Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 226624308X
Éditeur : Pocket Jeunesse (2013)


Note moyenne : 4.09/5 (sur 215 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Depuis des siècles, les créatures fantastiques les plus extraordinaires se cachent dans un refuge secret, à l'abri du monde moderne. Ce sanctuaire s'appelle Fablehaven. Kendra et Seth ignorent tout de ce lieu magique, dont leur grand-père est pourtant le gardien. Un jou... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (89)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Witchblade, le 10 janvier 2014

    Witchblade
    Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2013-2014.
    Livre découvert en furetant sur Babelio grâce aux recommandations sur différents livres fantasy jeunesse.
    Lorsque j'ai souhaité le lire, celui-ci sortait en poche quelques jours plus tard, je ne l'ai néanmoins pas lu tout de suite à cause d'autres lectures urgentes. Mais j'ai finalement réussi à le caser.
    L'entrée dans le monde de « Fablehaven » est plutôt longue avec beaucoup de descriptions mais j'ai néanmoins apprécié cette entrée en matière. Nous suivons les déambulations de Kendra (14 ans) et de son frère Seth (11 ans) sur la propriété pleine de mystères et d'interdits de leur grand-père paternel. Leurs parents les ont laissés en garde chez lui car leurs grands-parents maternels étant décédés accidentellement avaient laissé une curieuse clause dans leur testament. Tous leurs enfants et conjoints devaient réaliser une croisière en Scandinavie, les petits-enfants n'étant malheureusement pas conviés.
    Kendra et son frère sont donc en pension chez des grands-parents qu'ils connaissent finalement assez peu et qui vont mettre un certain nombre d'interdits en place concernant leur propriété. Mais Kendra et Seth sont curieux, même s'ils ont des caractères totalement opposés, et vont faire un certain nombre de découvertes, et nous avec. On entre tout en douceur dans le monde entourant cette propriété et son mystère et on apprend à mieux le connaître au fur et à mesure des aventures des 2 enfants, qui n'ont quelquefois pas froid aux yeux.
    L'écriture de l'auteur est vraiment très agréable à lire, elle est très fluide, les pages défilent toutes seules tellement on veut suivre toujours plus loin Kendra et Seth dans leurs découvertes. Les descriptions sont très nombreuses, du coup, nous n'avons pas besoin de carte pour suivre les déambulations de nos héros, d'ailleurs ils ne s'éloignent guère de la propriété de leurs grands-parents.
    Grâce à ce roman, on se laisse embarquer à la suite de Kendra et Seth. On vit avec eux, on a peur en même temps qu'eux, on vit toutes sortes d'émotions grâce à eux car on est complètement dans le bouquin. C'est un livre que j'aurais adoré lire quand j'étais plus jeune puisque c'est de la littérature jeunesse à partir de 9-12 ans mais qui peut également se lire adulte car pour ma part, je le lis comme je boirais du petit lait. Un vrai régal ce livre et son univers, qui est loin d'être féerique. L'auteur a créé un monde très complexe et très diversifié au niveau des créatures fantastiques que peuvent rencontrer nos 2 héros (fées, lutins brownies, satyres, naïades, ogres, sorcières...). Un monde donc très riche et plein de surprises et/ou de frayeurs.
    Durant la lecture, je me retrouvais tout à fait dans les caractères des 2 personnages : aventureuse comme Seth car très curieuse de savoir ce que cachait ce monde et en même temps, pondérée comme Kendra à respecter les règles imposées, pour leur sécurité, par leur grand-père. Finalement, le frère et la sœur se complètent malgré leurs caractères très différents et leurs façons de découvrir le monde qui les entoure, avec respect d'autrui pour l'une et par jeux et aventures pour l'autre (ce qui entraîne quelquefois des débordements non prévisibles par leur grand-père).
    Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai vraiment adoré ce premier tome qui me fait un peu penser à « Harry Potter » qui découvre un monde tout nouveau et où il vit des aventures à la fois superbes et effrayantes.
    L'auteur a su créer un monde fantastique en marge du monde moderne où les créatures magiques, quel qu'elles soient, vivent dans une réserve, comme les animaux dans un zoo, pour les protéger de la cupidité humaine car certaines sont en voie d'extinction.
    L'univers créé est vraiment très complexe avec ses règles, son traité et ses créatures magiques. Il n'est d'ailleurs pas toujours simple de comprendre le traité magique qui protège Fablehaven et ses habitants. Mais cela ne nous empêche pas de nous laisser entraîner sans problème à la suite de Kendra, de Seth et de leurs grands-parents.
    Comme vous l'aurez compris, je vous conseille donc plus que fortement de découvrir cette petite série jeunesse dont les tomes sont en train d'être réédités en poche (tome 3 à paraître en avril 2014). Pour ma part, dans l'intervalle, j'aurais lu le tome 2 et j'attendrais avec impatience le 3.
    Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 29         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par lamisscece, le 14 juillet 2012

