AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1092111298
Éditeur : Editions de la Gouttière (18/03/2016)

Note moyenne : 3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Azil, c’est le nom d’un ours, un ours en peluche pas comme les autres. Cet ours a une histoire singulière, c’est un ours trouvé et il va vivre de nombreuses aventures grâce aux enfants d’une classe de maternelle.
Simple peluche au regard des humains qui l’entourent, Azil est pourtant doté d’une conscience qu’il utilise pour partager avec le lecteur ses impressions, humeurs et sentiments.
Après être tombé d’un bateau et avoir été rejeté sur une plage, m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
Amindara
14 juillet 2016
★★★★★
★★★★★
C'est reparti pour un nouveau comité de lecture bande dessinée du côté de ma bibliothèque. Et j'attaque direct par une BD jeunesse. Une « première BD » même, comme on appelle celles qui peuvent être lues par les plus jeunes.
Azil, c'est l'histoire d'un ours en peluche qui a été perdu en mer et qui, après avoir été retrouvé par un instituteur, devient la mascotte d'une classe. Et chaque week-end, il part chez l'un ou chez l'autre des élèves. Cette fois, c'est chez Gaëtan Becpincé qu'il va. Et nous suivons ces deux personnages tout au long de leur journée. On pourrait penser qu'il s'agit d'une petite histoire très anodine pour plaire aux enfants. Au premier coup d'oeil, c'est le cas. Et puis très vite, on tombe sur un cliché : celui qu'on peut avoir sur les gitans. Et tout de suite après, ce cliché est mis à mal par la rencontre entre Gaëtan (et Azil) et Nino, un petit garçon gitan. Celui-ci les emmène dans son camp et nos deux compères se rendent qu'en fait, les gitans ne sont pas comme ils l'imaginaient. Peut-être que je me trompe, mais j'y vois là comme un message de tolérance, une façon de dire qu'il faut faire attention aux préjugés parce qu'ils peuvent se tromper. J'ai trouvé ça intéressant, cette façon d'amener ce message à travers la petite histoire anodine d'un enfant avec son ours en peluche.
Les dessins sont très doux. Ils ont un petit côté enfantin qui pourrait faire penser à un album. Les visages sont ronds, et Azil est vraiment trognon. Et ces grandes vignettes avec peu de textes sont un bon moyen pour les enfants de passer de l'album à la BD. Il y a de belles couleurs, joyeuses et chaleureuses.
Une petite BD bien sympa donc. Une façon de bien commencer ce comité de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
trust_me
22 mai 2016
Azil est un miraculé. Emmené par sa jeune propriétaire sur un bateau pour fuir un pays en guerre, l'ours en peluche est tombé à l'eau. Emporté par les courants, il s'est échoué sur une plage et a été recueilli par Monsieur Lepillier, un enseignant qui en a fait la mascotte de sa classe de maternelle. Chaque week-end, Azil est hébergé chez un élève et cette semaine, le sort désigne Gaëtan Becpincé. L'arrivée du doudou à la maison ne réjouit pas sa mère, persuadée que la peluche est pleine de parasites. Après un passage à la machine à laver, l'ours se retrouve accroché au fil à linge pour la nuit. Mais Gaëtan a peur pour lui, il y a des gitans dans le coin et comme le dit le grand frère de son copain Louis, « la nuit les gitans viennent et volent tout ce qu'ils trouvent »…
Une BD pour les petits abordant des thèmes d'actualité comme les migrants ou le regard porté sur celui qui vit différemment et que l'on juge par méconnaissance. Les préjugés passés au filtre de la vision de l'enfant sont autant de portes ouvertes vers des échanges avec les adultes. le propos est intelligent, bienveillant sans mièvrerie. le fait qu'Azil possède une conscience et partage avec le lecteur son ressenti face à chaque situation, souvent avec drôlerie, est un plus non négligeable. Par ailleurs le dessin et les couleurs douces de Tanja Wenisch offrent un cadre parfait à l'univers enfantin imaginé par Charlotte Girard et Jean-Marie Omont, scénaristes de l'excellente série « La balade de Yaya ».

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
julienleclerc45
19 août 2016
★★★★★
★★★★★
Tombé d'un bâteau, un ours en peluche est récupéré par un instituteur. Il le baptise Azil et décide d'en faire la mascotte de la classe. Chaque enfant devra s'en occuper pendant le weekend. Azil, passant de mains en mains, découvrira tout un monde et vivra de nombreuses aventures.
Malgré sa condition de peluche, Azil n'arrête pas de parler et de nous livrer ses pensées. Son regard sur le monde, celui de l'école, des enfants, des parents est drôle et plein d'interrogations. En plus des péripéties drôles et légères, les auteurs n'hésitent pas à place cet ours, personnage innocent par excellence, face à des questions d'actualité. C'est un moyen d'amener en douceur la connaissance de certaines situations. Par exemple, au début, Azil explique qu'il vit dans un monde ensoleillé qu'il a du quitter du jour au lendemain. Très subtilement, la guerre est évoquée ainsi que la fuite de la petite fille qui possédait Azil. Ce rapport au monde est également présent par la rencontre avec les gitans et les aprioris véhiculés par les adultes. Cet album mène les enfants vers des chemins de découvertes.
Lien : https://tourneurdepages.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : gitansVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
2582 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre