Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2723470172
Éditeur : Glénat (2010)


Note moyenne : 4.22/5 (sur 36 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Les nouvelles aventures, toujours plus tendres et réjouissantes, de la grand-mère que tout le monde aimerait avoir !Qui a dit que la retraite était la plus ennuyeuse des périodes de la vie ? Pas Mamette ! Parce qu’entre les bougonne... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (4)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par marina53, le 18 janvier 2014

    marina53
    La vie n'est pas de tout repos pour Mamette. En effet, depuis que Choupinet a perdu son boulot, il est venu s'installer avec elle, le temps pour lui de se retourner et de chercher un travail activement. Activement est un bien grand mot étant donné qu'il passe ses journées au bar à jouer au flipper ou à jouer de la guitare dans sa chambre, ce qui ne plaît pas du tout à la pauvre femme. de plus, depuis que le petit Maxou et sa maman ont déménagé, les lettres se font trop rares à son goût et il lui tarde de recevoir des nouvelles du gamin. Surtout qu'elle a beaucoup de choses à lui raconter. Entre Mme Pinsec qui a reçu un bien étrange héritage de la part de son prétendant, les cours de peinture, les ventes de santon pour l'Association, son régime qu'elle suit (presque) à la lettre depuis qu'elle a eu son petit ennui de santé ou encore sa rencontre avec Camille, un ancien sociétaire de la Comédie Française, elle n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer...
    Nob nous offre ici un album empli de tendresse, parfois de nostalgie. Même si Mamette semble encore en pleine fleur de l'âge, il est question de la maladie et de la vieillesse mais aussi de la mort et de la solitude. Nous faisons également connaissance avec Lola, sa petite-fille, qui apporte un peu de jeunesse et Nob s'amuse ainsi avec le fossé de génération. Abordant des thèmes un peu plus graves que dans les précédents tomes, Mamette n'en garde pas moins sa joie de vivre, sa bonhomie et son entrain. Avec l'apparition de nouveaux personnages, cet opus offre la part belle aux relations entre les différents protagonistes. le trait, quant à lui, est indémodable!
    Mamette, entre ciel et terre... brille de mille feux!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          3 32         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par lunch, le 01 avril 2013

    lunch
    Mamette, c'est ce petit bout de mamie qui surfe sur la vieillesse comme un gamin qui s'amuserait sur un skateboard, le vent dans les cheveux sans se soucier des petits tracas de la vie de tous les jours.
    C'est justement parce que cette mamie-là est tout ce qu'on aime des mamies qu'on adore Mamette. Elle apporte ce petit brin de soleil qui laisse à penser que la vie nous réserve toujours de belles surprises pour qui sait en profiter.
    Mamette est en quelque sorte le grand œuvre de Nob et l'un des fers de lance de la collection Tchô ! Avec cette série, mais aussi l'excellent spin-off sur la jeunesse de Mamette (Les souvenirs de Mamette), il donne du liant à son personnage et le rend particulièrement attachant.
    Chaque album est un peu une bouffée d'oxygène qui nous rapproche de nos aïeuls et qui nous fait les aimer (et pour ceux qui ont la chance d'avoir une grand-mère aussi géniale que la mienne, de leur offrir avec joie les albums de cette série). Des albums tellement plein de vie qu'ils nous font redouter le jour où Nob décidera d'y mettre fin...
    Le 4ème tome de Mamette a pour moi quelque chose de terrible.
    Dans les albums précédents, et notamment par le biais des ami(e)s de Mamette, il est question des petits tracas de la vieillesse. Mais jamais il n'avait été aussi tristement décrit que la vieillesse marquait aussi la fin de vie... Non pas que ce tome-là soit triste, il ne l'est pas vraiment, mais il dégage une incroyable humanité.

    La chronique à lire en intégralité sur BenDis... !

    Lien : http://bendis.uldosphere.org/index.php?p=bds&motor=1&titre=mamette
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par marieetanne, le 07 avril 2014

    marieetanne
    Un an s'est écoulé depuis le tome 3. Nous avions laissé Mamette à l'hopital, Maxou sur le point de déménager et Choupinet au chomage. Nous retrouvons notre grand mère qui héberge depuis un an son fils, qui n'a toujours pas d'emploi. Elle fait la rencontre d'une ancienne gloire du théâtre dont elle tombe légèrement amoureuse. En oublierait-elle son mari? Et puis nous découvrons Lola sa petite fille, jeune femme ancré dans son temps.
    Ce tome est beaucoup plus triste que les autres. Des thèmes plus lourd y sont abordés: la mort ; la maladie d'Alzeimer; le chômage et ses conséquences; l'éloignement des êtres chers.
    Des passages tristes mais aussi plein de tendresse, des moments d'espoirs et de joies.
    Les dessins sont tendre et le couleurs douces.

    Lien : http://memelessorciereslisent.wordpress.com/2014/04/01/mamette-tome-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

  • Par titepomme, le 18 avril 2011

    titepomme
    **Une BD à savourer. Des histoires pleines de sentiments et d'impertinences.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par manU17, le 07 décembre 2013

    -"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles." Oscar Wilde.

    -Vous parlez parfois avec vos mots à vous ?

    -Pour quoi faire ? Tout a déjà été dit, et de bien plus belles façons !

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation

  • Par lunch, le 01 avril 2013

    J'ai l'impression de vous avoir déjà vu...
    _ Camille Desplanches, de la Comédie Française. Peut-être avez-vous eu l'occasion de m'applaudir en 1973 dans " Le Cid ", du grand Corneille ? Nous avions fait un trriomphe à Paris !
    _ Je sais ! La publicité pour les surgelés, c'est vous, non ?
    _ Oui, oui... Aussi...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par lunch, le 01 avril 2013

    Finalement, sait-on de quoi il est mort ?
    _ Bah. La vieillesse... la solitude... l'ennui... La vie, quoi.
    _ Quand même... vous auriez fait un joli couple...

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation

  • Par lunch, le 01 avril 2013

    Si je croyais en Dieu, je serais heureux de rêver au jour où je verrai dans le ciel un ange en robe blanche.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
9,45 € (neuf)
7,32 € (occasion)

   

Faire découvrir Mamette, Tome 4 : Entre ciel et terre par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz