Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


ISBN : 2505032181
Éditeur : Kana (2013)


Note moyenne : 4.22/5 (sur 459 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Light Yagami ramasse un étrange carnet oublié dans la cour de son lycée. Selon les instructions du carnet, la personne dont le nom est écrit dans les pages du Death Note mourra dans les 40 secondes !! Quelques jours plus tard, Light fait la connaissance de l’ancien prop... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (77)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Dionysos89, le 04 octobre 2012

    Dionysos89
    Death Note ou comment me motiver à lire des mangas !
    Avec du suspense, un soupçon de fantastique,mais surtout une trame scénaristique de qualité et des enjeux forts, Death Note frappe fort dès ce premier tome et nous embarque dans une aventure aux multiples conséquences. D'ailleurs, comment réagiriez-vous sur vous découvriez que vous avez en votre possession un cahier où chaque nom écrit tue la personne ainsi nommée ? Tentant ou angoissant ? C'est ce dilemme qui est sans cesse renouvelé à chaque chapitre de cette série au cours moyen (par rapport à d'autres mangas qui n'en finissent jamais... comme One Piece pour ne citer que celui-là), mais au contenu chancelant.
    Dès ce premier tome, on comprend rapidement les enjeux que constitue la détention de ce fameux "Death Note" et s'amorce le duel magnifique entre L, policier renommé mais mystérieux et Light Yagami, le héros et possesseur du cahier qui dissimule en lui le personnage de Kira, tueur adulé de certaines foules car il semble tuer les criminels.
    L, Light, Kira : les trois éléments fondamentaux sont posés et on ne veut plus les quitter tant ce premier tome présume d'une addiction insoutenable envers cette série !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 30         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par darkmoon, le 19 mars 2014

    darkmoon
    Celui dont le nom est écrit dans ce cahier meurt... Partant d'un pitch assez original et simple à la fois, Death Note marque un tournant dans l'histoire du manga, où en général on a le droit aux ninjas et aux méchas. Thriller passionnant saupoudré de surnaturel, Death Note nous montre la lutte entre Raito/Kira, un jeune homme qui se prend pour Dieu à châtier des criminels et L, un détective mystérieux et d'origine inconnue. Autour de leurs combats de neurones (environ 200 de QI chacun), ce manga nous donne un souffle passionnant presque hypnotique et on a vraiment envie de connaitre la fin de leur duel.
    Pour ma part, Death Note est le meilleur manga que j'ai pu lire jusqu'alors car il adopte un style unique. Pour une fois le héros n'est ni bon ni méchant, c'est à nous d'en juger. Avec Death Note rien n'est imposé aux lecteurs. On découvre la vie de Light Yagami suite à un évènement fantastique. La réalité dans laquelle se trouvent les personnages devient le terrain de jeu de ce jeune homme qui va manipuler son entourage et le monde entier grâce aux pouvoirs du Death Note. L'intrigue de base est très percutante, en posant la question « que ferions-nous si nous avions le pouvoir de tuer à volonté, sans nous salir les mains ? »
    Une intrigue intelligente, d'une justesse psychologique effroyable. Les deux principaux protagonistes se rendent coup pour coup, dans une chasse à l'homme vicieuse, entre d'un côté le justicier hors-la-loi, et de l'autre le justicier qui fait la loi. Car tout gravite autour du thème de la justice, de la responsabilité, de la capacité à juger du bien et du mal. La toile de fond philosophique, même si elle semble quelque peu sommaire, ajoute à la tension qui règne du début à la fin. C'est vraiment impressionnant. le scénario est un atout énorme. le principe est tout simplement génial et le déroulement de l'histoire est super bien ficelé, sans oublier un seul petit détail. Autre atout de la série : le personnage de L. C'est indiscutable, c'est un personnage mystérieux, intelligent, déductif, passionnant et vraiment profond. Deuxième atout : le shinigami Ryûk. C'est lui qui donne l'humour présent dans le manga et c'est vraiment un personnage bien pensé, travaillé et excellent.
    En bref, Death Note est un duel de cerveaux de haute volée, l'intelligence de l'un étant sans cesse surpassée par l'intelligence de l'autre, dans une spirale ascendante de conflits psychologiques, de dissimulations et de pièges. A ne pas manquer !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 24         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par myrtille81, le 28 mai 2012