    lamisscece
    Apprêtez vous à rentrer dans un monde totalement féerique. Un monde fascinant que tout le monde, sans exception, rêverais de pouvoir fouler. Un monde où se mélange fées, sorcières, satires et autres créatures fabuleuses.
    Apprêtez vous à rentrer dans Fablehaven.
    Pour que vous compreniez exactement la multitude de sensations qui m'a traversée lors de cette lecture, il faut passer par le contexte. Etant en pleine période d'examen, je voulais une lecture sans prise de tête, facile à lire et qui me permettrait de voyager à chaque mot. Je me suis donc lancée dans ce roman, que la couverture me faisait déjà rêver, comme un avant goût de l'univers qu'il pourrait contenir. Personnellement, avec tous ses reflets et la magnifique illustration, je ne pouvais que tomber sous le charme de ce livre.
    Nous rencontrons dès le départ deux enfants nommés Kendra, 14 ans et Seth, 10 ans, tous deux frères et sœurs. Par la force des choses, ils vont se retrouver chez leurs grands parents qu'ils connaissent à peine, pour l'été. Seth, aventurier téméraire dans l'âme, va oser s'introduire dans la foret qui borde la maison et le grand jardin, alors que son grand père leur en avait strictement interdit l'entrée. Et il va y faire alors une étrange découverte… Une vielle dame dans une cabane, en train de mordre une corde ! Ce qu'il ne savait pas, c'est que cette petite escapade marquera le début d'une folle aventure, que les deux enfants ne seront pas prêts d'oublier…
    Malgré ce début totalement accrocheur, j'ai vraiment eu du mal à rentrer dans l'histoire et m'attacher aux personnages. Je pense que c'est une conséquence directe de ma période d'examen, où je n'avais ni le temps ni la motivation de lire. C'est bien dommage car j'aurais plus apprécié ma lecture si je l'avais fait durant les vacances par exemple. Je n'avais pas cette envie de le lire jusqu'à l'épuisement comme avec certains livres, l'histoire ne m'a pas tout de suite transportée (oui, j'ai bien dit tout de suite…).
    Pourquoi je n'ai pas accroché à l'histoire ? En réalité, je ne voyais pas du tout où l'auteur voulait nous mener. Les enfants mine de rien, mettent pas mal de temps pour découvrir l'existence de Fablehaven. S'ensuivent quelques petites intrigues mineures se résolvant au fil de la lecture. Je me suis alors demandée : Quelle est l'intrigue principale ? Mais ce début assez lent a quand même ses avantages, car on a amplement le temps d'avoir une foule de questions et d'être totalement intrigué par les secrets que recèlent Fablehaven.
    Et pourquoi les personnages alors ? Parce que déjà, les intempestives chamailleries entre Seth et sa sœur ont finit par me lasser, même si elles ne sont présentes qu'au début du roman. Mais il y a également Seth et sa fâcheuse tendance a transgressé toutes les règles. J'avais la fâcheuse impression qu'il n'apprenait pas de ses erreurs alors j'ai toujours eu pour philosophie le contraire.
    Bon voilà, je pense avoir finit avec ce début un peu chaotique. Car par la suite, au moment où la réelle intrigue démarre, je suis enfin rentrée dans l'histoire et j'ai pu profité pleinement de ma lecture.
