde.
    Je n'ai pas aimé la fin, elle m'a déçu et je 'ai pas compris cette subite obsession pour la lettre d'Arthur ( je ne suis pas sure qu'il s'appelle Arthur) Je trouve exagéré qu'il veuille autant savoir ce qu'il y a écrit et je ne pensait pas quelqu'un était capable de déchiré toute les affaires de quelqu'un don il est amoureux seulement pour ça.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

> voir toutes (5)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par didiadri, le 27 août 2014

    La réunion parents-professeurs allait commencer. Les profs étaient alignés comme les jurés du tribunal des affaires en faillite. Les parents, y compris le père de Margot, présentaient un front grave et sobre. L'assaut fut donné par Monsieur Gili : "Les enfants de la sixième/6 sont très effervescents, difficiles à contenir, et leur manque de concentration est certain."

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par Soleney, le 01 avril 2014

    Margot partit enfin, inquiète de paraître si peu à la mode avec un cartable, terrifiée à l'idée d'avoir des profs sévères, tracassée par la crainte qu'ils se soient trompés et qu'il n'y ait pas de place pour elle en sixième.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par thedoc, le 16 avril 2015

    Au bout des deux premières heures, elle ne se sentait plus du tout en forme pour affronter les deux heures de maths qui allaient suivre. Elle ne pouvait pas s’empêcher de penser que la vie serait bien plus belle sans cette matière. Annick trouva le prof « extra ». « Pas moi », affirma Margot. Le mieux que l’on pouvait dire à l’avantage de ce cours, c’est que le prof n’avait pas donné de devoirs.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par TheExtremReadersDuJeudi, le 03 avril 2014

    j ai bien aimé ça ma fait penser à une vraie vie de sixième.

    Samuel

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par CDIPMFLabarthe, le 16 janvier 2015

    Les enfants et les parents etait debouts dans la cour du college. Margot cherchait des yeux des visages familiers. Elle vit deux copines de sont anciennes ecoles et se dirigeas a leurs encontre.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (7)

Videos de Susie Morgenstern

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Susie Morgenstern

Montreuil 2014 - Susie Morgenstern .
A l?occasion du salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil, rencontre avec Susie Morgenstern auteur de la série « Comment tomber amoureux? sans tomber » aux éditions Ecole des loisirs Pour en savoir plus : http://www.mollat.com/livres/morgenstern-susie-comment-tomber-amoureux-sans-tomber-9782211215398.html Musique : ® Vavrek - Journeys End - http://vavrek.com/








Sur Amazon
à partir de :
3,50 € (neuf)
1,66 € (occasion)

   

Faire découvrir La Sixième par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (649)

> voir plus

Quiz