AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2845638086
Éditeur : Xo Editions (24/03/2016)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.79/5 (sur 705 notes)
Résumé :
Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer.
L'horizon scintillait. C'est là qu'Anna m'a demandé :

"Si j'avais commis le pire,
m'aimerais-tu malgré tout ? "

Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l'aimerais quoi qu'elle ait pu faire.
Du moins, c'est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (234) Voir plus Ajouter une critique
MessafFatimaezzahra
09 avril 2016
★★★★★
★★★★★
Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sensation de peur,un coeur qui bat la chamade,une gorge sèche,des yeux mouillées....bref,une maladie qui se nommait "syndrome de Guillaume musso"
Guillaume musso,vous me tourmentez chaque fois,je vous envoie un gigantesque merci,un grand pouce vert,je voudrais aussi vous donnez un chapeau mais je me suis rendu compte au dernier moment qu'à cause de vous,j'ai plus de chapeau dans mon armoire.hhhhh
La fille de Brooklyn, un très grand top.Bonsoir tt le monde,je viens de terminer la fille de Brooklyn et je voudrais tout simplement partager avec vous mes remarques😊
Au début du roman la dispute la séparation....c'était bien écrit même très attirant et séduisant,mais après,pour moi,le récit devenait de plus en plus ennuyeux que je n'arrivais pas a terminer une seule page,je me suis souvent dit"mais que passe-t-il avec tous ces gens qui ont aimer cette fille de Brooklyn ?!!" ,j'ai même songé pas mal de fois a laisser tomber ce roman et chercher d'autres...mais vue que je suis pas le genre qui commence un roman et s'arrête au milieu,j'ai obligé mon sens de lecture a terminer cette 'corvée',et voilà la SURPRISE : au fur et a mesure que je plonge au fond du roman,je me trouve surprise,excitée,ébahie,coincée par la succession des événements . Je vous cache pas mes amis que j'ai eu le souffle coupé, une sen
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Palmyre
04 avril 2016
★★★★★
★★★★★
Je viens juste de terminer le dernier Musso et... waouh... je dois tout de suite vous dire qu'une fois encore, je suis bluffée.
Si vous prévoyez de lire ce thriller, assurez-vous que vous avez du temps devant vous, car une fois commencé on veut découvrir la vérité tout comme nos protagonistes.
Alors pour ne pas vous en révéler trop, j'ai choisi de ne pas vous raconter le début de l'histoire. Mais sachez qu'au moment où vous pensez que vous avez découvert un élément important, ou vous pensez être arrivés à la fin de l'histoire... vous vous apercevez qu'il y a encore beaucoup de pages à lire...
Suspens garanti, l'histoire est vraiment bien menée!
Commenter  J’apprécie          510
alainmartinez
15 avril 2016
★★★★★
★★★★★
Encore déçu. Le dernier roman de Guillaume Musso m'a encore déçu. Tout d'abord l'histoire sent le déjà-vu. Raphaël, écrivain de succès, se met à la recherche de sa fiancée qui a disparu. Aidé par son ami Marc Caradec, un ancien policier à la retraite, il va reconstituer le puzzle de la disparition d'Anna. Son enquête les mènera de Paris à New York, le tout en trois jours seulement.
Guillaume Musso tente de compenser le manque de suspense par des rebondissements non crédibles. Le livre semble formaté pour plaire à tous, jusqu'à l'ultime rebondissement pour émouvoir le lecteur. Toute l'histoire sent le mauvais polar.
Commenter  J’apprécie          435
garrytopper9
26 mars 2016
★★★★★
★★★★★
La fille de Brooklyn, le nouveau Musso de 2016 est sorti il y a quelques jours à peine, et je l'ai déjà terminé.
Dès que le livre commence, le ton est donné. le récit va vite, très vite, on se lance dans une course poursuite à un rythme effréné et je dois dire que j'ai beaucoup aimé ce nouveau rythme.
Musso nous a souvent habitué à des histoires menées tambours battants, mais cette fois-ci, il a passé un cap. A coté, la fille de papier ou Central Park paraissent bien calme.
Il est difficile de faire une critique à chaud, et surtout ne rien dévoiler, même pas le plus petit détail, donc je ne m'étendrais pas plus sur le sujet, mais si vous aimez Guillaume Musso, que vous aimez les histoires rondement bien menées, foncez, La fille de Brooklyn est une pure réussite.
Commenter  J’apprécie          410
ladesiderienne
15 septembre 2016
★★★★★
★★★★★
Ok, cette histoire commence comme un roman sentimental à deux balles : pourquoi Raphaël, écrivain à succès a-t-il absolument voulu qu'Anna, la jeune femme qu'il allait épouser dans quelques jours, lui révèle tous les secrets de sa vie d'avant ? Cette question va l'entrainer dans une enquête étonnante de 3 jours sur le passé de celle qu'il croyait connaître, et j'avoue que rapidement le petit côté thriller pris par l'intrigue m'a séduite.
Guillaume Musso n'obtient pas mon adhésion à chacun de ses romans, toujours ce parfum parfois écoeurant "d'eau-de-rose" qui m'exaspère et la facilité qu'a l'auteur à basculer dans le fantastique qui permet parfois tout et n'importe quoi.
Pas de surnaturel ici, "La fille de Brooklyn" se construit sur des faits qui pourraient tout à fait défrayer nos chroniques des journaux télévisés : la pédophilie et les magouilles politiques à l'américaine ! Moi qui suis fan de vrais thrillers à la Grangé ou à la Thilliez, je me suis pourtant laissée embarquer par ce roman. Comme dans "Central Park", j'ai aimé parcourir l'Amérique avec cet auteur qui sait si bien la décrire, la faire ressentir à son lecteur. Côté sentiments, il a privilégié la description des relations entre un père et son fils ainsi que le ressenti des parents face à la perte d'un enfant.
J'adore les exergues en début de chaque chapitre que l'auteur emprunte à des auteurs aussi éloignés que Racine ou Stephen King ainsi que les nombreuses références littéraires dont il parsème ses textes et qui en font sa signature. Certes, on peut lui reprocher de faire de la littérature populaire mais l'essentiel n'est-il pas qu'elle trouve son public et cette fois, j'en fais partie et j'accorde un 18/20.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250