    Une fois que Fablehaven, tenu par les grands parents de Seth et Kendra, est découverte par les enfants (je vous rassure, tout est dit dans le résumé), s'offre à nous un monde grandiose et féerique qui m'a mit des étoiles plein les yeux. D'ailleurs, petite parenthèse, j'ai adoré la façon dont les deux enfants vont découvrir la réserve. Tout en douceur et malice, cela à réveiller mon âme d'enfant !
    Cette réserve d'animaux surnaturels est tellement bien pensée que l'on y croirait presque. On a qu'une seule envie, s'y plonger à corps perdu et découvrir les milles et une merveilles que recèlent Fablehaven de nos propres yeux.
    Personnellement, je suis tombée amoureuse des fées. J'ai toujours été fasciné par celles-ci depuis le jour où j'ai vu Peter Pan, ce qui remonte à quand même un sacré bout de temps. L'auteur m'a réellement gâté. Il possède une imagination débordante et c'est avec un plaisir sans borne que j'ai pu observer à travers les yeux des enfants les magnifiques fées toutes plus différente les unes que les autres, qui peuplent Fablehaven. Je pense tout de même que l'auteur aurait pu approfondir un peu plus cette réserve qui nous reste encore en grande partie inconnue. J'espère pouvoir explorer les coins les plus obscurs de Fablehaven dans les tomes suivants !
    Retournons aux personnages. le début de l'histoire débute principalement sur les bêtises de Seth et j'ai donc eu beaucoup de mal à m'attacher à ce garçon qui fonçait toujours sur le danger tête baissée. Mais j'avoue que c'est quand même un petit garçon plein de vie et son humour à toute épreuve m'a souvent fait sourire.
    Kendra quant à elle, est une jeune fille plus posée qui n'aime pas désobéir. Tout le contraire de son frère en somme. Plus mûre, je me suis attachée à elle beaucoup plus facilement. Là où elle m'a le plus impressionnée, c'est vers la fin du roman. Elle prend les choses en main avec un sang froid étonnant et je l'ai trouvé admirable.
    C'est dans cette dernière partie que l'action s'accélère et j'ai donc eu beaucoup plus de mal à lâcher le roman. Nous sommes désemparé. Intrigué. Inquiet. La voilà cette foule de sensations que l'auteur arrive parfaitement à nous faire ressentir. Et j'ai adoré ça ! Juste peut être, un petit bémol pour la fin, qui était un peu trop « facile » à mon goût. J'aurais aimé que les choses soient plus corsées mais elle présage tout de même de bonnes choses pour le tome suivant car désormais, l'intrigue est clairement posée.
    Un dernier petit mot pour vous décrire la plume de l'auteur. Quelle est douce et belle à l'écoute ! Chacun de ses mots me faisaient voyager dans l'immense propriété, que se soit à travers le jardin, l'étang ou la Chapelle Oubliée. Elle peut paraître simple et enfantine mais elle m'a tout de même énormément séduite.
    Pour conclure, malgré un début difficile où j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire, j'ai finit par tomber sous le charme de l'univers et de l'imagination de l'auteur qui en quelques pages, à réaliser tous mes rêves de petite fille. C'est avec délice que j'aimerais retenter l'aventure avec le second tome.

