AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211204899
Éditeur : L'Ecole des loisirs (2011)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 18 notes)
Résumé :

De la révolte ! A quoi bon être agent de la Sûreté à 14 ans si l’on est cantonné à des missions sans risque et sans intérêt ? Pour connaître le goût du danger, Malo de Lange se sent prêt à tout. Comme à désobéir à son père, le chef de la police secrète en personne. Du mystère ! Le voilà déguisé en soubrette au service du duc d’Ecour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
Virgule-Magazine
07 juin 2016
  • 4/ 5
Paris, 1834. Malo de Lange, 14 ans, est le plus jeune agent secret de France, ce qui présente un gros inconvénient : son patron, monsieur Personne, qui est aussi son père, ne lui confie que de petites missions sans risque. C'est ainsi que Malo se déguise en servante et se fait embaucher par le duc d'Écourlieu. Mais, peu de temps après, le duc est trouvé mort, et le Golconde, son célèbre diamant bleu, a disparu…
L'avis d'Anaïs, 12 ans : Ce livre est assez bien et pourtant je n'aime pas spécialement les histoires d'enquêtes, de police, de prison… Il est difficile de reconnaître le personnage principal qui se présente sous cinq noms différents. Il nous apprend des choses sur les bagnes. Je conseille ce livre aux adeptes de la Police ou aux futurs Sherlock Holmes.
L'avis de la rédaction : À la fois roman policier et d'aventures, ce livre se dévore ! Marie-Aude Murail nous plonge dans le Paris du XIXe siècle, et surtout dans le milieu des voleurs au langage fleuri !
Commenter  J’apprécie          20
zembla
03 février 2013
  • 5/ 5
Malo de Lange, 14 ans, est maintenant agent de la brigade de Sûreté sous les ordres de son père le fameux monsieur Personne. Se sentant sous employé et que pour des affaires sans importance, Malo décide de se la jouer en solo et de s'occuper d'affaires qui ne lui sont pas destinées. le résultat ne se fait pas attendre et Malo se retrouve dans une affaire qui risque de le voir finir sa vie au bagne.

Deuxième aventure de Malo de Lange après "Malo de Lange, fils de voleur" et c'est avec un aussi grand plaisir que l'on suit les aventures et mésaventures de notre héros. Car Malo est un adolescent et même au 19 ième siècle la crise d'adolescence existait ! A peine le temps de connaître son père qu'il se met a lui désobéir quitte a perdre la vie ou, au mieux, a connaître le bagne. Et comme lui, on se retrouve entraîné dans un tourbillon d'aventures et de mystères en faisant connaissance au passage de nouveaux personnages marquants comme Mouchique l'empoisonneur, Nini Guibole et Moïra de Feuillère, tous des personnages peu reluisants de ce Paris du 19 ième siècle mais qui pourtant, malgré leurs défauts, nous séduisent. le passage sur le bagne de Brest est parfaitement restitué et réussi et nous donne l'impression d'être parmi ces forçats condamnés pour meurtres ou pour seulement des vols, nous donnant une vision juste de ce qu'un bagnard pouvait ressentir envers ses compagnons ou la société qui l'a condamné.
Un grand plaisir de lecture pour ce livre d'aventure avec un zeste de mystère et une pincée d'histoire d'amour dont le héros est toujours aussi attachant. Un livre aussi réussit que le premier.
A partir de 9 ans.
Lien : http://desgoutsetdeslivres.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
summerday
20 avril 2011
  • 4/ 5
'ai aimé retrouvé Malo et ses petites phrases si cyniques ainsi que ses aventures romanesques! Dans ce nouvel opus il n'est plus question du mystère de ses origines mais d'un meurtre et d'un vol. Malo qui travaille pour Mr Personne est entraîné dans une affaire criminelle qui le mène en effet au bagne et met sur sa route de nouveaux acolytes. Ces péripéties m'ont plu et je ne me suis pas ennuyée. Je pense tout de même qu'il y a moins d'émotion et qu'on s'attache moins aux nouveaux camarades de Malo dans ce volume. Il n'y a plus le jeune Craquelin pour nous faire tristement sourire. D'ailleurs les nouveaux personnages qu'il rencontre ne sont pas réellement des amis. En tout cas l'esprit et l'ambiance est toujours identique : un mélange inquiétant et léger.
Commenter  J’apprécie          20
MelleShang
26 avril 2011
  • 5/ 5
Je suis allée dernièrement à une table ronde où l'on parlait de "lecture jeunesse"...cette auteur a été plusieurs citée d'où ma curiosité.
Et j'avoue que je n'ai pas été déçue. Un livre à intrigues prenant, trés bien écrit. J'étais "dans le livre", dans "le temps du livre"...
J'ai aprécié la tonalité du roman, les personnages décrits...l'histoire, cela va de soit.
Un livre que je conseille
Commenter  J’apprécie          10

Les critiques presse (1)
LaLibreBelgique14 juin 2011
Marie-Aude Murail a trempé sa plume dans l’encrier de Louis-Philippe et s’est nourrie des récits d’Eugène Sue, de Victor Hugo ou du fameux bagnard Vidocq.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
MondayeMondaye29 février 2016
C’est toujours impressionnant de pénétrer pour la première fois dans une taverne de sinistre réputation. Mais il y a cela de bien chez Papa Guillotin qu’on n’a pas besoin de pousser la porte pour entrer : il n’y en a pas. Pour pisser, il y a les quatre coins. Et quand on veut manger, on nettoie la table d’un revers de manche.

Ce soir-là, l’ambiance était à la rigolade. Les clients qui savaient que le pâté de lapin était en fait du pâté de chat, faisaient “miaou” quand la serveuse posait l’assiette devant eux. Un orchestre de deux clarinettes, un violon et une grosse caisse jouait sur une estrade. Au milieu de la salle, des filles dansaient le chahut avec les gars, en poussant des cris de sauvage et en levant haut la jambe. Un petit infirme dans un pareil raffut, avait de bonnes chances de passer inaperçu. Pigrièche, avec sa face de pirate à barbe noire, était bien plus repérable, et un coup d’oeil circulaire me suffit pour l’apercevoir. Je voulus m’assurer que j’étais bien déguisé, j’avançai donc droit sur lui et m’assis sur le même banc. Il posa sur moi un regard endormi avant de s’envoyer un coup de paff dans le gosier. Il avait déjà pas mal bu. Je m’adossai au mur et fermai bientôt les paupières, comme un pauvre gars fauché par le sommeil.

- T’es tout seul ? Dit soudain Pigrièche à côté de moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Marie-Aude Murail (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Aude Murail
Lecture du roman "Sauveur et Fils" par Marie-Aude Murail
autres livres classés : voleursVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Simple, de Marie-Aude Murail

Pourquoi Simple a-t-il cassé la montre ?

Pour voir ce qui faisait du bruit
Pour voir s’il y avait des bonhommes dedans
Parce que l’aiguille s’est arrêtée

12 questions
202 lecteurs ont répondu
Thème : Simple de Marie-Aude MurailCréer un quiz sur ce livre