Les critiques presse (1)
Culturebox24 mars 2016
Guillaume Musso invite ses lecteurs à une course poursuite haletante.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations & extraits (176) Voir plus Ajouter une citation
Philou34160Philou3416023 mars 2017
"On aime être ce qu'on est pas", a écrit Albert Cohen. Peut-être est-ce pour ça que l'on tombe parfois amoureux de personnes avec qui l'on ne partage rien. Peut être ce désir de complémentarité nous laisse-t-il espérer une transformation, une métamorphose. Comme si le contact de l'autre allait faire de nous des êtres plus complet, plus riche, plus ouverts. Sur le papier, c'est une belle idée, mais dans la réalité c'est rarement le cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lectrice123lectrice12321 mars 2017
Je suis cette fille solaire qui court sur le sable tiède de Palombaggia. Je suis le vent qui fait claquer les voiles d'un bateau en partance. La mer infinie de nuages qui donne le vertige derrière le hublot.
Je suis un feu de joie qui brûle à la Saint-Jean. Les galets d'Étretat qui roulent sur la plage. Une lanterne vénitienne résistant aux tempêtes.
Commenter  J’apprécie          40
lectrice123lectrice12321 mars 2017
L'État de droit est une chimère. Depuis la nuit des temps, le seul droit qui existe, c'est le droit du plus fort.
Commenter  J’apprécie          00
annefoofie6annefoofie616 mars 2017
Grâce à l’écriture j’étais entré dans la peau de multiples personnages. Tel un agent infiltré j’avais pu vivre des centaines d’expériences. Mais ces vies par procuration m’avaient fait oublier de vivre la seule et unique qui existait vraiment : la mienne.
Commenter  J’apprécie          50
alainmartinezalainmartinez14 avril 2016
C’était une drôle d’époque. Une époque qui manquait d’hommes d’État. Une époque où les discours intelligents et les raisonnements complexes n’avaient plus leur place. Une époque où seuls les propos simplistes et excessifs réussissaient à trouver un écho médiatique. Une époque où la vérité n’avait plus d’importance, où les émotions faciles avaient supplanté la raison, où seules comptaient l’image et la communication.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          251
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fille de Brooklyn

Où Raphaël rencontre Anna pour la 1ère fois?

A New York
A Brooklyn
A l'hôpital
En vacances

14 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : La fille de Brooklyn de Guillaume MussoCréer un quiz sur ce livre