    Lien : http://miragebook.blogspot.fr/2012/07/fablehaven-tome-1-le-sanctuair..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Alecto, le 13 novembre 2010

    Alecto
    Fablehaven...Rien que par le nom déjà,lorsque je l'ai vu dans ma librairie,ce livre m'intrigué...Je m'approche et je vois une magnifique couverture!Verte, jaune, avec une sorcière et une corde et plusieurs fées ressemblent à des papillons! Puis cette phrase: "Qui entre ici en ressortira changé à jamais!"...Décidément!Ce livre allait me plaire!Je lis le résumé que je trouve moins bien...Je commence à avoir l'impression que ce livre risquera fort de n'être qu'une sorte de copier coller sur un autre livre...Mais même avec ce résumé, je ne ressort pas de la librairie sans l'avoir acheter! Et finalement, je ne suis pas déçue! Ce livre est génial!Je n'arrivai pas à décrocher tellement je voulais rester avec Kendra et Seth dans leur aventure!
    Ce sont les vacances...Les parents de Kendra et Seth doivent partir en croisière car leurs grands-parents sont décédé dans la nuit d'une fuite de gaz, ils sont mort asphyxiées et, dans leur testament, disent que tous leurs enfants et frères et soeur doivent partir en croisière pour honorer leurs mémoires. Kendra et Seth ne sont pas du voyage, étant seulement les petits-enfants ils ne sont pas sensé venir aussi. Ils vont donc passer deux semaines chez leur autres grands-parents qu'ils connaissent à peine. Là-bas, ils vont découvrir un secret incroyable!
    J'ai énormément aimé la manière dont ils découvraient ce secret justement!^^!J'ai trouvé ça vraiment mignon et très sympa!^^
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Lalynx, le 07 mai 2012

    Lalynx
    J'ai découvert Fablehaven en me balladant dans les allées d'une grande libraire. Dans le rayon fantasy, un présentoir vendait la version collector du premier tome de Fablehaven, intriguée par ce message sur la porte "Qui entre ici en ressortira changé à jamais" je l'ai pris. Et voilà maintenant que je referme le dernier tome de cette saga, de manière mélancolique a l'idée que c'est le dernier.

    L'histoire de base est assez simple. Kendra et Seth, deux enfants, doivent passer l'été chez leurs grands-parents car leurs parents partent en croisière. Leur grand-père ayant laissé des indices un peu partout dans la chambre des enfants, ceux-ci découvrent qu'en vérité le domaine de leurs grands-parents est enfait Fablehaven, un sanctuaire de créatures magiques. S'en suivent de nombreuses histoires, car on découvre bien vite que certaines créatures sont mieux intentionnées que d'autres et la société de l'étoile du soir souhaite libérer une prison de démons sur le monde, et il faut l'en empêcher. Les deux premiers tomes sont relativement calmes, on découvre les bases du monde magique et comment il fonctionne. A partir du tome 3, l'histoire plus importante se met vraiment en place : une lutte pour sauver le monde.

    Pour parler en bref des différents personnages (et il y en a beaucoup !), passons les en revue.
    Seth m'a très vite énervée (comme tout le monde d'ailleurs d'après les critiques). Mais on sent qu'il a quelque chose et qu'il cherche à faire ses preuves. Il devient très important et montre qu'il est digne de confiance malgré ses désobéissances.
    Kendra m'a aussi énervée. Elle est un peu trop la petite fille parfaite et surprotégée à mon gout, il faut vraiment que la situation soit désespérée pour qu'elle arrête de stresser et décide de passer à l'action. Toutefois, sa personnalité évolue aussi dans le bon sens.
    Stan et Ruth, je ne sais pas trop quoi dire sur eux, comme sur Dale. Je les ai appréciés mais sans plus forcément. Ils sont un peu les guides qui permettent aux autres de ne pas partir dans tous les sens.
    Warren est de loin le personnage que j'ai préféré. Je n'en dirais pas plus pour ne rien spoiler.
    Léna aussi est un personnage très attachant, je l'ai trouvée vraiment intéressante.
    Hugo est génial aussi, et un golem ça peut toujours être pratique. J'aime la façon dont il évolue au fur et à mesure des tomes.
    Newel et Doren, deux satyres, ils ne sont pas très utiles pour l'histoire au final, mais ils permettent toujours d'avoir de bons moments pour destresser et pour rigoler un peu, Fablehaven serait fade sans eux.
    Vanessa, je ne sais pas quoi en penser, je ne l'aprécie que très peu.
    Tanu, je l'imagine bien comme un gros baraqué toujours zen, il a toujours une solution pour tout.
    Coulter et Trask sont importants pour l'histoire mais j'avoue que dans la multitude de personnages, ils ne sont pas de ceux qui ont le plus gardé mon intention, même si je les apprécies.
    Le sphinx, je ne sais quoi en dire sans tout spoiler, disons juste qu'il est très très doué quand même, et qu'au final je l'ai vraiment apprécié.
    Gavin, je ne l'ai pas trop aimé dès le début car il m'énervait.
    Raxtus est un personnage génial, j'aime son envie de faire peur aux gens alors que tout le monde le trouve mignon.
    Bracken est aussi assez appréciable, je l'ai trouvé sympathique et utile.
    Enfin il rest encore pas mal de personnages comme Mara, Vincent, La reine des fées, Graulas, Nagi Luna, Maddox, Agad, etc etc mais si je dois tous les passer en revue je pense qu'on est encore là demain (et le faire sans spoiler risque d'être de plus en plus compliqué).