    myrtille81
    Light Yagami, jeune lycéen trouve un cahier : le "Death Note". Il s'aperçoit très vite que ce cahier lui permet de tuer n'importe qui pourvu qu'il connaisse son nom et son visage. Light Yagami, bientôt surnommé Kira par les médias, décide de tuer les malfaiteurs pour créer un monde meilleur.
    J'ai lu ce manga absolument par hasard, et je me suis rendu compte qu'il était vraiment connu ! Et il le mérite bien.
    Le scénario, mélange de policier et fantastique, fonctionne très bien. J'ai même été scotchée dès les premières pages, chose plutôt rare. le dessin est beau, réaliste. Et il y a un discours philosophique sur la notion de pouvoir.
    De quoi passer un vrai bon moment ! A conseiller également à ceux qui n'ont pas vraiment l'habitude du manga mais qui aimeraient en découvrir.
    Comme je n'ai pu emprunté la suite à la médiathèque, j'ai continuée ma "lecture" avec les anims. Pouvais pas attendre, pire qu'avec le chocolat !Je les trouve pas mal du tout et fidèles (du moins pour ce premier volume).
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par TwiTwi, le 31 août 2012

    TwiTwi
    Je ne pensais pas lire cette série, dont j'avais vu le film il y a quelques années et que je n'avais pas du tout aimé. Mais comme une amie me les a prêté, je m'y suis mise.
    Light est un lycéen en dernière année. Il découvre un jour un cahier bien étrange : le Death Note. Si on écrit le nom d'une personne dedans en pensant à son visage, elle mourra quelques minutes plus tard. Des tas de règles se rajoutent au fur et à mesure de l'histoire rendant le jeu plus intéressant et augmentant les possibilités. Ainsi il est possible de pouvoir voir le nom d'une personne rien qu'en voyant son visage, ce qui est un avantage indéniable, mais en contre partie il faudra abandonner la moitié du reste de sa durée de vie.
    La personne qui possède le Death Note est tout le temps accompagné d'un shinigami, un dieu de la mort, à qui appartient le Death Note. le shinigami du Death Note de Light s'appelle Ryuk et adore manger des pommes. Il est le seul à le voir ... tant que personne d'autre ne porte la main au Death Note.
    Light décide, après quelques essais, de ne s'en prendre qu'aux criminels : il les fait mourir d'une crise cardiaque. Ceci ne manque pas d'attirer l'attention des autorités qui devient vite convaincue qu'elles ont à faire avec un nouvelle sorte de meurtrier. La police décide donc de faire appel à L, une sorte de génie dont personne ne connait l'identité et de monter une cellule d'enquête pour pister celui que tout le monde appelle désormais Kira.
    Ce que j'ai vraiment aimé dans la série, ce sont les jeux entre l'et Kira. C'est une véritable partie de jeu d'échec qui se joue-là : chacun essaie d'anticiper les coups de l'autre et de prévoir ce que l'autre pense de ce qu'il pense penser. C'est très chouette mais assez répétitif donc on finit par s'en lasser.
    Un autre point intéressant, ce sont les réflexions autour de la question de la justice et du Bien et du Mal. Plein de questions sont posées sur la conception de la justice des uns et des autres : Kira qui tue des criminels dans le but de rendre le monde meilleur, mais ça le rend fort orgueilleux, désirant égaler voire dépasser les dieux de la mort. l'est contre les agissements de Kira : un meurtre reste un meurtre même si la victime est lui même un meurtrier, mais à côté de ça, il n'hésite pas à transgresser des lois pour attraper Kira et on a le sentiment que s'il veut l'attraper c'est davantage pour gagner la partie d'échec que pour sauver l'humanité d'un dangereux criminel. Les deux personnages principaux sont donc en niveau de gris, même si on ne peut leur dénier un manque total d'empathie.
    J'ai dévoré les trois premiers volumes. Mon intérêt a été diminuant entre le 4ème et la moitié du 6ème puis est remonté jusqu'au 3/4 du 7ème tome pour de nouveau redescendre. Je ne suis vraiment pas sûre que je lirai la suite. La mort d'un des personnages intéressants dans le 7, la lassitude quant à la répétition des jeux de "c'est qui qui sera le plus malin entre l'et Kira" et l'impression d'avoir fait le tour des possibilités offertes par le Death Note me font dire qu'il vaux mieux arrêter sur une note positive que de forcer la lecture pour connaître à toute force le destin final de Kira.
    A noter que je me suis retrouvée à lire les tomes 4 à 7 ... en anglais. Lire les trois premiers tomes d'une série en français, ouvrir le quatrième et se rendre compte qu'il est anglais : un excellent moyen de se mettre à la lecture en anglais ! Bref, j'ai continué, sans aucun problème, le niveau de vocabulaire n'est vraiment pas difficile, les phrases sont courtes et les images aident à contextualiser.