    Pour parler plus de l'histoire même, je l'ai trouvé prenante. Si le livre est dans la catégorie "jeunesse", je trouve qu'il convient parfaitement à des adultes et je ne le ferais pas lire à quelqu'un de trop jeune car je le trouve par moment compliqué et assez triste. C'est plutot un livre pour adolescents que pour enfants. L'histoire donne vraiment envie de savoir ce qu'il va se passer par la suite. On veut toujours comprendre pourquoi, comment et comment s'en sortir. Il y a beaucoup de retournement de situations et de rebondissements. Il y a certain moment où même en tant que lecteur, je suspectais tout le monde et je ne savais plus à qui faire confiance dans le livre. L'histoire a été magnifiquement orchestré par Brandon Mull à mon gout.

    Le style de l'auteur est simple à lire, mais malgré tout il arrive a nous faire nous poser pas mal de questions sur comment ça va se dérouler. Donc en bref, je trouve que Fablehaven est une très bonne saga que je conseillerai à toute personne que je connais (ou même aux inconnus dans la rue tiens). J'ai eu du mal à terminer ce dernier tome car je ne voulais pas arriver au bout. La fin est assez ouverte, ce qui permet de bien inventer la suite. Je pense que d'ici peu je vais me lancer dans la nouvelle série du même auteur.

    Lien : http://lalynx.over-blog.com/article-critique-fablehaven-104747340.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Pierredejade, le 15 août 2012

    Pierredejade
    Une des premières raisons qui m'ont poussée à lire ce livre en dehors de la multitude de bonne critique qui put pleuvoir sur la blogo à propos de ce livre, c'est la couverture absolument magnifique avec sa couverture brillant et cette créature un peu effrayante qui annonce d'emblée la couleur.
    Pour en venir au livre en lui-même j'ai adoré mais ce n'est pas un coup de cœur, il manquait quelque chose, je supposes que c'est principalement dut a l'écriture enfantine qui m'as en quelque sorte rebuté au début, dire que je m'inquiétais d'être tombé sur un bouquin de gamin serait plus judicieux et bien j'ai été très vite rassuré, vue la vitesse à laquelle j'ai dévoré ce livre, il n'y a rien de bien surprenant. Il m'a énormément fait penser à certains films, dessins animé qui ont bercé mon enfance en commençant par fantasia, labyrinthe, legend et j'en passe, mais contrairement à la plupart de ces œuvre, le deux héros ne débarque pas dans un univers parallèle, ils se retrouvent dans une réserve de créature enchanté et se doivent de respecter certaines règle au risque de s'attirer de gros ennuie, ce que Seth un peu beaucoup tête brûlée sur les bords va apprendre à ses dépens.
    J'ai aimé cet univers, remplis de créature magique, toutes plus ou moins dangereuse et qui ont plus n'ont pas la même notion de bien et de mal que nous, pour eux tuer un humain n'est pas forcément un crime, puisque notre vie est si courte que cela revient à tuer un insecte. Bien entendue ça a fait des choses qui m'ont plu, je le répète dans la plupart de mes critiques, lorsqu'une créature qui a je ne sais quel âge, il m'a toujours paru illogique qu'elle se targue de principes humains, comme les vampires dans je ne sais pas combien de saga qui se comporte comme des ados, mais où est la logique la dedans.
    Pour en venir nos petits héros envoyé chez leur grand parent parents paternel, ils ne savent pas ce qui les attend d'autant plus que leur grand-père à l'air quelque peu asocial. Une fois arrivée sur place, ils vont découvrir qu'il y a quelques règles a respecté, qui au premier abord ont l'air de tenir du bon sens, mais qui au final cache souvent quelque chose ayant trait à la réserve. Kendra plus calme est posé que son frère va s'y tenir quand à Seth lui ne va pas rester en place et la plupart des mésaventures qu'ils vivront seras de son fait, en gros c'est une tête à claque mais je pense que pas mal de gamin pourrons se reconnaitre en lui, c'est un peu comme dans les malheurs de Sophie, elle faisait plein de bêtise et c'est ce qui était drôle avec elle. J'ai beaucoup aimé le jeu plus important qu'on ne le pense au premier abord que grand-père Sorenson avait proposé aux enfants et seul Kendra a su s'y intéresser c'était bien trop ennuyeux pour Seth.
    Quant aux adulte le grand-père m'intriguer énormément avec tous les mystère qui planait autour de lui et qui ne faisait que s'épaissir suite au découverte des enfants, bon bien sûr ça ne marche pas si vous avez déjà lue le résumé, je l'avais lue il y a longtemps ainsi que quelque critique, mais j'avoue en avoir oublié la majorité et la seule chose que j'en ai retenue c'est "c'est trop bien" ce que je ne peux confirmer en l'occurrence.
    En conclusion:
    Un livre ciblée très jeunesse, mais qui devrais néanmoins plaire au plus grand, j'en suis la preuve vivante, j'ai passé les 12 ans depuis longtemps, je commence à me décrépir snif. Une histoire pleine d'action d'aventure, de fée, oui les fée est une bonne raison pour lire ce livre, j'insiste et puis surtout la sensation de retombé en enfance !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (27)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Witchblade, le 24 avril 2014

    - Vous êtes une sorcière ?
    - Un homme à la langue bien pendue devrait être capable d'autant de courage dans ses actes que dans ses paroles.
    - En tout cas, ça ressemble au genre de chose que ferait une sorcière.
    - Prenez garde à ce que vous dites, jeune homme, ou votre trajet de retour pourrait s'avérer des plus déplaisants.

    (Seth rencontrant la sorcière du parc de ses grand-parents).
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation

  • Par Lefso, le 09 novembre 2011

    Les arbres commencèrent à s’espacer et les buissons se firent plus bas. Bientôt, il put voir beaucoup plus loin dans toutes les directions, et la forêt s'éclaira un peu. D'un côté du sentier, à la limite de son champ de vision, il aperçut quelque chose d'anormal. On aurait dit un gros cube de lierre caché entre les arbres. Comme son but, en explorant les bois, était de découvrir des choses étranges, il quitta le sentier et marcha dans cette direction.

    Les fourrés lui arrivaient aux mollets et lui agrippaient les chevilles à chaque pas. Alors qu'il piétinait vers le cube, il se rendit compte que c'était un bâtiment complètement recouvert de lierre. Une sorte de grand appentis.

    Il s'arrêta et regarda avec plus d'attention. Le lierre était si épais qu'il ne pouvait dire de quoi l'appentis était fait ; il ne voyait que des lianes feuillues. Il contourna l'édifice. De l'autre côté, une porte était ouverte. Seth faillit crier lorsqu'il jeta un coup d’œil à l'intérieur.