    Lien : http://ledragongalactique.blogspot.fr/2012/08/death-note-1-7-tsugumi..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Mariloup, le 20 février 2014

    Mariloup
    Ce manga semble très apprécié et de ce que j'ai pu lire, les critiques sont positives et je ne vais pas aller à l'encontre de ce qui est. C'est un fait. C'est un très bon manga. Ce qui est bien, c'est que cette série ne contient que 12 tomes donc la fin va se profiler plus vite à l'horizon. le concept est original, les dessins sont géniaux, il y a du fantastique, un côté très sombre avec des pointes d'horreur (je fais référence à Ryûk qui est vraiment effrayant!), du policier, des personnages travaillés... de bons ingrédients pour capter l'intérêt du lecteur. Mais, je n'ai pas plus accroché que ça. Je lirai les autres livres quand même, je pense. J'ai envie de voir comment tout cela va évoluer par la suite.
    Light Yagami est un jeune lycéen qui fait la découverte d'un mystérieux cahier: le Death Note. Il appartient à un dieu de la mort que Light sera le seul à voir et à entendre. Il rencontre alors Ryûk à l'aspect effrayant auquel appartient le Death Note (mais quels sont ses véritables objectifs? Que de mystères autour de lui!). Ils ont pas mal de points communs comme l'ennui mortel, de l'insatisfaction...
    Alors, le Death Note, parlons-en... notez le nom d'une personne connue, désirée (surtout, visualisez la bien dans votre tête), dans ce cahier, ainsi que la cause de la mort (accident etc...) car, ce sera expéditif si ce n'est pas défini (mort par crise cardiaque) ainsi que tous les détails souhaités (heure de la mort etc...)... et cette personne mourra selon les conditions définies. Original. Au début, Light n'y croyait pas trop mais à force de voir toutes les morts qu'il aura provoqué, il sera forcé de voir que c'est bien la réalité. Il va alors tuer ceux qui le méritent vraiment comme les criminels recherchés. Quand on y pense, ça doit être quelque chose d'avoir toutes ces morts sur la conscience, tout ce sang sur ses mains qui se sera déposé indirectement... je ne sais pas comment il fait pour le supporter.
    Light se voit comme un sauveur de l'Humanité, un justicier. Mais ces morts en très grand nombre et souvent par crise cardiaque vont attirer l'attention des médias et des grandes organisations comme Interpol. Quelqu'un de tout désigné va mener l'enquête: le mystérieux "L", intelligent, qui a pas mal d'avance sur Light. C'est le personnage qui m'a le plus intéressé. Il ne plaisante vraiment pas et va tout faire pour retrouver Kira (le surnom donné à Light) afin de l'empêcher de continuer. Une lutte sans merci s'ensuit entre "L" et Light. Surprise lorsqu'on apprend que le père de Light est un policier, chargé de l'enquête et que son fils se sert de lui pour obtenir les infos dont il a besoin.
    La peur s'installe dans le monde entier. Les criminels et les policiers n'en mènent pas large ayant peur d'être les suivants sur la liste ou les cibles de la vengeance de Kira.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

> voir toutes (29)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par lilimarylene, le 10 mai 2010

    - Le death note...est le lien qui unit l'humain Light que tu es et le Dieu de la mort Ryûk que je suis.
    - Un lien... Alors, je n'ai pas de punition pour m'être servi du death note ?
    - ... Pour être très exact...disons qu'il y a des peurs et des angoisses que seul l'humain qui l'utilise peut connaître... De plus, lorsque tu mourras, j'écrirai ton nom dans mon livre... Mais celui qui s'est servi du death note ne doit pas s'attendre à aller au paradis ni en enfer.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation

  • Par DarknessLolita, le 08 août 2013

    Quand on regarde le visage d'un humain, au-dessus, on voit son nom et sa durée de vie.
    [...]
    La grande différence entre nous ce sont nos yeux, Light.

    Commenter     J’apprécie          0 19         Page de la citation

  • Par Acerola13, le 21 avril 2011

    En réalité, un dieu de la mort, aujourd'hui, n'a pas grand chose à faire. Soit on fait la sieste, soit on joue. Quand tu prends le cahier pour écrire le nom d'un humain, ça fait rire tout le monde et on te demande: "Pourquoi fais-tu du zèle?"

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

  • Par Acerola13, le 21 avril 2011

    Il faut trouver un adversaire dont on ne connaît ni le nom ni le visage, et le premier à être découvert meurt!

    Commenter     J’apprécie          0 19         Page de la citation

  • Par Acerola13, le 21 avril 2011

    Dans notre société, les hommes qui vivent en se faisant confiance les uns aux autres ne sont que peu nombreux

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation

Lire un extrait







Sur Amazon
à partir de :
3,52 € (neuf)
1,05 € (occasion)

   

Faire découvrir Death Note, Tome 1 par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (973)

> voir plus

Quiz