    L'appentis était en fait une hutte construite autour d'une grosse souche d'arbre. À côté de la souche, vêtue de haillons, une vieille femme maigre était assise et rongeait le nœud d'une grosse corde. Ratatinée par l'âge, elle la serrait dans des mains osseuses aux articulations noueuses. Elle avait de longs cheveux emmêlés, d'une vilaine couleur jaunâtre. Un de ses yeux laiteux était injecté de sang. Il lui manquait des dents et le nœud qu'elle mâchonnait était taché du sang qui s'écoulait de ses gencives. Ses bras pâles, nus jusqu'aux épaules, étaient maigres et ridés, avec des veines bleues et quelques croutes violettes.

    Quand la vieille femme vit Seth, elle lâcha aussitôt la corde et essuya la salive rose qui perlait au coin de ses lèvres fines. Prenant appui sur la souche, elle se leva.Seth remarqua ses longs pieds, de la couleur de l'ivoire, parsemés de piqûres d'insectes. Les ongles gris de ses orteils ressemblaient à du moisi.

    - Bonjour, jeune homme, qu'est-ce qui vous amène chez moi ?

    Sa voix, étonnamment douce et mélodieuse, contrastait avec son apparence.

    Pendant un moment, Seth ne put que la fixer. Même si elle était voûtée et tordue, la vieille femme était grande. En plus, elle sentait mauvais.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation

  • Par Iluze, le 31 août 2010

    Kendra observait le paysage qui défilait, brouillé par la vitesse, à travers la vitre du quatre-quatre. Comme le mouvement finissait par lui donner le tournis, elle se mit à fixer un arbre. Elle le suivit des yeux tandis qu'il se rapprochait, passait comme une flèche le long de la voiture et s'éloignait peu à peu derrière elle.

    Est-ce que la vie était ainsi se demanda-t-elle. On pouvait regarder en avant vers l'avenir ou en arrière vers le passé, mais le présent bougeait trop vite pour qu'on puisse le saisir. On y arrivait quelquefois, peut-être, mais ce jour-là pas du tout. Ce jour-là, ils roulaient sur une autoroute sans fin à travers les collines boisées du Connecticut.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 25         Page de la citation

  • Par Pays_des_contes, le 02 août 2011

    Kendra regarda le plat. Buvez le lait. Si Seth faisait un numéro, ses talents d’acteurs avaient été brusquement multipliés par dix. Elle plongea un doigt dans le lait et le porta à sa bouche. Seth avait raison, il était chaud et sucré. Un instant, le soleil lui tapa dans les yeux et elle cligna des paupières.
    Elle jeta un nouveau coup d’œil à son frère, qui s’approchait lentement d’un petit groupe de fées qui voletaient. Trois d’entre elles avaient des ailes de papillon, et la dernière des ailes de libellule. Kendra ne put retenir un cri devant ce spectacle incroyable.
    Elle regarda à nouveau le lait. Une fée avec des ailes de colibri buvait dans le plat. A part ses ailes, la fée avait l’air d’une mince jeune femme qui ne mesurait pas tout à fait cinq centimètres. Elle portait une tunique turquoise brillante et avait de longs cheveux noirs. Quand Kendra se pencha plus près, la fée s’éclipsa.
    Elle ne pouvait pas réellement voir ça ? Il devait y avoir une explication. Mais les fées étaient partout, scintillant de couleurs vives ici et là. Comment pouvait-elle nier ce qu’elle avait devant les yeux ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation

  • Par Vepug, le 06 juin 2011

    Les fondements de la loi sont méchanceté pour méchanceté, magie pour magie, violence pour violence. Les créatures fabuleuses ne vous causeront pas d'ennuis les premières, sauf si vous enfreignez les règles, vous exposant ainsi à leur vengeance. Si vous les harcelez, elles vous harcèleront. Si vous leur faites du mal, elles pourront vous en faire. Si vous utilisez la magie contre elles, elles utiliseront la magie contre vous.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 18         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Brandon Mull

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Brandon Mull

Glenn Beck interviews author Brandon Mull (en anglais)








Sur Amazon
à partir de :
15,68 € (neuf)
9,08 € (occasion)

   

Faire découvrir Fablehaven, tome 1 : Le sanctuaire secret par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (404)

> voir plus

Quiz